NOARDS – 27




NOTES sur NOARDS – 27

Nouiers – Ecclesia de Nucibus

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Voir
Statistique Monumentale II p.433
Recherche des Nobles de Lisieux p.54
Hippeau – Gouvernement de la Normandie VIII p.272 à 276

2 – Pièces Justificatives:

Labbey de La Roque, Pierre Élie Marie
Recherche faite en 1540, par les élus de Lisieux des nobles de leur élection…
NOUARDS.
157. Marguerin de Malortie, Sr. du BoisGirard , a baillé plusieurs lettres et écritures , par lesquelles il dit fournir sa descente , jusqu’au 8e. degré par lui représenté , depuis Guillaume de Malortie, mentionné en là Ire. des dites lettres, de l’an 1410 , qui est un partage entre Jean et Henri, dits de Malortie, frères , de la succession du dit feu Guillaume, leur père, et de damoiselle Agnès de Fourville , leur mère.
138. Nicolas de la Houssaye , Sr. du Plaisir ; Richard et Philippe de la Houssaye ; André , Sr de Gatival ; Pierre , Sr. de Saint-Laurent du Buisson ; et Germain , Sr. de la Croix, ont présenté leur généalogie , commençante à Mre. Bertrand de la Houssaye, cher. , dont seroient issus Olivier , et Guillaume , père de Thomas ; duquel Thomas, qualifié par la 1re. de leurs lettres, datée du mai 1405 , noble personne, et Sr. du Plaisir , ils ont dit fournir leur descente de père à fils. V. le n°. 374.

Recherche de 1666
Jean de Hally, sieur de Livet, ancien noble
Constantin de la Houssaye, sieur du Plessis
Jean de la Haussayes, sieur de la Maillardière
Constantin de la Houssayes, fils de Daniel
Anthoine de la Houssaye, fils Gilles
Marguery de Malhortie, sieur de Bosgiard, ancien noble.

Noards longtemps possédé par la famille de Malortie, appartenait à la Révolution à Monsieur de Milleville.
Les Malortie conservèrent plus longtemps le fief de Bar dans la même commune. Le fief du Plessis avait aussi des seigneurs particuliers.
La commune est réunie à Epreville pour le spirituel (A.C)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Election de Lisieux, sergenterie de Folleville – 36 feux

Sous l’invocation de St Germain

Patronage
XIVe, XVIe et XVIIIe siècle : Dominus Temporalis loci

Curé Montmiray 1767/1787
Vicaire. — L. Lailler.
Clercs. — A.-L.-H. Boivin. – —J.-B. Pépin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *