ABBEVILLE




NOTES sur ABBEVILLE

VAUDELOGES absorbe ABBEVILLE (ordonnance du 18 mai 1833)

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Abbeville, h. com de Vaudeloges. Abbatis Villa, 1277 (cartul. norm. n° 905, p. 219).
Chef-lieu d’une commune supprimée en 1838 et réunie partie à Vaudeloges, partie à Ammeville.
La par. sous l’invocation de Notre-Dame, avait pour patron le seigneur du lieu. Elle dépendait du dioc. de Séez, doyenné de Falaise, et de la génér. d’Alençon, élect. d’Argentan, sergent. des Bruns.
Vavassorie mouvante de la baronnie de Tournebu, vicomte de.Falaise.

-Le fief d’Abeville, à Durand de Thierville, escuyer, tenu de la baronnie de Blangy par un tiers de fief et un quart de fief, vaut 200 livres.

2 – Pièces Justificatives:

STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT

Abbeville, Abevilla.
L’église d’Abbeville remonte au XIIIe siècle, si j’en juge par la porte du choeur, ouverte dans le mur méridional, laquelle est surmontée d’un segment le cercle garni de têtes de clous, et par quelques ouvertures en lancettes meurtrières, ébrasées à l’intérieur; deux de ces lancettes existent dans le mur méridional de la nef, une autre dans le mur septentrional du choeur. Les autres ont été remplacées par des fenêtres carrées. La porte principale est ouverte dans le mur méridional de la nef; une autre porte, plus petite, se trouvait en face dans le mur du nord. L’église est voûtée en bardeaux. La tour, aiguille en bois couverte d’ardoises, est établie sur la première travée de la nef.
L’église est sous l’invocation de Notre-Dame. Le seigneur nommait à la cure ; elle dépendait du diocèse de Séez et de la sergenterie des Bruns, élection d’Argentan. On y comptait 45 feux avant la Révolution.

If. — L’if qui existe dans le cimetière est un des plus remarquables que j’aie rencontrés et complètement creux, mais vivant toujours par l’écorce et par les branches qui couronnent le tronc. Le diamètre intérieur est tel que douze personnes peuvent s’y tenir assises. Une excroissance du tronc, à 1 mètre environ du sol, forme un bourrelet ou banc naturel à l’intérieur de cette chambre circulaire.
Hugues de Grandmesnil, qui vivait au XIe siècle, donna à l’abbaye de St-Évroult des dîmes à Abbeville.

Château.
– Près de l’église d’Abbeville est un château qui peut dater du temps de Louis XIV.

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *