AUBRY LE PANTHOU – 61



NOTES sur AUBRY-LE-PANTHOU – 61

En 1822, Aubry-le-Panthou absorbe Saint-Denis-des-Ifs.

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

BOISSON J.: « Histoire de la commune d’Aubry-le-Panthou », BSHV, N° 20(1991)

BOISSON J.: « Notes sur la Chapelle de Saint Agapit à Aubry-le-Panthou », BSHV, 20 (septembre 1991), pp. 23-25

CHOLLET A.: « Aubri-le-Panthou, son Eglise, son Château et ses Seigneurs », BULL. SOC. HISTORIQUE ET ARCH. DE L’ORNE, IX, 1890, pp. 328-354; repris incomplètement dans: BSHV, 20 (septembre 1991), pp. 7-22.
« Notes sur l’école d’Aubry-le-Panthou avant 1882 », BSHV, 20 (septembre 1991), pp. 26-27
« Adélaïde d’Osmont, Comtesse de BOIGNE (1755-1865) » (rep. portrait), BSHV, 20 (septembre 1991), p. 28

CHRETIEN 1842, Descript. féodale: Plein fief relevant du comté d’Argentan

– Voir Mesnil-Bacley Ordéric Vital tome II p.411
– Annuaire Normand 1853 p.7

2 – Pièces Justificatives:

En 1413 Jean I, comte d’Alençon, donna permission à Jean Larçonneur de construire et doter une chapelle en l’un des côtés de l’église St Thomas d’Argentan.
C’était un châtelain d’Argentan. Il est vraisemblable, dit le seigneur de Perteville, que ce Larçonneur était descendu d’une Dame Marie Larçonneur, dame d’Aubery-le-Panthou, qui fut mère d’Olivier Rouxel, écuyer, parce que au compte du domaine, rendu par Romain Pigache pour l’année 1460, Olivier Rouxel, écuyer, paye le relief dudit fief d’Aubery-le-Panthou,dû au Roy, par le décès de Dame Marie Larçonneur, sa mère.
Il semble que c’est par cette dame que la terre d’Aubery est rentrée dans la maison de Rouxel de Médavy et y est demeurée jusqu’au décès de Robert Rouxel, écuyer, seigneur d’Aubry-le-Panthou, frère de Messire Jacques de Rouxel, chevalier, baron de Médavy, laquelle étant échue à la demoiselle fille dudit seigneur d’Aubry et son héritière, cette terre passa dans la maison d’Anthoine d’Osmont, sieur de Beuvillers par le moyen du mariage entre lui et ladite héritière.
Il se trouve par un acte des Assises d’Argentan tenues en 1470, qui est au Chartrier de l’Abbaye de Silly, que Jean Belin acquit le fief d’Aubry-le-Panthou d’Olivier Rouxel, écuyer, fils et héritier en partie de la Dame Larçonneur, de sorte qu’il serait à croire que cette vente ayant été retirée à droit de lignage, elle serait rentrée dans la maison de Médavy qui avait succédé audit Larçonneur dans ladite terre.

Le 15 août 1731 décéda René-Henri d’Osmont, brigadier des armées du Roy, maître de camp de Dragons et chevalier de St Louis. C’est en sa faveur que les terres et seigneuries d’Aubry-le-Panthou, la Fresnay-Fayel, Mesnil-Roger, et Roiville furent érigées en marquisat sour la dénomination d’Osmont en mars 1719
Le marquis René-Henri avait épousé le 15 mars 1697 sa cousine germaine Françoise, fille de Gabriel d’Osmont, dont postérité.

Frédéric Rouxel, seigneur d’Aubry-le-Panthou et de Pierrefitte, fils de Jacques Rouxel, seigneur de Médavy et de Françoise de Pierrefitte, meure en 1662

Notes historiques
1598, 18 juin
Bail consenti par noble damoiselle Marguerite Labbey, femme de noble homme Frédéric de Rouxel, seigneur et patron d’Aubry-le-Panthou, en la vicomté d’Exmes.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 245

1710, 20 juillet – Fauguernon, Aubry-le-Panthou
 » Déclare aussy ledit Fortin, pbre., qu’il est chapelain titulaire d’une autre chapelle nommée St. Agapit ou Agataux située dans ladite paroisse d’Aubry et qui est pareilliement à la nomination du sgr. de lad. parr. laquelle chapelle est construite et fondée d’antiquité et de temps immémorial à laquelle il n’y a aucune glèbe ny domaine fiefé mais elle a seulement pour tout revenu cent cinquante deux boisseuax d’aveine par chascun an mesure de Faux-Gernon à prendre et avoir sur plusyeurs terres scituées dans la parr. de St.-Philbert des Champs, viconté de Faux-Gernon, à la charge par ledit chapelain de célébrer en ladite chapelle, quatre grandes messes solennelles avec le libera à la fin dycelles par chacun an a lyntention des fondateurs et bien faicteurs scavoir le dix-huityesme jour d’aoust, jour St-Agapit, le dimanche suivant ou toutte la parr. y vient en procession, grand messe solennelle le jour St-Jacques, vingt-cinq de juillet et le premier jour de septembre, feste de St-Gilles, second patron de laditte chapelle. Et sujet et obligé le dit chapelain a dire levangile de St-Agapit à tous ceux qui ce presente le vendredy sainct avec les autres prières et cela tous les ans Lesquels cent cinquante deux bosseaux daveine sont presentement deus et à la charge des représentants Mre Jacques Le Roy, thrésorier de France, lençon. La présente déclaration des dittes deux chapelles ainsy baillée par ledit titulère sauf à ocmenter ou diminuer sy besoin est, faict ce vingt yème jour de juillet mil sept cent dix « .
signé : Fortin, chapelain
= cité in J. BOISSON.-  » Histoire de la commune d’Aubry-le-Panthou » BSH Vimoutiers N° 20 (1991)

3 – Archives ShL:

– Ancien diocèse de Lisieux, archidiaconé de Gacé, doyenné de Vimoutiers. – Dédicace saint Germain
– Con. de Vimoutiers)
– Chapelle Notre-Dame et Saint-Agapit, au château d’Osmont.

Voir Carnets de Charles VASSEUR « Doyenné de Vimoutiers.doc ».
3 – AUBRY-LE-PANTHOU – de Alberiro le Pantoul –Osmond –
(Cassini) –Alberivicus – Auberi le Pantoul- Aubericus le Pantoul – Albericus le Panthou

– Sous l’invocation de St Germain

– Patronage:
XIVe et XVIe Dominus de Prulaio patronus
XVIIIe ……

– Curés:
Michel Poulain 9 juillet 1675
Castel 1760-1787

– Chapelle de Notre-Dame du Bois
– Tour crénelée, partie supérieure style Louis XIII, appartient aux Médavy de Grancey
– Insinuations
– Capelle :
S.Agariti
S.Agaptault
S.Agaphault
S. Agapit
– Patron : le seigneur d’Aubery – Revenu : 20 livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *