PERCY EN AUGE




NOTES sur PERCY EN AUGE

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome III, page 490.

DORANLO Dr R., « Note sur des sarcophages découverts en novembre 1921, à Percy-en-Auge », BSAN, XXXV, 1925; et t. à p.

Charles FOUQUES, « Les chanoines de Sainte-Barbe-en-Auge et les seigneurs de Soquence », PA, 38, N° 9, Septembre 1988, p. 26

Editions Flohic : Le Patrimoine des communes du Calvados, page 1172.

Mesnil Mauger
Annuaire Normand 1853 p.45 – 1865 p.137

2 – Pièces Justificatives:

1217 – Vendeuvre
Richard de Vendeuvre, chevalier, donne en 1217 à Sainte-Barbe-en-Auge et à la chapelle Sainte-Marie-de-Fribois, une pièce de terre située à Percy.
= LECHAUDE d’ANISY, Abbayes du Calvados dans MSAN, t. VII, 1834, p. 108

1484 – Soquence (rattaché à Ecajeul puis Mesnil-Mauger)
Aveu fait à la Cour des Comptes de Rouen
« Au Roi notre souverain seigneur à cause de sa vicomté de Falaise au bailliage de Caen je, Florentin de Chaumont, écuyer, confesse et avoue tenir en plein fief de haubert nomme le fief de Soquence assis en icelle paroisse de Soquence et illec environ et s’étend icelui fief es paroisses de Perchie (Percy) Vielfume (Vieux-Fumé) Mésidon (Mézidon) et Vieuville.

1604, 25 juin
Aveu par Charlotte des Ursins, de la baronnie de Ferrières…
 » Item, damoiselle Magdelaine de Bonnechose, veuve de feu David de Bernières, vyvant escuyer, sieur de Percy, tient de lmoy en ma dicte baronnie, branche et membre du dict Aucquainville, un quart de fief assis au dict lieu d’Aucquainville et aux environs, à cause du quel la dicte de Bonnechose m’est tenue pour elle et ses soubz tenantz en foy et hommaige, en garde noble le cas offrant, et en dix jours de garde en mon chasteau de Chambrais en temps d’ost, ainsy que les aultres tenantz noblement de ma dicte baronnie en la dicte terre d’Aucquainville, avecques relliefs, XIIIe, aydes féaulx et coustumières quand ilz eschient et le cs s’offre, et aultres charges et subjecions, ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte branche d’Aucquainville.
= Auguste LE PREVOST, Mémoires et notes, t. II, p. 83 sq.

Insinuations

Voie de Jort à Percy et à Mézidon
Une chaussée antique dont l’étendue est peu considérable aujourd’hui, mais qui mérite d’être signalée, est celle qui a été reconnue par Monsieur Legrand entre Jort et la campagne de Percy ; elle passait la Dive à Vendeuvre et se dirigeait vers Mézidon au N-NE laissant à droite l’église de Grizy et à gauche le village d’Escures, dans lequel Monsieur Galeron a trouvé des médailles romaines et les vestiges d’une enceinte retranchée. C’est depuis Grizy jusqu’au-delà d’Escures que cette chaussée m’a présenté le plus d’intérêt, elle conserve presque constamment dans cet espace, un niveau plus élevé que le sol environnant (1) et se compose de fragments de pierres calcaires d’une petite dimension comme le chemin Haussé de Vieux à Escures, dont elle n’est d’ailleurs qu’un embranchement.
(1) cette élévation est généralement de 1 pied ½ à deux ; et est de 3 pieds sur les hauteurs de Grizy, on trouvera dans ma Statistique Monumentale du Calvados une description détaillée de cette voir romaine.

Recherche de 1666
Jean Deschallon seigneur du Val, issu de Jean, ennobli en 1524
Laurens le Boucher, seigneur de Rougère issu de Jean, ennobli en 1571
Jullien de Picot, seigneur de Percy et François de Picot, son frère, anciens nobles.

16 août 1424 bataille de Verneuil où fut tué Jean de Morel, seigneur de Percy, du Mesnil etc ; c’était un guerrier distingué sous Charles VII et Charles VI. Il avait épousé en 1396 Jeanne de Touchet. (Lange)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE :

Diocèse de Seez, élection de Falaise, sergenterie de Jumel
40 feux

Le Mont Herault, fief à Percy sur Dives

Ban 1272 – Ricardus de Perciaco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *