CRICQUEVILLE



NOTES sur CRICQUEVILLE EN AUGE – 14203.

Criqueville –Crequevilla – Criquevilla

1 – NOTES sur CRICQUEVILLE
2 – Bibliographie :
3 – Pièces Justificatives :
4 – Archives SHL.

1 – CRICQUEVILLE
– Michel Cottin

Château
Manoir des Quatre Nations
10 Mai 1994. Visite du Manoir des Quatre Nations, à Cricqueville, avec M. Gérard GAUGAIN.
Bâtiment agricole vers l’entrée avec éléments disparates provenant de plusieurs constructions. Sur la traverse haute de la porte on lit une inscription FUTFE PAR MOY.. 1628 ? ou 1688. Les arasements obliques de cette traverse reposent sur des poteaux (celui de gauche ne paraît pas très ancien) formant repos. A gauche une succession de colombes portent encore la trace d’un chevillage et les poteaux une entaille en queue d’aronde destinée à recevoir une filière de contreventement. Près de la porte, deux colombes ont des chanfreins arrêtés tombant sur cette filière.
Un autre bâtiment à usage autrefois d’habitation et d’étable possède deux cheminées dos à dos au rez-de-chaussée dont celles du bas, en pierre pourraient être du XVIIIe siècle et une à l’étage en brique, au-dessus de celle-ci. Une simple planche d’environ 30 mm sépare ces deux cheminées.
Le logis est un grand corps avec escalier central en bois et rampe en fer forgé à motifs de cœurs. Nez-de-marches et contremarches en chêne, plats de marche en dalles de pierre. Pan de bois intérieurs transversaux apparents – en grande partie en orme – avec de nombreuses marques de repérages. Les linsoirs sont moulurés. Cheminées doubles, en pierre, sur le rez-de-chaussée et le premier étage. Charpente soignée, bois sciés, avec sous-faîtières et croix de saint André. Aux extrémités, demi-sommiers d’angle, ou coyer. Dans le comble, la charpente des croupes comporte des demi-enrayures à goussets courbes. Belles menuiseries, un peu lourdes. Trois lucarnes.

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

2 – Bibliographie :

CAUMONT Arcisse de, Statistique monumentale du Calvados, IV, Caen, 1862, pp. 110-114, ill. (vue générale arrière château, cheminée)
CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome IV page 106.

COLOMBIER Pierre du, Le château de France, Paris, 1960, p. 115

COUZY Hélène, « Les châteaux de Cricqueville et de Victot et l’architec¬ture polychrome en Normandie orientale », CAF, 132, 1974 (1978), pp. 118-138 (p. 130 ill.)
ill. : Querville, p. 119; Tordouet, p. 120; Verneuil, p. 121; Blanc-Buisson à Saint-Pierre-du-Mesnil, p. 123; Manoir de Calletot à Lanquetot, p. 125; Pigeonnier du manoir de Cauville, p. 125; Cricqueville, p. 127, 128, 129, Bellou, p. 130; Victot, pp.131-135

DETERVILLE Philippe, Richesse des châteaux du Pays d’Auge, Condé-sur-Noireau, Corlet, 1989, 25 x 33, 301 p.; pp. 256-261

Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Calvados, page 711.

FREGNAC Claude, Merveilles des châteaux de Normandie – Préface de¬ Michel de Saint-Pierre, s.l.s.d. (Paris 1966), Hachette, (Coll.¬Réalités), 250×320, 327 p., (liste des propriétaires n.p.), ill.¬couv. ill.

GANAY Ernest de, Châteaux de France, Normandie, et régions nord et est, Paris, 1953; p. 21

LA VARENDE Jean de, Châteaux de Normandie, Paris, 1958, pp. 130-131

LECOEUR M., « Le château de Cricqueville », Art de Basse-Normandie, n°¬25, Printemps 1962, pp. 20-24.

LE COURT Henry, Le Château de Cricqueville dans La Normandie ¬Monumentale et Pittoresque, Le Havre, Le Mâle et Cie.; réédit. Corlet, 2 vol. 250×350, 369-286 p.; t. II, pp. 245

LESCROART Yves, La Renaissance en Pays d’Auge dans La Renaissance en Basse-Normandie, numéro spécial de Art de Basse-Normandie, Printemps¬1975, p. 59. chronogramme sur la cheminée: 1584.

MONTGOLFIER Bernard de, Châteaux en pays de France, Paris, 1971; p.¬114.

PELLERIN Henry, « Le Château de Cricqueville-en-Auge », PAR, 14, N° 8, ¬Août 1964, pp.3-9; 14, N° 9, Septembre 1964, pp.9-14

SEYDOUX Philippe, Châteaux du Pays d’Auge et du Bessin, s.l. (Paris), Edit. de la Morande, s.d.(1985), 150×220, 96 p. ill. couv. ill.
Le Bais; Beaumais; Bellou; Beuville; Biéville; Bretteville-sur-Laize; Canap¬ville; Canon; Carel; Cesny-aux-Vignes; Coupesarte; Coutonne-la-Meurdrac; Cré¬vecoeur; Cricqueville-en-auge; Fervaques; Firfol; Fumichon; Grandchamp; Grisy; Hermival; Honfleur, Le Désert; La Houblonnière; Courtonne-la-Meurdrac, Le Houlley; Mailloc (Saint-Julien-de-Mailloc); Manerbe; Le Pin; La Roque-Bai¬gnard; Saint-André-d’Hébertot; Saint-Germain-de-Livet; Saint-Hippolyte (Saint-¬Martin-de-la-Lieue); Le Val-Richer; Vendeuvre; Victot-Pontfol.

SIMON Georges-Abel, Notes manuscrites Coll LECOEUR

SIMON abbé Georges-Abel, Les Boutin, seigneurs de Victot et le château de Victot, Caen, 1926, 12 p.

SOULANGE-BOUDIN Henry, Châteaux anciens de France, connus ou inconnus, Lausanne, 1962, p. 70

Voir :
Bulletin monumental 1986 p.17
Histoire du Val Richer p.98

3 – Pièces Justificatives:

1242 – Royal-Pré
Voir le cartulaire de cette abbaye dont les pièces les plus anciennes semblent remonter à 1242. Il se trouve dans le fonds des archives de l’Hôpital de Honfleur : Cricqueville, Mesures : perches, pâturages, Angoville, Bastebourg, Dozulé, Clos du Mont-Gargan à Cambremer, Nicolas Jean, sieur de Bellengreville et de Crèvecoeur, Roncheville, Putôt, La Cressonnière, Fief du Mesnil, à Brucourt; famille Bence, Cricqueville et le Breuil; Mardilly, Royville -Roiville; etc.
= Archives Hôpital de Honfleur Série H. Suppl. 1607.- B. 34

1297, Le Mardi après Misericordia Domini – Royal-Pré
Donation par devant l’official de Lisieux faite par Yves Varin, de la paroisse d’Angoville et Agnès sa femme de tous leurs biens meubles et immeubles aux sieurs et couvent de Royal-pré, à la charge de les loger leur vie durant et de leur fournir la nourriture leur vie durant.
= Arch. Nat. L.997, dossier 7 – Original parchemin, sceau perdu

c. 1350
Patronages appartenant à la famille Bertran et à quelques autres familles peut-être alliées:
Cricqueville, Th. de Silleyo (p. 260)
= LONGNON Auguste, Pouillés de la province de Rouen, Paris, Imprimerie nationale, 1903, In-4°, LXXV-600 p.

1712, 3 mars
Bail de la ferme d’Angoville à Beaumont-en-Auge
= Arch. SHL. BC 731

Insinuations

Château du XVIIe siècle appartenant à la famille de Launay qui avait une chapelle seigneuriale dans l’église de Criqueville. On y voir une inscription tumulaire de Dame Marguerite Richart de Hérouville et Ranville, épouse de Messire Robert de Launay et de Criqueville, décédée le 9 septembre 1616 (Caumont).
On lit la date de 1584 sur l’une des cheminées du château
Inscription tumulaire de Dame Marguerite Richart Dame de Hérouville et Ranville

Commencement du XIIIe siècle
Registre de Philippe Auguste
Ricardus Escharbot, quartum partem apud Crequevillam

Recherches des Nobles – 1540
Charles de Lanoi, seigneur du lieu a produit un anoblissement accordé en l’an 1467 à Benoist de Lanoy, son bisayeul pour 200 livres par lui payées, joute la quittance, duquel Benoist il a fourni être descendu ainsi que Robert de Lanoy seigneur de Bray et Laurent seigneur de Clermont, ses cousins, par autres lettres et écritures dont la copie est demeurée au greffe.

Richard le Lorge a produit un anoblissement a lui donné en octobre 1500 pour 500 livres par lui payées joute la quittance.

Cosme de Loucelles a dit être procré de noblesse ancienne et issu de Guillaume de Loucelles vivant en 1419 et titré escuyer dans une lettre de ladite année, duquel il a dit fournir sa desante par ces écritures, dont la copie est demeurée au greffe. Non-obstant lesquels, le procureur du Roi a requis qu’il soit assis.

Monsieur de Launoy de Criqueville, président du Parlement de Rouen obtient audience du Chancelier Segnier à Gaillon le jour des Innocents 28 décembre 1639 mardy (Floquet – Diaires p.37)

de Launoy, seigneur de Criqueville – Mémoires des Antiquaires de Normandie Tome26 p.426 note 2

4 – Archives SHL:

Carnets de Charles VASSEUR : « Analyses et transcriptions … »3e fascicule :
– P.127 1771 16 mai
Demande de paiement de rente sieuriale par Haut et Puissant Seigneur Henry François d’Harcourt, comte de Lillebonne, marquis de Beuvron et autres lieux, lieutenant général des armées du Roy et de la province de Normandie, gouverneur du Vieux Palais de Rouen
contre Jacques François Jean Sieur de Malleville, Pierre et Anthoine de la Rue, pour des héritages situés à Beaufour dépendant du marquisat de Beuvron
opposant Guillaume Duvieu, Nicolas Le Carpentier, sieur des Isles, domicilié à Cricqueville, Jacques le Baron et Jean Romain, fils Pierre et Demoiselle Ferey de Saint Paul, Damoiselle Jean de Monjean demeurant à Mirbel

Carnets de Charles VASSEUE : « Doyenné de Beaumont (2) »
35 – Criqueville –Crequevilla – Criquevilla

Voir :
Bulletin monumental 1986 p.17
Histoire du Val Richer p.98

Election de Pont l’Evêque, sergenterie de Dives
6 feux privilégiés, 24 feux taillables

Sous l’invocation de St Germain

Patronage:
XIVe siècle Dux Normandia
XVIe Dominus de Clery
XVIIIe le seigneur

2e portion:
XIVe Thomas de Sillego
XVIe
XVIIIe le seigneur

Curés:
Louvet 1764
du Mosnard de V 1767/1787

Chapelle fondée en l’église de Criqueville
Patron : le seigneur de Cléry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *