ASNIERE 27




NOTES sur ASNIERE – 27

St Gervais d’Asnières – St Gervasuis de Asneriis
ASNIERE réunion de St Gervais et St Jean réunie en 1854

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.
4 – SAINT JEAN D’ASNIERE

1 – Bibliographie:

Voir :
St Gervais – St Jean – Formeville II pp.109

2 – Pièces Justificatives:

Asnières .- deux feuillets en latin suivis de :
En 1295, Guillaume d’Asnières, évêque de Lisieux, donna au prieuré de St Eustache situé dans cette commune et dépendant de l’abbaye de Belle-Etoile, le Patronage: et les grosse dîmes de la cure de St Jean d’Asnières.
Il ne reste rien de la chapelle St Eustache et d’une chapelle de St Ferreol, qui était jadis le but d’un pèlerinage considérable.
Le château d’Asnières était situé sur la rive gauche d’Asnières, c’est-à-dire sur le Pin.
En 1314 Gilles de Guiverville était recteur de l’église St Gervais d’Asnières.
On connaît en 1323 Robert d’Asnières, écuyer. (A. Le Prevost I p.135)

Le Fief de St Gervais était mouvant de la vicomté d’Orbec et plus tard du Vieux Palais de Rouen
(A.C)

A St Gervais d’Asnières furent trouvés nobles par les élus de Lisieux en 1540 :
Guillaume de Livet, seigneur de la Cour d’Asnières
Et Jean son fils.

André le Velain, curé de St Germain dd’Asnières : d’argent au chevron de sable accompagné de 3 trèfles de même (d’Hozier 104).

Recherche de 1666
Charles de Hally, seigneur de Lignères ancien noble.

François Bellenger, docteur de Sorbonne, né à St Gervais d’ Asnières, mort à Paris en 1749 à 61 ans. Traducteur des Antiquités romaines de Denys d’Halicarnasse.

Jean Carrey, seigneur de St Gervais et de Gouville, seigneur et patron de St Jean D’Asnières, maître des comptes à Rouen, anobli en 1651 (Volume 49 f°86 – Farin).

15 février 1715 vivait Alexandre François de Carrey de St Gervais, chevalier, seigneur de la Cour d’Asnières, conseiller au parlement et Anne Cécile de Martainville, fille de Roger de Martainville, seigneur de Faucon, Thionville, Claville etc. (Compte rendu de Louviers p.361)

de Carrey d’Asnières, conseiller en parlement de Rouen, exilé le 27 septembre 1771 à Asnières en Lieuvin. (Hippeau – le Gouvernement de Normandie V p.49)
Réintégré ( Id p.61)

L’Abbé Carrey de St Gervais, chanoine de Rouen (Magasin Normand février 1869 p.156)
Il avait des armes parlantes : elle consistent en une sorte de carré ou losange d’argent en champ d’azur, d’après la marque calquée sur un livre de son appartenance (Bibliothèque de Lisieux)
(en marge le calque de ces armes)

Pillage du château de St Gervais d’Asnières par le représentant Loucher (Moniteur 1793 2) tome 84) tandis que son propriétaire dans son exil, le chanoine Carrey de St Gervais, mourait de faim.
(Floquet Parlement VII p.700)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Election de Lisieux, sergenterie de Moyaux
63 feux.
Sous l’invocation de St Gervais et St Protais

Patronage:
XIVe Johannes de Asneriis
XVIe et XVIIIe dominus loci

Curés:
De Parfouru 1764/1774
Fontaine 1766/1787

Chapelle en l’église d St Gervais d’Asnières
Patron : l’Evêque

Chapelle de Ste Marie Madelaine au Manoir d’Asnières.

Le Pouillé de Lisieux de M. Auguste Le Prévost, nous fait connaitre une chapelle-léproserie sous le vocable de St.-Ferréol, assise en la paroisse d’Asnières, au doyenné de Cormeilles, dans le diocèse d’Evreux.

4 – SAINT JEAN D’ASNIERE:
St Jean d’Asnières St Johanes de Asneriis

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Voir :
Hippeau – Gouvernement de Normandie VII p.31

PAUMIER Henri : Pour l’histoire du papier. Les moulins des papetiers du Pays d’Auge. Bulletin du Foyer rural du Billot, n°82, juin 2003.

2 – Pièces Justificatives:

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Election de Lisieux, sergenterie de Folleville
74 eux

Sous l’invocation de St Jean

Patronage:
XVIe Abbas de Bella Stella

Curé:
Chastel 1767/1787

Chapelle St Ferreol en l’église de St Jean d’Asnières
Patron:
l’abbé de Belle-Etoile

Asnières.- deux feuillets en latin suivis de :
En 1295, Guillaume d’Asnières, évêque de Lisieux, donna au prieuré de St Eustache situé dans cette commune et dépendant de l’abbaye de Belle-Etoile, le patronage et les grosse dîmes de la cure de St Jean d’Asnières.
Il ne reste rien de la chapelle St Eustache et d’une chapelle de St Ferreol, qui était jadis le but d’un pèlerinage considérable.
Le château d’Asnières était situé sur la rive gauche d’Asnsières, c’est-à-dire sur le Pin.
En 1314 Gilles de Guiverville était recteur de l’église St Gervais d’Asnières.
On connaît en 1323 Robert d’Asnières, écuyer. (A. Le Prevost I p.135)

Le Fief de St Gervais était mouvant de la vicomté d’Orbec et plus tard du Vieux Palais de Rouen
(A.C)

A St Gervais d’Asnières furent trouvés nobles par les élus de Lisieux en 1540 :
Guillaume de Livet, seigneur de la Cour d’Asnières
Et Jean son fils.

André le Velain, curé de St Germain d’Asnières : d’argent au chevron de sable accompagné de 3 trèfles de même (d’Hozier 104).

Recherche de 1666
Charles de Hally, seigneur de Lignères ancien noble.

François Bellenger, docteur de Sorbonne, né à St Gervais d’ Asnières, mort à Paris en 1749 à 61 ans. Traducteur des Antiquités romaines de Denys d’Halicarnasse.

Jean Carrey, seigneur de St Gervais et de Gouville, seigneur et patron de St Jean D’Asnières, maître des comptes à Rouen, anobli en 1651 (Volume 49 f°86 – Farin).

15 février 1715 vivait Alexandre François de Carrey de St Gervais, chevalier, seigneur de la Cour d’Asnières, conseiller au parlement et Anne Cécile de Martainville, fille de Roger de Martainville, seigneur de Faucon, Thionville, Claville etc. (Compte rendu de Louviers p.361)

De Carrey d’Asnières, conseiller en parlement de Rouen, exilé le 27 septembre 1771 à Asnières en Lieuvin. (Hippeau – le Gouvernement de Normandie V p.49)
Réintégré ( Id p.61)

L’Abbé Carrey de St Gervais, chanoine de Rouen (Magasin Normand février 1869 p.156)
Il avait des armes parlantes : elles consistent en une sorte de carré ou losange d’argent en champ d’azur, d’après la marque calquée sur un livre de son appartenance (Bibliothèque de Lisieux)
(en marge le calque de ces armes)

Pillage du château de St Gervais d’Asnières par le représentant Loucher (Moniteur 1793 2) tome 84) tandis que son propriétaire dans son exil, le chanoine Carrey de St Gervais, mourait de faim.
(Floquet Parlement VII p.700)

St Jean d’Asnières St Johanes de Asneriis

Voir :
Hippeau – Gouvernement de Normandie VII p.31

Election de Lisieux, sergenterie de Folleville
74 feux

Sous l’invocation de St Jean

Patronage:
XVIe Abbas de Bella Stella

Curé:
Chastel 1767/1787

Chapelle St Ferreol en l’église de St Jean d’Asnières
Patron : l’abbé de Belle-Etoile

Les rôles des montres du Baillage d’Evreux en 1469 font mention « Jehan Danesy seigneur des fiefz de Tillars du Moustier, de Crulley la Table et Assnières assis au Pin »

Ailleurs : «Jehan Cadevalestre pour le fiefferme d’Asnières et Livet se présenta vougier suffisamment monté et armé »

En 1540 vivait noblement dans la même paroisse de St Jean d’Asnières : Jean de Baudry dont l’aïeul Colin de Baudry avait été anobli aux francs fiefs. »

Le prieuré de St Jean d’Asnières avait pour armoiries ; d’azur à un St Jean Baptiste d’or, avec son agneau d’argent (d’Hozier 221)

Recherche de 1666
François Louis seigneur de Claircy, filz François, ancien noble.

Arrêt du Grand Conseil du 16 juillet 1749 qui juge, en faveur de l’Ordre des Prémontés, contre un chanoine régulier de l’hôtel-Dieu de Caen, que le prieuré-cure de St Jean et de St Eustache dAsnières son annexe, affectés à l’abbaye et religieux de Belle-Etoile de la congrégation réformée de Prémontré, ne peuvent être possédés que par un religieux de cette abbaye. (Manuel du Canourste, Lucet p.642)

Le château est situé sur le Pin.
M.M Carré étaient seigneurs d’Asnières avant la Révolution ; ils avaient eu prédécesseurs M .M du Ménillet.
Outre le château, il y avait un autre manoir qu’on nommait Asnières-Loublon.
Prieuré de St Eustache d’Asnières de l’ordre de Prémontré, auquel en 1298 Guillaume d’Asnières, évêque de Lisieux, donna l’église de St Jean à ce prieuré.
Le prieuré, l’église et une chapelle de St Ferreol ont été détruits.
La fontaine St Ferreol est encore un lieu de pèlerinage. (A.C)

Le Prieuré d’Asnières – Prior de Asneriis

Sous l’invocation de St Eustache

Patronage:
XVIe : abbas de Bella-Stella

Prieur:
Daupley 1764.

Insinuations