LIEUREY – 27




NOTES sur LIEUREY – 27

Lieurey – Lurreyum , Lieurreyum, Lurenum

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Lieurey, château des Champs, résidence seigneuriale sous Henri IV et Louis XIII; Nouvelles de l’Eure, N° 21, p. 5

Eglise : patron 1° l’archidiacre du Lieuvin; 2° le seigneur du lieu. Tour romane, église très transformée, Nouvelles de l’Eure, N° 21, p. 26

Voir :
Lieurey en 1789 – Hippeau, Gouvernement de Normandie VII p.499 à 505.
Montfaut 29,
Montres du Baillage d’Evreux p.43,
Recherches des Nobles de Lisieux 55,
Almanach de 1787 p.102,
La Madeleine de Lieurey
Curé de Lieurey
La Fosse, fief à Lieurey,
Congrès archéologique 1867 p.512,
Annuaire Normand 1864 p.319,
Chevillard n°116
Charité de Lieurey
Mémoires des Antiquaires de Normandie Tome XXVIII p.133
Formeville II p.160,
Ste Historique de Lisieux 8-9-10-11,
Id catalogue de 1872 p.16 n°6.

2 – Pièces Justificatives:

– 1386, 16 mai
Information de Jean des Wys, vicomte de Pont-Authou, sur la valeur des biens et du revenu des enfants mineurs de Robert Capperon, chevalier, mort au retour des Flandres: fief de « la Gayerie », à Lieurey, du « Blohyouly » à Bois-Hellain, de la Capperonnière, à Bonneville-la-Louvet, de la Vallée à Hecmanville, de la Cour-du-Bosc à Pierrefitte-en-Auge.
= Arch. nat. Dom Lenoir, 7, pp. 197-199.
+ IND. M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVI, fasc. 1-2, 1967, p. 20.

– 1763 – 10 novembre – Fumichon
Mre Laurent Marie Chappe, chevalier, conseiller du Roy en son grand Conseil, seigneur de Fumichon, Baratte, Baudet, Thilliaires (Tillières), et autres lieux, à cause de dame Jeanne Anne Herment (Hermant), son épouse, auparavant veuve de Mre Jean du Houlley, chevalier, conseiller au Parlement de Paris, baille à Guillaume François Boudard, demeurant dans la paroisse de Firfol du Houlley, pour neuf ans, qui ont commencé à la Saint-Michel dernière, toutes les rentes et droits seigneuriaux que ses vassaux sont obligés de lui faire dans toute l’étendue de la baronnie de Fumichon. Sont compris dans le présent bail les rentes seigneurialles du fief de Thilliaires situé dans les paroisses de Lieurey et Nouars (Noards), moyennant 600 livres par an « .
= Arch. SHL., 2 F. Fonds Boudard.

– 1778. – Archives SHL.1F503 :
1778 : Nicolas Dumoncel, fief du Coudrey à Lieurey.

Insinuations

Au XVe siècle, Lieuray appartenait à la famille Gosset.
En 1498 Charles de Ste Marie aux Epaules en devint seigneur par son mariage avec Anne Gosset. Henri Robert, son petit fils ne laissa que des filles ; la dernière Judith aux Epaules, hérita des seigneuries de Lieuray, Gié (ou Grié) la Tillaye, la Garde, Breuil, Mont-Roti, Mortiers et Boscgonet, et les porta en dot en 1607 à Jacques Dufay, seigneur du Taillis, comte de Maulevrier et sire de Bourg-Achard. La descendance de ce personnage conservait encore en 1720, le château de Lieuray. A l’époque de la Révolution il appartenait à Monsieur de Milleville.
Il y avait encore à Lieuray les manoirs des Champs et du Coudrai ; ce dernier avec son ancienne chapelle, est situé à environ une demie lieue du bourg.
Au-dessous du manoir des Champs existe une source d’eau vive.
Les seigneurs des Champs avaient embrassé le protestantisme. Plus tard ce domaine fut possédé par des réfugiés anglais, nommés Maxwel, venus à la suite de Jacques II, puis par Monsieur Hébert de Montigny, encore vivant.
D’autres manoirs féodaux jadis existent à Lieuray : le château des Barres au hameau de la Cauvinière et celui du Neubosc, au hameau de ce nom.
Lieuray avait jadis une haute justice dépendante du baillage d’Orbec. (A.C)

Autrefois à Lieuray possédait une maladrerie. Vers le commencement du XVIIIe siècle ses revenus furent réunis à l’hospice de Lisieux, à charge de recevoir trois pauvres, présentés par le seigneur de la paroisse.
Une chapelle nouvellement restaurée, située sur le chemin de Lisieux à Rouen par Montfort, indique son emplacement.
On conserve dans l’église le chef de St Léger, qui avait appartenu à l’abbaye de Préaux. (Le Prevost).

Recherche de 1666
Robert du Fay, seigneur de Lieuray, ancien noble,
Simon Helquier, seigneur de Beaulieu, garde du corps, vétéran du Roy,
Laurens le Doyen, seigneur du Coudray
Robert le Danois, seigneur de Bercaville, officier dans la petite écurie du Roy
Exempt.
Jacques de Maxwel, seigneur des Champs, ancien noble.

Archives du Département de l’Eure
Généralité d’Alençon
Election de Lisieux
N° 70 vingtième année 1760 – est extrait du registre intitulé District de Pont Audemer –volume 8-
Minute du Rôle de la paroisse du bourg de Lieurey
Prix commun des biens et denrées
L’acre de terre 15 livres 20 sols 10 deniers
L’acre de pré 30 livres
L’acre de masure 40 livres
L’arpent de Bois 8 livres
L’acre de pâture 2 livres 15 sols 20 deniers (il n’y a que 12 deniers au sol ?
Grains mesure de Lieurey pesant 70 litres.
Le boisseau de blé 3 livres
Celui d’avoine 1 livre 10 sols

Pour expédition conforme, pour le conseiller de Préfecture, secrétaire Général ;
Le conseiller de Préfecture signé H. Rossey
NB : il résulte d’une lettre écrite le 17 octobre 1833 par Monsieur Pecqueult, notaire à Lieurey au sujet de la même affaire que le susdit boisseau de Lieurey valait 43 litres, nouvelle mesure
(Archives de la Recette des Hospices –liasse – Pièces relatives aux rentes remboursées)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Bourg qui passe pour être le chef de lieu du Pays du Lieuvin
Election de Lisieux, sergenterie de Folleville
395 feux.

Sous l’invocation de St Martin

Deux: Portions :
Patronage de la 1ère:
XIVe Archidiaconus de Levino
XVIe et XVIIIe Prebendarius prima partis

Patronage de la 2ème:
XIVe J. de Drocis
XVIe altertinativa inter 2e et 3e partem
XVIIIe les Prébendes et les enfants de chœur.

Curés:
1ère portion:
De la Mare 1764/1774
Duichemin 1785/1787

2ème portion:
Boispierre 1764
Hain 1770/1787

C’était le titre d’une prébende du chapitre de Lisieux divisée en 3 portions
Chapelle de la Madeleine, ancienne léproserie dont le seigneur était patron.
L’ancienne chapelle léproserie de la Madeleine, assise à Lieurei,faisait partie du. doyenné de Cormeilles, en l’évêché de Lisieux, suivant le pouillé de ce diocèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *