ACLOU – 27




NOTES sur ACLOU – 27
Arclou – Ecclesia de Acloto

Voir :
Beaurepaire – Agriculture p.20-253-280-311-369.
Bulletin Monumental 1871 p.572
Notice Historique sur la commune d’Aclou par l’Abbé Lebeurrier – Annuaire du département de l’Eure 1862 p.233.
Election de Bernay, sergenterie de Montfort
61 feux
Sous l’invocation de St Rémi
Patronage: XIVe, XVIe et XVIIIe prior S.Laudi Rothomagensis

Curés:
Bullet 1764/1774
Bullet 1782/1787

Insinuations:

Aclou ou Arclou ou Arcleu
C’était une possession de St Lô de Rouen confirmée entre 1171 et 1182 par Henri II.
C’est vers la fin du XIVe siècle que l’on commença à écrire Aclou
C’était un fief noble ; le comte d’Harcourt en réclama la haute justice comme une dépendance de sa ville de Brionne. Ce procès était pendant en 1395 et 1396 ; on n’en connaît point l’issue
(Le Prevost I p.87)

Recherche de 1666
Fean de Folleville sieur du lieu

Les noms des paroisses et des seigneurs
Les religieux de St Lô de Rouen

Etat des Gentilshommes
Messire Nicolas Avise, archer en prévosté de Normandie
Messire Charles Deshays, maistre de Poste.

On a découvert sur cette commune à la fin de dernier siècle de larges pierre sépulcrales, des casques, des boulets et une grande quantité d’ossements humains, avec de nombreuses monnaies de cuivre et d’argent du XVIe siècle, surtout de Henri III. On pense qu’il s’est livré sur ce point un combat au temps de la Ligue, vers 1590, époque où le château de la Rivière Thibouville, qui en était voisin, tomba au pouvoir des Ligueurs. (Gadebled)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *