CHAMPEAUX – 61




NOTES sur CHAMPEAUX – 61086

Champeaux-en-Auge (Les)

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Voir :
Recherche des Elus de Lisieux p.88
Château d’Orval – Journal de Lisieux 15 mai 1875

CHRETIEN 1842, Descript. féodale: Sixième de fief tenu du comté de Montgommery.- Sixième de fief des Champeaux, tenu dudit comté.- Quart de fief tenu de Montgommery.- Huitième de fief du Bocage, tenu de Neauphe.- Extension du plein fief d’Aubry-le-Panthou.- Extension de la baronnie de Grasville, du domaine d’Exmes. Sobriquet: Les Brocanteurs

Champeaux (Les Lignerits), Ferme du Ronceray, PGMPA , pp. 159

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

Recherche de 1666
Louis d’Orville , seigneur de la Brière et Louis d’Orville, seigneur de Villers, son fils, anciens nobles
Pierre de Gouhyer, seigneur de Champeaux, ancien noble.
Daniel Bras de Fer, seigneur de Fontenelle, R. au Conseil.
Charles Gouhier, seigneur de la Heberdière et Jacqz Gouhyer, son frère, demeurant à Champeaux, anciens nobles

996-1008 –
Richard constitue en douaire à son épouse Judith: dans le pagus du Lieuvin, Bernay et ses dépendances.
« …in pago videlicet Sisoiense (sic) Bernaico cum appenditibus suis, scilicet Campols (Champeaux), Katorcias (Caorches) Fraxinus (St Mards de Fresne), Grandem Campum (Grandcamp), Til (Le Theil), Cambrense (Chambrais), Fererias (Ferrière Saint Hilaire), Villa Remigii (?), Folmatium (?), Sanctus Albinus (le Vertueux), Laubias (les Loges), Maitgrand (Granchain), Kahin ?, Novum Masnile (?), Pons (?), Manneval (Menneval), Tortuc (Toussue), Sanctus Leodegarius (de Rotes), titem Til (Le Theil), Valenias (Valailles), Corbespina (Courbepine), Fait (le Fay), Laubias (?), Villa Audefridi (?), Karentonus (Carentonne), Campflorem (Campfeul), Fontanas (Fontaine l’Abbé), Belmont (Beaumont), Belmontel (Beaumontel), Litulas (Vieilles), Cebesias in supradictis villis XX et unam (vingt et une églises), molendinos XVIIII, tredecim carrucas boum (?)(treize charruées de boeufs), cum servis et omni supellectili earum (avec les serfs et leurs meubles), cum pratis, sylvis, terris cultis et incultis, exitibus et redditibus, aquis aquarumve decusibus, piscatriis et quicquid inibi pertinere videtur.
= FAUROUX M. 1961, n°11, p. 84 (Voir texte de 1025 par lequel Judith donne son douaire pour fonder l’abbaye de Bernay.)B

1505-1760 – Saint-Germain-de-Montgommery
Débat de tenure entre l’abbaye d’Almenèches et Thomas d’Echalou, écuyer, seigneur de Champeaux. (1505 ?) – Ajournement donné aux assises d’Argentan par Geoffroy Moynet, écuyer, licencié-ès-lois, lieutenant général du bailli d’Alençon (19 janvier 1505 (n. st.) – Sentence du même sur le même procès (7 mai 1514) – Aveu de David Bouget à l’abbesse d’Almenèches, pour le Parc Louchard, contenant 3 acres et demie, à cause d’autre héritage tenu de la sieurie de Champeaux (1629) – Aveu de Gille Roger (1691) – Aveu de Gille Roset, bourgeois de Vimoutiers (1650) – Aveu d’Antoine Dornois, bourgeois de Paris (1656) – Aveu de François Gravelle, sieur des Parcs, officier de la maison du Roi (1686) – Aveu de Denis du Berne, écuyer (1760).
= A. D. Orne, H 3794 (Liasse) – 15 pièces parchemin, 1 pièce papier.

1605
« Inventaire des pièces et escripturess dont noble homme Jean d’Eschallou, sieur des Champeaux, procureur négociateur et haut et puissant seigneur Messire Jacques, comte de Montgommery, chevallier de l’ordre du roy, a saisy et baillé entre les mains d’Abraham de Sainte-Marie, sieur de Bois-Hue, procureur de haut et puissant seigneur Messire Gabriel de Montgommery, chevalier de l’ordre du roy, lesdites pièces et écritures concernant la possession de la seigneurie de La Bouverie, despendant dudit comté de Montgommery, ladite sieurie ledit Sr comte a vendue et engagée audit sieur de Montgommery, son frère, par contrat afit et passé entre’eux à Paris, le 29e jour de décembre 1598, lesdites pièces baillées audit Sr de Bois-Hue, suivant le commandement que ledit sieur de Montgommery en a faite audit Sr de Champeaux, par lettre à luy escrttes, daptée Ier jour de ce présent mois et an 1605. »
= AD Orne A. Comté de Montgommery – Un cahier de 4 ff. (310×190)

1668, 27 juillet –
Champeaux, François-Olivier de Tirmois, sieur de Prétot, époux de Marie Ballan veuve du sieur de Saint-Léger et damoiselle Marie de Corneille mère de Marie Ballan, habitant alors avec ses enfants font un contrat par lequel ils reconnaissent que bien que vivant en commun, ils demeurent cependant séparés de biens. Le sieur de Prétot devait la nourrir et entretenir saine ou mallade moyennant quoi elle ne pourra rien lui réclamer d’une somme de 300 livres qu’elle s’était réservée par contrat précédent.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1696 :
292.- Richard de Billard, écuyer, sieur des Champeaux
D’azur, à 3 pals d’or et un chef de gueulles chargé de trois besants de même
= G.-A. PREVOST, Armorial général de france (Edit de Novembre 1696). Généra¬lité d’Alençon publié d’après le manuscrit de la Bibliothèque nationale, Rouen-Paris, Lestringant-Picard, 3 vol., 1922-1924, In-8°, X-325, 262, 101 p.

1708, 28 décembre
Le 28 décembre 1708, Robert Gravelle, s, sieur de Grandmont, officier chez le roi en sa grande fauconnerie, demeurant ordinairement en la paroisse de Crouttes, constitue 150 livres de rente en faveur de son fils Me François Gravelle, acolyte afin qu’il puisse parvenir aux ordres sacrés. Fait en présence de Me Charles Gautier, pbre. curé de saint-Bazile, Richard de Billard, écuyer, sieur de Champeaux, à Saint-Germain-de-Montgommery, Louis Gautier, écuyer, sieur du Tertre, l’un des gens d’armes de la garde du roy, et François Lelasseur, écuyer, sieur de Champosoult.
= abbé PIEL, Inventaire historique, t. II, p. 12

1726, 9 avril
Dispense de bans pour le mariage entre messire Jean-François-Charles de Tiremois, chevalier, seigneur de Hautenoë et de Jonchères, fils unique de feu Messire Jean de Tiremois, chevalier seigneur desdits lieux et de feue noble dame Marie-Madeleine de Viel de Surone, demeurant en la paroisse de la Cochère, diocèse de Séez, d’une part, et demoiselle Marie-Magdeleine Tiret, fille unique de Messire Jean Tiret, seigenur des Bordeaux (Lieu-dit du Sap.), du Rouvray (Fief au Sap.) et des Champeaux (Canton de Vimoutiers.) ancien brigadier des chevau-légers de la garde du roi, chevalier de l’ordre militaire de Saint-Louis, et de noble dame Anne Morand, de la paroisse du Sap.
= abbé PIEL, Inventaire…, t. III, p. 14

An II, 18 prairial (1794, 6 juin) – Les Champeaux (61)
 » L’agent national Pr la Commune de Champeaux Requiert que les Citoyens président et Membres Le Comité de Surveillance De La Commune de Champosou sassemble Ce jourdhuy, Et auusitot le présent Reçu en sa Maison et lieu ordinaire de son domicille aux fins D’arrester procès Verbal de fractures Criminel qui ont été violemment Exercée pendant la nuit dernière à dessain de L’assassiner Leur déclarant que cest sous leur responsabilité sils appartient Rétard à lL’execution Du présent Réquisitoire, arresté le 18 prairial deuxieme année Republiquainne, une et indivisible  » (signé) Legrain (?)
= A.D. Orne – L 48592 – photocopie

3 – Archives ShL:

– Ancien diocèse de Lisieux, archidiaconé de Gacé, doyenné de Vimoutiers. – – Dédicace saint Pierre
– Con. de Vimoutiers)

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE VIMOUTIERS.

Election de Lisieux, sergenterie du Sap –70 feux.

Sous l’invocation de St Pierre

Patronage:
14e Petrus de Campo Mauberti
16e ……..
18e le Seigneur

Curés:
Deshayes 1764-1774
Le Hantier 1782-1787

Carnets de Ch.VASSEUR :
Voir « Analyses et transcriptions »
4/175 – 15 février 1664
Retrait féodal d’une pièce de terre de 11 acres située à CHAMPEAUX, fieffée par Josias BRUNAULT, escuyer, sieur de la RIVIERE, conseiller secrétaire de Haut et Puissant Seigneur Messire Charles, seigneur de MATIGNON, CHAUMONT et CHAMPHAULT, baron de GACEY et de NOYON, Comte de TORIGNY, capitaine des 100 hommes d’armes, lieutenant général pour Sa Majesté en Normandie, et de Haute et Puissante Dame Léonore………. son épouse, au nom et comme procureur desdits seigneur et dame, à Michel GREZILLON, de la paroisse de CHAMPHAULT, par contrat du 3 mai 1618.

Vu une transaction du 9 décembre 1646, entre Messire Jacques de CHAMPIN, chevalier seigneur et patron de GISNAY et de CHAMPHAULT, fils aîné et héritier de feu Jean de CHAMPIN, chevalier seigneur de GISNAY et CHAMPHAULT, ayant acquis ladite terre et seigneurie de CHAMPHAULT desdits seigneur et dame de MATIGNON;, d’une part, et Anthoine et Michel GREZILLON, d’autre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *