VENDEUVRE



NOTES sur VENDEUVRE – 14735
cf Escures sur Favières.

Ancien fichier VENDEUVR.SPR

1 – Notes.
2 – Bibliographie.
3 – Pièces Justificatives.

1 – Notes:

Le château de Vendeuvre est maintenant bien connu de tous ceux qui sensibles au charme du passé, collectionneurs ou épris de la nature viennent régulièrement en ce lieu de grand repos perpétuellement en mouvement.

Si la constitution du domaine fut l’œuvre de multiples générations, les monuments et leur environnement sont l’œuvre d’un homme qui en quelques années, à l’imitation d’un Fouquet à Vaux ou de Louis XIV à Versailles, bouleversa les ordonnances anciennes pour créer un cadre nouveau.

La tâche était d’envergure, mais commençons par le commencement.

1400 à 1414: Jean de Villiers
1470 à 1498 = François de la Tourbière époux de Marguerite de Beauveau
1505 = Marguerite de Beauveau épouse de François du Colombier
1527 Louis de Beauveau
1532 René de Beauveau
1578 Antoine de Beauveau
1585 Damoiselle Philippe

2 – Bibliographie:

BERTAIL Pierre: L’église de Grisy, Bulletin du Foyer rural du Billot, n° 79, septembre 2002.

CAUMONT Arcisse de: Statistique monumentale du Calvados réédition Floch, tome IV, page 644.

Editions FLOHIC: Le Patrimoine des communes du Calvados page 1211.

FOURNIER Dominique: les références à la justice dans la toponymie et l’anthroponymie noirmandes ; BSHL n°61, décembre 2006. p 48.

PEPIN Dr Jean, « Notice sur la commune de Vendeuvre », Annuaire du Calvados pour 1872, Caen, Imp. Pagny, pp. 178-188

Paul LE CACHEUX.- Actes de la chancellerie d’Henri VI concernant la Normandie sous la domination anglaise (1422-1435), Rouen-Paris, Lestringant-Picard, 1907, 2 vol., In-8°.
Mesnil-Eudes, I, 28 – Mesnil-Guillaume, I, 15 – Mesnil-Mauger, I, 60 – Guillaume Le Mire, II, 67 ; Richard Le Mire, II, 382 ; Tellier Le Mire, I, 114 – Montgommery (château) II, 90 – Montreuil-l’Argillé, II, 79, 102 – Moyaux, I, 109; II, 69 – Neuville-sur-Touques, I, 382 – Notre-Dame-de-Fresnay, I, 53 – Orbec, II, 351, 3257 ; Guillaume d’Orbec, II, 372 – Périers, II, 336 – Le Pin, II, 172 – Pont-l’Evêque, I, 124, 137, 211 – Le Pré d’Auge (prêtre du personnage – personnat), I, 348 – Prêtreville, II, 16 – Querville, I, 28; II, 14 – Saint-Aubin-le Bisay, I, 210 – Saint-Clair, II, 317, 375 – Saint-Evroult, I, 333 – Saint-Evroult-de-Montfort, I, 253 – Saint-Germain-de-Livet, II, 68 – Saint-Gervais-des-sablons, I, 53 – Saint-Gilles-de-Livet, II, 379 – Saint-Marcouf, II, 389 – Saint-Martin-de-la-Lieue, I, 28 – Saint-Michel-de-Livet, II, 362 – Saint-Pierre-Azif, II, 368 – Saint-Pierre-de-Courson, II, 346 – Saint-Pierre-sur-Dive, I, 106; II, 261, 321, 332 – Le Sap, I, 141; II, 329 – Ticheville, I, 382 – Tordouet, II, 301 – Le Torquesne, I, 347 – Touques, I,131; II, 206, 389; Forêt de Touques, II, 357, 375 – Tourgéville, I, 131 – Guillaume de Trousseauville, I, 160; Jean et Vendeuvre, I, 55-57 –

PAUMIER Henri: Pour l’histoire du papier. Les moulins des papetiers du Pays d’Auge. Bulletin du Foyer rural du Billot, n°82, juin 2003.

ESCURES SUR FAVIERES
Escures sur Favières rattachée à Vendeuvre)
(Escures réunie à Favières – 8-03-1846)

PEPIN Dr Jean, « Notice sur les communes de Escures, Favières et ¬Morières », Annuaire du Calvados pour 1873, Caen, Imp. Pagny, pp.¬229-241

CAUMONT Arcisse de: Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome IV page 637 (d° Favières)

3 – Pièces Justificatives:

c. 1181-1206 – Vendeuvre
R. d’Ivry (de Ivreio), et Hugues, archidiacre d’Evreux, font un accord (dont la date n’est pas indiquée) entre Alvarède, abbé de Saint-Pierre-sur-Dives, et Foulques de Vendeuvre, au sujet de deux gerbes de la dîme et du patronage de l’église de Morières, qui furent conservés audit Foulques, moyennant une redevance d’une livre d’encens, ainsi qu’une mine de froment, une d’orge, et trois autres d’avoine (Le sceau brisé)
= LECHAUDE d’ANISY, Abbayes du Calvados dans MSAN (Fonds de l’abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives), t. VII, 1834, N° 4, p. 252

1207 – Vendeuvre
Accord en 1207 entre l’abbé de Saint-Pierre-sur-Dives et Foulques de Vendeuvre, terminé par l’official de Lisieux, au sujet de la dîme et du patronage de Morières, en présence de Raoul Aioulf et de Guillaume de Séez, chanoine de Lisieux; de Guillaume de Livet, diacre, de Ranulf de Bretteville, prêtre, de Jean de Saint-Germain, moine; d’Estienne Risdebeuf; de Roger Dacvill, de Guillaume Neveu; de maître Gervais et autres.
LECHAUDE d’ANISY, Abbayes du Calvados dans MSAN, (Fonds de l’abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives) t. VII, p. 253. N° 8.

1217 – Vendeuvre
Richard de Vendeuvre, chevalier, donne en 1217 à Sainte-Barbe-en-Auge et à la chapelle Sainte-Marie-de-Fribois, une pièce de terre située à Percy.
= LECHAUDE d’ANISY, Abbayes du Calvados dans MSAN (Fonds de l’abbaye de Sainte-Barbe-en-Auge), t. VII, 1834, p. 108

1250 – Vendeuvre
N° 123.- Guillaume de Vendeuvre, fils de Richard, écuyer, donne, en 1250, à Robert de Jort, pour son service et son hommage, quatre deniers de rente, à prendre sur Guillaume de Vendoeuvre, son oncle. (Le sceau brisé)
LECHAUDE d’ANISY, Abbayes du Calvados dans MSAN (Fonds de l’abbaye Saint-Jean de falaise), t. VII, p. 338. N° 8.

1363, 14 septembre – Vendeuvre
Contrat (copie collationnée…) de vente fait par mademoiselle Marguerite de Brucourt fille aînée de Guy de Brucourt le 14 7bre 1363, à Arnoult d’Ouilly, écuyer, de la terre de Vendeuvre, avec toutes ses appartenances tant en fiefs, rentes, rentes, court, usage, reliefs, treizièmes, rentes en deniers grains, oeufs, oiseaux, labour, herbages, jardins, domaine, four, moulins, étang, rivières, près, bois, garennes, pâturages, patronage de l’église hommes, hommages, regard, justice, franchises, libertés, faisances et redevances et en toutes autres choses a ladite terre de Vendeuvre appartenant… sans nulle retenue et avec ce qu’elle peut avoir d’héritage soit de l’echese de M. Guy son Père que de M. jean de Brucourt, son frère ou autrement en la duché de Normandie sans en rien retenir ni excepter ; Par le prix de 1600 francs d’or Bons et de bon poids du Roy Jean.
= Arch. MC. Fonds de Vendeuvre. Etat des liasses…, p. 3

1511, 15 janvier – Vendeuvre et Crèvecoeur
A tous ceux qui ces lettres verrons & devant Raulin du Fresne et son adjoint, tabellions au siège de Saint-Pierre-sur-Dives audit lieu fut présent noble homme Louis de Beauveau seigneur de Silly le Guillaume, et de la terre et seigneurie de Vendeuvre lequel de son bon gré fait foy et hommage à Me Pierre Turmel écuyer, sieur de la Ruette maître d’hôtel et procureur duement fondé et établi quant a ce de haut et puissant seigneur Pierre de Ferrières, Baron de Thuri, vicomte hérédital de Bretheuil, sieur des Perreaux, La Rivière Thibouville, Gisors Crèvecoeur Thubeuf Malo & Pour et au nom dudit de Ferrières de ladite terre et seigneurie de Vendeuvre de lui tenue nuement et sans moyen par les dits foy et hommage a cause de sa dite sieurie de Crévecoeur a quoi ledit Louis de Beauveau fut reçu par ledit Turmel….fut présent ledit Louis Beauveau lequel confesse tenir nuement … la terre et seigneurie de Vendeuvre par un fief entier a cause de sa seigneurie de Crèvecoeur auquel fief de Vendeuvre il y a manoir, maison, moulin, colombier, près bois garenne, four à ban, droit de présenter au bénéfice en ce de l’église de St André de Vendeuvre et à la chapelle d’Entre Deux Eaux audit lieu de Vendeuvre, le cas offrant…
= Arch. MC. Fonds de Vendeuvre. Etat des liasses…, p. 17.

1569 – Vendeuvre et Crèvecoeur
(Autre aveu) De haut et puissant seigneur Messire François de Montmorency, chevalier, seigneur et châtelain des terres et seigneuries et châtellenies de Crèvecoeur en Auge, Je Regnier de Beauveau, chevalier, fils et héritier de Louis de Beauveau, en son vivant écuyer, seigneur de Vendeuvre, Baron de Silly, le Guillaume, de Gratmesnil et du Piprays confesse et avoue tenir de monseigneur de Crèvecoeur à cause de sa seigneurie et châtellenie de Crèvecoeur, C’est à savoir le fief et seigneurie de Vendeuvre qui est un plein fief de haubert assis en la paroisse de Vendeuvre, vicomté de Falaise, auquel fief il y a manoir, maisons, colombier, moulins à bled, Rivières, pêcheries, garennes, bois taillis et plusieurs terres tant en prés que labour, droit de présenter à la cure et bénéfice de Vendeuvre et pourvoir du chapelain de chapelain à la chapelle Notre-Dame d’Entre Deux Eaux, étant aux enclaves dudit manoir aussy droit de présenter aux écoles dudit lieu et droit de four à baon.
= Arch. MC. Fonds de Vendeuvre. Etat des liasses…, p. 18.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *