FONTENELLES – 27




NOTES sur FONTENELLES – 27

Ecclesia de Fontenelliis- Fontenellis-Fontenel

Les communes de Fontenelles et de Glatigny ont été réunies à Fontaine la Louvet en 1845. Une loi du 5 février 1850 a distrait une partie de la section A, toute la section B de cette commune pour les réunir à l’Hôtellerie.

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

2 – Pièces Justificatives:

Fontenelles sur la Calonne
En 1290 Durandus dictus Savari presbyter ecclesie B.M de Fontenelles vendit à Guillaume d’Asnières, évêque de Lisieux, plusieurs biens parmi lesquels un jardin situé in parrochia de Fontibus la Louvet.
Fontenelles était le siège du fief de Mesnil Godement. On en trouvera un aveu du 30 novembre 1393. Il est rendu par Jehan du Bois Gencelin, écuyer, pour un fief de haubert entier.
Réunie en 1845 à Fontaine-la-Louvet (Le Prévost)

Recherches de 1666
Catherine, Françoise de Paisant, fille de Jean, ancien noble.

Insinuations

Prise de possession de la cure de Fontenelles par Halbout le 16 décembre 1715

Présentation par Antoine de Bernard, chevalier, marquis d’Avernes et seigneur engagiste du Comté d’Orbec, de Pierre Devaux, clerc, pour la cure de Fontenelles, vacante par démission de Monsieur Racine du Trembley dont la présentation lui appartient à cause dudit comté d’Orbec. Le 31 décembre 1715.

Présentation par Messire François de Grieu, seigneur de Grandouet et de Fontenelles, de Messire Jacques de Mesières, prêtre, curé de Plainville, pour la cure de Fontenelles, vacante par décès de Messire Desperiers.30 avril 1709.

Mais le 31 août 1709 sur la démission de ce jour de Monsieur de Mésières le même seigneur présente Messire Alphonse Alexandre Racine du Trembley, acolyte, qui obtient collation le 2 septembre suivant.
La prise de possession est seulement du 2 février 1710.

Le 2 mai 1715 Monsieur du Tremblé étant devenu aumônier de Madame la Duchesse du Berry donne sa démission et le même Monsieur de Grieu, demeurant à Caen présente pour remplir la cure Messire François Halbout, prêtre vicaire de Jouveaux, 27 juillet 1715, lequel obtient collation le jour même.

Dispense de bans pour Messire François de Grieu, escuyer, fils de Messire Pierre de Grieu et de Noble Dame Catherine de Paisant demeurant en la paroisse de Fontenelles, et pour Demoiselle Marguerite Julie Heudine, fille de Messire Eustache et de Dame Marie Anne Piedoue de Saint Jean de Caen 18 février 1710

Dispense de bans pour Guillaume du Quesney, exempt de la maréchaussée, fils de Jean Jacques du Quesney, seigneur de la Chesnaie et de Demoiselle Marie Joas de la paroisse de Fontenelles, et pour Mademoiselle Marie Charlotte de Costard, fille de défunt Jean Baptiste de Costard, seigneur de Beaurepaire et de Demoiselle Marie Ricquier de la paroisse de Piencourt 24 novembre 1710.

Georges de Montfault escuyer seigneur de Mesnil Godement (Arrière ban de 1502)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE MOYAUX.

Election de Lisieux – Sergenterie de Moyaux –26 feux

Sous l’invocation de Notre Dame.

Patronage :
XIVe : Dux Normandiae
XVIe : Rex
XVIIIe : le Seigneur

Curés:
Le Villain 1764/1774
Bellecourt 1778/1787

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *