Cartulaire ShL du XVI au XVII Siècles



Cartulaire ShL du XVI au XVII Siècles

Ces notes ont été rassemblées de 1989 à 1995 par Michel COTTIN président de la Société historique de Lisieux. Elles ont été complétées ensuite. Toutefois nous ne pouvons garantir l’authenticité de toutes les références, nous vous demandons de nous signaler les inexactitudes que vous pourriez rencontrer.
Le transfert d’un ancien logiciel a entraîné des modifications dans la mise en page que nous n’avons pas pu contrôler. Des tabulations n’ont pas été respectées, veuillez nous signaler les anomalies.

15..
Mémoires et documents concernant la nomination du prieur de Beaumont-en-Auge.
= AD 76. 14 H 798

15..-16.. – Roncheville
Fragments de censiers, rentiers et livres de comptes
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 524), Paris, 1976, p. 207.

1501 – Marolles
Honorable homme Nicolas Le Valloys, seigneur de la Rozière, vend et transporte à François Osmont, seigneur de Malicorne, onze vergées de terre sises en la paroisse de Marolles, moyennant 60 livres 10 sols ts.
= Tabel. de Lisieux – Analyse Et. Deville.

1502
1503-1783 – Bretteville-sur-Laize
Fief d’Outrelaize: aveux rendus, quittances, correspondance.
= AD 14. 77 F 201

1504, 2 mai – Lisieux
Le Jeudy deux. jour de may Lan mil six cens et quatre marché fut faict entre noble homme monseigneur Jehan Mannoury et Roger baudin natif de la ville de neuf chastel oennous (?) de faire bricque pour ainsi que led. Roger sera tenu promist et soblige faire deux cens milliers ou son qui lan pourra faire oultre lesd. deux cens milliers dedans la Saint Michel prochain venant et icelle bricque fre. bien et deuement selon le moulle quil a emporte de ceste ville et la faire loyalle et marchande et la bien cuire maictre en oeuvre ainsy quil la ptient pour le prix et somme de six sols et demy pour chacun milier pour toutes choses restant avecques deux pippes de sildre que ledit sieur lui a donne et de faire faire et acomplir massin héron natif dabcaville en ponthieu Jacque pl….. remarq led. baudin idem est subject querir le boys et auxl nes (?) et le sablon et pierres (?) p(ou)r moellon seullement (revoir la fin…)
= Arch. SHL. 9F Deville. A. 9 – Lisieux. 51.

1504, août – Lisieux – Cathédrale Saint-Pierre
Paulmier et Jean Tillaye, charpentiers de Saint-Jacques de Lisieux dressent deux couples de chevrons neufs ont été levés clous et fermees au bout de la nef croisée jouxte la lanterne on relate et couvre d’abord du côté de la librairie sur la croisée vers la fontaine bouillante
= Note F. Cottin

1504, septembre – Lisieux – Cathédrale Saint-Pierre
Travaux de charpenterie à la cathédrale  » tant à la réparation que la couverture de dessus la noë etant sur le revestiaire descouvrir latter et contrelatter et recouvrir totalement le ballet et auvent sis situé au-dessus d’icelle noë par dedans laquelle on va derrière la cxhapelle Saint-Ursin et semblablement à la Trésorerie ou sont de présent les chappes et ornements de l’église….
= Note F. Cottin

1504 – Mesnil-Guillaume
Perrin et Thomas Regnoult, du Mesnil-Guillaume, reconnaisent avoir pris à ferme pour six ans, commençant le jour de la Nativité Notre-Dame, de noble homme Guillaume de Saint-Florentin, écuyer, tout et tel droit de fermage que ledit Florentin avait pris du seigneur dud. lieu de Mesnil-Guillaume, en terres labourables et pâtures sauf certaines parties réservées, moyennant des conditions d’entretien et de communauté énumérées dans l’acte.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier

1505, 3 février – Saint-Désir-de-Lisieux
Donation par Nicolas Le Valloys, au chapitre de Lisieux, de rentes et deniers à prendre ès fiefs Saint-Germain, la Bove et Maladrerie ès paroisses Saint-­Germain et Saint-Désir dudit Lisieux, la somme de 38 l.ts. 12 s. 6 d.
= Henri de FORMEVILLE, Histoire de l’ancien évêché-comté de Lisieux, t. I, p. dvij.

1505, 12 septembre
Etienne de Bailleul, sortant de minorité, est mis en possession des biens et héritages de feu Guillaume de Bailleul et de damoiselle Florence de Harcourt, ses père et mère.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 128

1505-1760 – Saint-Germain-de-Montgommery
Débat de tenure entre l’abbaye d’Almenèches et Thomas d’Echalou, écuyer, seigneur de Champeaux. (1505 ?) – Ajournement donné aux assises d’Argentan par Geoffroy Moynet, écuyer, licencié-ès-lois, lieutenant général du bailli d’Alençon (19 janvier 1505 (n. st.) – Sentence du même sur le même procès (7 mai 1514) – Aveu de David Bouget à l’abbesse d’Almenèches, pour le Parc Louchard, contenant 3 acres et demie, à cause d’autre héritage tenu de la sieurie de Champeaux (1629) – Aveu de Gille Roger (1691) – Aveu de Gille Roset, bourgeois de Vimoutiers (1650) – Aveu d’Antoine Dornois, bourgeois de Paris (1656) – Aveu de François Gravelle, sieur des Parcs, officier de la maison du Roi (1686) – Aveu de Denis du Berne, écuyer (1760).
= A. D. Orne, H 3794 (Liasse) – 15 pièces parchemin, 1 pièce papier.

1506, 2 mars – Rouen
Ordonnancement par l’abbé Antoinne BOHIER en tant que président de l’Echiquier de diverses sommes à recevoir de Jacques PETREMOL…
c) 10 l. 11 s. en faveur de Robert d’Esquetot conseiller lai pour l’achat de plusieurs ornements d’église, d’un missel, de linge, et de 2 chopinettes d’étain pour l’eau et le vin pour le service divin à l’autel de la chapelle du château de Rouen  »
= B.N. Fr. 25.983 – 47111 – 4714 – 4715, signées au v° – Quittances. Cité par M. NORTIER.- Les Sources de l’histoire de Normandie in Ann. de Norm. Suppl., Mars 1961, p. 108 – N° 713

1507, 26 juin – Lisieux
Accord entre les habitants de Lisieux et les héritiers de Nicolas Le Valloys au sujet du paiment d’une somme de 2.660 livres, due par ce dernier aux habitans de la ville.
= Arch. SHL. 9F Deville. A.- Dossier Evêques: Jean Le Veneur. Minute papier, 2 ff.

1507, 16 juillet – Lisieux
Me Guillaume Feuvre, prêtre, demeurant à Lisieux, vend à Guillaume manchon, cousturier, demeurant à lisieux, tout et tel droit en une maison située et assise à saint-Jacques, en la rue de la Boucherie, jouxte d’un côté Ollivier Le Valloys et d’un bout la rue de la Boucherie, moyennant 35 livres tournois.
= Tabell. Lisieux.- Analyse Et. Deville

1508, 15 janvier – Lisieux
 » VII.- Pierre Rioult… il fut marié deux fois: sa première femme, dont on ne retrouve pas le nom, mourut sans postérité avant le 31 octobre 1506, date où il cosntitua une rente pour s’acquitter d’une somme peu importante qu’il avait reçue comme denier dotal d’un parent de la défunte, Jean Le Vallois, fils d’Etienne et petit fils de Guillaume, seigneur de la Rozière et de Bonneville-la-Louvet (La famille Le Vallois est originaire de la vavassorie de la Valloiserie, à Saint-Germain-la-Campagne. Armes: d’azur au chevron d’argent et à trois croissants d’argent.). Il effectua le rachat de cette rente entre les mains des tuteurs d’un neveu, héritier de Jean Le Vallois, le 15 janvier 1508 (n.s.).
= Tabel. de Lisieux, 1506. Lailler et Dandois, tabellions. Etude de Me Delarue, notaire. Cité par Louis RIOULT de NEUVILLE, Généalogie de la famille de Rioult avec les preuves à l’appui, Besançon, Joseph Jacques, 1911, in-8°, 90 p.; pp. 50-51.

1508, 16 février – Lisieux
Noble homme Davy Boctey, escuier, sieur de la Blanche Porte, bourgeois de Lisieux, reconnaît avoir reçu de Mérigon et Jehan Delannoy, de Glos, la somme de 12 livres 10 sols, pour le racquit et franchissement d’une rente annuelle de 25 sols tournois.
= Tabell. Lisieux.- Analyse Et. Deville

1508, 26 février – Lisieux
Jehan Le Valloys, le jeune, trésorier du trésor de l’église Saint-Jacques, Davy Boctey, écuyer, Roger Duval, Jehan Desbois, Jehan Le Liquerre, Richard Trumey, Robert La Vache, Guillaume Carrey, Robert Regnoult, Jehan Duval, Jehan Levesque, Guillaume Duval, Colin Petit, Jehan Mahiet, Guillaume Filleul, Henry Franchoys, Davy Thomas et Jehan De La Balle, tous paroissiens de Saint-Jacques, pour eux et se faisant fort des autres paroissiens, baillent à rente, à vénérable et discrète personne, Me Jacques Dandel, prêtre, notaire en cour ecclésiastique à Lisieux, une maison et héritage sis en la rue du Bailly, jouxte d’un côté Robin Germain, d’un côté et d’un bout les hoirs Me Nicolas Gosset, en son vivant chevalier, et d’autre bout lad rue de Bailly, moyennat huit livres de rente par an aud. trésor.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1508, 18 juin – Montpinçon
Fieffe faite à Jean Caillet d’une demie vergée de terre à Montpinçon.
= Arch. SHL. 9F Deville.

1509, 23 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Guillaume et Colin Desjardins, frères, et Symon Desjardins, leur neveu, fils de Guillaume, tous de Courttonne-la-Meurdrac, se partagent la succession de Pierre Desjardins.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1509, 5 juin – Saint-Martin-de-Mailloc
Me Jehan de La Reue, prêtre, demeurant à Saint-Jacques de Liseux, baille en échange à Jean Crevel, fils Raulin, de Saint-Martin-du-Val d’Orbec, une rente annuelle de vingt huit sols ts., contre une petite pièce de terre de trois vergées, nommée La Londe, sise à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville.

1509, 11 juin – Mesnil-Guillaume
Guillaume de Saint-Florentin, écuyer, sieur de Coq, vend à Jehan Le Valloys l’aîné, écuyer, sieur de Mesnil-Guillaume, la terre et seigneurie du fieu de Coq à lui appartenant, tant en terres, bois, plant, pâtures, près, hommes, rentes, revenus, libertés et droitures appartenant aud. fieu sans en rien retenir situé en la paroisse de Glos et Mesnil-Guillaume. Ledit sieur Florentin avait acquit ce fief de noble homme Richard de la Rivière, écuyer,
sieur de Brucourt. La vente est faite moyennant la somme de 300 livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville – I – 79

1509, 7 août – Courtonne-la-Meurdrac
Guillaume et Colin Desjardins, frères, et Symon Desjardins, leur neveu, fils de Guillaume, tous de Courttonne-la-Meurdrac, se partagent la succession de Pierre Desjardins.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1509, 7 août – Courtonne-la-Meurdrac
Noble homme Me Marc de Gouvis, écuyer, fils et héritier en partie de feu Guillaume de Gouvis, en son vivant écuuyer, sieur du lieu de Gouvis, reconnaît avoir reçu, par les mains de Pierre Le Roy, le jeune, la somme de cent sols tournois, pour le racquit et franchissement d’une rente de dix sols.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville.

1510 – Corbon
Sur les droits dans les marais de Corbon voir le dossier de la seigneurie de Corbon: aveux, gage-plèges, limites, etc.
= AD 14, F 5551

1510, 16 octobre – Putôt
Jehan Le Valloys, écuyer, sieur de Putôt, confesse avoir reçu la somme de 140 livres.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1511

1512

1513, 28 janvier – Norolles
Jehan Bense (Bence) et Jehanne, sa femme, de Saint-Germain de Lisieux, vendent à Jehan Tillaye, du Breuil, une pièce de terre, contenant treize perques, sise à Norolles, jouxte d’un côté led. Tillaye à cause de sa femme d’autre côté

1513 (n. st.), 28 avril – Lisieux
Constitution de procureur par noble et vénérable et scientifique personne maistre Guillaume Denocy, prêtre, vicaire et official de révérend père en Dieu mons. l’évêque et comte de Lisieux, chanoine de Saint-Benoit le Bien Tourné, à Paris, pour le bail et ferme de lad. prébende. Il constitue à cet effet Me Guillaume Dumonstier.
Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1513, 21 Juin – Lisieux
Me Jehan Percheval, chanoine de Lisieux, prébendé de la prébende de Villers, baille à ferme à Jean Le Valloys, de Saint-Jacques, un jardin sis près du doyenné et des murailles de la ville, moyennant 27 sols 6 deniers par an.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville.

1513, 27 août – Saint-Martin-de-Maillo
Jehan Bonover, de Rouen, à présent demeurant à Lisieux, vend à Jehan Le Licquerre, le jeune, bourgeois demeurant à Lisieux, une pièce de terre sise à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec, avec les arbres, bois, buissons, et haies dessus étant nommée la Vallée, jouxte le douet de la fontaine Dufy, moyennant 10 livres ts.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 1 p. pap.

1513, 22 octobre – Courtonne-la-Meurdrac
Jehan Esnault, de Courtonne, vend à Jacques Priney, domestique de l’évêque de Lisieux, une rente de 20 sols par an à prendre sur ses biens, moyennant 10 livres.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1513 – Lisieux
Quittance de Pierre Clavereau, serviteur et procureur de Robert Langloys, archer de la garde du Roi, de deux muids de sel, reçus de Jean de Maurefart (Mauregard), grenetier à Lisieux, pour sa provision d’un an en payant seulement le droit du marchand.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°409

1514, 16 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Girette, veuve de deffunt Robinet Regnier, de Courtonne-la-Meurdrac, gage et promet payer à Symon Suavage, la somme de quarante sols tournois pour rester quitte envers lui.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute papier. Fonds Et. Deville.

1514, 28 décembre – Lisieux
Accord entre Guillaume de Nocy, chanoine de Lisieux, Jacques de Saint-Germain et Benoît de La Rivière, sieur du Pré d’Auge, Robert de La Rivière, et le curé de la Boissière, au sujet d’un procès pendant devant l’Echiquier de Normandie.
Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1514 – Lisieux – Impasse du Doyenné
Par devant les tabell. (de Lisieux) fut présent honn. homme Roger Duval conseiller en cour laye Lequel establissant et faisant fort pour Jehanne costelley sa fame et espouze… lequel pour luy ses hoirs Confesse avoir vendu quicté cede transporte et delesse afin de heritage a honn homme Jehan de mauregard escr ouertier pour le Roy notre sire du grenier a sel de la ville de lisieux pour luy ses hoirs Cest assavoir Ung manoir maisons ediffiees et pourpris ainsy que le tout se pourporte et contient assis en la parroisse de saint jacques dud Lisieux qui jouxte d’un coste La venelle ou Rue tendant au manoir de monsieur le doyen de lis d’autre coste nicolas Lefrancoys et Jehan desboys d’un bout led doyen et d’autre bout La grant rue Item au.. (?) Ung jardin assis hors la porte de paris jouxte d’un coste monsr de Lisieux daut coste Les hoirs Jehan dubosc dun boult m guill. tirel pbre & d’autre bout le grand chem0 de paris Item un aultre Jardin assis au village de feins et prebende dud lieu avesques les maisons dessus estant jouxte dun coste colin decrael et jehan et richard dicts de feins dun boult Le chem traverssant au grant chem de bernay et daut boult led defeins Item une aut piece de terre conten trois acres de terre…… nomm Lacarriere Jouxte dun coste la Rue pelletiere d’autre coste guill de la balle d’un bout le grant chem de paris La vente faicte pour le et somme de neuf cenz cinquante livres franchement…. es mainsled………..vivant et mourant dud benef vandeurs de richard et accordes par led acheteur (?) pour luy ses hoirs aud duval vendeur ses hoirs dedans quinze ans toutefois….
= Arch. SHL. 9F Deville – Original papier.

1514 – Lisieux
Quittance de Jean Le Veneur, évêque de Lisieux, de 300 livres pour avoir assisté à la convention des trois Etats de Normandie, sur le fait des tailles.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°410

1514-1809.- Lisieux
Documents conccernant le manoir Le Vallois, situé Grande-rue à Lisieux ; concernant une maison située place des Boucheries.
AD14 – Legs Engelhard. F 5578, liasse 109 p.

1515 (n. st.), 3 janvier – Lisieux
Vénérable et circonspecte personne, Me Guillaume De Nocy, vicaire et official de Lisieux, annule un contrat passé le 18 novembre 1508.
Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1515, 25 février – Lisieux
Michel Le Valoys bourgeois de Lisieux, fils et héritier en partie de feu Nicolas Ler Valoys en son vivant sieur du Mesnil-Guillaume vend et transporte à Guillaume Carrey marchand drappier demeurant à Saint Jacques de Lisieux un fief noble appelé le fief du Pin, à court et usage de toutes ses dignités et appartenances assis en la paroisse du Pin. Lequel fief led. défunt Levallois avait eu et acquis de Jehan de Bienfaite écuyer sieur de Moyaux par lettres passées devant les tabellions de Lisieux le 22 juillet 1499. La vente faite moyennant 450 livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1515, 28 août – Courtonne-la-Meurdrac
Jehan Halleboult, fils de deffunct Raulin Halleboult, natif de Courtonne-la-Meurdrac, à présent demeurant à Saint-Léger-d’Ouillie, subroge, substitue et délaisse à Guillaume Letellier, une pièce de terre que ledit Halleboult avait eue et acquise par décret des héritages qui furent aud. Raullin et qu’il aavit acquise pour ledit Letellier.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute papier. Fonds Et. Deville.

1515, 15 septembre – Lisieux
Robert Carrey, chanoine de Lisieux, curé de Moyaux, baille à ferme pour quinze ans, à Me Jehan Rochon, curé de Beuvillers, un jardin et une maison à lui apparteannt situé et assis paroisse Saint-Jacques, jouxte d’un côté la rue du Bailly, d’autre côté les murs de ceste ville de Lisieux, d’un bout le tripot et d’autre bout, le jardin appartenant à Davy Boctey, écuyer, moyennant 10 livres tournois par an.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1515-1768.- Reux
Chartrier de Reux

Famille
Carbonnel de Reux (1515, 3 pièces)
du Saussey de Reux (1577-1681, 5 pièces)
Ventes des du Saussey (1590-1641, 23 pièces : de Gillain de Boisguillaume, de Bouquetot ; de Longaunay de Franqueville)
Décret de la chatellenie de Reux (1631-1643, 9 pièces)
Marc de la Ferté. Titres d’acquêts et de propriété à Reux (1638-1742, 21 pièces)
Divers : épaves, 1544, 1770, 15 pièces
= AD 14 – Legs Engelhard. F 5561 (liasse 102 pièces)

1516, 14 juin – Lisieux
Partage de la succession de Guillemette Dupont, en son vivant femme de feu Ni­colas Le Valloys, entre Jean Le Valloys l’aîné, seigneur de Mesnil-Guillaume, Jean Le Valloys, écuyer, seigneur de Putôt et Michel Le Valloys, écuyer, sei­gneur de la Rozière ses enfants.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 2 ff.

1516, Juin – Lisieux
Ensuivent la déclaration des lothz et partaiges de certains héritaiges avec plusieurs maisons dessus estantes qui furent et appartindrent à Jehan Poterne situés et assis en la paroisse Saint-Jacques de Lisieux dont partie d’iceulx dedans lad. ville jouxte d’un côté les héritiers de Aubin Poterne, d’autre côté Guillet Parey et Michel Caron, d’un bout la rue de la Boucherie et d’autre bout la ricière d’Orbiquet avec plusieurs autres héritages et maisons hors ladite ville partables en trois lothz cest assavoir entre Jacques, Richard et Michel dictz Poterne, frères, enfants dud. deffunct.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 8 ff.

1516, 6 juillet – Lisieux
Guillaume de Samaison, du mestier de machon, bourgeois de Lisieux,vend à Jehan Le Vallois, écuyer, sieur de Putôt, 20 sols ts. de rrente à prendre sur Guillaume Dumont, moyennant 10 livres ts.
= Tabe. de Lisieux – Analyse Et. Deville

1516 – Le Marais
Constitution de dot par Robert Gontier.. à Jeanne sa fille en raison de son mariage avec Nicolle de Saint-Germain d’Ectot… Savoir : demie douzaine d’escuelles, un pot, un plat, ugne carte, le tous d’estain.
= A.D. Orne – H. 3855 – Analyse L. DUVAL

1517, 8 février – Rocques
Testament de Guillaume Gobie, de la paroisse de Rocques. Il donne 10 sols à l’église de Rocques; deux au trésor; deux à la confrérie Notre-Dame, deux à la confrèrie de Monsieur Sainct Ouen deux à la confrèrie monsieur saint Fiacre et deux à la confrérie monsieur saint Gourgon. Item, 12 deniers à l’église d’Ouilly-le-Vicomté; 12 deniers à l’église de Norolles, 12 deniers à l’église des Vaux; quarante sols à Robert Levavasseur et Jehan Gruchet.
= Arch. SHL. 9f Dossier Rocques. Parch.

1517, 17 juin – Le Pré-d’Auge
Me Robert Le Françoys, prêtre de la paroisse du Pré-d’Auge, vend à Robin de Rivières, boulanger, bopurgeois de Lisieux, une rente annuelle de 20 sols ts. à prendre sur ses biens, au terme de la Saint-Jean, moyennant 10 livres ts.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1517 – Mesnil-Simon
Dans un acte de 1552, on trouve que Jacques Fleury était administrateur de la Malladrerie de Saint-Jean en 1517.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville.

1518, 30 décembre – Lisieux
Symon Nocé et Girette sa femme, prennent à bail pour six ans, une pièce de terre en pré, à Guillaume Toustain, advocat en court laye, sise en lad. paroisse, près le chemin des Loges, moyennat quatorze livre tournois pour chacun an.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier.

1519, 28 juin

Traité de mariage passé devant les tabellions de Honfleur, le 28 juin 1519 entre Gilles Le Roy, sieur du Plessis, fils de Guyon Le Roy, sieur du Chillou, d’une part, et Catherine de Brézé, seule fille et héritière de feu Gaston de Brézé, sieur de Fauguernon, d’autre.
= Charles BREARD et Philippe BARBEY, Documents relatifs à la marine normande aux XVe et XVIe siècles dans Mélanges publiés par la Société de l’Histoire de Normandie, 6e série, 1906, p. 228.

1519, 28 juin – Norolles
Fondation pieuse en l’église de Norolles par Messire Jehan Levesque, prêtre natif de lad. paroisse, vicaire de la vacairie perpétuelle de Rays, fondée en la cathédrale de Lisieux, recteur de la chapelle de Notre-Dame de la Coulture, près Ferières (Ferrières) une messe le premier vendredi de chaque mois
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Fondations. Minute, papier 2 ff.

1519, 26 août – Saint-Martin-de-Mailloc
Echange de pièces de terre à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec, entre Laurent Delarocque, cordonnier, demeurant à Lisieux, paroisse Saint-Germain, et Guillaume Lenonant, de lad. paroisse.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Lisieux – Grande-Rue

1519, 2 novembre – Norolles
Partage et héritages de la succession de… Picot, héritages à Norolles
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, parchemin.

1520, (n.st.), 12 mars – Lisieux
Jehan et Olivier Leproux renoncent à une action en justice intentée par eux entre eux et feu Jehan Rochon, curé de Vaudeloges et Jehan Le Valloys, en son vivant bourgeois de Lisieux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier, 2 ff.

1520 (vers Pâques)
Exploits d’assises où sont mentionnés entre autres Pierre Pinel, écuyer, Guillaume de Normainville, écuyer; Guillaume de Houdetot, écuyer; Pierre de Callèges, chevalier; Roger de Callemesnil, écuyer et Nicolas Moreau, écuyer.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 129

1520, 9 octobre – Lisieux
Ensuivent les lotz et partaiges faiz entre la veuve de defunct Guillaume Le Vavasseur, Jacques Henry, maistre Ursin et Julien Levavasseur. Immeuble rue Basse Boucherie, boen&s d’un côté les hoirs de defunt Jean Descees (Deseez), d’autre côté Michel Le Cayron, d’un bout la rue de la Boucherie, d’autre bout Guillaume Parey, seigneur de Combray.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 2 ff.

1520, 21 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Leure et Jacques de Lesquerle, tabellions au siège de l’Hotellerie, pour la sergentie de Moyaux, Colin Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, d’une part, et Simon Desjardins, prêtre, consistant en terres et maisons à Courtonne. Témoins; Pierre Carral et Thomas Bouteillier. Témoins: Pierre Carral et Etienne Bouteiller.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville.

1520 – Courtonne-la-Meurdrac
Partage de la succession de Jacques Lebarbier, natif de Courtonne-la-Meurdrac.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Fonds Et. Deville.

1520-1528.- Le Brèvedent
Procédure entre Marie de Vierville, baronne de Creully, et Jacques de Bellemare, écuyer, seigneur du fief de Brèvedent dit de Beau-Guillaume, concernant le paiement des droits de reliefs
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1521, 7 décembre – Moyaux
Par devant Jacques de La Lesquerie et Me Alain Dutertre, tabellions au siège de l’Hôtellerie, Pierre et Michel Desjardins, se partagent les maisons et revenus de Colin Desjardins, leur père, à Moyaux. Témoins: Thomas Lesueur et Jehan Fogueys. (Fouquet ?)
= Arch. SHL. 1 F – Analyse Et. Deville

1522, 10 août – Lisieux
Me Michel Lemonnyer, prêtre, procureur du trésor de l’église saint-Jacques, est maintenu pour un an dans son office. A cet acte figurent : Me Jean Bornet, Me Jehan Amon, Me MeRichard Mahiel, tous prêtres, Jehan Le valloys, écuyer, sieur de Putôt, trésorier, Richard HAys, Guillaume Delaballe, Pierre Godefroy, Jehan Duval, Guillaume Amiot, Fabien Follebarbe, Pierre Gosset, Thomas Delabre, Jehan Huet, Jehan Hauville, Martin Lechien, Henri Tallon, Jehan Mauduyt, Jacques Piel et Henri Nicolle, tous paroissiens de Saint-Jacques.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1522, 8 septembre – Lisieux
Perrine, veuve de Pierre Arsonnet, bourgeois de Lisieux, pour assurer une fondation de messe à note le dernier jour de chaque mois, en la chapelle de Notre Dame de Pitié de l’église Saint-Jacques, donne au trésor une maison jouxte d’un côté et d’un bout les hoirs Pierre Martin,d’autre côté Guillaume Toustain, avocat de court laye et d’un bout la rue de la Boucherie.
= Tabell. Lisieux (détruit) – Analyse Et. Deville – (Arch. M.C. copie)

1522 – Norolles
Me Pierre Lévesque, prêtre.
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1522 – Le Pré-d’Auge
Me Andrieu Paisnel, prêtre.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville

1523, décembre
Titres généraux: inventaires – « Inventaire et déclaration des reliques, ornemens, livres et autres ustenciles de l’église et prieuré de Notre-Dame de Beaumont en Auge, ensemble des meubles d’icelle maison et prieuré ».
= AD. 76. 14 H 801. 1 cahier papier, 40 feuillets.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1523 – Le Pré-d’Auge
Me Zacharie Routier, prêtre, Me Jean Philippe, curé.
= Tabell. Lisieux (détruit) – Analyse Et. Deville

1524, 26 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Thomas Le Bouteiller, de Courtonne-la-Meurdrac, vend à Michel Desjardins, une pièce de terre labourable à Saint-Denis-du-Val-d’Orbec
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1524, 23 avril – Norolles
Contrat de mariage de Robert Gohier de la paroisse de saint-Denis de Norolles d’une part, et Marguerite Hurel, fille de feu Jehan, de Fauguernon.
A ce contrat figure messire Jacques Filleul, curé de Notre-Dame-de-la-Couture, de Bernay
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier.

1524, 24 août – Les Vaux
Perrette, veuve de defunt Guillaume Lailler, demeurant à Lisieux, héritière en partie de feu Guillaume Labbey, son oncle, en son vivant prêtre, curé de Firfol, vend à noble homme Nicolle Le Boctey, seigneur de Marolles, avocat en court laye, ung chapon et un denier tournois de rente par an qu’elle avait droit de prendre sur une pièce de terre en pré sise paroisse des Vaux, d’après des lettres passées devant Jehan Lemasuyer, tabellion le 2 novembre 1453.
= Tabell. Lisieux (détruit) – Analyse Et. Deville

1524, 22 décembre – Lisieux – Rue tendant à la Porte d’Orbec
= Arch. SHL. 9F Deville. B. 1. LISIEUX – 3.7

1524 – Courtonne-la-Meurdrac
Thomas Préaulx, du métier de maçon.
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1524 – Lisieux
Michel Le Valloys, sieur de la Rozière, écuyer, sieur de Putôt
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1524 – Norolles
Me Jehan Lemaignan, curé de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1524 – Le Pré-d’Auge
Me Thomas Le Héribel, prêtre.
= Tabell. Lisieux (détruit) – Analyse Et. Deville

1525, 6 février – Lisieux
Nobles de l’Election de Lisieux.
= Ms. Franç. 5351, fol. 137 v° – Copie de Henri de Frondeville. AD. SM. 16 F 35

1525, 18 février – Notre-Dame-de-Fresnay
Guillaume le pan de la paroisse de Notre-Dame-de-Fresnay lequel confesse…
= AD 14 ? cote à vérifier

1525 (n. st.) 14 mars – Moyaux
Fondation pieuse (en faveur de la Charité ?) par Girot Fouquet de la paroisse Saint-Germain de Moyaux, de présent demeurant à Hermival.
= Arch. SHL. 9 FB – Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville

1525, 14 mai
Traité de mariage entre Nicolas de Dreux, sieur et baron d’Esneval, d’une part, et ladite Catherine de Brézé, veuve dudit sieur du Plessis, en date du 14 mai 1525.-
= Arch. comm. du Havre, DD 54 cité par Charles BREARD et Philippe BARBEY, Documents relatifs à la marine normande aux XVe et XVIe siècles dans Mélanges publiés par la Société de l’Histoire de Normandie, 6e série, 1906, p. 228.

1525, 8 juillet – Moyaux
Charles Lemansel, écuyer, sieur de La Lande, demeurant à Moyaux, vend à Pierre Le Roy, bourgeois, demeurnt paroisse saint-Germain de Lisieux, une vergée de terre labourable à prendre dans une pièce du fief de La lande, à Moyaux, moyennant quatre livres tournois.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville

1525 – Prêtreville
Guillaume de Querville, écuyer, fils de Richard et de Jeanne Labbé.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1525, 9 décembre – Le Pré-d’Auge
Me Robert Le Françoys, prêtre de la parMarin Huart, de la paroisse du Pré-d’Auge, vend à Robert de La Rivière, écuyer, seigneur du lieu du Pré-d’Auge, une pièce de terre nommée le champ de la Fontaine de Bas, sise en lad. paroisse, jouxte d’un côté l’eau courante, d’autre côté et d’un bout led. vendeur, moyennant 28 livres ts.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1525
Jehan Halley, écuyer, et damoiselle Jehanne de Bienfaicte, sa femme, dame du fief et seigneurie des Landes, en la paroisse de Moyaux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1525
Me Thomas Borel, vicaire.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1525 – Le Pré-d’Auge
Me Robert Le François, prêtre.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville.

1525-1532
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Bail et cession de la moitié du fief d’Escanville.
AD. SM. 14 H 1358

1525, Bayeux
Frarie Notre-Dame Saint Crespin établie en l’église des Augustins de Bayeux
= Arch. SHL. EE 169,,1 p. parchemin

1527 (n.st.), jeudi 18 avril – Le Pré-d’Auge
Donation par Me Guillaume de La 1526, 22 mai – Le Pré-d’Auge
Pierre BOSCAIGE, du Pré d’Auge, fils et héritier en partie, de Jehan BOSCAIGE; Jehan Guillart, de la paroisse de la MOTTE, fils de feu Nicolas, représentant le droit de Andrieu BOSCAIGE, frère dudit Pierre et de Regnault BOSCAIGE, fils de Robin, de la paroisse des MONCEAUX, font quatre lotz et partages des héritages, maisons, rentes et revenus qui furent et appartindrent à Thomas LEGENDRE
= Arch. SHL. 9F Deville. Dossier Le Pré-d’Auge. Pap. 2 ff.

1526, 9 novembre – Lisieux
Noble homme Jehan Le Valloys, écuyer, seigneur de Putôt et Geffroy Vollart, trésoriers de Saint-Jacques de Lisieux, reconnaissnt avoir reçu de Germain Gosse, Guillaume Lesieur et Me Thomas Haymery, prêtre d’Ouilly-le-Vicomte, le racquit et franchissement de 31 sols de rente qu’ils étaient obligés faire aud. trésor par lettres du 16 décembre 1522
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1526 – Norolles
Robert de Saint-Pierre, écuyer, seigneur du fief de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville
Reue, prêtre, grand chantre et chanoine de Lisieux, d’une pièce de terre en jardin et maison pour servir de manoir presbytéral aux vicaires, en échange d’une fondation pieuse.
= Arch. SHL. 9F. Deville. B. Copie dossier Fondations.

1527, 7 juin – Lisieux
Michel Le Valloys, sieur de la Rozière, vend et transporte à Jehan Le Valloys, écuyer, sieur de Putôt, son père, tout et tel droit pouvant lui appartenir ès manoir, maisons, court, jardin, héritages et pourprins où pend pour enseigne lymage Notre-Dame, le tout ainsi qu’il se pourporte, assis en la paroisse saint-Germain dud. lieu, avec les droitures, libertés, dignités, franchises et prééminences à ce appartenant tout led. manoir joue d’un côté les sieurs de chapitre dud. Lisieux et Gaultier Boullon en partie, d’autre côté la veuve Guillaume Laillier, d’un bout la rivière d’Orbec et d’autre bout la Rue et Nicollas Le Valloys, écuyer, sauf réserve et non comprins à la présente vente ce que dud. manoir et desd. droitures et libertés d’icelluy led. vendeur a baillé à héritage, passé devant les tabellions du sieur évêque dud. Lisieux, à Me Christophes Punes, prêtre. Cette vente est faite pour la somme de 500 livres tournois. Passé en l’Hostel dud. sieur de Putôt en présence de Crespin Guéret et Robert Guéret son père
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1527, 15 juin – Lisieux
Me Thomas Lebrun, curé de la Chapelle-Hareng et Richard Trotin, bourgeois demeurant par. Saint-Jacques de Lisieux vendent aux trésoriers et paroissiens d’icelle paroisse saint-Jacques et à leurs successeurs, trente sols tournois de rente à prendre sur leurs biens, moyennant 15 livres tournois payés par Jehan Le Valloys, écuyer, sieur de Putôt, et Geoffroy Vollart, trésoriers.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1527, 15 juin – Lisieux
Me Thomas Lebrun, curé de la Chapelle-Hareng, Sauveur Fresnel et Richard Trotin, bourgeois de Lisieux, vendent à Frère Lalongue, ministre de l’Hôtel-Dieu de Lisieux et aux religieux quatre livres tournois de rente à prendre sur leurs biens, moyennant la somme de 40 livres tournois
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1527, 17 juillet – Glos
Jehan Le Valloys, écuyer, sieur de Putôt, demeurant à Lisieux, vend à vénérable et discrète personne, Me Etienne de Gonellon, curé de Glos, une pièce de terre à Glos, près la rivière et le chemin tendant de Lisieux à Orbec, contenant demie acre moyennant 20 livres 5 sols tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1527, dimanche 8 septembre – Lisieux
Constitution de rente, par Guillaume Toustain, avocat en court laye, Michault, Guillaume et Colin Anfrye, frères de la paroisse de Courtonne-la-Meurdrac, en faveur de Pierre Anfrye, leur frère, acolyte, pour lui permettre de parvenir aux ordres sacrés.
= Tabell. Lisieux (détruit) – Analyse Et. Deville – (Arch. M.C. copie)

1527, 26 décembre – Lisieux
Me Jehan Baillehache, prêtre, curé de Freneuse, chapelain en la cathédrale, en la présence et du contentement de vénérables personnes Me Guillaume Ledevyn, Gilles Gravelle, François Lemuet, Guillaume Deschauffour, et Jacques Leportier, chapelains en la cathédrale, reconnaît avoir reçu de vénérable et discrète personne Me Olivir Le Valloys, prêtre chanoine de Lisieux, la somme de cent livres tournois, pour le franchissement d’une rente de dix livres.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1527 – Lisieux
Michel Le Valloys, seigneur de la Rozière, vend et transporte à Jean Le Valloys, écuyer, seigneur de Putot et de Gouvis, son frère, tout et tel droit pouvant lui appartenir es manoir, maisons, court, jardin, héritage et pourpris où pend pour enseigne lymage Notre-Dame, assis en la paroisse Saint-Germain, jouxte d’un cote, les seigneurs du Chapitre et Gaultier Boullon, d’autre côté, la veuve Guillaume Laillier, d’un bout la rivière d’Orbec ; et d’autre bout, la rue.
= Etienne DEVILLE.- « Actes relatifs à des immeubles lexoviens (Image Notre-Dame – Image Saint-André – Image Saint-Georges – Manoir du Marton – Maison rue du Bouteiller – Maison de la Fleur de Lys) », BSHL, N° 24, 1919, pp. 16-181528 (n.st.), samedi 4 avril avant Paques – Le Pré-d’Auge
Fondation pieuse par Robin Bence, de la paroisse du Pré-d’Auge d’une messe à note le lundi des festes de Pasques et fourniture de pain « requis et nécessaire pour la feste de la Cesne notre Seigneur et ce qui en conviendront le jour de Pasques pour administrer les paroissiens de lad. paroisse et le pain bénist à distribuer au même peuple.
= Arch. SHL. 9F. Deville. B. Copie dossier Fondations.

1528, samedi 20 juin – Lisieux
Jehan Lemuet, écuyer, sieur d’Angerville, Marin Mailloc et Pierre Mareys de la paroisse de Fauguernon, Nicolas Lefrançoys et Jehan Chiquart, bourgeois de Li­sieux, vendent aux trésoriers et parroissiens de l’église de Saint-Jacques de Liseux, cent sols de rente à prendre sur leurs biens moyennant 50 livres tour­nois, payes par Me Michel Lemonnyer, prêtre, en présence de Jehan Le Valloys, écuyer, seigneur de Putôt et e Geoffroy Vollart, trésoriers de lad. église. Passé en l’Hostellerie où pend pour enseigne les Trois Maries. Témoins : Mathurin du Rouyl, écuyer, bailli de Lisieux et Abel Parey, écuyer.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1528, 19 novembre
Contrat passé devant les tabellions de Pavilly, le 19 novembre 1528, par lequel Nicolas de Dreux, baron d’Esneval, donne à Nicolas Restault, son filleul tout et tel droit exercer que ledit sieur d’Esneval pourrait prétendre et réclamer à l’encontre des hoirs du sieur de Chillou et la demoiselle de Fauguernon, et chacun d’eux à raison du douaire de ladite de Brézé, lors défunte, sa première femme.
= Arch. comm. du Havres, DD 54 cité par Charles BREARD et Philippe BARBEY, Documents relatifs à la marine normande aux XVe et XVIe siècles dans Mélanges publiés par la Société de l’Histoire de Normandie, 6e série, 1906, p. 228.

1528, mercredi 2 décembre – Lisieux
Thomas Lecarpentier, écuyer, seigneur d’espines, vend à Jehan Le Valloys, écuyer, sieur de Putôt, une maison et héritage sis en l’enclos de cette dite ville paroisse saint-Jacques, avec libertés, franchises et prééminences,, jouxte d’un costé Me Nicolle Delaporte, d’autre côté la rue des Places et Martin Tinant, d’un bout, la Grand-Rue et d’autre bout l’allée du Doyenné moyennant 200 livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1528 – Norolles
Lieu-dit Le Champ de la Vigne
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1528 – Le Pré-d’Auge
Me Jehan Philippes, curé.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville.

1528 – Prêtreville
Cosme de Querville, curé de Rocques, frère de Jacques de Querville, écuyer
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1528 – Tordouet
Sentence rendue ès assises de la vicomté d’Orbec entre Loys d’Orbec, chevalier, seigneur et baron dud. lieu et de Bienfaite et noble homme Ollivier de Saint-Ouen, sieur de Tordouet, héritier de deffunct Ollivier de Saint-Ouen, en son vivant écuyer et patron de Tordouet.
= Arch. SHL. Notes de Charles VASSEUR, « Archives détruites de la baronnie d’Orbec compulsées en 1858 ».

1528 – Tordouet
Vente par Jacques Duval et Béatrice sa femme, de Tordouet, à noble homme Ollivier de Saint-Ouen, sieur de Tordouet et e Maigny, d’une portion d’héritage sise à Tordouet, par le prix et somme de 35 sols tournois.
= Arch. SHL. Notes de Charles VASSEUR, « Archives détruites de la baronnie d’Orbec compulsées en 1858 ».

1529, mardi 5 janvier (n. st.) – Fauguernon
Pierre Hébert, de la paroisse de Norolles, baille par échange à Nicolas Parey, écuyer seigneur de Combray, une pièce de terre contenant demie acre 19 perches, sise en la paroisse de Fauguernon, jouxte d’un côté et d’un bout, led. écuyer, d’autre côté Guillaume Hébert et d’autre bout le chemin tendant à l’église de Fauyguernon. Il reçoit en contre échange trois sols de rente à prendre sur les hoirs Jehan Vatier.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1529 (n.st.), dimanche 9 janvier – Lisieux
Jehan Le Valloys, écuyer, sieur de Putôt, et Geogffroy Vollart, bourgeois de Lisieux, trésoriers du trésor de l’église Saint-Jacques, au nom dud. trésor, reconnaissent avoir reçu de vénérable personneMe Jehan Auvrain, prêtre, par les mains de Pierre Troussel, son neveu, à la decharge de Richard Poterne, la somme de 60 livres tournois pour le racquit de 6 livres tournois de rente, que les dessusdits étaient tenus de faire, suivant lettres passées le 6 janvier 1518 (1519 n.st.)
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1529, 1er mai – Norolles
Guillaume Andrieu, de la paroisse de Norolles, vend aux religieux de l’Hôtel-Dieu de Lisieux, deux pièces de terre à Norolles, près le Chemin tendant à Lisieux, moyennant 50 sols tournois.
= Tabell. Lisieux – Ananlyse Et. DEVILLE.

1529, samedi 8 mai – Norolles
Frère Anthoine de Bellemare, religieux en l’Hôtel-Dieu de Lisieux, baille par échange à Robin Advisse, de la paroisse de Norolles, une pièce de terre sise en lad. paroisse de Norolles, contenant une vergée ou environ, contre une autre pièce de terre aud. lieu .
= Tabell. Lisieux – Ananlyse Et. DEVILLE.

1529, samedi 29 mai – Le Pré-d’Auge, Meulles
Noble homme Claude Le Louveulx, seigneur de La Lozière et de Soussay et maistre Guillaume Le Louveulx, seigneur de Formentin, vendent à noble homme Robert de La Rivière, seigneur du Pré-d’Auge, le fief, terre et seigneurie de l’Epée, sise au Pré-d’Auge et paroisses de Manerbe, Saint-Désir, La Boissière et Saint-Ouen-le Pain, moyennat 1300 livres ts. en principal, et dix écus d’or de vin. Passé à Lisieux, en l’Hostellerie du Beuf. Le même jour, les frère Le Louveulx achètent le fief de Lyvet, à Meulles.
= Arch. SHL. 9F. Deville. B. Copie dossier Achats de fiefs.

1529, dimanche 13 juin – Lisieux
Yvon Martin, bourgeois demeurant paroisse Saint-Jacques, vend à Emery Delafresnaye bourgeois de lad. paroisse, une portion d’héritage avec la maison dessus estans, ainsi que le tout se pourporte, situé et assis en lad. paroisse Saint-Jacques, à l’enclos de cette ville de Lisieux, au derrière de la cour et maison dud. Martin, sur la rue de la Boucherie, jouxte des deux costés et d’un bout Guillaume Toustain, advocat de court laie, et d’autre bout led. vendeur, moyennat 90 livres tournois. Dans la cour commune separant le vendeur de l’acquisiteur ce dernier devait établir une vis pour servir à sa maison. Il devait avoir en outre avoir une clef de l’huis de l’allée, lui permettant l’accès de sa maison.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1529, jeudi 21 octobre – Ouilly-le-Vicomte
Bail du fief, terre et seigneurie d’Ouilly-le-Vicomte, par Jacques de Rupierre à Nicolas Mauduit, bourgeois de Lisieux, moyennant 1940 livres tournois
Noble homme Jacques de Rupierre, seigneur de Segne et d’Ouilly-le-Vicomte baille à ferfme manable pour le temps et terme de huit ans commençans à Noël prochain venant et finissant à semblable jour lesdits huit ans accomplis et revollutz, à Nicolas Mauduict, bourgeois de Lisieux, présent qui confessa avoir prins pour led. temps le fief, terre et seigneurioe dud. lieu d’Ouilly, tant en manoir,maisons, terres labourables et non laborables, prys, héritages, jardins, plants, domaine fieffé que non fieffé, rentes en deniers, grains, oeufs oyseaulx, reliefs et treizièmes sans de tout en rien retenir sauf que ledit seigneur fist retenue de sa court et usage et de la moictié desd. reliefs et treizièmes seulement. Et sera tenu, led. preneur paier les gaiges du seneschal, la dixme des héritaiges de lad. seigneurie, se deue est, et la rente que led. seigneur est tenu faire a lad. recepte du seigneur évêque et comte dud. Lisieux, à cause de sad. seigneurie durand ledit temps.
Cest bail et prinse fait pour tous les huit nans, par le prix et somme de dix neuf centz quarante livres tournois, dont led. seigneur bailleur se tint à content de la somme de huit cent quarante livres tournois et du reste et oultreplus montant à la somme de unze centz livres tournois, led. Mauduict, preneur par le moyen du présent bail sera tenu et promist en mectre et employer à l’acqyuit dud. seigneur la somme de mil livres tournois au racquit et franchissement de cent livres tournois de rente en deux parties que icelluy seigneur seigneur dit estre tenu faire aux enffans et héritiers de deffunct Jehan Mauduict fils Jehan et en faire par led. preneur led. racquit et paier les arréragespour l’advenir et en gardier icelluy seigneur, ses hoirs ou aians cause tant du principal que arrérages de toutes pertes et dommages. Et aussi moyennant le présent contract tous les baulx précédemment faits de ladite terre ou partie d’icelle sont et demeurent nulz et de nulle valeur, promettant led. seigneur bailleur, led. bail tenir et garantir vers tous et contre tous par ce que dit est. Et le reste du total prix dud. fermage montant à cent livres, led. preneur les paira aud. seigneur a la fin des dits huit ans.
Et a ce tenir et garantir obligèrent chacun leurs biens et héritages.
Passé à Lisieux en l’Hôtel dudit Mauduict. Présens messire Fouques Mahiet, prêtre, Gaston Vollart et Loys Tragin, tesmoings.
Lailler Delannoy
= Tabell. Lisieux. Fonds Cailliau. Copie Et. Deville. Notes et documents Fonds Deville. 3. Environs de Lisieux.

1529, Jeudi 11 novembre – Lisieux
Guillaume Lefévre et Marguerite Legoux, sa femme, vendent à Me Etine De Gonnellon, chanoine prébendé de la Prébende de Croisilles, une maison sise à Lisieux, rue Pont-Mortain et la Grande Rue devant la popissonnerie moyennant 620 livres tournois.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE. Notes et Documents, 1.- Lisieux, 3.8

1529 – Courtonne-la-Meurdrac
Me Jehan Lecairon, vicaire
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1529 – Norolles
Lieu-dit Le Champ Rogerot, à Norolles
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1529 – Prêtreville
Hector de Querville, seigneur du lieu et de la Rivière
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1529-1743 – Vicomté d’Auge
Imprimés du contrat d’échange entre François Ier et Louis de Bourbon, prince de la Roche-sur-Yon (comme ayant la garde noble de Louis et Charles de Bourbon, ses enfants) en 1529 et 1530, des terres de Leuze et Condé contre le comté de Mortain et la Vicomté d’Auge.
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 389), Paris, 1976, p. 174.

1530 (n.s.), mardi 15 février – Marolles
Constitution d’une rente de 20 sols par jehan Louchart, en faveur de Pierre, son fils, acolyte, pour lui permettre de parvenir aux ordres. Témoins Nicolle Busnel et Robert Delarue, prêtres
= Arch. SHL. 9FB – 3 Fonds Et. Deville. Copie dossier Achats, échanges.

1530 (n.s.), mardi 15 février – Le Pré-d’Auge
Loys VATIER, du Pré d’Auge, baille par échange à Colin BOSCAIGE, de lad. paroisse,une pièce de terre aud. lieu. –
= Arch. SHL. 9FB – 3 Fonds Et. Deville. Copie dossier Achats, échanges

1530 (n.st.), mardi 15 février – Le Pré-d’Auge
Colin BOSCAIGE, du Pré-d’Auge, vend à Raoullin DELAFOSSE, de la paroisse de la BOISSIERE, une pièce de terre contenant deux acres et demye, sise au Pré d’Auge, près du chemin tendant à Lisieux, moyennant soixante livres tournois.
= Arch. SHL. 9FB – 3 Fonds Deville. Copie dossier Achats, échanges

1530, 31 juillet – Le Pré-d’Auge
Echange entre Jehan Borel, écuyer, seigneur du fief, terre et seigneurie de Manerbe, et Robert Rouzée, écuyer, du fief de l’Espée au Pré-d’Auge, contre le fief du Bais, à Cambremer.
= Arch. SHL. 9F. Deville. B. 3. Copie dossier Achats de fiefs.

1530, 1er août – Le Pré-d’Auge
Union du fief de l’Epée à la terre et seigneurie du Pré-d’Auge consentie par le seigneur de Manerbe en faveur de Robert de La Rivière, seigneur du Pré-d’Auge.
= Arch. SHL. 9F. Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge. Pap. 2 ff.

1530, lundi 15 novembre – Le Pré-d’Auge – Saint-Désir-de-Lisieux
Pierre De Rivière, fils et héritier de défunt Robert De Rivière, boulanger de la paroisse Saint-Désir, quitte Jehan Boscage, de la paroisse du Pré-d’Auge, du principal et arrérages de 20 sols ts. de rente en quoi led. Boscage s’était obligé envers led. défunt par lettres du 8 janvier 1518, pour mettre fin au procès pendant entre eux ès pleds de la seigneurie de Cambremer.
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1531, 23 février (n. st.) – Lisieux
Jehan Le Roy, du mestier de thenneur demeurant à Lisieux, vend, quitte et transporte à Me Jehan Le Roy, prêtre, son frère, notaire, demeurant aud. Lisieux, ung bas aestre de maison à chauffepief et ouvreur sur la rue de la Boullangerie avec l’héritage, libertés et franchises à ce appartenant, sise en l’nclos de ceste ville de Lisieux, par. de saint-Jacques, sur la rue, jouxte d’un côté Pierre Le Rat et son frère, d’autre côté les hoirs Guillaume Coquerel, d’un bout, lad. ruez et d’autre bout, led. prêtre avec une portion de terre en court, sise en lad. paroisse jouxte d’un côté les hoirs Berthault, d’autre côté Michel Le Valloys et autres, d’un bout Me Michel Le Roy, prêtre, leur frère et d’autre bout les hoirs Pierre Guérard.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1531
Jehanne de Bienfaicte, veuve de Michel de Beleau, en son vivant écuyer.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1531 – Norolles
Robert de Saint-Pierre, écuyer, seigneur du fief de saint-Pierre, à Norolles
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1531 – Le Pré-d’Auge
Me Jehan Philippes, curé.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville.

1532, 28 février – Le Pré-d’Auge
Reconnaissance par noble homme Robert de La Rivière, seigneur du Pré-d’Auge, à la contrainte de noble damoiselle Jeanne de Monnay, du contrat de mariage de Charles de La Rivière et de Jeanne de Monnay du 31 mai 1504.
= Arch. SHL. 9F. Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge. Parch.

1532, 2 mars, avant Pâques – Marsay
Contrat de mariage de Marion de Corday à Le Verrier (Marsay)
= A.D. Calvados – F. 6705 – Don de Mons

1532, 2 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Me Christophe Le Boctey, prêtre, demeurant à Villers, fieffe à rente à Michel Desjardins, une pièce de terre à Saint-Denis-du-Val-d’Orbec
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville. Parch.

1532, 3 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant maître Alain Dutertre et Guillaume Le Front, tabellions au siège de l’Hôtellerie, Michel Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, prend à fieffe et à rente de Me Christophe Le Boctey, une pièce de terre à Courtonne-la-Meurdrac, moyennant 15 sols de rente. Témoins Fabien Friard et Guillaume Cariel.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.
Voir Archives SHL 1F281

1532, 25 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant maître Alain Dutertre et Guillaume Defeure, tabellions pour le siège de Moyaux, Pierre Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, prend à fieffe et à rente de Me Christophe Le Boctey, chapelain de Saint-Eustache de Manerbe, demeurant à Villers, une pièce de terre contenant 2 acres, à Courtonne-la-Meurdrac, moyennant 10 sols de rente. Témoins Robert Regnault et Henry Houlley.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.
Voir archives SHL 1F397

1533 : Archives SHL : 1F733 : 1533-1733 : famille de Nollet.

1533 (n. st.), jeudi 30 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Noble dame Guillemette Le Prévost, dame de Hermival, veuve de feu Christophe Dubosc (du Bosch), en son vivant écuyer, confesse avoir vendu à Jehan Le Valloys, écuyer, seigneur de Putôt, une pièce de terre labourable contenant dix à onze acres sise en la paroisse de Courtonne-la-Meurdrac, jouxte d’un côté le sieur Duclos, d’autre côte le seigneur de Tordouet, d’un bout le chemin tendant à Bernay, d’autre bout, le chemin tendant à l’Hôtellerie, moyennant deux cents livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1533, jeudi 30 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Robert Davy, de la paroisse de Saint-Cyr-du-Ronceray, vend à Jehan Le Val­loys, écuyer, seigneur de Putôt et de Gouvis, le fief, terre et seigneurie de La Rocques, situé et assis es parroisse de Courtonne, Cordebugle et environ, moyennant cent livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville – Arch. M.C. Copie

1533, vendredi 21 février (n. st.) – Lisieux
Maistre Michel Devillers, prêtre, un des vicaires de l’église cathédrale et honorable homme Guillaume Toustain, avocat de court laie, pour lui et sa femme, fille et héritière en partie de deffunct David Le Boctey, escuier, font accord entre euls pour le fait de la réparation qu’il esconvyent faire à la parey ou pareys des maisons et aediffices dud. Devillers, joignat d’un côté à la maison desd. mariés et icelles maisons bornans d’un bout à la rue de la Boucherie et d’autre bout à la rivière d’Orbec.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE. Notes et Documents, 1.- Lisieux, 3.9. Copie

1534, lundi 13 avril – Lisieux
Noble et discrète personne Me Guillaume deschamps, rpêtre, seigneur de la terre et seigneurie du Val-Hesbert, vend à Jehan Le Valloys, écuyer, seigneur de Putôt, l’ainesses ou vavassorerie de la Ruette, tenue de lad. seigneurie du Val-Hesbert moyennnat 60 livres tournois. Passé à Lisieux en l’Hostel où pend pour enseigne le Cheval Blanc.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et.Deville.

1534, mercredi 6 mai – Prêtreville
Noble homme Henri Filleul, seigneur de Saint-Martin-de-la-Lieue et Christophe Filleul, son frère, vendent à noble, vénérable et discrète personne Me Pierre de Haultemer, prêtre, curé de Prêtreville et du Fournet, demeurant à Lisieux, cinquante livres tournois de rente à prendre tous les ans, en deux termes sur leurs biens, à la Toussaint et à la Saint-Jean, moyennant, cinq cents livres touernois.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville.

1534, mardi15 septembre – Le Pré-d’Auge
Me Jean Philippes, prêtre, curé du Pré-d’Auge,official de Cambremer, pour permettre à son neveu Guillaume Philippes, fils Bertran, de parvenir aux ordres sacrés et avoir part à ses messes, prières et oraisons, lui donne une pièce de terre sise sise à la delle du ruel dorguel en la paroisse de Brocottes, jouxte d’un côté les hoirs jehan Lebrun,, d’autre costé les hoirs d’un surnommé Leforestier, d’un bout led. ruel d’orguel et de l’autre le chemin de l’espine Trochetn, en parmy il y a une sente ou veoye tendant au moulin à vent…a charge de paier aud. curé et a ses hoirs ou aiant cause deux deniers de rente par chacun an au terme du jourd huy, premier du jourd huy en ung an, et ainsy d’an en an, oultre et par dessus les rentes et faisances que lad. pièce est tenue faire à la seigneurie du Ham.
« A ce présent Andrieu Coquerel, soubzdiacre de lad. paroisses du Pré d’Auge, lequel promist que led. Guillaume, son nepveu du costé maternel, aura le présent contrat agréable et luy faire rattifier touttefoys que mestier sera, luy venu en aage, et laquelle pièce de terre led.curé disoit avoir retiré par clameur de marché de bourse prinsprins ung an en ça de messires Pierre et Guillaume dits Paris, frères, jouxte les lettres dud. ratrait quil disoit estre passé devant le tabellionnage d’Hotot ey promet led. don et delais tenir et avoir agréable et que jamais à lad. pièce de terre riens ne demandera aultrement que lesd. deux deniers de rente.
Et a ce rtenir et garantir oblige biens et héritages présens et advenir. Passé aud. Lisieux, présns Guillaume Faroux et Pierre de Bienassis.
Lailler Delannoy
= Arch. SHL. 9FB – 3 Fonds.Deville. Copie de l’original Arch. Cailliau. Tab. Lx.

1534, 12 novembre – Lisieux
Contrat de mariage de François Filleul, fils aîné de Guillaume Filleul, écuyer, sieur de Grymonval et greffier en l’Election de Lisieux, et Marie Duhamel, fille de feu Jehan Du Hamel, en son vivant seigneur du Busc et de dame Catherine de La Roche.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Papier, 4 ff.

1534
Charles Du Rozey, sergent royal en la seigneurie de Moyaux, demeurant à Thiberville.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1535, 5 janvier – Formentin
Fondation pieuse par Noël Dupuys, hermite, quatre messes basses aux vendredis quatre temps de l’an
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Fondations pieuses – Copie

1535, 14 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Nicolle Varin et Robert Coppie, tabellions à Lisieux, Jean Delaporte, de Saint-Martin-d’Ouillie, demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, et Perette, sa femme, reconnaissent avoir pris à rente de Michel Desjardins, de ladite paroisse, une portion de pièce de terre, nommée « La Patelerye » sise aud. lieu, moyennant une rente de 13 sols tournois. Témoins Thiennot Delarocque et Colas Prévost.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville.
Voir Archives SHL 1F282

23 mars 1535.
SHL : 1F419 : 23 mars 1535 : Guillaume et Jehan Poullain se partagent­ la succession de leur père.

1535, 1er mai – Le Pré-d’Auge
Accord entre Pierre Rivière, prêtre, et Aaron Lemoingne, tous de la paroisse du Pré-d’Auge, au sujet d’une pièce de terre nommée le fief au Saunier, sis aud. lieu. Led. Rivière ayant été remboursé d’une avance faite par lui, renonce à la propriété de cette terre.
= Arch. SHL. 9FA. Fonds Et. Deville. Dossier Le Pré-d’Auge. Parch.

1535, 7 mai – Mailloc
Au nom de Notre seigneur, Amen.
L’an de l’Incarnation dicellui comptant mil cinq cent trente cinq, le septième jour du mois de My, nous les parties cy après nomméz assavoir: Barbe de Mailloc, relicte de feu messire Georges de Batanger en son vivant capitaine de talent, de l’auctorité de noble seigneur Sébastien de Villers, mon futur époux présent, et moy auctorisant quant ad ce Michelle de Mailloc dame, femme de noble seigneur messire Loys de Montgommery chevallier de l’auctorité d’icelluy messire Loys mon mary présent et moy auctorisant quant ad ce et margueritte de Mailloc aussy damoiselle toutes soeurs germaines, de l’auctorité de Madame Marguerite Legros, dame de Chenguy Sainct saulveur ma mère et… présente et moy auctorisant quant ad ce, filles de feu messire Robert de Mailloc, en son vivant chevalier, seigneur dudit Chenguy. Savoir faisons, à tous présens et advenir, que nous avons fait et par ces présentes lectres faisons entre nous ensemble, des auctorités que dessus, les promesses, convenances, obligacions et renonciations qu’ils s’ensuyvent assavoir que tous et chacuns nos biens tant meubles que hérottages proveant à cause de nos pere et mère, en quelque pays et lieux que lesdits biens et héritages soient scituez ny assis après le decez et trespas de ladite dame Marguerite Legros notre mère seront paris et divisez entre nous lesd. trois soeurs et les descendants de nous chacune par tiers et tierces parties et ce non obstant tous traictés de mariage, assignats que donations et aultres… Faictes et passées à Dijon…..Présens Nicolas de Mailloc et Loys de Bienfaicte escuyer témoings…
(Sur le repli) Morelet
Au dos est écrit:
« Nous Barbe de Mailloc, femme de noble homme Sébastien de Villers, escuier, seigneur dudit lieu et de Menguy… de moy auctorisé quant ad ce Marguerite de Mailloc à présent femme de noble seigneur Guillaume de La Rivière, escuyer seigneur du Pré d’Auge en Normandie aussy présent voullant consentant et moy aucthorisé quant ad ce nous lesd. parties scavoir faisons que de l’acte cy dessus après avoir ouy lu de mot à mot tout le traicté accord cy dessus obligant… d’autre part déclaré receu par Adrien Morel notaire royal fait entre nous Barbe, Margueritte et Michelle de Mailloc soeurs germaines femmes et compaignes de Loys de Montgommery chevalier seigneur de… Mailloc
= Arch. SHL. 9FB – 3 Fonds Et. Deville. Copie Dossier Achats, échanges.

1535, 22 juin – Le Pré-d’Auge
Accord entre Jehan Paynel le jeune de la paroisse du Pré-d’Auge, se faisant fort pour Robin Vitet, de la paroisse de Manerbe, d’une part, et François Duhan, de Manerbe, au sujet de certaines rentes.
= Arch. SHL. 9F. Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge. Pap.

1535 – Prêtreville
Hector de Querville, seigneur du lieu.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville

1536, samedi 12 juin – Moyaux
Charles Lepelletier, de la paroisse de Cissay, près Evreux, procureur de puissant seigneur Jacques de Montenay, seigneur, baron et chastellain de Garencières, Grossoeuvre, Beaudemont et du Grand Mortemer, assis en la paroisse de Moyaux, vend à noble homme Constant Leportier, seigneur du Chesne et du Val, demeurant en la paroisse de Piencourt, le fief, terre et seignurie de Mortemer, moyennant la somme de huit cents livres tournois.
= Arch. SHL. 9 FB. Copie Et. Deville

1536, 23 décembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Michel Laillier et François Lores, tabellions, vénérable personne Me Christophe Le Boctey, prêtre, demeurant en la paroisse de Notre-Dame-de-Villers, reconnaît avoir reçu de Pierre Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, le rachat et amortissement de 10 sols de rente. Témoins: Jehan Louchard, de Marolles et Nicolas Masquelier.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1536 – Le Brèvedent
Jacques de Bellemare, seigneur de Brèvedent et de la Morsengère (Morsanglière)
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville

1536 – Norolles
Jehan Borel, curé de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1537 – Fauguernon – Saint-Philbert-des-Champs
Copies d’aveux rendus à Marie de Cerisay, dame et vicomtesse héréditale de la vicomté et châtellenie de Fauguernon et du château du Pin, de la vavassorerie par Guillaume Le Cordier, sise à Saint-Philbert-des-Champs –
= in Armand BENET, Inventaire…, 1891, H. Suppl. 58.- B.55, p. 19

1537, 21 avril – Prêtreville
Vente par Guillaume de Boucquetot, seigneur du Breuil, à Maître Henri Macquefer, avocat en cour laye et bourgeois de Lisieux, du fief, terre et seigneurie d’Auge, à Prêtreville et Saint-Germain-de-Livet, moyennant 250 livres tournois et 12 livres de vin.
Passé audit Lisieux, en l’Hôtellerie du Cheval Blanc.
= Tabell. Lisieux. Cf. copie: 9 FB. 3.- Fonds Et. Deville. Notes et documents. Environs de Lisieux.

1537 – Prêtreville
Hector de Querville, seigneur du lieu, fils et héritier de Jehan de Querville.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1538 (n.st.), 15 février – Fumichon
Accord entre le Chapitre et Geffroy de Longchamp, au sujet d’une rente de cent sols due au Chapitre sur le fief de Bert, sis à Fumichon et Saint-Pierre-de-Canteloup.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville. Arch. M.C. copie

1538, mercredi 8 mai – Lisieux
Michel De La Reue, demeurant à Rouen, reconnaît que le 21 décembre 1537, devant Robert Bigot et Pierre Dupont, tabellions à Rouen, avoir acheté pour Laurent De La Reue, seigneur de Saint Martin du Manoir, de Me Robert Carrey, avocat en la court de Parlement, une maison et tènement nommé la Rouge Maison qu’avoit tenu à louage maistre Henri Macquefer, sis paroisse Saint-Jacques, bornée d’un côté la Grande rue de la Boucherie, d’autre côté les hoirs Robert Vatier, d’un bout les hoirs Thomas De La Reue et d’autre bout la maison et masure Campion. La vente faite par 525 livres tournois.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1538, mardi 2 juillet – Lisieux
Nobles et discrètes personnes, maître Robert de La Reue, Jehan Osmont et Richard Denocy, prêtres, chanoines en la cathédrale, députés par les autres chanoines, confessent avoir reçu de noble homme Olivir de Saint-Ouen, seigneur de Tordouet, le racquit et franchissement de 21 livres tournois de rente.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1538, juillet
Aveu fait au roi François Ier par Pierre de Lénemont, fils de Raoul de Lénemont, à cause du demi-fief de haubert, appelé le fief de Montflaines.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 130

1538, 23 août – Lisieux
Vente à Nicolas Mauduit par les bourgeois de Lisieux d’une rente de 25 livres tournois moyennant 250 livres, complément de 1200 livres pour l’équipement de 50 hommes de guerre.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et.Deville – Arch. M.C. copie.

1538, 16 septembre – Les Vaux
Fondation pieuse, une messe à note et trois messes basses, en l’église Notre-dame-des Vaux par Laurent Mallart, avocat en court laie, demeurant à Saint Germain de Lisieux
= Tabell. Lisieux (détruit) – Analyse Et. Deville (voir copie et Etude), arch. M.C.

1538 – Toulouse, Rouen.
 » En 1538, un marchand toulousain, Jean Delaur, fait transiter par la mer et Bordeaux, un important lot d’étain, dit « de cloche », venu d’un port anglais et acheté sur celui de Rouen « .
= A.D. Gironde, C 4851, cité par René RICHARD.- Potiers d’étain, p. 59

1539, 11 janvier – Lisieux
Le 11 janvier 1539, Nicolas II Le Valloys vendit à Jean Chardey, étamier, une partie du manoir de l’Image Notre-Dame, « Jouxte d’un costé (est) Michel Ozenne, avocat en court laye… d’un bout (Sud) la maison de parmy desdites maisons, appartenant à Jean II Le Valloys… et d’autre bout (Nord) ladite Grande-rue »
= Tabell. Lisieux. Cité par Georges HUARD, Etude de topographie lexovienne, p. 57.

1539, 13 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Me Alain Dutertre et Guillaumes Defeure, tabellions, Michel Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, vend à Jehan Delaporte, de Saint-Martin-d’Ouillie, demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, une pièce de terre, à Courtonne-la-Meurdrac.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville.
Voir Archives SHL 1F423

1539, 4 juillet – Moyaux
Guillaume Cornu, en la paroisse de Moyaux, vend à Pierre Le Roy, demeurant à Lisieux, une pièce de terre labourable, sise à Moyaux, en fief de la Lande, en l’aînesse au Bienvenu, dont est aîné led. Le Roy, icelle pièce contenant trois vergée, jouxte d’un côté les hoirs maistre Jehan Féron, d’autre côté maistre Richard Inger, avocat en court laye, d’un bouit le chemin du Breuil et d’autre le seigneur de Boys Symon, moyennat cinqunte livres tournois.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute papier

1539, 12 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Yves Delannoy confesse avoir vendu à son cousin Odo Lefèvre, bourgeois de Lisieux, une pièce de terre, nommée en partie Le Clos Martin, avec une aistre de maisonb dessus estant, assise en la paroisse de Courtonne-la-Meurdrac, jouxte d’un côté Pierre Lechien, d’autre côté Guillaume Delannoy, son neveu, d’un bout le chemin tendant à l’église et le chemin tendant à la planche du Tremble, et une portion de terre en pré aud. lieu, moyennant cent seize livres tournois.
= Arch. SHL. 9 FA. Papier, 2 ff. Fonds Et. Deville.

1539, 10 octobre – Lisieux
Es assises de Lisieux, devant Jean de Mauregard, écuyer, bailli du lieu, sentence entre Guillaume Levesque, Me Pierre Le Sauvage, écuyer et Thomas Vymont, comparant par sa femme au sujet de maison, jardin et colombier sis au faubourg de la porte de Paris, ayant appartenu à Loys Dumanoir.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Parchemin

1539 – Courtonne-la-Meurdrac
Jehan Desperriers, avocat de cour laie, demeurant à Cortonne-la-Meurdrac
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1539 – Mesnil-Guillaume
Thomas Obbidas, pappetier.
= Et. Deville. Tabell. Lisieux

1539
Jehan Lemanssel, seigneur de la Lande, à Moyaux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1540, 11 avril – Moyaux
Guillaume Cornu, en la paroisse de Moyaux, vend à Pierre Le Roy, avocat en court layi, demeurant à Lisieux, demye acre de terre à prendre dans plus grande pièce à Moyaux, en l’aînesse de La Mare Fordière, en fief de la Lande, jouxte d’un côté led. achepteur, d’un bout Jehan Martin et d’autre bout, icellui Cornu, moyennant vingt deux livres dix solz tournois.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute papier

1540, 25 septembre – Saint-Germain-de-Montgommery
Pierre Deshayes, prêtre, curé de Nostre-Dame de Villers, confesse avoir vendu à Christophe Deshays, son frère, de la paroisse de Saint-Germain-de-Montgomme­ry, une pièce de terre labourable, nommée le camp Aubey, tenue de la seigneurie de Montgommery, moyennant cinquante livres tournois.
= Arch. SHL, 9FA. Dossier Saint-Germain-de-Montgommery.

1540 – Ouilly-le-Vicomte
Vente de terre, à Ouilly-le-Vicomte et Hermival, faites à Richard Couldrey par Pierre Thignart et Robin Mainfray. Autre acte du 6 mars 1542
= Arch. SHL. Ms. FB 196

1540, 1er août – Lisieux, Hermival
Jehan Le Valloys, seigneur de Putôt et de Gouvis donne à François Dubosc, seigneur d’Hermival, le droit de retraire de ses mains une maison, sise à Lisieux, paroisse Saint-Germain que son frère Estienne Dubosc, prêtre, curé de Hermival lui avait vendue.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier.

1540, 2 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Fondation pieuse en l’église de Courtonne-la-Meurdrac par Jacques Priney, de la paroisse de Saint-Jacques de Lisieux. Jacques Priney donne à la confrèrie de charité « nouvellement créée en icelle paroisse », huit solz tournois de rente pour que luy et sa femme soient quittes et franchis envers las. charité ».
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1540.- Le Brèvedent
Aveu rendu par Abel Parey à Antoine de Sillans, seigneur et baron de Creully, d’un fief de haubert nommé le fied de Brèvedent, assis en la possession du lieu.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1540 RECHERCHE DES NOBLES DE L’ELECTION de LISIEIUX

Faite en 1540…

Tordouet
p. 20. Dérogeans nuls
44. Olivier de Saint-Ouen, Sr. du lieu, pour justifier sa noblesse, a produit plusieurs lettes et écritures par lesquelles il a dit justifier, qu’il étoit descendu au 7e ou 8e degré de Mre Gaston de Saint-Ouen, cher vivant en 1265.

Bellou
p. 22.
48. Denis Michel, sieur du dit lieu de Bellou, s’est aidé d’arrêt de la Cour donné à son entente, et rapporté à l’article de Jacques Malherbe, sur la paroisse de N.-D. d’Orbec,
N° 53
p. 24.
53. Jacques Malherbe et Denis Michel, Sr. de Bellou, pour justifier leur noblesse ancienne ont produit un arrêt dont la copie est demeurée au greffe ; ledit arrêt donné en la cour de nosseigneurs les généraux, le 3 décembre 1519, contre les asséeurs dudit Orbec, à l’entendement des dits Malherbe, et Michel, et de deffunt Pierre Grieu, pour l’estat de leur noblesse ; savoir ledit Grieu comme issu de Gilles Grieu, son ayeul, anobli par charte de 1487 ; ledit Malherbe comme procréé de noblesse ancienne ; et ledit Michel comme fils de Guillaume Michel, annobli au moyen des francs-fiefs en quoi iml avoit été taxé et assis.

p. 31
Mesnil-Guilllaume
72 – Nicolas de saint-Florentin, pour lui et ses frères, Henri et Philippes, a baillé sa généalogie et extraction de noblesse ancienne avec la copie de plusieurs écritures, sur le nom de ses père et ayeul, et s’est néanmoins submis vérifier par témoins sa dite généalogie. AInsi requis par le procureur du Roi, ou autresment, qu’il soit assis.

p. 32
Fumichon
75.- Geoffroi de Longchamp, sieur du lieu, pour justifier sa noblesse ancienne, a produit plusieurs lettres et écritures, la Ire desquelles, de l’an 1378, est sur le nom de Mre Pierre de Longchamps, cher; et il a dit que par les autres il fournissait sa descente en ce titre et degré de noblesse depuis Louis de Longchamp, son bisayeul, marié à damoiselle Isabelle de la Bouete.

Sainte-Croix-de-Cormeilles
76.- Jean de Bellemare, a baillé l’état de sa noblesse avec Jacques de Bellemare, Sr de Brèvedent, comme il apparoitra sur l’article dudit lieu de Brèvedent, n° 89.

p. 33
77.- Sébastien Hauvel a produit l’anoblissement concédé le 16 février 1477, à Guillaume Hauvel, son ayeul, pour 15 livres par lui apyées selon la quittance. Le procureur du Roi a requis qu’il vérifie en estre descendu, ou qu’il soit assis.
78.- Jean Daniel a dit être noble d’ancienneté, et que ses ancêtres étaient d’Artois; et il a produit lettres de l’an 1480 sur le nom de Louis Daniel, son père; et pour ce qu’il n’a plus amplement fourni, le procureur du Roi a requis qu’il soit assis.
79.- Jacques Nollent a baillé l’état de sa noblesse avec autres de ce nom de Nollent, comme on le verra sur l’article et paroisse de Brèvedent, n° 91.

Hermival
80.- Antoine d’Escaille, sieur de la Mote, a dit estre noble d’ancienneté; et pour justifier, il s’est aidé d’une information faite, en avril 1461, par les élus de Lisieux, à l’instance de Jean de Sandrin Siméon baron de Ros près Caen, duquel Jean a fourni sa descente. Mais, parce que ladite information, ne s’étoit ensuivi sentence au profit dudit d’Escaille, et seulement un appointement entre lui et les procureurs du Mesnil-Siméon, en l’absence du procureur du Roi, et sans l’y avoir appelé, et encore que ledit appointement, porté devant les tabellions en 1470 était conditionnel, le procureur du Roi a requis, qu’il soit assis, comme n’ayant pas suffisamment fourni le titre de sa noblesse.

p. 35
Le Faulcq
83.- Martin de Brèvedent, Sr du Faulcq, pour justifier sa noblesse, a produit plusieurs lettres et écritures, dont la copie est demeurée au greffe; par lesquelles il a dit fournir sa descente en titre de noblesse, jusqu’à lui-même faisant le 5e degré, depuis Roger de Brèvedent vivant en 1325, lequel était seigneur du Faulcq suivant plusieurs des dites lettres, et depuis, fut chvalier, comme on le voit par une lettre de 1369. V. le n° 90.
* 84.- Etienne L’Abbé, sieur dudit lieu de saint-Jean-de-Livet, Jean l’Abbé, Sr de Héroussart, et Jacques l’Abbé, sieur de Beaufy, ont dit estre procréés et issus de noblesse ancienne. et que Etienne l’Abbé était leur bisayeul, personne noble, marie à Marguerite de Buhot, vivants en l’année 1430, duquels ils ont fourni estre procréés et descendus de père à fils, selon les lettres par eux produites, dont la copie est demeurée au greffe. V. les art. et n° 125, 238, 251.

Claude et Grégoire, dits l’Abbé, frères, p. 36 sieurs du Bosc, enfans de deffunct Richard l’Abbé, sieur du Fay; Ives l’Abbé; et Nicolas l’Abbé, ont dit qu’ils étaient descendus de même souche et ligne que les susdits Jean, Etienne, et Jacques, dits l’Abbé; et pour le montrer ils ont fourni d’une sentence donnée devant les Elûs, datée du 24e jour de novembre 1469, et d’un arrest donné en la Cour de nos dits les Généraux à Rouen, donné sur le nom de Nicolas l’Abbé, daté du 27 septembre 1470; par lequel arrest ledit Nicolas fut déclaré noble. Le procureur du Roi a requis vérification estre faite, qu’ils en soyent descendus, autrement, qu’ils soyent assis.

Saint-Martin-de-la-Lieue
85.- Henri Filleul, Sr du lieu, a produit un anoblissement à lui donné en mars 1522, moyennant 400 livres par lui payées joute la quittance, dont du tout copie est demeurée au greffe. V. le n° 129.

Notre-Dame-de-Villers
86.- Marc de Gouvis, sieur de Grasmesnil, pour justifier sa noblesse ancienne, a produit plusieurs lettres et écritures justificatives de sa p. 37. descente et extraction de noblesse, commençant à Messire Gilles de Gouvis, cher et dame Angélique, sa femme, desquels sortirent Guillaume et Jean de Gouvis, frères, vivants en avril 1393, et continuant jusqu’au Marc, faisant le 5e degré.
87.- Silvin de Fatouville, Sr de la Quaize, a dit estre procréé de noblesse ancienne, et que son bisayeul était Robert de Fatouville, vivant en 1454, et possesseur du fief du Bosc de la Rue, assis à Aucainville (Auquainville), suivant un aveu à lui baillé par Guillaume de salles, l’un des hommes du dit fieu. Mais, parce qu’il n’a suffisamment fourni, ni de sa descente, ni même de sa noblesse par autre titres, le procureur du Roi a requis qu’il soit assis.
88.- Guillaume Bottey, damoiselle Guillemete Bertelot sa mèr, et damoiselle Gillette Bottey, ont baillé avec Nicolas Bottey, leur aîné, en cette ville de Lisieux »

Brèvedent
89.- Jacques de Bellemare, Sr dudit lieu de Brèvedent et de la Morsanglière, et Jean de Bellemare, Sr de la Pelletière, son cousin, p. 37 ont baillé leur généalogie et état de noblesse, commençant à Robert de Bellemare, vivant en 1395, qu’ils ont dit estre leur bisayeul. Le procureur du Roi a requis qu’ils vérifient leur descendance, autrement, qu’ils soient assis. V. le N° 76.

p. 38.
Marolles
92.- Jean Osmond, Sr de Malicorne, a fourni l’état de sa noblesse avec Thomas Osmont, Sr de Beufvilliers, comme il sera déclaré sur l’article et paroisse de Beufvilliers (Beuvillers)

p. 42
Glos-sur-Lisieux
101.- Jean, Martin et Jacques, dits de Franqueville, ont dit être procréés d’ancienne noblesse, selon la généalogie par eux baillée, pour laquelle justifier, ils ont produit plusieurs lettres et écritures, par la 1+re desquelles, du 21 avril 1447, Mre Raoul de Franqueville, cher, qu’ils ont dit être leur prédécesseur, traite le mariage de Jeanne, sa fille, avec Thomas d’Asnières, écer. Le procureur du Roi, après avoir tout veu, a requis vérification être fite seulement de leur descente, et à leur refus, qu’ils soient assis. V. le n° 43.
102.- Henri et Philibert de saint-Florentin se sont aidés de semblable généalogie que Nicolas leur frère aîné, en la paroisse du Mesnil-Guillaume; et pour ce que le dit Nicolas n’a icelle justifiée, le procureur du Roi a requis que les dits frères soient assis. V. le n° 72.
103.- Guillaume de Bonnechose, sr de Pontolain, p. 43 pour justification de sa généalogie, s’est aidé d’une sentence des commissaires des francs-fiefs de l’an 1471, qui déclare quitte et absous du payement et cotisation des dits francs-fiefs Jean et Jean de Bonnechose, frères, desquels il a dit fournir sa descente.
104.- François Le Febvre a dit être issu de noblesse ancienne, jouxte la généalogie par lui baillée. Mais, n’ayant pas icelle suffisamment justifiée, le procureur du Roi a conclu qu(il soit assis.
Firfol
105.- François du Bosch, Sr de Hermival, pour justifier sa noblesse ancienne, s’est aidé d’un arrêt de la cour de nos sieurs les Généraux, donnéle 18 décembre 1520, à son profit et de la demoiselle sa mère.

Fontenelles
106.- Mre Pierre de Montfaut,président au Parlement… et Nicolas, Sr de la Pavence, demeurants à Rouen, sont dénommés à la fin du rôle.

Fauguernon
107.- Marie de Serisay, dame de Fauguernon p. 44. veuve de Mre Gaston de Brézécher, Sr de Plasnes, Plainbosc, et Auvrecher, a baillé, pour elle et ses enfants sous-age, une généalogie signée d’elle, pour justification de laquelle elle a produit plusieurs commissions et lettres missives adressées par le Roi à son dit mari, dont du tout la copie est demeurée au greffe. Et a la dite dame déclaré que les lettres, chartes et écritures concernant leur noblesse étaient demeurées aux mains de deffunt Mre Louis de Brézé, chevalier de l’ordre, grand sénéchal et gouverneur de Normandie, frère aîné de son mari, et qu’elle ne pourrait à présent les recouvrer.
108.- Nicolas Parey, Sr de Combray, et ses frères puisnés, Me Antoine, Abel et Jean, dits Parey, demeurants en la paroisse de Noroles (Norolles), ont dit être nobles par la charte des francs fiefs; et, pour le justifier, ont produit un arrest, donné en la cour de nos sieurs les généraux, en 1521, au nom de Guillaume Parey, leur père ».

p. 46
Norolles
113.- Philippe Paysant, sieur de Boutemont a fourni l’anoblissement à lui concédé par le Roi en Octobre 1522, moyennat 500 livres par lui payées, jouxte la quitance du dit an.

p. 47
Saint-Philbert des Champs
117.- Jean Le Muet, Sr d’Angerville, et Jean, Sr des Forges, demeurants en la dite paroisse, ont produit, pour justifier leur noblesse, plusieurs pièces et écritures dont la copie est demeurée au greffe; desquelles la re datée du 24 mai 1429, est sur le nom e Jean Le Muet, dont ils ont dit leur descente estre fournie par les dites lettres.
118.- Jean Le Mire, Sr du Buquet, et Martin, sieur de la Pinterie son neveu, ont dit être nobles de toute ancienneté, et, pour le justifier, ils ont produit un arrest de nos dits Srs les généraux, donné le avril 1483 au profit de Richard le Mire, pére dudit Jean et ayeul du dit Martin, sur le fait de sa noblesse; duquel Richard, ils ont dit fournir leur descente.

p. 48
p. 49
p. 50

VILLE ET BANLIEUE DE LISIEUX

Rocques
124.- Jean de Goutimesnil a dit estre de la maison de Goutimesnil au pays de Caux, noble de toute ancienneté, et que les chartes et écritures d’icelle maison étaient aux mains de Nicolas, son frère aîné, Sgr du lieu de Goutimesnil et de Billy; et néantmoins, pour justifier de sa généalogie, il a produit 4 traités de mariage, dont la copie est restée au greffe; le er desquels, de l’an 1402, est celui de dame Marie de Bully avec Pierre de Goutimesnil, qu’il a dit être son bisayeul. Le procureur du Roi a requis qu’il vérifie sa descente, autrement qu’il soit imposé.

Les Vaux
125.- Jacques l’Abbé, Sr. de Baufy, a baillé l’état de sa noblesse avec le Sr de Saint-Jean-de-Livet, comme il a été déclaré sur ladite paroisse de Saint-Jean de Livet, n° 84. de Livet.

Beuvillers
126.- Thomas Osmond, Sr du dit lieu p. 51. de Beufvilliers, et Jean, Sr de Malicorne et de Marolle, son frère, ont baillé leur généalogie, justifiée par plusieurs lettres, chartes et écritures ; la 1re desquelles, du 15 décembre 1390 est sur le nom de Jean Osmond, leur trisayeul, seigneur de la Roque, du Mesnil-Eudes, du Castellier, Creuly, Ofey, marié à damoiselle Jeanne, soeur de Mre Marin de Bouquetot, cher, Sr du Breuil, duquel ils ont dit fournir leur descente « , cité par
Lisieux – Saint-Jacques et Saint-Germain
127.- Jean de Mauregard, pour justifier la noblesse par lui alléguée, a produit plusieurs lettres et écritures dont la copie est demeurée au greffe; la 1er desquelles est une sentence du prévôt de Paris, de l’an 1485, par laquelle il délivre et adjuge à Nicolas Mauregard, conseiller du Roi et trésorier de France, son bisayeul, à raison du droit que la Coutume de Paris lui donnoit en tel cas, à cause de son privilège de noblesse, les meubles demeurés par le décès d’Adèle, sa femme; duquel Nicolas il a dit sa descente être fournie par les dites lettres.
128 – Jean Le Valois, Sr de Putot, tant pour p. 52 lui que pour son fils, l’un des dits Elus, a produit un anoblissement à lui donné par le roi en février 1522, pour 600 l. pour sa part, par lui payée, jouxte la quittance.
*129.- Guillaume Filleul, et François, son fils, greffier en la dite élection, a montré un anoblissement sur le nom du dit Guillaume en fév. 1522, moyennant 500 livres payées, jouxte la quittance.
130.- Pierre Le Sauvage, pour lui, et Pierre son père, demeurnt ne la paroisse du Quesney (Le Chesne), a montré un anoblissement concédé à son dit père, en oct. 1522, pour 500 livres payées, jouxte la quittance.
131.- Me Nicolas Le Bottey, Robert le Bottey son frère, demeurant à Notre-Dame-de-Villers et Guillemette Berthelot, leur mêre, et(Guillette Le Bottey leur cousine, ont produit un arrêt de la cour, du 31 janvier 1483, par lequel il est dit que David et Jean, dits le Bottey, leurs pères, jouiront du privilège de noblesse, au droit et titre des francs-fiefs : desquels David et Jean ils ont dit fournir leur descente par les lettres et écrit par eux produites, dont la copie est demeurée au greffe.

p. 53
132.- Jean Hédiart, autre élu à Lisieux, a fourni l’anoblissement, donné à feu son père en 1522, pour 140 livres, par lui payées, jouxte la quittance.
133.- Mathieu Aulny, a dit que ses frères aînés sont saisis des lettres et écritures de leur maison, et qu’ils ont baillé l’état de leur noblesse en l’élection de Rouen où ils sont demeurans; et il s’est submis d’en faire apparoir.

Saint-Désir-de-Lisieux
134.- Pierre Toustain, Sr de Millouet, et Henri, son frère, et Pierre, leur oncle, ont dit que par leurs lettres et écritures, ils fournissoient la descente de père à fils en ce titre de noblesse, depuis Guillaume Toustain, leur bisayeul, vivant l’an 1413, jusqu’à eux, faisant le degré ».

p. 102
Sergenterie de Touques

p. 103
p. 104

p. 105
Le Coudray
279. David du Mesnil, Sr du lieu, a produit l’état de sa noblesse, sur la paroisse de Saint-Thomas-de-Touques, avec le Sr de Lépinay. N° 307.

Saint-Martin-aux-Chartrains
280. Jacques du Mesnil, a produit un annoblissement, donné en mai 1485, à Pierre du Mesnil, qu’il a dit être son père, pour 20 l. ts par lui payées, joûte la quittance; et il s’est submis vérifier être fils légitime du dit Pierre anobli. Ainsi requis par le procureur du Roi.

p. 106
Les Authieux-sur-Calonne
281. des Christophe de Saint-Pierre, Me Jean, son père; et Aubert, Sr de Norolles, son frère, ont produit lots et autres écritures, dont la copie est demeurée au greffe, par lesquels ils ont dit justifier leur extraction de noblesse et descente par cinq degrès depuis Jean de saint-Pierre, seigneur de Norolles, et de Saint-Julien, vivant en 1360; ledit Christophe a été accusé de dérogeance, comme coutumier de acheter boeufs et vaches, les engraisser en ses herbages, et ensuite les revendre; et vu le rapport contre lui fait, a été requis qu’il soit assis (A Robert que porte l’ex. de Cairon, nous préférons Aubert, nom plus rare en Normandie, et que les copistes n’auroient probablement pas admis, s’ils ne l’eussent vu bien distinctement écrit.). V. le n° 289.

Saint-Pierre-de-Touques
282. Jean Carel, Sr de Meautrix et Jacques Carel, ont produit un arrêt de la Cour de nos seigneurs les généraux, le 5 décembre 1538, à leur profit, sur le fait de leur noblesse, dont la copie est demeurée au greffe.
Elie Carel, demeurant à Saint-Thomas de Touques, s’est aidé de l’arrêt ci-dessus, et d’un semblable arrêt de la même cour, du 230 mars 1540, donné à l’entente de Henri Carel, qu’il a p. 107 dit être son père. Le procureur du Roi a requis qu’il vérifie sa descente, ou qu’il soit assis.

Bonneville-sur-Touques
293. Jean et Jacques du Mesnil, ont produit avec Guillaume, Sr de Lespinay, leur frère aîne, sur la paroisse de Saint-Thomas-de-Touques.

p. 116
Saint-Thomas-de-Touques
307. Guillaume du Mesnil, Sr de Lépinay, Jean,et Jacques, ses frères, et David du Mesnil, Sr du Couldray, leur cousin, ont dit être procréés de noblesse ancienne, suivant la généalogie par eux baillée; pour laquelle justifier, p. 117 ils ont produit plusieurs lettres et écritures dont la copie est demeurée au greffe; desquelles la plus ancienne, date de 1406, est le traité de mariage de Jean du Mesnil, écuyer, Sr du Couldray, avec damoiselle Guillemette d’Aufresne, fille de messire Jean d’Aufresne, chevalier, seigneur de Saint-Cloud, et les autres justifient leur descente dudit Jean. Le procureur du Roi a requis qu’ils vérifient leur dite descente ou qu’ils soient assis. V. les nos 279, 283.

p. 138
SERGENTERIE du PETIT-MOYEL

PAROISSE de SAINT LEGER-sur-BONNEVILLE
375.- Pierre Costard, sieur du lieu de st. Léger, a baillé sa généalogie et extraction de noblesse; et pour la justifier, a produit plusieurs lettres et écritures, dont la 1re datée de 1439, est la lettre de mariage de Jean Costard, écuyer, avec damoiselle Marguerite l’Abbé (Labbey), fille d’Estienne l’Abbé, écuyer, et les autres sont poiur fournir sa descente du dit Jean. Le tout veu par le procreur du Roi, il a requis vérification être faite de sa dite descente, ou qu’il soit assis.
= LABBEY de LA ROQUE.- Recherche faite en 1540, par les Elus de Lisieux des nobles de leur Election, Caen, Poisson, 1827, In-8°, 170 p.

1540 – Prêtreville
Guillaume de Querville, écuyer, seigneur de l’Escaudière et damoiselle Marguerite de Malhortie, veuve de feu Henry de Querville, en son vivant écuyer, sieur du Couldray, demeurant à Querville.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1541 Le Pré d’Auge
SHL : 1F446 : 1541 : G. Massot d’Auquainville demeurant au Pré d’Auge­ prend à fieffe à Jacques de Rocquerail de Saint Martin du Val ­d’Orbec une portion de terre avec maison sise au Pré d’Auge.

1541, 17 mai – Lisieux, rue au Char
Vente par Guillaume Botin à Christophe Hagnays d’une cave ou cellier près l’église Saint-Jacques.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE. Notes et Documents, 1.- Lisieux, 3.11.

1541, 12 octobre
Aveu de remise du fief de Plémont et dépendances à noble homme Jehan d’espinay, par noble homme Blaise de Mauyniel, seigneur de la Tourelle, et sa femme damoiselle Jehanne d’Espinay.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 131

Arcisse de CAUMONT.- Abécédaire ou Rudiment d’archéologie (Architec-ture religieuse), 4e édition, Paris-Caen, Derache-Hardel, 1859, In-8°, 692 p.

1542-1593 Duranville.
Archives SHL :1F833 : 1542-1593 : Duranville : seigneurie de Lombelon

1542, 27 février
Procédure entre Philippe de la Haye, sieur de la Pipardière appelant en plusieurs instances et en principal demandeur ou gage plége et attentats contre Nicolas darces, sieur et baron de la Ferrières et de Livarot… pour empêcher que ledit Darces ne fit rompre son siège et armoiries qu’il avoit droit d’avoir en l’église de Livarot au côté senestre de tous temps et ancienneté, en la portion qui fut à Gosselin Crespin, les Pipard avoient été héritiers, à cause desquels sondit fief a été nommé la Pipardière, et lequel appelant a été héritier disdits Pipart. Ce qui a été soutenu au contraire de la part dudit Darces, disant que la terre de Livarot de laquelle il étoit possesseur, le patronage dépendant anciennement et droit de présentation à ladite église; lequel patronage avoit été aumôné à l’abbaye de Notre-Dame du bec par Gosselin Crespin en 1155 et confirmé par Guillaume Crespin et par Maître Robert de Neuf-Bourg, dequelq Crépins il étoit descendu. Sur quoi la Cour, parties ouïes, a dit que ledit de la haye, est appelant sous grief et d’icelles appellations condamné en amende et pour donner sur le principal au gage-plège dudit de la Haye ordonné que les parties corrigeront leurs plaidoyers sur le plumitif et mettront devers la cour les lettres dont ils s’entendent aider pour probation de leur généalogie. Sera aussi fait description et figure de l’essence et grandeur du choeur de l’église paroissiale de Livarot pour le tout fait et vu, ordonner en la manière qu’il appartiendra et cependant ordonne la cour que le plus éminent lieu du côté dextre du choeur d’icelle église sera laissé audit Darces et vers ledit de la Haye tenu prendre plus bas lieu de l’autre côté, jusqu’à ce qu’autrement en soit ordonné. A Rouen, le vingt-deux février mil cinq cent quarante deux.
=¸ EDIT.: Mémoires du Clergé, t. III, pp. 1258-1259
+ IND.: Arch. SHL. Dossiers bleus Ch. Vasseur. Doyenné de Livarot, dossier Livarot.

1542, 3 novembre – Courtonne-la-Meurdrac
Pierre Prigney de Courtonne-la-Meurdrac vend à Me Christophe Le Boctey, prêtre, demeurant à Villers, 20 sols ts. que ledit vendeur avait droit de prendre sur les biens de Jehan Esnault.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville. Parch.

1542, 22 décembre – Prêtreville
Partage de biens entre Messire Henri Maillet, prêtre, Jacques et Jehan dits Maillet. frères.
= Arch. SHL. 9F Fonds Et. Devile. Dossier Prêtreville. minute papier, 2 ff.

1542 – Le Brèvedent
Jacques de Bellemare, seigneur du Brèvedent et de la Pelletière
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1542-1545 – Courtonne-la-Meurdrac
Pierre Jourdain, curé de Cortonne-la-Meurdrac
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1542-1790 – Roncheville
Documents divers
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 529), Paris, 1976, p. 208.

1543, vendredi 6 avril – Lisieux
François et David Bornet, fils de feu Pierre et Marguerite Lygnel, se partagent une maison sise en la Rue de la Boucherie, jouxte d’un côte, Jehan Barrey ; d’autre côté le Manoir du Cygne ; d’un bout lad. rue et d’autre bout Jehan Le Valloys, seigneur de Putôt.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1543, 10 novembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Michel Lailler et Pierre Delannoy, tabellions, Michel Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, reconnaît avoir vendu à Guillaume Grieu, de Notre-Dame-de-Villlers, une pièce de terre à Courtonne, moyennnat 6 livres 10 sols. Témoins Michel Morin et Jacques Millaine, d’Ouilly-le-Vicomte.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.

1543, 10 octobre – Le Brèvedent
Jacques du Brèvedent, seigneur du lieu vend à noble homme Parey, seigneur des Places, une pièce de terre sise au Brèvedent, contenant une acre à prendre dans une plus grande pièce jouxte d’un côté noble homme Jacques de Bellemare, seigneur de Brèvedent, d’autre côté et d’un bout Jacques de Brèvedent à cause de l’outreplus et d’autre bout aussi moyennat trente livres tournois.
= Arch. M.C.. Fonds et analyse Et. Deville – minute papier.

1543 – Lisieux
Taille de 1543
Richard Glos, estanier, 20 s.
Thomas Levavasseur, armurier, 10 s.
La veuve Jehan Chardey et son fils, estanier, rue au Char, 10 s.
Robert Gallet, estanier, Les Villages, 12 d.
Gilles Aubert, fondeur, Les Villages,
Analyse Et. Deville.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE. Notes et Documents, 2.- Lisieux, 23

1543 – Norolles
Philippe Paisant, écuyer, sieur de Boutemont et de Querville, demeurant à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1543 – Norolles
Lieu-dit La Voye es Mallades
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1543 – Prêtreville
Guillaume de Querville, écuyer, seigneur de l’Escaudière et damoiselle Marguerite de Malhortie, veuve de feu Henry de Querville, en son vivant écuyer, sieur du Couldray, demeurant à Querville.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1544 – 25 janvier
SHL :1F364 : 25 janvier 1544 : lettres royales ordonnant le paiement ­de toutes les dettes dues à Charles Demoy écuyer, ancien­ conseiller échevin de Rouen.

9 mars 1544
SHL1F292 : 9 mars 1544 : reconnaissance par Jehan Goren, lieutenant­ de la Vicomté d’Auge par Guillaume Brohan et Jean de Bréban d’une­ pièce du 14 février 1544 relative à un accord entre eux à propos­ de la construction d’une maison en la paroisse de la Hunnyère.

1544, 22 mars – Formentin
Accord entre Jehan Grippierre, prêtre, chanoine de Lisieux, vicaire général de monseigneur le révérendissime cardinal d’Annebault, évêque et comte de Li­sieux et faisant fort pour icellui seigneur, et noble homme Jehan Labbey, seigneur de La Roque-Baignard, au sujet de la tenure de la terre de Formentin.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Formentin

1544, samedi 7 juin – Le Pré-d’Auge
Charlot BOSCAGE, fils Girot, de la paroisse du Pré d’Auge, vend à Marin BOSCAGE, de la paroisse de Saint-Germain de Lisieux, une pièce de terre contenant demye vergée, sise au Pré d’Auge, arbres et hayes dessus estans, jouxte d’un coté le grand chemin de Lisieux, d’autre côté les hoirs Colin Boscage, des deux bouts led. vendeur, moyennant cent solz ts.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1544, 8 juin – Lisieux
Nobles, vénérables et discrètes Me Michel Labbé, chevecier, Pierre Dumont, ascolastre et Philippe Denocy, prêtres, chanoines prébendés en la cathédrale de Lisieux, commis et députés par les autres chanoines, baillent à ferme pour cette année et moesson prochainne à venir à Jehan Lemercier, verdier des bois du seigneur et baron de Chambroys, la dîme des grains de la paroisse de Grancamp, moyennat 220 livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1544, 18 septembre – Lisieux
Contrat de vente entre noble homme René Bouthin (Boutin), sieur de la Thil­louze, d’une part et dame Marie de Croisar (Marie de Cerisay), dame du château du Puy (Pin), en Normandie, près Lisieux, d’autre part, veuve de maître Gaston de Brozay (Brézé), chevalier, seigneur de Faugarnon (Fauguernon).
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°411

1544, lundi 29 décembre – Mesnil-Simon
Inventaire des biens meubles appartenants à Geoffroy Collert, escuier, demeurant en la paroisse de Mesnil-Simon, estant en sa garde et saisine sur ses héritages et maisons scituez aud. lieu, et vente de ces boiiens à noble homme François de Defedebry, seigneur du Buchet, demeurant en la paroisse du Chesne.
= Arch. M.C. Minute papier, 2 ff. – Analyse Et. Deville.
1544 – Lisieux
A l’occasion d’une constitution de procureur, le Chapitre de la Cathédrale de Lisieux est représenté par nobles, vénérables et discrètes personnes maistres Marin Labbé, chantre, Robert de Bouquetot, trésorier, Michel Labbé, chevecier, Pierre Dumont, ascolastre, Jehan Osmont, Robert de La Reue, Olivier Labbé, conseiller du Roy en sa court de Parlement de Rouen, Richard de Nocy, Richart Trinité, Michel Delaporte, Robert Thirel, Foucques Costard, Jehan Blocet (Blosset), Philippe Denocy et Guillaume Helleot. Le procureur nommé est Guillaume Desmares, avocat en cour laye.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1544 – Lisieux
Quittance de Antoine de Surye, écuyer, contrôleur des aides en l’élection de Lisieux, de 200 livres pour deux quartiers de ses gages.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°412

1544 – Le Brèvedent
Noble homme François de Brèvedent, sieur du lieu et damoiselle Catherine de Fatouville, fille de noble homme Symon de Fatouville, seigneur de La Rue et de la Quèze, sa femme
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1544
Noble homme Jehan Lemanssel, seigneur de la Lande, à Moyaux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1544 – Norolles
Antoine Parey, seigneur de la Monteillerie et Jehan Parey, seigneur des Places, demeure à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1544 – Rouen
Statuts des étamiers-plombiers (étain)
Art. Ier – Nul de quelque estat qu’il soit ne pourra tenir ouvroir en la ville et banlieue de Rouen, ne faire et vendre aucun ouvrage du mestier d’estaymerie et plomberie, s’il n’est maître juré dudit estat.
Art. II – Item, nul ne pourra avoir qu’un apprenti qui sera juré et fera serment devant la justice de faire loyaument le service de six ans, et paiera trente sols aux gardes, trente sols au bailly, quinze sols au profit commun du mestier plus quinze sols pour le salaire des gardes.
Art. III – (départ apprenti)
Art. IV – Item, quand tous apprentis de l’apprentissage de Rouen auront loyaument fait leur service de six ans seront admis à faire chef d’oeuvre, lequel leur sera baillé par ordonnance des quatre gardes et de douze notables du mestier, qui pour ce seront assemblés par les gardes, lequel chef d’oeuvre sera fait en l’hostel de l’un d’iceux gardes au dépens de l’ouvrier, et le chef d’oeuvre étant trouvé suffisant, l’apprenti sera conduit au serment et paiera la hanse de soixante sols, savoir vingt au roi, vingt au coffre du mestier et vingt aux gardes.
Art. V – Item, s’il advient que aucun compagnon étranger qui eut appris en ville de loi et servi le temps ordinaire et vouloist estre recu maître à Rouen fera chef d’oeuvre comme dessus mais paiera double hanse.
Art. VI – Item, s’il advient que aucun maître aille de vie à trépas, la veuve d’iceluy pourra tenir son ouvroir durand sa viduité sans nul contredict, et si son défuncr mari avait pris apprentis soubs lui, elle les pourra tenir pour qu’ils achèvent leur temps.
Art. VII – Item, les enfants des maîtres ne seront pas tenus de faire chef d’oeuvre s’il ne plait et ne paieront que demy hanse, feront serment à justice en présence des gardes et feront apparaître qu’ils auront servy leur père ou autre maître deux ou trois ans, besoignant d’iceluy mestier
Art. VIII Item, nul maître du dit mestier ne pourra tenir aulcun compagnon de dehors plus de quinze jours sans le faire savoir aux gardes et qu’il fasse serment à justice de bien servir son maître et sera tenu le dit maître payer pour son ouvrier dix sols, savoir cinq aux gardes et cinq au mestier et n’acquerrera ledit compagnon pendant le temps de son service aucune franchise du dit mestier.
Art. IX – Item, il y aura quatre des maîtres qui seront élus gardes qui se changeront tous les ans à la feste de l’Epiphanie, et sortiront les deux qui plus auront servy et demeureront avec les deux nouveaux qui mis y seront par douze des maîtres du dit mestier qui pour ce seront appelés en la présence desquels douze seront par chacun an rendus les comptes et seront tenus les douze à comparoir, à peine de cinq sols d’amende contre celui qui défaillera, à moins d’excuse raisonnable.
Art. X – Item, nul ne pourra retenir aucune lettres servantes au mestier qui ne soient baillées aux dits gardes pour mettre au coffre, lequel sera fermant à deux clefs lesquelles seront baillées aux gardes qui seront en charge, et l’un des anciens maîtres gardera le coffre, dans lequel seront mises toutes les lettres servantes au dit mestier, avec une table d’étain où seront frappés tous les signes des maîtres, et à la fin de chacun an les deux gardes qui auront servy deux ans s’en yront et bailleront bon et loyal compte en présence des gardes et des douze notables du métier.
Art. XI – Item, pour obvier aux fraudes qui pourraient estre faites, est ordonné que nul ne pourra besogner de quelque ouvrage que ce soit ne faire moulle ne autrement que depuis le premier son de lesquelles du matin, jusques au dernier son du couvre-feu de Notre-Dame, se n’est pour aulcuns cas par congé et licence de justice et des gardes, à peine de quinze sols d’amende, cinq au roi, cinq au mestier et cinq aux gardes.
Art. XII – Item, afin que les gardes puissent plus convenablement faire leurs visites, nul ne pourra tenir ouvroir ou il y ait fournir, tour ne fasse pour besogner s’il n’est en l’hôtel de sa demeure et au bas estage d’iceluy, afin que les gardes quand ils visiteront puissent voir ledit atelier et celui qui aura atelier ailleurs qu’en bas étage de sa demeure l’amendera de soixante sols.
Art. XIII – Item, nul ne pourra besogner d’iceluy mestier à jour de dimanche et fêtes ne au jour de samedi après None, à peine de quinze sols d’amende.
Art. XIV – Item, l’on ouvrera en iceluy mestier de quatre sortes de métail, c’est à savoir de bon et fin étain en vaisselle pour en y mettant une livre de métail ou estain de glace sur chacun cent seulement et aussi pourront ouvrer les maîtres de tous ouvrages de bon estain, lequel estain sera mis sur chacun cent pour alyment et diminution dix livres de plomb et une livre de fin cuyvre pour tout alloy seullement et aussi l’on pourra ouvrer de plomb en aucun cas cy après spécifiés ; et d’estoffe de potin qui est a entendre d’estoffe alliée moitié d’estain et moitié de plomb fondus ensemble et ne fera oeuvres quelconques qu’ils ne soient tant au corps que aux pièces de même estoffes sauf que des ouvrages de plomb l’on usera de soudures bonnes et loyalles et si pourra l’on blanchir de fin estain tout ouvrage de plomb selon que ledit ouvrage le requerra, et qui sera trouvé faisant le contraire, l’ouvrage sera rompu aux dépens de l’ouvrier qui l’amendera de soixante sols, dont vingt au roi, vingt aux gardes et vingt au mestier.
Art. XV – Item, l’on fera tous ouvrages d’estain, tant au corps que membres et non d’autres matières, sauf et réserve que l’on pourra faire aucune poterie de potin comme pots, chopine, demyons, bidons et chocquets tant seullemet, auxquelles pièces sera mis pour différence en estain d’iceluy potin une potence en façon de maille pour tenir lieu de charnière, et si n’auront icelles les gonds parés et n’y pourra l’on mettre gland ne coquille si ce n’est d’estain et si aulcun estait trouvé faisant le contraire, les pièces seront cassées, et paira le contrevenant soixante sols d’amende.
Art. XVI – Item, (plomberie)
Art. XVII – Item, (plomberie)
Art. XVIII – Item, (plomberie)
Art. XIX – Item, quand les gardes yront en visite par les ateliers et ils trouveront aucunes pièces d’estain, de plomb ou de potin, prestes qui ne soient bien faictes ainsi qu’il est prescrit, les dites pièces seront despiecés par lesdits gardes ou amendés par iceuulx gardes aux depens de l’ouvrier sy amender se pourra, et sy l’amendera l’ouvrier à la discrétion de la justice et des gardes et aussi s’ils trouvent aucunes pièces qui ne soient prestes et qu’elles soient mal commencées, ils les pourront arrester aux despens de l’ouvrier.
Art. XX – Item, chacuns maîtres auront un signe ou merc pour estamper leurs ouvrages, et ne pourront avoir signes qui ne soient différents l’un de l’autre, et si auront lesdits maîtres un poinçon ou merc en forme de petit martel, qui sra pour mercher pur et fin estain, lequel merc sera merché à la table générale du mestier.
Art. XXI – Item, nul ne mettra en vente aucun ouvrage tant de fin que de commun estain sans la mercher de son seing, à peine de douze sols d’amende pour chaque pièce.
Art. XXII – Item, il est défendu à toutes personnes qui ne sont de l’estat de plombier et étaimier d’achapter ou vendre en regrat aucunes pièces d’ouvrages d’estain ou de plomb, pour éviter aux abus qui se pourroient commettre, à peine de forfaiture des pièces.
Art. XXIII – Item, s’il advient que aucunes personnes portent devers aulcuns des gardes pièces d’étain où il y ait armoiries, graveures ou fonderies à masse ou qu’elles soient recommandées aux maîtres, qui en fera l’achapt sera tenu à rendre et à restituer la dite vaisselle à celui auquel elle appartiendra sans estre remboursé de ses deniers.
Art. XXIV – Item, sy aucun apportait estain fondu, ratté, dégravé ou qu’il eust armoiries ou qu’il fust recommandé aux maîtres du mestier, les maîtres à qui les dites vaisselles seront apportées à vendre, la sera tenu d’arrêter incontinent et signifier à justice et avertir celuy qui aussi la voudra exposer en vente s’y faire se peult par devant le bailly de Rouen ou son lieutenant pour iceux se pourvoir en justice ainsi qu’il appartiendra et se ainsi estait que la dite vaisselle demeurast à celui qui aurait retenu ledit estain sera tenu le faire savoir à justice pour en appliquer le tiers au roi, un tiers aux pauvres et un tiers à celui qui aura fait la dite préhension.
Art. XXV – Item, si quelqu’un faisait violence ou désobéissence aux gardes dans leurs fonctions par soi ou par ses gens, l’amendera de 20 sols ou plus selon la gravité du méfait.
Art. XXVI – Item, si insultait les gardes aux assemblées, l’amendera de 10 sols
Art. XXVII – Item, aucun ne pourra porter hors la ville aucun ouvrage du mestier qui ne soit merché à peine de deux sols d’amende pour chacune pièce.
Art. XXVIII – Item, tous marchands forains ou estrangers soit d’Angleterre, Bretagne ou autres lieux, ne pourront vendre en la dite ville estain ou plomb embouquiés à peine de forfaiture et avant qu’ils exposent en vente saulmons d’estain et saulmons de plomb seront tenus les faire visiter et mercher par les gardes le tout pour prevenir les fraudes et déceptions.
Art. XXIX et dernier – Item, nuls s’ils ne sont jurés gardes du mestier ne pourront faire visitation ou essay des dits saulmons d’estain ou de plomb et si aulcuns sont trouvés s’entremettre de faire telles visites et essai paieront cent sols d’amende.
= Publié par Ch. OUIN-LACROIX.- Histoire des anciennes corporations d’arts et métiers et des confréries religieuses de la capitale de la Normandie, Rouen, Lecointe, 1850, pp. 642-645

1544-1547 – Vicomté d’Auge
Barneville: livre de déclarations féodales passées devant le sénéchal de Barneville pour Jacqueline d’Estouteville, baronne de Briquebec et dame de Barneville
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 665), Paris, 1976, p. 231.

1545 (n.st), vendredi 2 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Noble homme Antoine de Rupierre, seigneur de Segrye et de Courtonne-la-Meurdrac, baille et fieffe à rente à Maistre Marin Petaulx, prêtre, de la paroisse dudit lieu de Courtonne, une pièce de terre en plant et jardin avec deux maisons, sises en ladite paroisse de Courtonne, jouxte d’un côté Jehan Morel, fils Nicolas et Nicolas Hagueys en partie, d’autre côté le seigneur évêque et comte de Lisieux et le cymetiere dudit lieu de Courtonne, d’un bout ledit seigneur évêque et d’autre bout ldit seigneur et le seigneur de Gouvis, qui est du domaine non fieffé dudit bailleur. Ce bail est fait pour 37 sols 6 deniers ts. de rente et deux chapons.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville. Parch.

1545, lundi 14 mars – Le Pré-d’Auge
Charles BOSCAIGE, du Pré d’Auge, baille pour échange à Thomas BOSCAGE et Jehanne HOULETTE, sa femme, demeurant au Pré-d’Auge, une portion d’une pièce de terre nommée la Cousturette, contenant 3 vergées, tenue de la seigneurie du Pré-d’Auge, en fief de l’Epée. Il reçoit en échange une pièce de terre en labour à la MOTTE.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1545, 25 mars – Le Pré-d’Auge
En faisant le traité de mariage entre Thomas VATIER et Marion, fille de deffunt Jehan BOSQUET, du Pré d’Auge, il a été promis à la future: la somme de quinze livres tournois, avec trois robes, l’une de brunette doublée de doublure blanche, l’autre de rousset, l’autre de viollet, une vache praint, deux douzaines de bestes à laine, ung coffre en bois fermant à clef, demye douzaine de escuelles, un pot, un plat, une carte, le tout d’estain avesque ung lit fourny de traversain, oreillers, du linge à la volunté de la mère de lad. fille ». « Merc » d’un tuillier.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. – Pré-d’Auge.

1545, 28 juin – Touques
« A Toucques, Calvados, est attribuée par lettres patentes à « maistres Jacques Androuet, architecte » pour une période de trois ans, une complète protection contre la vente de copies non autorisées de ses « … ouvraiges et figures d’architectes, cornices, moresques et compartiments ».
A.N. XIa, 1556, f° 124 r°. Cité: dans Jacques ANDROUET DU CERCEAU, Les plus excellents bastiments de France. Présentation par David Thomson. Traduit de l’anglais par Catherine Ludet, Paris, Sand et Conti, s.d. (1988), p. 310.

1545, samedi 25 juillet – Lisieux
Martin Bunel, receveur des deniers communs de la ville de Lisieux, vend, crée et constitue à Nicolas Maulduit (Mauduit), bourgeois de Lisieux, une rente de 25 livres tournois moyennant 250 livres que ledit bourgeois a versée pour le paiement de la soulde imposée sur les villes closes.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville – Arch. M.C. copie)

1545, samedi 29 août – Prêtreville
Noble homme Robert de Neufville, seigneur des Loges et de Prêtreville, demeurant en la paroisse dudit lieu des Loges, vend à Jehan Le Licquerre, l’aîné, bourgeois de Lisieux, demeurant paroisse Saint-Jacques, une pièce de terre en prey ou héritage nommée la demye acre, sise en la paroisse de Prestreville, jouxte des deux côtés l’acquisiteur, Olivier de Neufville et la rivière de Toucque, d’un bout led. acquisiteur, d’autre bout le chemin, moyennant 60 livres tournois.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Devile.
1545, 31 août – Tourgéville
Aveu rendu aux enfants de Pierre Nollent, écuyer, sieur de Blosseville, par Jacques Faucon, pour le fief de Glatigny, à Tourgéville.
= Arch. SHL. FL 90.

1545, 26 septembre – Norolles
 » Ensuyt les déclaration des lhotz et partage faits entre vénérable et discrète personne messire Jacques Hemery, prêtre, et Guillaume Hémery, bourgeois de Lisieux, ses neveux, des héritages à eulx succedez et remis par la mort et tresparts de Pierre Hemery de la paroisse Notre Dame à Ouillie. Biens à Ouillie et surtout à Norolles.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 8 ff.

1545-1763.- Coquainvilliers
Actes divers concernant les familles de Sains, de Serre, de Mauduit, de Prye
= AD14 – Fonds LE COURT, F 508 (4 pièces)

1545 – Lisieux
Noble homme Nicole Le Valloys, seigneur de Putôt et de Gouvis, fils de feu Jehan, Elu pour le Roi, à Lisieux
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1545 – Norolles
Antoine Parey, seigneur de la Monteillerie
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1545 – Norolles
Noble homme Jehan Parey, seigneur de la Vallée et des Places, demeure à Norolles ; Abel, son fils, sieur du Brèvedent
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1546 : 20 février 1546. Livarot
SHL : 1F421 : 20 février 1546 : Aveu de Jean de Vausmelle pour une­ pièce de terre dépendant de la seigneurie de Livarot et dénommée­ « Les rosiers Bazin ».

1546, mercredi 11 août – Lisieux
Fondation pieuse par Nicolas Le Valloys, seigneur de Putôt et de Gouvis, fils et héritier de Jehan Le Valloys : une grand messe à célébrer zen l’église Saint-Jacques de Lisieux, chacun an, le jour de la Décollation Saint Jean-Baptiste et après icelle dire l’antienne Inviolata, le verset, oraison de Beata, De Profundis, Inclina et Fidelium.
Il donne à cet effet une maison près la fabrique du Chapitre.
Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville. – M.C. Copie.

1546, lundi 29 novembre – Lisieux
Accord entre le Chapitre de Lisieux représenté par nobles et vénérables personnes maistre Robert de Boucquetot, trésorier, Pierre Dumont, écolastre, Michel Delaporte, Robert Thirel, Richard Denocy, Jehan Thiboult, Jehan Blosset, Richard Trinité, Guillaume Tricquet, Fouques Costard, Robert Bonenffant et François Labbé, tous chanoines et Jehan Labbé, prêtre, recteur ou curé de Notre-Dame-de-Mardilly au sujet des dixmes en grains, des novalles de lad. paroisse appartenant au Chapitre de Lisieux, qui laisse le curé de Mardilly percevoir quinze livres tournois sur lesdites dixmes.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1546 – Mesnil-Guillaume
Jean Mignot, de Cheffreville, papetier
Et. DEVILLE.- Notes extraites du tabellionnage de Lisieux

1546 – Norolles
Jehan Borel, curé de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1546-1745.- Tôtes
Actes divers sur les Le Vallois de Tôtes.
= AD14, Don de Mons (1964). F 6705 (11 pièces)

1547, mardi 12 janvier (n.st.) – Lisieux
Guillaume Dubosc, escuyer, de la paroisse de Firfol, baille par eschange à maistre Nicole Lepetit, avocat de court laie, bourgeois de Lisieux, deux maisons assises en ceste ville de Lisieux sur la rue de Haut de la Boucherie avec l’héritage et la droiture de la poterie de lad. ville, prééminences, franchises, libertés, comprises une place vuide estant en derrière desdites maisons, jouxte d’un côté led. Lepetit et d’un bout aussy et Michel Le Valloys, écuyer, dud. bout; d’autre côté les hoirs Bernard Duchesne et d’autre bout de ladite rue de la Boucherie et Triperye comprins ung ouvroir et l’héritage d’icelluy avec le grenier de dessus, au bout duquel ouvroir se fait la montée et viz de lad. maison ou maisons jouxte icelluy ouvroir d’un costé et d’un bout lad. rue d’autre côté à présent Sébastien Harfort et d’autre bout, ladite viz de montée de la maison qui sont prochaines du bout des halles de la boullengerie. En eschange une rente de 12 livres 14 sols, 6 livres 7 sols et 68 livres 10 sols tournois avec 4 écus d’or de vin. Maitre Estienne Dubosc, curé de Hermival et présent à l’acte et plaige et cautionne led. Guillaume Dubosc, son neveu.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville – Arch. M.C. copie)

1547, vendredi 6 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Michel Durozey, eschevin, maistre Nicole Lefèvre, Colas Pruvost, Jehan Trouvey et Henry Morel, tous frères servans en la Charité fondée en l’église paroissiale de Courtonne-la-Meurdrac, baillent et fieffent à rente à Symon Sauvage, marchand de ladite paroisse, une portion de terre avec une portion de maison se trpouvant dans l’emplacement donné et osmoné par deffunct Thomas Le Fèvre, jouxte d’un côté et d’un bout les hoirs dudit Thomas Lefèvre, d’autre côté l’allée commune et d’autre bout le chemin tendant à Lisieux, moyennant une rente annuelle de 15 sols tournois.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville. Parch.

1547 – Norolles
Pierre Halley, seigneur de la Touraille, demeure Norolles
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1547 – Norolles
Noble homme Jehan Parey, sieur des Places
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1547 – Prêtreville
Hector de Querville, écuyer, sieur du lieu et de la Rivière.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1548, 3 avril – Fervaques
Sachent tous… Philippe de Pontmollain, escuier, garde des sceaux aux obligations de la vicomté d’Orbec. Par devant Robert Prestrot et Jean Lestorey, tabellions en la branche d’Auquainville pour le siège de Lyvarot Marguerin de Lyée de la parroisse de St. Pierre de Tonnencourt fils naturel de defunct maistre Lenry de L’epee sieur du lieu, vend à noble homme Jean de Haultemer sgr. du Mesnil Tyson, de la parroisse de Clebec (Clarbec) deux pièces de terre en la parroesse de Fervaques la première contenant deux acres nommée les Roseaux bornée d’un costé le defunct Robert Coulomb d’autre côté la seconde pièce et Me Guillaume Varyn et Guillaume Le Prévost, chacun en partie; d’un bout le chemin de Lisieux, d’autre bout la ryvière.
La seconde contenant un acre, nommée le Prey Mouton bornée d’un costé le douet des Londes, d’autre costé la première partie; d’un bout la Rivière de Touques et d’autre bout les hoirs Mahieu Amyot et Messire Guillaume Varyn, chacun en partie…. Tenue de la seigneurie de Fervaques, la première en l’aînesse dont est aîne Guillaume Le Prévost. La seconde n’a sceu dire de quelle seigneure… Moyennant 500 livres…
= AD 14. 74 F 22.

1548, 11 septembre – Lisieux
Nobles et vénérables personnes Fouques Costard et Christophe(?) de Nocy, chanoines, reconnaissent avoir reçu de….. Legoubey, le franchissement d’une rente de 40 sols.
Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1548, 18 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Michel Laillier et Olivier Carrey, tabellions jurés à Lisieux, Guillaume Grieu, de Notre-Dame-de-Villers, accorde à Michel Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, la fieffe labourable assise audit lieu.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.

1548, lundi 10 octobre – Lisieux
Noble homme Nicolas Le Valloys, seigneur de Putôt et de Gouvis, vend et transporte à Jehan Barrey, bourgeois demeurant paroisse Saint-Jacques, une maison et l’héritage sur qoui elle siet, en laquelle y a une cave, chambres l’une sur l’autre et grenier, avec le droit de monter à ladite maison, tant par la maison Pierre Bornet que par la vis du presseur, qui demeure commune, ainsy que l’a retenue led. seigneur, par contrat passé entre luy et le seigneur de Montereuil, jouxte d’un côté le manoir du Cygne, d’autre côté la tour commune, d’un bout, led. seigneur de Montereuil à cause de la maison dud. presseur, et d’autre bout la vis commune entre les hoirs dud. Bornet et la maison dud. Bornet et la maison dud. Barrey, à aller, passer et repasser de lad. mison dessus bornée) la rue de la Boucherie.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Fichier tabel. de Lisieux – Fonds Delarue

1548 – Mesnil-Simon
Noble homme Jehan de la Chaulle, sieur du lieu, demeurant à Mesnil-Simon
= Notes de Et. Deville extraite du Tabell. Lisieux

1549, 28 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Michel Laillier et Olivier Carrey, tabellions jurés à Lisieux, Michel Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, vend afin d’héritage à Christophe Le Boctey, sieur du Buisson, de la paroisse de Notre-Dame-de-Villers, 22 sols ts. de rente moyennant 11 livres tournois. Témoins: Richard Mouette et Roulland Mouette, de Mézidon.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.
Voir Arch. SHL 1F275

1549, 6 février – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Robert Legorgeu et Lucas Binyere, tabellions royaux à Thiberville, fut présent Guillaume Bouteiller, fils Jean, demeurant à Courtonne-la-Meur­drac, lequel baille à fieffe à rente à Michel Desjardins, une pièce de terre sise à Courtonne-la-Meurdrac, moyennant 12 sols ts. de rente par an.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.
Voir aussi Archives SHL 1F253

1549, mardi 15 mai – Lisieux
Matin Lemire, écuyer, seigneur d’Angerville, et damoiselle Jehanne Le MUet, sa femme, vendent à maître Richard Ynger, bourgeois de Lisieux, ung manoir, sur quoy siet deux corps de maisons assis en l’enclos et bougeoisie de ceste ville de Lisieux en lma rue du Bouteiller, jouxte, d’un côté, Me Adam Roussel ; d’autre côté damoiselle Catherine Vippart ; d’un bout lad. rue du Bouteiller ; et d’autre bout, la venelle ou allée tendant aux murailles de la ville  »
Etienne DEVILLE, « Actes relatifs à des immeubles lexoviens (Image Notre-Dame – Image Saint-André – Image Saint-Georges – Manoir du Marton – Maison rue du Bouteiller – Maison de la Fleur de Lys) », BSHL, N° 24, 1919, pp. 16-18

1549, 2 novembre – Tortisambert
Par devant Thomas Decurmot et Nicolas Le Petit, tabellions jurés au siège de Vimoustiers, fut présent Robert Varin de Tortisambert, lequel vend à François Legrain, de Sainte-Foy-de-Montgommery, demeurant à Tortisambert, une portion de terre aud. lieu, moyennant la somme de 10 livres.
Témoins, Pierre et Benoît Le Mathurin.
= Arch. SHL – Analyse Et. Deville

1549, 30 décembre – Lisieux
Contrat de vente de la ferme du quatrième de la Chapelle-Becquet, en l’élection de Lisieux, par les commissaires ru roi, au profit de Jean de Mainbeville, à condition de rachat perpétuel.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°413

1549 – Norolles
Noble homme Jehan Parey, sieur de la Vallée, demeure à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1549 – Norolles
Pierre Nicolle, vicaire
Tabell. Lisieux par Et. Deville

c 1549 – Lisieux
Ce manuscrit contient:
fol. 1 : Les armes en couleur du chanoine Chouart (les coutumes de l’église de Lisieux)
f°6 : Sequntur pensiones domorum canonicum.
Sanctus Georgus : Domus quam in habitat Mag. Nicolaus de Tillieres, site juxta porte Calceye VI #
Sanctus Advenus Domus quam in habitat Mag. Robertus de Bonenfant sita ad opositum predicte domux VI #
Sancta Maria Domus quam in habitat Mag. Johannes Blosset sita anta Domum turris VIII #
Sanctus Laurentius, Domus quam in habitat Mag. Johannes Thyboult, Dicta Domus turris VI #s
Sanctus Lupus, Domus quam in habitat Mag. Robertus Blosset, Sita ab uni latere cantore ad VI #
Sanctus Paulus, Domus quam in habitat Mag. Richardus Denocy. Sita ab alio latere cantori de ite juxta porte Calceye XII #
Sanctus Michael, Domus quam in habitat Mag. Robertus de Bouquetot, Sita in angulo cici aux boutilliers ad VII #
Sanctus Yvi, Domus quam in habitat Mag. Robertus Thyrel sita juxta domum equi albi………. VI #
Sancta Katerina, Domus quam in habitat Mag. Philippus de Nocy. Sita in Introitu frichei ad XII #
Sanctus Ursunus, Domus quam in habitat Mag. Guillelmus DeVieupont. Sita in buto ecclesie Sancti Germani ad VIII #
Sanctus Martinus, Domus quam in habitat Mag. Joannes Osmont. Sita in magno vico ad IV #
Sanctus Nicolaus, Domus quam in habitat Mag. Ricardus Trinite. Sita juxta pontum Mortanie ad VII #
Sanctus Petrus, Domus quam in habitat Mag. Michael Deporta. Sita de alio latere juxta dictum pontem
Sanctus Sebastianus, Domus quam in habitat Mag. Petrus Dumont. Ante cymeterium Sancti Germani.
Sancta Barbara, Domus quam in habitat Mag. Fulco Castard. Sita juxta predictam domum.
Sanctus Romanus, Domus quam inhabitat Mag. Marinus Labbe. Sita in vico pressiorum que jam pridem spectabat ad domum Poillevillain dum viveret canonicas.
fol. 9 : Procès verbal d’une assemblée capitulaire du 2 juillet 1549. Les noms des chanoines sont: Michel Labbe, capicerius; Pierre Dumont, Scolasticus; Philippe Denocy, archidiacre; Jean Osmont, Richard de Nocy, Robert Tyrel, Etienne Dandie, Jean Du Rouyl, Richard Trinite, Jean Blosset, Robert Blosset, Jacques Labbé, Michel Delaporte, Jean Thyboult, Guillaume Hellot, Foulques Costard, Robert Bonenfant, Jean Grippère, François Labbé, Nicolas de Tillières et Christophe de Nocy, tous prêtres et chanoines.

Beaucoup de blancs dans le cours du volume.
Reliure veau antique, filets, fleurons et médaillons sur les plats. Papier, 113 ff.
Sur le premier plat intérieur de la reliure, ex libris manuscrit de Jacques de Setz, chanoine de Lisieux. Titres ne rouge. Initiales à la plume réhaussées de jaune ».
= Arch. Nat. Ms. nouv. acq. lat. 1778. Description et analyse Et. DEVILLE. Arch. SHL. 9 FB 2. Dossier Cathédrale.

1549
Aveux de la vicomté d’Auge
Sergenterie de Touques
Sergenterie de Beaumont

F° 60 Jehan Amyot curé de morvoin avoue tenir de mond. seigneur à cause de sa dite viconte et chestellenye de Touques le fief et seigneurye de Torquesne par ung fief de haubert noblement et franchement tenu a court et usaige en basse justice en lad. viconté dud. lieu d’Aulge Auquel fief y a notre et herchouage. (?) sur laquelle soulloit avoir manoir et maison place de coullombier qui de pnt. sont en ruyneet non valleur Reserve une ou deux maisons nouvellem. ediffiez… et en icelle fief est et appartient le patronnaige et droit de presenter à l’eglise parroissial dudit lieu du Torquesne

Sergenterie de Cambremer
F° 172 – Du Roy notre sire Je Loys de Bailleul pbre. seigneur temporel et spirituel de Grandchamp fils et héritier de feu françois de Bailleul escuier en led. François fils et héritier de feu HAmon de bailleul en son vivant escuier sieur du lieu de Grandchamp. Confesse et advoue tenir dud. seign. à cause de sa viconté d’Auge, C’est assoavoir la fiefferme dud. lieu de Grandchamp assise aud. lieu de Grandchamp Illec es environ en lad. viconté d’Aulge En laquelle y a court usaige hommes hommaiges rentes en deniers grains oeufs, oyseaulx e t aultres dignitéz a noble fief appartenant Et ny a de present ni oult oncques de temps dont soit mémoire aucun manoir ny dommaine fieffé Laquelle F° 60 v° – fiefferme avait été acquise par led. deffunct hamon de bailleul escuier de jehan Jumel par dix escus sol et trernte deux solz six deniers pour et a la charge d’en faire la rente pour a donc à mons. d’Orleans jouxte le contract passe devant les tabellio,ns de Falaize le vingt cinq iesme jour d’apvril mil quatre centz quatre vingtz deux Lequel Jumel l’avaoit acquise de Jean du Bey a la charge expressement d’en faire paier lad. rente à mond. seigr. d’Orléansd montant vingt cinq livres tournoys a quoy led? Jumel s’estoit submys…
F° 174 sq. – Du Roy notre souverain seigneur Nous Pasquet et Thomas ditz Huart frères et guillaume huart aisneez de l’ainesse ou fiefferme d’Orléans aultrement dict le Hameau Ricoup qui fut anciennement nomme Le terre Gervais Le ucais ? assis en la parroisse du mesnil Symon contenant cinquante six acres six perques de terre ou environ Confessons gaigeons et advouons a tenir par foy et par hommaige du Roy… a cause de son duché de Normandie en la vicomté d’aulge et chastellenye de Toucques et sergenterie de Cambremer… pièces nommées les Montsberault,… le Closet… Les Jardins et Plantys… Le Jardin et La Fontaine,…
F° 186 sq. – Grandouet…
F° 188 sq. – Léaupartie
F° 192. – Monteilles, tenu du Mont de la Vigne…
F° 197 sq. – Fief du Val à Mesnil-Simon…

Prévosté de Pont-L’Evêque
= AD 14. A 281. Registre 517 ff.

1550, 4 mars
Charges et soumissions auxquelles M. Jean Hangest, prieur commendataire de Beaumont, est tenu envers ses religieux.
= AD. 76. 14 H 799
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1550, mardi 26 mai – Lisieux
Robert Coquerel, demeurant paroisse Saint-Jacques vend à Jehan Costentin, mercier, une cave estant en la maison de la poterie en ceste ville de Lisieux, en ladite paroisse Saint-Jacques, avec trois thonnes et quantier estant dedans lad. cave dont l’ouverture d’icelle est sur la rue du c^oté de hault de la Boucherie, nommée la grand cave, que ledit Costentin a par cy devant tenue à fermage dud. Cocquerel. La vente faite par 25 livres tournois.
= Tabellionnage de Lisieux – Analyse E.D.

1550, 13 décembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Michel Laillier et Olivier Carrey, tabellions à Lisieux, Michel Desjardins, de Courtonne-la-Meur­drac, vend à Jehan Le Cornu, le jeune, de lad. paroisse, 15 acres de terre sise aud. lieu, moyennant 6 deniers de rente par an. Témoins Pierre Dubois et Guillaume Parey, de Lisieux.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.

1550 – Courtonne-la-Meurdrac
Me Jehan Lefèvre, doyen de Bernay, originaire de Courtonne-la-Meurdrac
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1550 – Norolles
Jehan Parey, sieur des Places et de la Vallée
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1550 – Saint-Martin-aux-Chartrains, Coudray
Aveux rendus à la seigneurie du Coudray pour terres à Saint-Martin-aux-Char­trains.
= Arch. SHL. FL 770.

1551, lundi 5 janvier (n. st.) – Lisieux
Michel Leprince, demeurant paroisse Saint-Jacques vend et transporte à Denis De La Reue, boucher, demeurant en lad. paroisse, la chambre haute à chauffepied estant sur la rue de Haut de la Boucherie qui est au manoir qui fut à deffunt Guillaume Leprince, son grand-père et qui est contenue au lot dudit Michel, passé devant le lieutenant général du sénéchal de la Prébende de Paisnel le 30 septembre 1550, jouxte d’un côté la maison Robert Heulte du pays de Caux, d’autre côté les héritiers David Thomas, d’un bout l’outre plus dud. manoir et d’autre bout la rue avec droicture d’aller et venir, monter descendre par l’allée et vis dud. manoir à aller et venir à lad. chambre tenue du comté de Lisieux par 6 sols 9 deniers de rente. La vente faite par 45 livres tournois.
= Tabellionnage de Lisieux – Analyse E.D.

1551, Pâques Folleville
Rôle des amendes et exploits de la sergenterie de Folleville, taxées par Jacques Baudouin, écuyer, licencié ès droits, vicomte d’Orbec.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°414

1551, samedi 17 octobre – Courtonne-la-Meurdrac
Messire Christophe Querey, prêtre de la paroisse de Saint-Martin-de-Courtonne, donne aux Dominicains de Lisieux,sept pièces de terre à condition qu’il soit recueilly, logé, nourri et entretenu au monastère et qu’après sa mort il soit dit à son intention, une messe basse à perpétuité.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville. Copie SHL 9 FB.

1551 – Lisieux
Noble homme Nicolas Le Valloys, seigneur de Putôt et de Gouvis, époux de Perrette Fresnel, fille de Michel.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1551 – Norolles
Jehan Borel, curé de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1551 – Norolles
Noble homme Antoine Parey, seigneur de la Monteillerie, demeure à Norolles
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1551 – Prêtreville
Jehan de Querville, curé de Saint-Pierre-du-But, demeure à Querville.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1552 Courtonne la Meurdrac.
Archives SHL :1F834 : 1552-1636 : Courtonne la Meurdrac : comptes de l’église.

1552, 17 mai – Prêtreville
Colin Buisson, l’aîné, de la paroisse de Prêtreville, quitte et délaisse à honneste homme David Grouard, tout et tel droit, part et portion à lui appartenant en une petite pièce de terre nommée le jardin de la marnière dont led. Grouart est alors tenant, moyennant la somme de sept livres tournois.
= Arch. SHL. 9F Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier.

1552, Jeudi 13 octobre – Lisieux
Noble et discrète personne maistre Philippe De Nocy, chanoine et official de Lisieux, et Christophe de Nocy, aussi chanoine de Lisieux, vendent à noble homme Claude de Pomollain, seigneur des Castelletz, une franche vavassorie de Nocy, avec privilège et libertés assise en la paroisse de Lassy, vicomté de Vire, jouxte le fief d’Escorcheboeuf, moyennant 226 livres tournois.
Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1552 – Mesnil-Simon
Dans un acte de cette date, on trouve mention que Jacques Fleury était administrateur de la Malladrerie de Saint-Jean en 1517.
= Notes de Et. Deville extraites du Tabell. Lisieux.

1553, 16 novembre
Taxation, par le lieutenant du bailli d’Evreux en la vicomté d’Orbec à Jean Martin, vitrier de 4 l. 10 s. pour avoir remis en état les vitres de la cohue d’Orbec.
= Arch. nat. KK 1338, n° 171
+ IND. M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVII, fasc. 1-2, 1968, p. 54

1553, 19 décembre – Le Pré-d’Auge
Jacques MAUSSAYS, de la paroisse du Pré-d’Auge, vend et transporte à Thomas BOSCAGE et à Jehan son frère, de lad. paroisse, une pièce de terre nommée les Vastines, jouxte d’un côté Guillaume FAROULT, d’autre côté le chemin tendant à l’église de la BOISSIERE, d’un bout un autre chemin tendant à Lisieux et d’autre bout Olivier LEGAY et Colas LEREBOURS, tenue de la seigneurie de l’Espée. La vente faite pour 10 livres ts.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1553 – Prêtreville
Hector de Querville, sieur du lieu, demeure à Querville.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1554, 16 juin – Saint-Martin-aux-Chartrains, Coudray
Aveux rendus à la seigneurie du Coudray pour terres à saint-Martin-aux-Chartrains.
= Arch. SHL. FL 770.

1554, 30 novembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Michel Laillier et Pierre Delannay, tabellions, Laurent Forart, de la paroisse de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec, vend à Denis Larcher, demeurant à Lisieux, une pièce ou portion de terre, d’une vergée ou environ, sise à Courtonne, moyennant 12 livres tournois. Témoins Jean Martel et Etienne Poullain.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1554, 14 décembre – Lisieux
Chapitre – Accord avec André Duhoux, au sujet de sa maison ruinée par la chute de la tour de l’église.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE. Notes et Documents, 1.- Lisieux, 3.12

1554, 22 décembre
Ordre du lieutenant du vicomte d’Argentan à honorable homme Aismon du Four, écuyer, receveur ordinaire du domaine du roi, de payer 45 sous à honorable homme maître Jehan Billard, licencié ès-loix, exerçant la juridiction du bailliage d’Alençon.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 234

1554 – Mesnil-Simon
Mention de Germain Amyot, curé.
= Notes de Et. Deville extraites du Tabell. Lisieux.

1555 – Courtonne-la-Meurdrac
Gabriel Le Boctey, procureur en l’élection de Lisieux, échevin de la Charité de Courtonne-la-Meurdrac.
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1555 – Courtonne-la-Meurdrac
Marin Anfry, vicaire de Courtonne-la-Meurdrac.
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1555 – Mesnil-Guillaume
Jehan Racine, prêtre
Et. DEVILLE.- Tabell. Lisieux

1555 : 22 juin 1555
SHL : 1F254 : 22 juin 1555 : par devant Michel Laillier et Olivier ­Carrey, tabellions, Jehan Pasquet, Jehan Friart et Guillemette ­Boutiller femme du dit Pasquet avouent avoir reçu de Berthe veuve ­de Jean Boutiller et de Jean Boutiller leur fils la somme de 25 livres tournois pour divers héritages sis dans la paroisse de ­Saint Denis du Val d’Orbec.

1556, samedi 4 janvier (n.st.) – Lisieux
Jehan Picques, l’aîné, bourgeois de Lisieux, et Robert Nicole, mesguichier (mégissier), demeurant aud. lieu, vendent à Guillaume Jouen, une maison et l’héritage sur quooy elle siet, droitures, franchises et libertés sise en cette ville de Lisieux, paroisse Saint-Jacques, jouxte d’un côté les hoirs de Laurens De La Reue, escuier, d’autre côté les hoirs Simon Jouen, d’un bout l’apentis appartenant à Jehan Roussel et l’allée qui vient de la rue de Boucherie jusques au degrey de dessus icelle allée, icelluy degrey est du comprins du présent contrat, et d’autre bout Guillaume Roussel, tenue du comté de Lisieux par 30 s. 6 d. de rente. La vente faite par 60 livres tournois.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1556, 13 février – Courtonne-la-Meurdrac
Philippe de Pomollain, écuyer, garde du scel aux obligations de la vicomté d’Orbec. Par devant Michel Laillier et Olivier Carrey, tabellions du siège de Lisieux, Michel Desjardins, de Courtonne, vend à Jehan Morel, boulanger de lad. paroisse, une pièce de terre, nommée « La Comté », sise à Courtonne, moyennant 17 livres 10 sols tournois. Témoins Estienne Faguet et Cardin Aunay.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1556, 8 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Robert Legras et Martin Legorgeu, tabellions, Pierre Bouteiller, de la paroisse de Coutonne, vend à Denis Lassy, de la paroisse de Saint-Jacques de Lisieux, une pièce de terre labourable, de deux acres ou environ, sise à Courtonne, moyennant 17 livres 10 sols tournois. Témoins Guillaume Horlaville et Thomas Fréart, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1556. 19 avril 1556 ; Courtonne la Meurdrac
Archives SHL : 1F343 : 19 avril 1556 : Raymond Friard de Courtonne vend à Denis­ Laugey bourgeois de St Jacques une pièce de terre.

1556 – vendredi17 juin – Le Pré d’Auge.
Charles Boscage de la paroisse du Pré d’Auge, vend à Thomas Boscage du mestier de mareschal de lad. Paroisse, une pièce de terre nommée Le Parquet, contenant demye acre, située au Pré d’Auge jouxte des 2 côtés et du bout led. Thomas Boscage, tenue de la seigneurerie de l’Epée au ténement és Boscage. La vente faite par 10livres tournois.
= Tab. Lisieux – Etude Delarue – Analyse ET. Deville

1556, 18 novembre – Prêtreville
Contrat de mariage de noble homme Hector de Querville, fils de deffunt Jehan de Querville, en son vivant écuyer, seigneur dud. lieu, et de Magdelaine Labbé, fille de feu noble homme Robert Labbé, en son vivant seigneur de Saint-Germain-de-Livet et de Saint-Martin-de-la-Lieue, d’une part et damoiselle Avoye Le Roy fille aînée de noble homme Robert Le Roy, seigneur du Boys, Heudreville et de Beaufay et de damoiselle Barbe Moignet.
= Arch. SHL. 9F Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. 2 ff. papier.

1556 – Sainte-Foy-de-Montgommery
Pierre et Michel Guernet, de la paroisse de sainte-Foy-de-Montgommery, vendent à noble homme Jacques Bonnet, seigneur de la Chesnée, une rente foncière assise sur leurs héritages.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°415

1556-1560.- Le Brèvedent
Procédure au Parlement entre Antoine de Sillans et Parey, représentant de Bellemare, concernant le paiement des droits de reliefs et les aveux à rendre.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1556 – Norolles
Nicolas Parey, seigneur de Combray
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville

1557 (n. st.), mardi 26 janvier – Moyaux
Guillaume et Pierre Auber, père et fils de la paroisse de Moyaux, vendent à Guillaume Darannes, receveur de la solde des gentz de guerre des vicontez d’Orbec et Montreuil, le fief et droit seigneurial que lesd. Auber ont es fiefs et terres du Val d’Asnières, Le Pin et saint Mathias, assis ès paroisses d’Asnières, Moyaux et ès environs, contenant en domaine fieffé 60 à 70 acres de terre et autres droits seigneuriaux, moyennant 70 livres 10 sols.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville.

1557, 28 février – Lisieux – Beuvillers
Michel Davy, rouettier, vend à Nicolas Le Valloys, seigneur de Putôt, une pièce de terre à Beuvillers, tenue de la prébende de Cordebugle.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1557, mardi 4 mai – Prêtreville
Colas Vallée et Guillemette Esnault, sa femme vendent et transportent à noble et circonspecte personne Maistre Jehan de Querville, curé de Saint-Samson, une pièce ou portion de terre nommée la Vallée Esnault, sise à Prêtreville, jouxte d’un côté Guillaume Esnault, d’un bout la sente tendant à la maison des Bosquets et d’autre bout, une autre sente tendant à la fontaine de la Rivière, moyennant quinze livres tournois.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville.

1557, mai – Lisieux
Montre et revue faite à Lisieux, sous la charge de Jean de Saint-Léger, prévôt des marchands, des archers de sa prévôté.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°416

1557, mardi 17 août – Pré-d’Auge
Jehan COCQUEREL, fils Cosme, de la paroisse de la MOTTE, vend à François CUCUEL, demeurant à Lisieux, une pièce de terre nommée le Clos Larmyer, sise au Pré-d’Auge, jouxte d’un côté Me Andieu COCQUEREL, prêtre, d’autre côté le chemin tendant à l’église, d’un bout un autre chemin tendant à Lisieux et d’autre bout la veuve Jehan COCQUEREL. La vente faite par 35 livres ts.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1557 – Mesnil-Guillaume
Honoré Delannoy, de Courtonne-la-Meurdrac, vicaire
Et. DEVILLE.- Tabell. Lisieux

1558, dimanche 1er mai – Montpinçon, Lisieux
Fondation pieuse par vénérable personne, maistre Guillaume Philippe, prêtre, notaire en la cour ecclésiastique à Lisieux, d’une messe le dimanche avant la grand-messe, deux pots de vin le jour de Pâques. Il donne à ce sujet 10 livres 10 sols de rente à prendre sur une maison qu’il possède à Lisieux, paroisse Saint-Jacques.
= Tabell. Lisieux – Analyse et copie Et. Deville

1558 – Lisieux
Conseillers de ville: Robert Jouen, Jean Costard, Guillaume Duval, Michel de…
publié par Henri de FORMEVILLE, dans Histoire de l’Evêché-Comté de Lisieux, I. p. dcjv.

1558 – Norolles
Noble homme Robert de Saint-Pierre, sieur du lieu, de la paroisse de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1558 – Norolles
Nicole Le Boctey, seigneur du lieu, avocat en cour laie
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1559, 15 janvier – Lisieux
Berthault Fontaines, écuyer, sieur de Grosseville, contrôleurs des aides et tailles en l’élection de Lisieux, donne quittance de ses gages.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°417

1559, vendredi 10 février (n. st.) – Lisieux
Me Guillaume Noncher, chapelain de la chapelle Saint-Mandé en la Cathédrale, baille et délaisse à Me Robert Pennier, prêtre demeurant paroisse Saint-Désir, le droit de la fieffe qui lui avait été faite par noble homme Jean Parey, seigneur de Mallou, d’une pièce de terre en jardin sur la rue Bon-Ange, tenue de l’abbaye aux dames dud. Lisieux, par 50 sols ts. de rente. La vente faite moyennant le paiement par ledit Pennier aud. seigneur de Mallou, une rente de 4 livres ts. prix de la fieffe faite aud. Noncher.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1559, samedi 16 septembre, Lisieux
 » Messire Thomas Delafresnaye (De La Fresnaye), prêtre, et Pierre, son frère, bourgeois de Lisieux, demeurant paroisse Saint-Jacques de Lisieux, vendent et transportent à Nicolas Petit, du mestier de cordonnier, certain logis, maison, cour et héritage, droit d’aller à la rivière d’Orbiquet, latrines y estant, avec droitures, franchises et libertés, le tout assis en ceste ville de Lisieux, paroisse Saint-Jacques auxquelles maisons, maistre Michel Devillers, prêtre, faisait de son vivant sa demeure et escheuz après son décès à Perrine Devillers, sa soeur et après le trépas d’icelle auxdits frères, esquelles maisons consistent en ung bas aistre de maison et pressoir sur le bas de la rue de Bas de la Boucherie, une salle basse, deux maisons à comble, cour et chauffepiedz et l’allée à ladite rivière, jouxte d’un côté de la deffuncte Guillaume Toustain, avocat, fille de David Le Boctey en son vivant avocat, d’autre côté les hois Jehan Hubert, une vieille maison cy après bornée et l’une des maisons qui fut maistre Loys Toussaint et l’allée du manoir d’icelluy Toustain à la rivière, d’un bout icelle rivière et d’autre bout la rue de Bas de la Boucherie.
 » Item une vieille maison et l’héritage de l’enceinte d’icelle estant au derrière de la maison desdits hoirs Hubert. La vente faite par l’acquit de certaines rentes et 200 livres tournois « .
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1559, mercredi 20 septembre – Lisieux
Noble et discrète personne Me Jean De Nocy, chantre et chanoine de Lisieux, désirant laugmentation du bien et revenu de lad. chantrerie, baille et fieffe à rente à Me Pierre Le Petit, avocat en cour laie, plusieurs pièces de terre en un tenant nommé les Vallotz assis en la paroisse de Saint Hippolyte du Bout des Preys, jouxte d’un côté le rue Aubert tendant à la rivière de Touques, d’autre côté, François Hellouin, d’un bout,le chemin des Bruères tendant à Lisieux et d’autre bout Pierre Gontier à cause de sa femme. Ce bail est fait par quatre livres tournois de rente à payer par an à lad. chantrerie.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1559
Me Simon Dumoulin, doyen de Moyaux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1559 – Norolles
Noble homme Antoine Parey, seigneur de la Monteillerie et de Combray, demeure à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1560, 4 juin – Lisieux
Ce sont les trois des terres et sieuries de Putôt, Gouvis et autres, rentes et terre de roture qui furent et appartiendrent à noble homme Jehan Le Valloys, en son vivant sieur desdites sieuries…
= Arch. M.C. – NOTES et DOCUMENTS – FONDS Et. DEVILLE – LISIEUX – Dossier Le Valloys – Copie 15 pages

1560 – Mesnil-Guillaume
Jehan Racine, prêtre
Et. DEVILLE.- Tabell. Lisieux

1561, 25 avril – Lisieux – Saint-Jacques
Dans un partage de la succession de Nicolas Le Valloys, sieur de Putôt entre ses soeurs Marie Le valloys, femme de noble homme Jehan Hédiart sieur du Bois et du Verger, Elu de Lisieux, et Marguerite Le Valloys, femme de Jehan d’An­nebault, sieur du Mesnil Cordelier et vicomte d’Auge, il est question d’une grande maison où soulloit demeurer led. defunt, sise paroisse Saint-­Jacques, provenant de l’acquisition faite par led. defunt de Jehan et Claude dits Le Bignetier, tant au corps de maison de devant, corps de maison du milieu, cour galleries, cuisines, garde robbes et corps de maison estant sur la rue du bailli, avec les deux cours d’icelle, le tout joignant d’un côté le second lot, d’autre côté, la maison Le Marquand, la maison de Me Jehan Boivyn, la maison de la vigne et la rue proche de l’église Saint-Jacques, d’un bout la rue au Chat, et d’autre bout la rue du Bailli.
Dans le second lot, la maison qui fut anciennement un nommé Myart, acquise par led. deffunt, une portion de la veuve Nicolas Myart et deux autres portions à Me Olivier Desperroys. Jouxte d’un côté le premier lot, d’autre côté, Christophe Filleur, écuyer, Elu de Lisieux, d’un bout la rue du Bailli et d’autre la rue au Chat.
= Tabell. Lisieux.- Analyse Et. Deville

1561 – Lisieux
Ce sont deux lots des terres et seigneuries du Trembley, Hermival, Les sept-Voies, Trousseauville, Grasmesnil, sergenteries nobles de Moyart et Moyaulx et autres terres et rentes de roture qui furent et appartindrent à noble homme Nocolas Le Valois, en son vivant sieur de Putôt…
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville – M.C. Copie 6 p.

1561 – Lisieux
Jehan Le Valloys, sieur de la Rozière, contrôleur en l’Election de Lisieux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1561 – Norolles
Noble homme Jehan Parey, sieur de la Vallée et de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1561 – Norolles
Jehan Halley, écuyer, sieur de la Touraille, demeurant à Norolles
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1562, mercredi 3 mars – Lisieux
Noble homme Philippe de Pomollain, licencié ès droits, bailli et élu de Lisieux, reconnaît avoir reçu de noble et discrète personne Me Jehan de Nocy, grand chantre et chanoine de Lisieux, pour lui et les autres seigneurs du Chapitre, le racquit et franchissement de 60 livres tournois de rente, partie de cent livres en quoi le Chapitre était obligé par lettres du 8 novembre 1560.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1562 – Lisieux
Conseillers de ville: Robert Vimont, Philippe Anger, Jean Duval, Jean Costard.
= publié par Henri de FORMEVILLE, dans Histoire de l’Evêché-Comté de Lisieux, I. p. dcjv.

1562 – Lisieux
Pillage de la cathédrale de Lisieux, présence d’un nommé Langeois.
Voir Archives SHL NE26 Yves NEDELEC.

1562, Rôle des taxes de l’arrière-ban du bailliage d’Evreux
– p. 68 13 – Olivier de Saint-Ouen, écuyer, seigneur de Tordouet et de Courdoville (La Courdouville, fief à La Chapelle-Yvon. Note de M. Rioult de Neuville.) LVI l.
– p. 73 54 – Hector de Quierville, écuyer, seigneur du lieu et de la Rivière, Yreville et fief d’Auge, xl L. »
– p. 77 79 – Mathurin Le Michel, seigneur de Bellou et du fief du Poyer et Bordeaulx (Bellou est une commune du Calvados, du Canton de Livarot. Le fief Poyer m’est inconnu.- Bordeaulx, fief à Verneusses, canton de Broglie ».) XXXVII XXXVI l.
– p. 78, N° 89 – Les hoirs de feu Nicolas Le Valloys pour
les fiefz de Hermyval, Cramesnil, et moietié
de la segenterie de Moyaulx XVIII l XII s.
– p. 79.
94.- Robecler de Barville, escuyer, seigneur du fief de la Quieze (Probablement à Villers-sur-Glos.), autrement nommé le petit Blangy… XXIIII l.
– p. 95, N° 223 – Maistre Loys le Valloys, écuyer, seigneur de
Mesnil-Guillaume xl l.
– N° 284 – Pierre Alorge, de Rouen, seigneur de la Quèze (Fief à Thuit-Signol, canton d’Amfreville-la-Campagne.) x l.
– p. 120, N° 409 – Pierre Alorge, écuyer, sieur de Douville, du Breymien, pour le fief de la Quèze en la paroisse du Thuissignol, vicomté de Conches III I x s IIII l x s.
= P.-F. LEBEURIER, Rôle des taxes de l’arrière-ban du bailliage d’Evreux en 1562 avec une Introduction sur l’histoire et l’organisation du ban et de l’arrière-ban, Evreux-Rouen, Huet-Lebrument, 1861, In-12, 167 p.

1563 5 janvier 1563 Courtonne la Meurdrac
SHL : 1F426 : 5 janvier 1563 : Messire Jacob du Houlley de Lisieux,­reconnaît avoir pris à fieffé de noble homme Jehan de Ruppierre,­une pièce de terre à Courtonne la Meurdrac.

1563, 18 février – Lisieux
Philippe de Pomollain, écuyer, élu pour le roi en l’élection de Lisieux, reçoit certaine somme pour avoir fait « l’assiette » et la répartition d’un impôt.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°418

1563, jeudi 30 décembre – Lisieux
Pierre Vattier, de la paroisse Saint-Désir, archer pour le Roi de la ville françoise de Grâce vend et transporte à Philippe Duhamel, bourgeois demeurant paroisse Saint-Jacques plusieurs corps de maison, l’un à présent descouvert, à usage de demeure estant sur la rue Bas de la Boucherie, l’autre à usage de pressoir derrière sur la rivière jouxte d’un côté Michel Deseez, d’autre côté René Toutain, d’un bout, la rivière et d’autre bout lad. rue de Bas de la Boucherie. La vente faite pour 600 livres.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1563
Noble homme Loys Lepellerin, seigneur du Chesne et de Moyaux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1564, samedi 2 décembre – Formentin
Robert Lambert, sieur d’Herbigny, bourgeois de Lisieux, remet aux mains de Pierre Hamel, avocat en cour laie, une vergée de terre avec un bâtiment à usage de tasserie sis à Formentin, que lui avait vendue Guillaume Le Court, le 22 mars 1540.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1564, 15 décembre – Montpinçon, Sainte-Marguerite-de-Viette
Par devant Pasquet Bazire et Robert Aufrey, tabellions à Lisieux, Pierre Bernier, de Sainte-Marguerite-de-Viette, vend à Roger Philippe, de Montpinçon, trois pièce de terre aud. lieu, moyennant 400 livres tournois. Témoins René Lefébure et Jean Philippe.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville – Parch.
Voir Archives SHL 1F291

1564 – Manerbe
A tous ceux qui ces pntes. lettres verront ou orront, Jehan Bréart garde du scel aux obligations de la vicomté d’Auge, Salut. Scavoir faisons que par devant maistre Robert guerout, avocat et guillaume mercier (?) tabellions royaulx en lad. viconte au siège du PontLevesque fut pnt maistre Charles levesque demeurant en la paroisse de manerbe lequel a la requeste et instance… de…. stipullant pour Robert Vymont bourg. de Lisieux a… volontairement a recongneu a son faict et signe qui est le second fait (?)… en ung effet en pappier demeure par devers led guerout pour en faire registre le contenu ensuit. Du descordz et proces pred. aux ples de Rouen (?) pour acquetz … nous Robert Vymont…tant sur les biens de noble homme Jacques borel esc. sr. de la chesnaye heritier… damoiselle sa femme de deffunct …guery… en son vivant esc. sr. du lieu d’une part et maistre charles levesque garant appele
= AD 14. 2E 653

1564 – Mesnil-Guillaume
Jehan Racine, prêtre
Et. DEVILLE, Tabell. Lisieux

1564 – Prêtreville
Michel Paisant, écuyer, demeurant à Querville, fils de feu Philippe Paisant, en son vivant écuyer, sieur de Boutemont et de Querville. François Paisant, sieur de Querville, frère dudit Michel
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1564 – XVIIe.- Coquainvilliers
Déclarations seigneurialles
= AD14 – Coll. Formeville. F 5500 (4 pièces)

1564 – Norolles
Antoine Parey, seigneur de Combray, demeurant à Norolles, baille à Etienne Boullaie une pièce de terre à Fauguernon
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1564
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Procédure contre un fermier.
AD. SM. 14 H 1359

1565, 22 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Me Nicole Delaporte, chanboine prébendé en la cathédrale de Lisieux, vend à Symon Drouet, de la paroisse de Marolles, une pièce de terre nommée le Pré des Penteurs, sise à Courtonne, jouxte d’un côté le douet, d’autre côté le chemin tendant de la maison des telliers à la Héberdière, d’un bout le chemin tendant de Courtonne à Cirfontaine et d’autre bout la rivière, tenue de la seigneurie dudit lieu de Courtonne, pour le seigneur évêque et comte de Lisieux, moyennant 86 livres.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville.

1565, 9 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Olivier Laillier et Olivier Carrey, tabellions, Guillaume Gatuon, de Saint-Martin-de-Courtonne, demeurant à Glos, et Guillemette Boutillier, sa femme, vendent à Jacob du Houlley, procureur fiscal de l’évêque et comte de Lisieux, une pièce de terre labourable, nommée « La fieffe Hayes », sise à Courtonne, moyennant 20 livres tournois. Témoins: Geoffrey Boutillier et Guillaume Boutillier, prêtre de Saint-Martin-du-Val-d’Orbec.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1565, jeudi 26 avril – Tordouet
Noble personne Me Loys Duboys, chanoine de Lisieux et curé de Cambernon, demeurant à Lisieux, rend et remet ès mains de noble homme Olivier de Saint-Ouen, seigneur de Tordouet, le fief, terre et seigneurie de Monnay, assis et situé aux paroisses ded. lieu de Tordouet, Saint-Cyr-du-Ronceray, La Chapelle-Yvon et environs et en état que led. Duboys l’a eu et acquis de noble personne Me Guy de Saint-Ouen, curé de Saint-Martin-de-l’Espinay-Tesson, de présent demeurant à Lisieux, lors seigneur dud. fief et seigneurie de Monnay, oncle dud. seigneur de Tordouet, duquel ledit fief est tenu. Selon les lettres du 18 août dernier led. Duboys avait acquis led. fief moyennant la somme de 500 livres.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1565, mercredi 2 mai – Rocques
Me Thomas Trinité, chanoine prébendé de la prébende de Rocques, vend, tant pour lui que pour ses successeurs prébendés de lad. prébende de Rocques, à Christophe Merieult sergent héréditaal en lad. vicomté de Lisieux, six boisseaux de blé froment de rente seigneuriale et foncière, à prendre sur Guillaume et Nicolas Trouppelin, de Rocques, à cause de certains héritages par eux possédés dépendant de lad. prébende de Rocques. La dicte vente faite par 18 livres.
= Tabell. Lisieux (détruit). Analyse Et. Deville.

1565, jeudi 26 juillet – Lisieux
Retrait par le Chapitre de la Cathédrale de Lisieux, de la Baronnie de Glos, terre et seigneurie de Coutonne et Montgoubert, acquises par Me Jacques Olivier, licencié ès droits, le 15 septembre 1563 moyennant 13.000 livres suivant l’édit du Roi.
Le même jour, retrait de la terre et seigneurie de Putôt, acquise par noble homme Guy de Bricqueville, capitaine de Saint-Lô.
Le même jour, retrait d’une maison, sise paroisse Saint-Germain, dépendant du prieuré de Sainte Barbe, biens de l’église de Lisieux, vendus suivant l’édit du Roi, maison acquise par Olivier Carrey, représenté par Jehan Duprey, licencié en médecine.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1565, 29 juillet – Lisieux
Me Nicolle Lepetit, avocat en court laie, greffier au bailliage vicomtal de Lisieux, Nicolas Lefrançoys, apoticaire, et Jehan Clémence, libraire, vendeznt au Chapitre de la Cathédrale, 36 livres tournois de rente moyennant 360.
Passé en la maison de la fabrique, Guillaume Boulley, apoticaire, témoin.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1565 – Norolles
Jehan Parey, sieur des Places, de la Vallée et de Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1565 – Norolles
Jehan Borel, écuyer, curé ; Guillaume Desperroys, curé
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1565 – Daubeuf-la-Campagne
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Terrier dressé par Pierre Picard et Jehan Le Paulmier, receveurs de la baronnie.
AD. SM. 14 H 1360

1566 – St Jean de Livet, Le Torquesne.
SHL ; 1F736 : 1566 à 1745 : St Aubin sur Gaillon, St Jean de Livet, Le­ Torquesne : Jehan de Bigars et autres familles.

1566, 22 avril
Contrat de mariage entre Georges des Haulles, fils de Marguerin des Haulles, écuyer et Marguerite Osmont.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 132

1566, samedi 11 mai – Pré-d’Auge
Noble damoiselle Loyse de Grippel, dame de la Gravelle et du Pontif, demeurant aud. lieu de la Gravelle, baille en pur et loyal échange à noble homme Jean de La Rivière, seigneur de Fenèbres et de l’Epée, demeurant à Lisieux, le fief du Pontif, à Coquainvilliers.
Elle reçoit en échange, le fief, terre et seigneurie de l’Epée et autres biens sis au Pré-d’Auge.
Le même jour, elle revend ces biens à noble homme Jehan de La Rivière, seigneur du Pré-d’Auge, moyennant 2.500 livres ts.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. Deville. Copie (dossier Le Pré-d’Auge).

1566, 11 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Olivier Laillier et Olivier Carrey, tabellions, Jehan Boutillier et Robert De La Porte, de Courtonne, vendent à Jacob du Houlley, une pièce de terre sise à Courtonne, moyennant 6 livres tournois. Témoins: Barthélémy Houel, de Lisieux, Thomas Perier et Marion De La Porte, de Marolles.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1566, 15 août – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Martin Le Gras et Robert Le Gordeu, tabellions pour le siège de Thiberville, Collas Friart et Guillemette sa femme, échangent à honorable homme Maître Jacob du Houlley, licencié ès droits, procureur au bailliage et vicomté de Lisieux, demeurant aud. lieu, trois pièces de terre sise à Courtonne, contre cinq acres sises au lieu dit « les Boullayes ».
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1567, 4 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Raoul Dumoulin, tabellions, Marguerite et Louise, dites Foyard, filles et héritières de feu Guillaume Foyard, de la paroisse de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec, vendent à Fiacre Guilleboult, de la paroisse de Courtonne, une petite pièce de terre sise à Courtonne, moyennant 12 livres tournois. Témoins: Jehan Foyard, de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec et Adrien Delannay, de l’Hôtellerie.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1567-1818 – Bretteville-sur-Laize
Cf. le chartrier de Gaspard Le Marchand
= AD 14. 1 Mi 248

1568, samedi 10 janvier – Le Pré-d’Auge
Noble homme Jehan de La Rivière, seigneur de Fenèbres, demeurant à Lisieux, paroisse Saint-Germain, vend à Pierre Bence, fils Jehan, demeurant au Pré-d’Auge, quatre pièces de terre aud. lieu.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

15 février 1568 : Courtonne la Meurdrac.
Archives SHL :1F425 : 15 février 1568 : Contrat de mariage de Jehan Houlley de ­Firfol et Mauricette Esnault de Courtonne la Meurdrac.

1568, vendredi 2 avril – Fumichon
Noble homme Guy de Longchamp, capitaine de Lisieux, reconnaît que dès le 9e jour de novembre 1565, il avait reçu de Philippe de Pomollain, licencié es droits, bailli et Elu de Lisieux, seigneur du fief ou vavassorie Poullain, le racquit et franchissement de dix livres de rentes.
= Tabl. de Lisieux. Etude Delarue – Analyse Et. Deville.

1568 24 juillet 1568 Courtonne la Meurdrac
Archives SHL : 1F424 : 24 juillet 1568 : Guillot Fréart de St Denis du Val­ d’Orbec vend à Jacob du Houlley une vergée de terre à Courtonne.

1568, 7 octobre – Saint-Martin-de-Mailloc
Aux plaids de la châtellenie de Mailloc, mise en amende d’un sieur de La Rocque.
= Arch. SHL. 1 p. parch.

1568-1791 – Escoville
Recueil de pièces concernant la famille Le Valois d’Escoville. Originaux et copies, nombreuses lettres de souverains et grands personnages.
= Bibliothèque Nationale – Ms. franç. 5.393

1568, 24 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Olivier Carrey et Jacques Cueillechien, tabellions à Lisieux, Guillot Fréart, de la paroisse de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec, vend à Jacob du Houlley, procureur fiscal de la vicomté de Lisieux, une vergée de terre, à Courtonne, moyennant 40 sols tournois. Témoins: Guillot Noullin, broquetier de Lisieux, et Thomas Collet.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1568 – Courtonne-la-Meurdrac
Famille du Houlley. Acquit de l’héritage de Courtonne-la-Meurdrac.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1569, 23 février – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Henry Barrey et Jacques Cueillechien, tabellions, Jehan de La Porte, de Courtonne, vend à Me Jacob du Houlley, procureur fiscal en la vicomté de Lisieux, une pièce de terre contenant une vergée, moyennant 15 livres tournois – Témoins Guillaume et Jean dits Cottin.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville

1569 25 juin 1569
archives SHL : 1F77 – 25 juin 1569 :
Aveu rendu à noble homme Guy d’Arces, Seigneur de ­Saint-Jean-de-Livet, Héricourt et Saint-Martin-de-la-Lieue par­ Guillemin Guillaume etc, pour une pièce de terre nommée la Cour Saint-Jean, à Saint-Jean-de-Livet.
= Document confié par M. Réautey, 9 nov. 1869. Copié par F.­Rault.

1569 – Le Brèvedent
Noble homme Antoine Parey, sieur de Combray, oncle de Gabriel Parey, sieur du Brèvedent, fils de feu Abel Parey, écuyer
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1569, Samedi 11 février – Courtonne-la-Meurdrac
Hamon Lefébure, bourgeois de la paroisse Saint-Jacques, vend à Noël Chouart, receveur de Courtonne, demeurant audit lieu, une pièce de terre nommée ‘Les Closets et les Jardinets », sise à Courtonne, jouxte d’un côté la seigneurie de Gouvis, d’autre côté Michel Picques et Michel Trouvey; d’un bout le seigneur évêque et comte de Lisieux et d’autre bout le chemin tendant au Bosc denys, tenue de la seigneurie de Gouvis en l’aînesse Baude.
Item, la condition de retraict de deux pièces de terre aud. lieu, l’une en pré nommée « Le Pré de dessus l’eaue », l’autre labourable nommée « le camp Blanchard ». La vente faite par le pris et somme de cent livres tournois. Passé à Lisieux, en la maison du Cheval Blanc.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville.

1569 – Courtonne-la-Meurdrac
Noël Chouart, receveur de la baronnie de Lisieux, à Courtonne-la-Meurdrac.
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1569 23 février 1569
Archives SHL 1F283 : 23 février 1569 : Jehan De La Porte de Courtonne la­ Meurdrac vend à M. Jacob du Houlley procureur fiscal de la Comté­ de Lisieux une pièce de terre contenant une vergée.

1569
Robert de la Masure, sieur du Chesne, à Moyaux.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1569 26 septembre 1569. Almenèches
Archives SHL :1F786 : 26 septembre 1569 : Almenèches : procès aux assises ­d’Argentan.

1570, jeudi 29 juin – La Chapelle-Haute-Grue
Noblee homme Jehan Aubert, seigneur de Caudemonne et de Querville, demeurant audit lieu de Caudemonne, paroisse de la Chapelle Haulte Gru, vend à Jehan Costard, bourgeois, marchand drappier, demeurant paroisse saint Jacques de Lisieux, une pièce de terre nommée les grands preys, assise en lad. paroisse de la Chapelle Haulte Gru, près du chemin
tendant au moulin dud. seigneur, moyennant 600 livres. Passé à Lisieux, en la maison du Cisne (Cygne), du faibourg de la Porte de Caen.
= Tabel. de Lisieux – Analyse Et. Deville

1570.30 juin 1570 Crocy
Archives SHL :1F420 : 30 juin 1570 : Noël Nouvel l’âiné de Crocy, vend à Jehan­ Badouet de ladite paroisse une pièce de terre à Crocy.

1570-1793 – Touques
Copie des titres de Louis de Bourbon pour sa seigneurie de Touques et charges et conditions de l’adjudication.
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 389), Paris, 1976, p. 175.

1571, 2 janvier – Le Pré-d’Auge
Lettres de provision de la chapelle de Sainte Madeleine du Pré-d’Auge en faveur de Me Jehan Mayeres, prêtre du diocèse de Lisieux, que tenait naguère Me Philippe de Nocy, laquelle il a purement et simplement résignée entre les mains du roi.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville

1571, lundi 29 janvier – Glos
Noble homme Jehan de Franqueville, seigneur de Collandon, demeurant aud. lieu, paroisse de Glos, vend à Jean Costard, marchand drappier, demeurant à Lisieux, paroisse Saint-Jacques, trois pièces de terre assises en la paroisse de Glos, du nombre du domaine non fieffé de la seigneurie de Colklandon, deux en labour et une en taillis. La vente faite par 348 livres tournois.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville.

1571, Samedi 5 mai – Le Pré-d’Auge
Fut présent Jehan LOGRES, fils Andrieu, thuilier demeurant en la thuillerye de Val-Richer, lequel vend et promet fournyr, rendre et livrer, dessécher sur le four de lad. thuillerye dedans la Saint-Michel prochain venant à honneste homme Me Charles Levesque de la paroisse de Manerbe, présent achapteur pour et en nom de noble homme Joachim Gosselin, seigneur de Martigny et de Manerbe, duquel il est recepveur fermyer ne lad. seigneurie de MANERBE, le nombre de vingt milliers de thuille fournir bonne marchandise et loïalle, assavoir dix huit milliers du grand moulle et deux milliers du petit moulle; lesquels deux milles seront plombés par les boutz, moictié de vert, et aultre moitié de rouge, selon le poultrt et devys par led. seigneur faict faire et baillé aud. Logres. Ceste vente faite dud. nombre de vingt milliers de thuille, par le prix et somme de cent livres tournois, sur quoy par forme davance, led. Logres confesse avoir eu et receu dud. Levesque vint livres tournois, dont il s’est tenu et tient pour et a bien content. Et l’outreplus et reste montant) quatre vingtz livres tournois, icelluy Levesque gaige et promect paier aud. Logres ainsy que lad. livrée de thuille se faira, qui sera prinse et levée par led. Levesque ainsy qu’il sera advertypar icelluy Logres, de la cuisson d’icelle. Et pour ce que icelluy Logres disoit lad. thuille estre pour couvrir la maison naguère faict édiffier par led. seigneur en sad. seigneurie de Manerbe. S’il esconvenoit mpoins de thuille à lad. couverture, led. vendeur demeurera deschargé de l’exedent; et par le moïen de lad. vente et sans augmentation de prix, le vendeur promect bailler, fournir et livrer, oultre la fourniture de lad. thuille, tous les festiers et cormiers qu’il esconviendra pour lad. couverture de maison faire. Et a ce tenir, en obligèrent tous leurs biens et héritages présens et à venir. Passé à Lisieux, à l’escriptoire, présent Jacques Morin, fils Robert, d’Ouilly-le-Vicomte et hamon Le Roullier de Coquainvillier, tesmoings
Carrey.
= Arch. SHL. 9F Deville. B. 3 Dossier Manerbe.

1571, jeudi 13 septembre – Lisieux, chapitre cathédral
Fondation d’un obit par Me Philippe de Nocy, archidiacre et chanoine de Lisieux. Il donne à ce sujet 300 livres.
= Tabell. Lisieux – M.C. Arch. Et. Deville.- Copie

1571, 17 novembre – Le Pré-d’Auge
Nicolas Cellerin et Marin, dictz Bocage, du Pré-d’Auge, fils et héritiers de defunctz Jehan Bocage et Guillette Bunel, sa femme, se partagent la succession de leurs parents. Dans le partage, sont cités: le four à tuille, la maison servant de astelliers à faire tuille et le four à cuyre tuille.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville.

1571 – Fauguernon – Saint-Philbert-des-Champs
Copies d’aveux rendus à Louis de Brézé, évêque de Meaux, abbé de Saint-Pharon et Igny, seigneur et et baron de la Haye-du-Puits, châtelain et vicomte de Fauguernon, sieur du château du Pin, de la vavassorerie par Romain Le Cordier, sise à Saint-Philbert-des-Champs –
= in Armand BENET, Inventaire…, 1891, H. Suppl. 58.- B.55, p. 19

1571 – Norolles
Richard Parey, sieur de Combray
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1571 – Mesnil-Simon
Mention de Michel Piperey, curé.
= Notes de Et. Deville extraites du Tabell. Lisieux.

1572, 13 mars – Norolles
Pièce relative à des biens sis à Norolles appartenant à la famille Paisant, sieur de Boutemont
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 10 ff.

1572, 27 – 29 août – Lisieux
 » Le jour même, 27, par les ordres du baill-vicomtal, et le lendemain, 28 par ceux de Guy de Longchamp, de Fumichon, capitaine gouverneur de la ville, furent publiées, à son de trompe, par le sergent ordinaire de la ville, une ordonnace et une lettre adressée le 25 de Rouen aux lieutenant, avocat et procureur du roi de la ville de Lisieux par le sieur de Carrouges, lieutenant -général au gouvernement de Normandie, en l’absence du sieur de Bouillon.
 » Carouges, par sa lettre, les informait avoir reçu, le 2 au matin, une dépêche du roi, portant que depuis la blessure de l’amiral, dont même il était mort, il était survenu entre les amis de celui-ci et ceux de MM de Guise, tels débats que beaucoup des gens de l’amiral avaient été tués; qu’à cause de cette querelle particulière entre ces deux maisons, il pouvait s’en suivre des altercations et des troubles; et qu’en conséquence, il fallait incontinent publier que chacun eût à se contenir et à observer les édits de pacification (Ceux de 1561, 1570), etc. et port d’armes sur peine de la vie.
 » L’ordonnace de Carouges, qui accompagnait cette lettre, enjoignait aussi à toutes les personnes de ne s’offenser ni molester aucunement; ainsi d’observer les édits tant de pacification que du port des armes.
 » Le 29, ces lettre et ordonnance furent communiquées aux officiers de l’hôtel-de-ville, qui prirent de nouvelles précautions pour faire visiter les portes par les quarteniers, pour réparer les murailles et en faire garder les bvrèches durant la nuit, aux frais de la ville… il fut aussi délibéré qu’il serait réitéré défense au sieur Gaûtier, prêtre, et autres ayant entrepris à jouer le Mystère de Mme Sainte-Barbe, de ne jouer, pour l’année présente et en ces troubles.
 » Le même jour, à six heures du soir, dans une nouvelle assemblée, il ut donné lecture d’une lettre de M. de Carouges, du 28, par laquelle il recommandait de faire faire incontinent garde aux portes de la ville, afin de la maintenir en plus grande sureté. Et il fut délibéré que la garde en serait faite ainsi qu’il avait été accoutumé aux derniers troubles.
 » Jusque là, tout se borne à des mesures de précaution, mais des ordres d’arrestation sont arrivés, que va-t-on faire ?
 » A la suite des délibérations du 29, se trouve en effet, transcrite sur les registres, sans aucune mention qu’elle ait été communiquée à l’assemblée, une lettre du 28, écrite par Carouges à Fumichon.

 » Elle est ainsi concue :

 » Je vous ai ce matin amplement écrit ce que vous auriez à faire pour la con­servation de la ville. Ayant depuis reçu une dépêche de Sa Majesté, par la­quelle elle me mande de me saisyr de tous les principaux et signalés huguenots qui sont en l’étendue de ma charge, tant de ceux qui peuvent porter armes, ayder d’argent et assister de conseil, et iceulx faire mettre prisonniers, à cette cause, je vous prie vous saisyr de ceulx que congnoistrez, audit lisieux et ès environs, de cette qualité et iceux faire mettre en lieu de seureté, et dont il n’évoque fautte, estant chose qui demande prompte exécution, et afin que force en demeure au roi, vous assemblerez le plus de vos amys que vous pourrez, pour vous secourir… » On lit en post-scriptum « Incontinent que lesdits huguenots seront appréhendés, vous ferez mettre tous leurs biens par inventaire, par les lieutenant, avocat et procureur du roy dudict Lysieux. »

 » A cette nouvelle, que fait Fumichon ? Un jour entier se passe sans qu’il donne aucun ordre.

 » Enfin, le 31, il fait publier son ordonnance d’exécution, par le sergent ordinaire et à son de trompe, dans tous les carrefours de la ville.

 » Cette publication, dont il est difficile maintenant de comprendre les intentions, si l’on suppose Fumichon bien disposé pour les protestants, était encore plus explicite que la lettre du gouverneur Carouges.
 » En voici les termes :

 » Par le sieur Capitaine et gouverneur pour le Roi, notre sire, à Lisieux, il est fait commandement à tous les manans et habitans ladite ville, de ne receler ni retenir en leurs maisons aucunes personnes huguenottes, de quelque qualité ou condition qu’elles soient, ni même de retenir leurs armes et biens ; auxquels huguenots est commandé, eulx présenter à nous, dedans ce jour, sur peine de la vie. Et si, en pareil, avons fait commandement aux dits manans, en tant que seraient ceux qui recéleront et retiennent, en leurs dites maisons, les dites personnes de la Religion, nous les annoncer, deux heures après la publication de la présente, sous peine de souffrir pareille punition que lesdites personnes de la Religion ; et par les personnes qui nous sera donné avertissement des dits receleurs, il leur sera donné telle taxe que arbitrons, tant pour le recèlement de leurs biens que armes, laquelle taxe nous avons modérée jusques à six écus. »
 » De nombreux emprisonnements furent sans doute la suite de ces ordres ; car on voit que dès le lendemain, 1er septembre, les Officiers de la ville, à la tête desquels se trouvait le Capitaine de Fumichon, délibérent que Robert de la Couyère ne serait point constitué prisonnier eut égard à sa qualité de chirurgien, en baillant assurance de personnes demeurant en cette ville, parce que les défenses lui étaient faites d’en sortir sans la permission dudit sieur capitaine … »
= in FORMEVILLE (Henri de).- Les Huguenots et la Saint-Barthélémy, à Li­sieux, 1562-1572 in Histoire de l’Evêché-Comté de Lisieux, Lisieux, Piel, 1873, t. II, pp. 308-309

1572, 14 septembre – Saint-Etienne-la-Thillaye
Partage entre les frères Bougard d’une pièce de terre nommée la Manderie, à saint-Etienne-la-Thillaye.
= Arch. SHL. FL 155.

1572 – Vicomté d’Auge
Documents divers : assises de la vicomté, cures de Valsemé et Clarbec, comptes, livres de plaids, procédures, administration
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 523), Paris, 1976, p. 207.

1573, 10 novembre – Lisieux
Accord entre Nicole Bynet, curé de Rumesnil, et Jacques et Denis Hastemelle, au sujet d’un mur mitoyen entre leurs maisons, rue d’Orbiquet, à Lisieux
= Arch. SHL. 9 FB. – 1 – LISIEUX – 3.13

1573, samedi 19 décembre – Norolles, Fauguernon
Partage de la succession de maistre Antoine Parey, seigneur des terres et seigneuries de Combray et de la Monteillerie entre ses deux fils, nobles hommes Richard et François Parey
1er lot – Le fief, terre et seigneurie de Combray tel qu’il était échu à son père par le décès de Nicolas Parey
2e lot – Le fief, terre et seigneurie de la Monteillerie
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1573 – Mesnil-Simon
Mention de Michel Piperey, curé, chanoine et pénitencier de la Cathédrale de Lisieux.
= Notes de Et. Deville extraites du Tabell. Lisieux.

1573 – Vicomté d’Auge
Barneville: livre de plaids, documents divers et procédures entre Geneviève de Bourbon, dame de Barneville et les religieux de Troarn
= A.N. 300 AP I 666. Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 666), Paris, 1976, p. 231

1574, 4 août
François Jousseaume, maréchal des logis du roi, reçoit 100 livres tournois pour ses gages
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 133

1575, 20 février – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunay, tabellions royaux au siège de l’Hôtellerie, Jacob Desjardins, de Courtonne, se soumet et s’oblige paier une rente de 22 sols tournois de rente hypothécaire sur des biens à Courtonne. Témoins: Jehan Cardin et Thomas de Caillon.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.
Voir archives SHL 1F359

1575, lundi 20 juin – Lisieux
Me Martin Bunel, grenetier du grenier à sel de Lisieux, vend et transporte à Christophe et Pierre Merieult, frères, une maison de fond à comble devant et derrière, en son enclos et intégrité, sise en cette ville, paroisse Saint-Jacques en la rue Bas de la Boucherie, jouxte d’un côté le manoir de la Faulq, d’autre côté les héritiers de Guillaume Mauduit et de Guillaume Bréavoyne, d’un bout les sieurs du Chapitre de Lisieux et d’autre bout lad. rue de Bas de la Boucherie, tenue de la comté de Lisieux par 75 sols tournois en argent, 4 chapons, 4 deniers, le tout de rente par an. La vente faite par 1700 livres.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1575, samedi 10 septembre – Prêtreville
Noble homme Gabriel Duquesnel, seigneur de Coupigny, gentilhomme ordinaire de la chambre de monseigneur frère du Roi, guidon de la compagnie de Monsieur de l’Héricourt capitaine de cinquante hommes d’armes, vend à maistre Jehan Desperroys, licencié ès droits, sieur de la Pinterie, bailli vicomtal et Elu de Lisieux, les fiefs, terres et seigneurie de Poys assis et situés aux paroisses de Prêtreville et Saint-Mards-de-Fresne, consistant en manoir fieffé et non fieffé, terres, manoir, colombier, droit de présentation à la cure de Prêtreville, moyennat 5.000 livres tournois. Passé à Lisieux, en la maison dudit acquéreur, présens Me Michel Deschamps, prêtre et Jehan Davoust, de Lisieux.
= Tabell. Lisieux. Analyse Et. Deville.

1575 – Mesnil-Guillaume
Contrat de mariage de Paul Bonhomme, papetier avec Françoise Rocquette
Et. DEVILLE.- Tabell. Lisieux

1575 – Norolles
Noble homme Jean de Parey Jean Parey, sieur de la Vallée, demeure à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1576, 26 avril – Tortisambert
Jehan Chambery, l’aîné, vend à Roger Philippe, de Montpinçon, une portion de terre à Tortisambert.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville – Parchemin – 2 ff.

1576 – Norolles
Jehan Parey, seigneur de Norolles et de Malou
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1577, 16 février – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunay, tabellions royaux au siège de l’Hôtellerie, Robert Morel, de Courtonne, vend à noble homme Jehan Le Boctey, sieur de la Motte, de la paroisse de Villers, 60 sols ts. de rente à prendre sur ses biens, moyennant la somme de 30 livres. Témoins: Etienne Le Chien et Claude Le Telier, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1577, 2 juin – Tortisambert
Par devant Jacques Hamel et Noël Le Boulenger, tabellions au siège de Montpinçon, Jehan Le Fraude, le Jeune, de Tortisambert, reconnaît avoir vendu à vénérable et discrète personne….. (le nom est effacé) une pièce de terre aud. lieu.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville – Parchemin.

1577 – Fauguernon
Noble homme Jehan Parey, sieur de la Vallée et Malou, vicomte et seul juge de la vicomté de Fauguernon, demeure aud. lieu de la Vallée à Norolles.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1578 – Mesnil-Guillaume
Jehan Le Valloys, seigneur de Mesnil-Guillaume, y demeurant.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1578 – An II –
Familles Sevestre, à Caen, La Caine, Hotot-les-Bagues, Lisieux, Pierrefitte-­en-Auge, Le Pré-d’Auge, Saint-Ouen-le-Pin, Tournay-sur-Odon; Alençon, Orne),
= AD 2E 889 (103 p.)

1579, mercredi 18 février – Courtonne-la-Meurdrac
Me Jacob du Houlley, procureur fiscal du bailliage vicomtal de Lisieux, baille et fieffe à rente à Me Nicolas Lecamus, licencié ès droictz avocat de court laye, demeurant à Lisieux, paroisse saint-Germain, une pièce de terre en cour, contenant demye acre, sise en la paroisse de Courtonne, jouxte d’un côté et d’un bout, led. Le camus, d’autre côté le chemin de Cirfontaine et d’autre bout le chemin tendant de Glos à Thiberville, moyennat une rente annuelle de douze livres tournois à la Saint Michel et une poule à Noël.
= Tabel. de Lisieux. Analyse Et. Deville.

1579, 27 décembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de L’Hôtelerie, fut présent Adrien Le Boctey, sieur de La Houssaye, de la paroisse de Notre-Dame-de-Villers, lequel confesse avoir reçu comptant de Jacob Desjardins, fils Michel, le franchissement, racquit et amortissement d’une rente. Témoins: Charles Ricquier, fils, et Toussaint Ricquier.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1580, 24 janvier – Formentin
Accord entre Me Jean Lambert, curé de Formentin et Me François Chouart, prêtre, chanoine, prébendé de Formentin, représenté par son neveu Pierre Chouart, prêtre, chanoine de Lisieux, abbé du Val-Richer, au sujet de la perception des dîmes de Formentin.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Chanoines.

1580, 16 août – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de L’Hôtelerie, honorable homme Jehan Préaulx, échevin anée présente de la charité fondée en l’église paroissiale de Courtonne, confesse avoir eu et reçu comptant de Jacob Desjardins, de lad. aproisse, la somme de 5 écus d’or revenant suivant l’ordonnace de 15 livres tournois pour le principal de 60 sols tournois de rente, et 15 sols pour demie année d’arrérages d’icelle, en quoi par lettres passées au tabellionnage de Lisieux le 17 septembre 1567, led. Desjardins s’était obligé à lad. Charité. Lesquelles lettres, led. Préaulx remet aud. Desjardins comme quitte.
Fait et passé à Courtonne-la-Meurdrac, en la chambre de la Charité. Témoins: Messire Simon Delannoy et Marc Fresnel, prêtres dud. lieu de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1580, 3 octobre – Beaumont-en-Auge
Par devant Hilaire Henri et Thomas Paynel, tabellions royaux de la vicomté d’Argentan, fut présent Guillaume Darel, de la paroisse de Beaumont-en-Auge qui reconnaît avoir vendu à Giles Badouet de lad. paroisse, une portion de pré, sise aud. lieu, moyennant le prix de trois écus sol. Témoins: Jean Darel et Cyprien Boutigny.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.
Voir archies SHL 1F285

1580, jeudi 10 novembre – Norolles
Noble homme Loys Halley, demeurant à Pont-L’Evêque, baille à échange à noble homme François Parey, sieur de la Monteillerie, demeurant aud. lieu paroisse de Norolles, plusieurs héritages en un tenant, contenant onze à douze acres nommée le Lieu au Templier, sis à Norolles, jouxte d’un côté le chemin tendant du Breuil à L’Hôtellerie, d’autre côté et d’un bout le seigneur de Fauguernon et d’autre bout ledit seigneur de la Monteillerie, tenus de la seigneurie et chastellenie de Fauguernon. Il reçoit en contre échange divers biens à Saint-Philbert-des-Champs.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1580 – Norolles
Noble homme Jehan Parey, seigneur de Norolles et de Malou, demeure à Norolles
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1580 – Mesnil-Simon
Noble homme Me Guillaume Lusson, docteur régent en la Faculté de médecine en l’Université de Paris, conseiller et médecin ordinaire de Monseigneur, frère unique du Roi et Me Jehan Lusson, notaire du roi en son Châtelet de Paris, son frère, vendant à Lambert Hurel, de Saint-Julien-le-Faucon, tous les biens et héritages provenant de la succession de leur père Jehan Lusson, aux paroisses de Mesnil-Simon, Lessart et Grandchamp, moyennant 633 écus d’or sol. Passé aud. Lisieux, en la maison du Cheval Blanc.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1580 – Le Pré-d’Auge
CHarles Derivières, du mestier de couvreur en tuiles
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1581, vendredi 23 juin – Mesnil-Simon
Vénérable personne Me Georges Leproulx, prêtre, curé du Chesne, demeurant aud. lieu, remet ès mains de Guillaume Huchon, du mestier de brouderye, et Nicolle Bourg, sa femme, de la paroisse de Saint-Germain-de-Lisieux, deux pièces de terre en un tenant, l’une nommée la Court et l’autre la Peppinière, assises en la paroisse de Mesnil-Simon, au Hameau ès Huchons, que led. curé avait acquise desd. mariés, par le prix de 80 livres, le 30 décembre 1574.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville.

1581-1587 – Vicomté d’Auge
Recettes du domaine
= A.N. 300 AP I 666. Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 666), Paris, 1976, p. 231

1582, samedi 7 avril – Le Pré-d’Auge
Pierre Desamaison, du Pré d’Auge, demeurant à Lisieux, paroisse St.-DESIR, vend à vénérable personne Me Jehan TROPPELIN, prêtre de la paroisse du Pré d’Auge une pièce de terre en herbage nommée le douet de Beaubroys, sise paroisse du Pré-d’Auge, jouxte d’un coté le chemin de Lisieux, d’autre costé l’eau courante, d’un bout Thomas TROPPELIN, frère dudit acquisiteur et d’autre bout ledit chemin et eau, tenue de la sieurie du Pré-d’Auge en l’ainesse ou fief Quonima, moyennant 4 escus sol vingt sols.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1582, vendredi 15 juin – Le Pré-d’Auge
Jehan BOSCAIGE, fils Guillaume, du Pré d’Auge, vend à Jehan HUART, de lad. paroisse, une pièce de terre contenant une acre ou environ, près du chemin tendant à la chapelle de l’Epée, tenue de la sieurie de l’Epée par 3 sols de rente. La vente faite par 31 escus sol et 40 sols.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1582, mardi 26 juin – Le Pré-d’Auge
Pierre BOSCAGE, fils Guillaume, fils Girot, de la paroisse du Pré d’Auge, vend à Jehan BOSCAGE, son frère, une portion de terre labourable, nommée la Cantonnerye, conteant demye vergée, sise au Pré-d’Auge, tenue de la sieurie de l’Epée en l’ainesse Canton. La vente faite par le prix et somme de 13 escus sol et 20 sols.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1582, vendredi 30 novembre – Formentin
Accord entre frère Julien Laisné, licencié en théologie, curé de Formentin, et vénérable et discrète personne Me François Chouart, prêtre, chanoine prébendé de la prébende de Formentin en la cathédrale de Lisieux représenté par son oncle Pierre Chouart, prêtre, chanoine de Lisieux, abbé du Val-Richer, devant l’official de Lisieux, au sujet de la portion congrue par lequel le prébendé s’oblige faire bailler audit Lazisné, outre les menues dîmes et oblations ordinaires avant la pension dud. prébendé, le nombre de 28 écus d’or au soleil et un tiers sol, faisant la somme de 85 livres par chacun an, en deux termes Noël et Saint-Jean Baptiste, à prendre sur les grosses dîmes de la paroisse de Formentin.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. DEVILLE

1582 – Le Pré-d’Auge
Thomas BOSCAGE, fils de feu Jehan, du mestier de foulon demeurant à Lisieux.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1583 – Le Pré-d’Auge
Fleury BOSCAGE, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1583 – Le Pré-d’Auge
Jehan BOSCAGE, fils de feu Guillaume, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1583 – Le Pré-d’Auge
Martin et Jacques BOSCAGE, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1583 – Le Pré-d’Auge
Me Jean Philippes, curé.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1583 – 1584
Rolle des amendes taxées du 1er octobre 1583 au 1er octobre 1584 par les officiers du roi, au pays d’Exmes. Sont mentionnés: Messire R. Droulin, chevalier de l’ordre du roi; noble maistre Gilles Le Normand; noble Georges de la Haye.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 241

1584, lundi 23 janvier – Les Vaux
Philippe Le Chantre, de la paroisse des Vaux et Robert Le Chantre, fils Lucas, demeurant paroisse Saint-Jacques, baillent en échange à Olivier Carrey, demeurant paroisse Saint-Jacques, une portion de terre labourable, nommée le Camp Morel, contenant une acre, d’empart le chouquet d’un chesne abattu sur l’héritage de Regnouards à venir sur une espine qui est sur le chemin de la valette. Ils reçoivent en échange une autre pièce nommée les Vallées, sise en lad. paroisse.
Témoins Jehan Vattier, de Saint-Désir et Jehan Faucquet, des Vaux.
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville

1584, 30 janvier – Tortisambert
Jacques et Eustache Le Brasseur, frères, de Tortisambert, vendent à Me Jehan Philippe, prêtre, curé de Montpinçon, la condition héréditale retenue par leur mère sur une pièce de terre à Tortisambert.
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville – Parch.

1584, 14 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Olivier Carrey et Jehan Debray, tabellions à Lisieux, Jacques Halleboult, fils de Pierre, de Courtonne, vend à Gabriel du Houlley, bourgeois de Lisieux, une partie d’une pièce de terre nommée « Le Jardin de la Fontaine », en lad. paroisse de Courtonne. Témoins: Pierre Surlemont, de Saint Ypolitte-du-Bout-des-Près, Jehan Vaddel de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1584, 19 novembre
Récharge du maître des Eaux et Forêts de la vicomté d’Argentan en faveur de maître Pierre Billard, receveur du domaine audit lieu, pour exploits de bois faits en la forêt de Montpinçon.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 242

1584 – Norolles
Jehan Halley, sieur de la Touraille, demeure à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1584 – Norolles
Noble homme Jehan Parey, seigneur de Norolles et de Malou, demeure à Norolles
Tabell. Lisieux par Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Collas MASSOT, du mestier de thuillerie, du Pré-d’Auge, époux de Marie VATIER, fille de Cardin.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Colas BOSCAGE, fils Mathieu, du Pré d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville
1584 – Le Pré-d’Auge
Fleury BOSCAGE, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Jean BOSCAGE fils de feu David, du Pré-d’Auge
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Jehan BOSCAGE fils de feu Guillaume, du Pré-d’Auge
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Pierre BOSCAGE, fils de feu Guillauem, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Thomas BOSCAGE, fils Jehan, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584 – Le Pré-d’Auge
Collas MASSOT, du mestier de thuillerie, du Pré-d’Auge, époux de Marie VATIER, fille de Cardin.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1584, Samedi 16 mai – Prêtreville
Noble homme Etienne de Neuville, seigneur de Prêtreville, y demeurant, vend à François Le Licquerre, bourgeois de Lisieux, une pièce de terre en pré conteant cinq vergées, nommée le pré Violette.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1585, 19 février – Lisieux
Toussaint et André dicts Cocquerel, frères, demeurant paroisse Saint-Jacques, vendent et transportent à Jehan De La Reue, bourgeois de Saint-Jacques, plusieurs maisons rue de haut de la Boucherie et Boulangerie, jouxte d’un côté les héritiers Michel Le Vallois, d’autre côté lad. rue, d’un bout les hoirs de Jehan Le Roy, et d’autre bout, les hoirs de Jehan Lebrun, moyennant cent écus. Passé en la maison dud. De La Reue.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1585, 14 mai – Lisieux – Fumichon
Noble homme Jehan de Longchamp, capitaine et gouverneur de Lisieux, du consentement de Jehanne du Moullin, sa femme, vend à Pierre et Michel Merieult, oncle et neveu, demeurant paroisse Saint-Jacques, une pièce de terre en herbage nommée le parc Ferey, à lad. demoiselle appartenant, de la succession du feu sieur de Saint-Aubin, son père, sise en la paroisse des Fontaines, vicomté d’Orbec.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1585, lundi 24 juin – Lisieux
Me Guillaume Costard, boursier au Collège de Lisieux fondé en l’Université de Paris, demeurant audit lieu, vend à Michel Costard, son frère, marchand, bourgeois, demeurant paroisse Saint-Jacques, sa part et moitié, d’une maison à eux appartenant par héritage de la succession de feu Jehan Costard leur pérè, sise en dedans de cette ville de Lisieux en ladite paroisse Saint-Jacques, rue de Bas de la Boucherie du nombre du Manoir du Cigne (Manoir du Cygne), jouxte d’un côté les héritiers de feu Michel Lailler, d’autre côté Guillaume Hardi et Jehan Barrey, chacun en partie, d’un bout lad. rue et d’autre bout l’aoutreplus dud. manoir du Cigne.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1585, 12 août – Courtonne-la-Meurdrac
Partage de la succession de Jean Masselin, demeurant à Courtonne-la-Meurdrac. Copie collationnée du 8 juin 1608.
= Arch. SHL. Pap. 8 ff. Analyse Et. Deville.

1585 – Ammeville
 » Bail à ferme par les religieuses de l’abbaye Sainte-Claire d’Argentan, à Jean Ribault, pour six ans des seigneuries du Houlme et de la Punaye, moyennant 366 écus 2 tiers, plus pour forme d’étrennes, une douzaine d’écuelles d’étain fin, du poids d’une livre chacune et de 2 plats du poids de 2 livres chacun  »
= A.D. Orne – H. 4.397 – Analyse L. Duval

1585 – Le Brèvedent
Damoiselle Thomasse Parey, dame du Brèvedent, veuve de Gabriel Le Bouteiller, en son vivant, écuyer, sieur de Lécaude, demeure au Brèvedent.
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1585 – Le Pré-d’Auge
Jehan BOSCAGE fils de feu Guillaume, du Pré-d’Auge
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1585.- Le Pré-d’Auge
Actes concernant Troupelin, au Pré-d’Auge
= AD14. Legs Engelhard (1935) F 5611, 2 pièces

1585 – Le Pré-d’Auge
Jehan BOSCAGE fils de feu Guillaume, du Pré-d’Auge
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1585 – Le Pré-d’Auge
Martin Boscage fils de feu Thomas, du Pré d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1586, 23 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions royaux au siège de l’Hôtellerie, Jehan Boutillier, fils Pierre, de Courtonne-la-Meurdrac, reconnaît avoir baillé afin d’héritage à honorable homme Gabriel du Houlley, sieur d’Anfernet, demeurant à Courtonne, une portion de terre labourable, à prendre au côté d’une pièce de terre, contre une portion audit Boutiller. Témoins: Jehan Anffry et Michel Picquot, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1586 – samedi 17 mai – Lisieux
Pierre et Pierre Hubert, père et fils demeurant paroisse Saint-Jacques, vendent et transportent à Jacques de La Reue, bourgeois de lad. paroisse une maison entière sise paroisse Saint-Jacques, rue de Bas de la Boucherie, jouxte d’un côté lad. rue, d’autre côté Me Loys Lemarquand, d’un bout les héritiers de Me Jacques Duhamel et d’autre bout Pierre Toustain et led. Lemarquand en partie, moyennant 233 écus 20 sols et 10 écus de vin.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1586-1606
Personnel: procédures. Pièces du pocès entre Etienne Dufour et dom Guillaume Hazard, l’un et l’autre religieux de Saint-Ouen, au sujet de la possession du prieuré de Beaumont-en-Auge.
= AD. 76. 14 H 800. 10 pièces parchemin; 323 pièces papier.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1586 – Le Brévedent
Noble et discrète personne Me Jehan de Coudehart, prêtre, curé de Saint-Michel-du-Brèvedent
= Tabell. Lisieux par Et. Deville

1586 – Le Pré-d’Auge
Martin Boscage fils de feu Thomas, du Pré d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1587, 8 février – Courtonne-la-Meurdrac
Gabriel du Houlley, sieur d’Anfernet, bourgeois de Lisieux, baille en échange à Colas Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, trois pièces de terre nommées: « Le Clos de la Fontaine », « La Cour Malpense », et « Le Taillis Friart » contre quatre autres pièces de terre à Courtonne.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Fonds Et. Deville.

1587, 1er mars – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions, Gabriel du Houlley, sieur d’Anfernet, bourgeois de Lisieux, baille et fieffe à rente foncière afin d’héritage à Nicolas Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, une pièce de terre audit lieu, moyennant 50 sols ts. Témoins: Guillaume Brucquet et Sébastien Licquet.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1587, mardi 24 mars – Rocques
Thomas Delafosse boulanger à Rocques, Catherine Drugeon, sa femme, vendent et transportent à Pierre Lespée marchand bourgeois de lad. paropisse, une pièce de terre en court et plant, une maison à usage de four, sise à Rocques, jouxte d’un côté le chemin tendant de l’église à la Marescallerye, d’autre côté les héritiers Jehan Pollin, d’un bout ledit Lespée et d’autre bout ledit chemin, tenue du comté de Lisieux par deux boisseaux d’avoine. La vente faite moyennant six écus sol.
= Arch. SHL. 9F Dossier Rocques. Parch. 2 ff..

1587, 11 avril – Tordouet
Par devant Robert Prestot et Etienne Fromyn, tabellions au siège d’Auquainville, Pierre Leprévost, receveur de la paroisse et seigneur de La Croupte, vend et transporte à François Lescurey, de Tordouet, 1 écu 5 sols ts. de rente. Témoins: Claude Cudorge, bourgeois de Fervaques et Bonaventure Vastine, de Courson.
Arch. SHL, Parchemin.

1587, 23 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de L’Hôtellerie, Robert Morel, de Courtonne, baille à fieffe à rente foncière à Gabriel du Houlley, bourgeois de Lisieux, sieur d’Anfernet, la moitié de deux pièces de terre, sises au village d’Anfernet, moyennant 20 écus 15 sols de rente par an. Témmoins Nicolas Desjardins, dud. lieu de Courtonne et Jehan Delaunoy, demeurant à Saint-Germain de Lisieux.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1587, samedi 30 mai – Norolles
Noble homme François Parey, seigneur du fief terre et seigneurie de la Monteillerie, demeurant aud. lieu paroisse de Norolles, vend à Jacques Mauduit, sieur de la Rozière, demeurant paroisse Saint-Jacques, une pièce de terre en herbage nommée l’île Brigault, paroisse de Norolles, bornée d’un bout le chemin de Lisieux au Pont-L’Evêque et d’autre bout la grande rivière de Touques.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1587, 4 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Olivier Carrey et Jehan Debray, tabellions, Jehan Halleboult, de Courtonne, et Marguerite Maunoury, sa nièce, vendent à Gabriel du Houlley, bourgeois de Lisieux, sieur d’Anfernet, la moitié de deux pièces de terre, sises au village d’Anfernet,une pièce terre labourable contenant deux acres, nommée « Les Perrois », en lad. paroisse de, moyennat 50 écus. Témoins Jehan Auffrin, de Courtonne et Pasquet Bullet, de Thiberville.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.
Voir aussi archives SHL 1F610

1587, 4 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Colas Desjardins, de Courtonne, vend à Guillaume Ango, prêtre de Notre-Dame-de-Villers, 40 sols tournois de rente à prendre sus ses biens.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville. Parch.

1587, 6 octobre
Personnel: Requête de dom Louis Le Prévost, religieux de Beaumont-en-Auge, pour entrer à l’abbaye de saint-Ouen-de-Rouen, en qualité de « jubilé ».
= AD. 76. 14 H 188.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 29.

1587, 26 octobre – Montpinçon
Par devant Bertrand de Fresnay et Simon Faron, tabellions au siège de Montpinçon, fut présent Jehan Héroult, fils Guillaume, de la paroisse de Montpinçon, lequel reconnaît avoir vendiu à honorable homme Henry de La Rue, de la paroisse de Notre-Dame-de-Fresnay, une pièce de terre en herbage à Montpinçon, moyennant la somme de 126 sols tournois. Témoins Henri Hodce et François Gerson demeurant à Saint-Martin-de-Fresnay.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville – Parch.

1587 Novembre 1587 St André d’Hébertot
Archives SHL : 1F829 : Novembre 1587 : St André d’Hébertot : fieffé d’une pièce ­de terre et 2 maisons et droit de « pillaige » d’une pièce de ­terre.

1587 – Courtonne-la-Meurdrac
Jean Masselin, fils Jehan, du métier de potier, à Courtonne-la-Meurdrac.
= Tabell. Lisieux – Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1587 – Le Pré-d’Auge
Collas BOSCAGE du mestier de tisserand demeure à LISIEUX, paroisse Saint-Ger­main
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1587 – Le Pré-d’Auge
Collas BOSCAGE, fils de Mathieu, du Pré-d’Auge.
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1587 – Le Pré-d’Auge
Fleury BOSCAGE et Thomine BOUCHER, sa femme, du Pré-d’Auge
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1587 – La Motte
Jehan BOSCAGE du mestier de Thuillerie, du Pré-d’Auge, et Catherine Haraques, sa femme, à la MOTTE
= Tab. Lisieux. Etude Delarue. Analyse Et. Deville

1588, 28 février – Montpinçon, Tortisambert
Par devant Simon Maure et Bertrand de Fresnay, tabellions au siège de Montpinçon, Jehan Le Rossignol, de la paroisse de Tortisambert, reconnaît avoir vendu à vénérable personne Me Jehan Philippe, curé de Montpinçon, une pièce de terre, moyennant la somme de 22 écus sol. Témoins : Pierre Varin, de Tortisambert et Jehan Couture, de Sainte-Marguerite-de-Viette.
= Arch. SHL. 9F Deville – Parch. 1F460

1588, 13 avril – Rocques
Révérend père en Dieu, messire Anne de Givry, évêque et comte de Lisieux, baille à ferme, pour six ans, à Jehan Racqueray, demeurant en la paroisse de Rocques, le moulin à bled. dudit lieu de Rocques, moyennant 12 boisseaux de blé, mesure de Lisieux que le preneur s’engage à livrer chaque année au palais épiscopal.
= Tabell. Lisieux (détruit). Analyse et copie Et. Deville.

1588, 15 avril – Lisieux
Alleu entre Geoggroy de Valsemé, avocat et Pierre Le Roux, charpentier à Lisieux, pour travaux de construction à Lisieux, rue du Bouteiller.
= Arch. M.C. – NOTES et DOCUMENTS – FONDS Et. DEVILLE – 1 – LISIEUX – 3.14

1588, 16 avril – Lisieux
Jehan Le Roux, charpentier à lisieux, s’engage envers Pierre David, avocat, de lui construire un logis
= Arch. M.C. – NOTES et DOCUMENTS – FONDS Et. DEVILLE – 1 – LISIEUX – 3.15

1588, 26 avril – Lisieux
Alleu passé entre Symon Aubert, maçon de saint-Désir de Lisieux et Anne de Givry, évêque et comte de Lisieux pour construction de murs au château des Loges.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. Deville. 1 – LISIEUX – 3.16

1588, 29 mai – Lisieux
Alleu entre Guillaume Lenormant, charpentier à saint-Désir de Lisieux, pour la construction d’une maison paroisse Saint-Germain, Grande-Rue
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. Deville. 1 – LISIEUX – 3.17

1588, 16 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Robert Le Suent et Pierre Myorque, tabellions au siège de Touques, Jehan du Houlley, rend et remet à Gabriel du Houlley, son frère demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, un certain contrat de rente, moyennat le rembours d’une somme de 563 écus. Il est question dans cet acte, d’une maison « en la rue du Bouteiller », à Lisieux. Témoins: Guillaume Bréard, chandelier à Pont-L’Evêque, et Pierre Rémy, d’Orbec.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1588, 30 juin – Lisieux
Alleu entre Jehan Le Roux, charpentier, et François Buschard, bourgeois pour la construction d’une maison à Lisieux.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE. 1 – LISIEUX – 3.18

1588
Annoblissement de Nicolas Carrey, l’un des 17 capitaines de la ville de ROUEN
(Modernisation à partir du déchiffrage de Mme GOYEAU)

Henry, par la grace de Dieu, Roi de France et de Pologne, à tous présents et à venir, salut.
Comme la vertu est seule qui mérite ordre, hommage, justice et honneur conférés par le titre de noblesse et les prérogatives et privilèges qui en découlent. En quoi chacun désire parvenir seigneur pour lui et sa postérité, ceux qui par leur travail et laborieux service sont dignes d’un aussi grand fait.
Notre cher sujet et ami Nicollas Carrey, bourgeois seigneur de notre ville de Rouen, fils de feu Jehan Carrey sieur de Bellemare, qui fût jusque à son décès l’un des 4 capitaines de notre ville de Lisieux, et frère de l’abbé Carrey, ici présent, eschevin de la dite ville de Lisieux.

Lequel Nicolas en imitant ses père et frère dans le désir de nous servir, dans le bien public et la protection de sa patrie a, dès le commencement des derniers troubles, accepté la charge d’être l’un des 4 capitaines de notre ville de Rouen pour le quartier Beauvoisin; c’est le premier quartier de cette ville qui lui a été confié en assemblée publique, confirmé par l’édit appointant 8 autres capitaines de la dite ville.

Il le doit au sieur de Carrouges, l’un de nos lieutenantsgénéraux en Normandie et président-conseiller de notre cour de parlement et echevin de la dite ville. Expert en l’art militaire il devra obéissance au dit sieur de Carrouges notre lieutenant, le tout à ses frais et dépens sans aucun gage de notre part ou de celle de la ville. Ce que nous acceptons en reconnaissant un si bon service en lui donnant encore plus d’honneur et souhaitant le voir continuer à l’avenir et servir d’exemple à nos autres sujets.
Sachant que nous avons été suffisamment informés des dits services, tant par ce que nous en a été dit par le dit Carrey, que par le sieur de Carrouge et désirant en considération de leur bien et en toute justice, témoigner à la postérité le contentement que nous avons de ses dits services.
Avons de notre propre initiative, par autorité royale, pour le dit Carrey, ses enfants, sa postérité tant mâle que femelle, nés et à naitre en loyal mariage, anoblissons du titre et de l’honneur d’être noble et décorons de notre grace spéciale, voulons qu’en tous leurs actes et tous lieux ils soient tenus pour nobles, puissent porter le titre d’écuyer, attendre et recevoir tous honneurs prérogatives et quémendes que recoivent et dont jouissent les gentilhommes de noble lignée. Et, comme tels, puissent acquérir et posséder les fiefs biens et héritages de quelque qualité qu’ils soient et jouir ensemble de ceux qu’ils ont déjà acquit et pourraient acquérir ou qui leur sont échus ou pourraient leur échoir et en jouir user et disposer comme s’ils étaient issus d’ancienne noblesse. Ni qu’ils puissent être contraints à rendre les dits fiefs possessions et héritages. Ni que, par la présente, ils soient tenus de nous payer, à nous ou à nos successeurs, quelque finance ou indemnité que ce soit, à quelque valeur qu’elle puisse monter.
Nous avons fait ce don au dit Carrey, par les présentes, signées de notre main, sieur Dounous en Mauiluin, à nos amis et féaux conseillers gérants de nos écrits et de nos comptes en notre Normandie, présidents et trésoriers de nos finances à Rouen et à Paris, nos valets, sénéchaux et autres justiciers et officiers présents et à venir de reconnaitre qu’il lui a reçu l’anoblissement. Qu’ils reconnaissent et laisse jouir paisiblement et perpetuellement le dit Carrey et sa postérité né et à naitre en loyal mariage, la permission de porter partout où bon leur semblera, les armoiries timbrées telles qu’elles sont ci empreintes, comme le font les autres gentilhommes de Normandie.
Bien que la valeur des biens ne soit pas ici spécifiée et déclarée comme il est habituel de le faire (nous dérogeons au paiement des taxes ?)
Donné à Rouen au mois de juin l’an de grace 1588 et de notre règne le 14 ème.
Signé “Henry” et sur le reps “par le roy Bruissazt” de cette ville “ contentin Simon Gombaud”
Scellé sur un lai de soie rouge et vert, de cire verte. Sur le dit reps est écrit “signé en la cour des aides de Normandie ce jour d’huy cinquième jour de novembre mil cinq cent quatre vingt huit”
Signé “Dufour”
= Communiqué par Jean-P. Thimoreau. (concernerait la famille Carrey du Manoir Carrey à Lisieux).

1588, Dimanche 24 juillet – Lisieux
Alleu entre Jehan Darragon, drapier à Lisieux et Pierre Le Roulx, charpentier pour la construction d’une maison en la petite Couture
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. DEVILLE – 1 – LISIEUX – 3.19

1588
Archives SHL : 1F507 : 1588 : les Du Houlley (d’Anfernet) (parchemin)

1588
PETITJEAN Anne-Marie : La Révolte des Gauthiers. Bulletin de la Société Historique du Canton de Livarot. N°10, décembre 2003.

1589, 3 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Me Adrien Le Boctey, sieur de Grasmesnil, conseiller en l’Election de Pont-L’Evêque, y demeurant, reconnaît avoir reçu de Nicolas Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, à l’acquit et décharge de Raulin Le Bouteiller, de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec, le franchissement de 40 sols tournois de rente.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Analyse Et. Deville.

1589.- Manerbe
Actes concernant Leliepvre, à Manerbe
= AD14. Legs Engelhard (1935) F 5608, 2 pièces

1590, 26 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de L’Hôtellerie, Ysabeau Desjardins, de la paroisse de Saint-Martin-du-Val-d’Or­bec, reconnaît que, en sa présence et du consentement de feu son mari, Nicolas Desjardins, de Courtonne, son beau-frèe, est déchargé de toute obligation héréditaire envers elle. Témoins Jean Piel et Colas Toustain.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.
Voir archives SHL 1F-274

1590, 18 octobre
Fut présent haut et puissant seigneur Guillaume de hautemer, chevalier de l’ordre du Roy, capitaine des cinquante homme d’armes de ses ordonnances comte de Grancey, baron de Sollonge, Villiers, Le Puyrier, le Fournet, le Verger et Fervaques, fait échange avec Jean, Collas et Guillaume dits Cuillier frères, enfants de deffunt Guillaume Cuillyer.
= A.D. 14. 74 F 22.

1590, 28 octobre
Acquisition par haut et puissant seigneur Guillaume de Hautemer, chevalier de l’ordre du Roy, capitaine des cinquantehomme d’armes de ses ordonnances comte de Grancey, baron de Sollonge, Villiers, Fervaques, le Fournet, la Crouptes et le Verger, absent, stipullé par Claude de Louvyères, escuier, sieur du Parc, d’une pièce de terre.
= A.D. 14. 74 F 22.

1590
Quittance d’Isaac Lamoureux, commissaire des guerres député par le duc de Montpensier, gouverneur de la Normandie, pour faire la montre et revue d’une compagnie de cinquante-deux arquebusiers à cheval, d’une somme de 40 livres pour ses taxations.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 88

1590
Personnel: Procès intenté par dom Louis Le Prévost, religieux de Beaumont-en-Auge avec l’abbaye de Saint-Ouen-de-Rouen, pour le paiment de deux années de ses droits.
= AD. 76. 14 H 188.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 29.

1591, 1er janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de L’Hô+e, Jehan Le Chien, de la paroisse de Villers, baille en fief à rente, à Nicolas Desjardins, de Courtonne, deux pièces de terre labourables, sises aud. lieu, nommées « La fieffe », moyennant 4 écus et demi de rente. Témoins: Antoine Bouquier, de Courtonne, et Michel Desjardins.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.
= archives SHL : 1F427 : 1er janvier 1591 : Jehhan Le Chien de Villers baille à­ Nicolas Desjardins 2 pièces de terre à Courtonne.

1591, 3 juin – Crocy
A Crocy, devant les tabellions royaux du lieu en la vicopnté d’Argentan, soussignez, avant midy, furent pntz. Estienne Bourget de kla parr. de Beaumais et Colas Selon de la parr. de Morteaux gardains establiz aux biens causes et querelles des enfans soubagés de deffunct Jehan Le Roy fils Françoys en la présence et du consentement de Richard Esnault, Jehan Bourget, fils hylaire, Guille Badouet, Jehan BadouetJehanne parentts et amys desd. souba. Lesquels gardains aud. nom, confecceent avoir faict alleu à Michel fresnel et Guille. Louvet du mestier de massonerie de la parr. de Crocy, prnt. et acceptant pour raccomoder et reparer depuys le bas jusquez au hault Revestir (?) et rediffier la massonnerie necessaire à faire à lung des coings de la maison desdits soubages assise en la parr. de Beaumais, au hameau de Sasprey avec ce rempatter le gable du bout de haut de la maison estant en décadence et ruyne suyvant le devys qui en a esté ce jourd’huy faict p,ce. des tabellions et parentz dessusdits pour par lesdits manouvriers faire lad. maconnerie seullement et fut cest alleu faict pour la soe. de cinquante solz ts. que led. Bourget gardain en a pntment. payez aud. massons qui ont promist faire lad. besongnedevers le jour et feste de St. Jean Bapte. proch. ven…. led. Bourget aud. nom querra les mattériaux et fera le fonctt. (?), quil accomodera ainsi quil sera requis Et encore lesd. gardains presence desdits parentz ont pareillement faict alleu à Jehan Houssaye du mestier de couvreur en chaulme de lad. parr. de beaumoyst pnt. a ce acceptt. pour recouvrir lad. maison tout de neuf des deuxx costez davec du gleu ledit alleu faict aud. Houssaye pour quarante cinq soulz ts. de quoy il sest tenu content et bien payé dud. bourget gardain aud. nomparce que ledit bourget gardain sera subject querir le gleu et faire la fourniture aud. Houssayeen faisant lad. besoingne quil a promiz aire et rendre preste dedans la notre dame my aoust prochain veant

Et ce faict lesd. manouvriers avec lesd. parents susdits ont estimé pour les matteriaulx de pierre chaulx sablon et terrze quils accomoderont pour faire la réparation delad. massonnerie aussy pour le so… tant des massons que du couvreur à la somme dung escu sol et en tant que pour le gleu quil acconvient fournir pour recouvrir lad. maison ils lont estimé à deux escuz dix soulz ts. en ce comprins la vieille descouverture dont ils ont faict le pnt. alleu…
= AD 14. Tabel. de CROCY. n.c. registre 38:. « C’est le registre des contractz et marchez mobils faitcts et passez devant théodore henry martin paynel tabellions royaux jurez… et establiz en la vicomté d’argentan es pties de crocy merry et les environs… »

1591, 23 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant le vicomte d’Orbec est comparu en personne Catherine Desperroys, damoiselle, veuve de feu defunt Gabriel du Houlley, sieur d’Anfernet, tutrice et gardienne des enfants dudit defunt, laquelle nous a remonstré que pour se décharger, met en vente les héritages de la succession. Biens sis à Courtonne, qui lui sont adjugés.
= Arch. SHL. Parch. 4 ff. Analyse Et. Deville.

1591, 27 novembre
Hélye Mouton, de Fervaques, baille par échange à haut et puissant seigneur Guillaume de Hautemer, lieutenant général de sa majesté en l’absence de monseigneur de Montpensier aux bailliages de Rouen et d’Evreux, chevalier de l’ordre du Roy, capitaine des cinquante homme d’armes de ses ordonnances comte de Grancey,… Sainte Norge, une pièce de terre en pré situéée à Fervaques, contenant une acre et demye assise au village des Londes, et en contre échange une pièce de terre en labour nommée les Vaulx, jouxte… et accorde et permys aud. mouthon faire un fossé le long du costeau de la pièce de terre nommée les Vallées aud. seigneur appartenant pour faire aller le cours du ruisseau depuis le sault de son moulin le long de ladite pièce.
= A.D. 14. 74 F 22.

1592, 14 janvier
Passeport donné par le commandeur de Chastes, vie-amiral de France et lieutenant-général pour le roi au pays de Caux, à Laurent Thouret, sieur du Dézert.
= Arch. SHL. A 145.

1592, 23 avril
… haut et puissant seigneur Guillaume de Hautemer, gouverneur de Normandie…
= A.D. 14. 74 F 22.

1592, 8 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Noble homme Henri Le Boctey, sieur de la Motte, reconnaît avoir reçu le rachat et franchissement d’une rente de 42 sols par Nicolas Desjardins, héritier de Michel.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1593, 6 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Jehan Le Chien, de la paroisse de Villers, reconnaît avoir reçu de Nicolas Desjardins, fils Jacob, de Courtonne, le rachat et franchissement d’une rente de 30 sols.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1593, 12 mai et 1594, 26 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delannoy, tabellions au siège de L’Hôtellerie, damoiselle Ysabeau Le Binettier, veuve de feu Henri Le Boctey, en son vivant écuyer, sieur de la Motte, de la paroisse de Villers, reconnaît avoir reçu de Nicolas Desjardins, le rachat et franchissement d’une rente de 10 sols. Témoins Guillaume Benoist et Pierre Bonissent, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. 2 pièces. Analyse Et. Deville.

1593 – Prêtreville
Etienne Vandon, de la paroisse de Bellou, vend à damoiselle Isabeau Le Gentil, veuve de Christophe Poullain, demeurant à Auquainville tout et tel droit de condition héréditaire sur une pièce de terre à Prêtreville.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier, 2 ff.

1594, 12 avril – Norolles
Succession de Jacqueline Picquot
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville

1594
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Procédure relative au compte de la ferme de la Bougonnerie.
AD. SM. 14 H 1358

1595, 24 février – Les Vaux
Reconnaissance d’une vente faite le 8 janvier 1593, par Jehanne Le Chantre femme de Etienne Le Roy, Robert Le Chantre, boulanger et Robert Le Roy à Jehan Picquot, bourgeois de Lisieux, de deux pièces de terre aux Vaux, l’une nommée le Camp d’Ouillye et l’autre le Jardin Duhoulx, moyennant 110 livres
= Arch. M.C., parch. 4 ff. – Analyse Et. Deville

1595, 13 mai
191.- Certificat de René de saint-Denis, chevalier de l’ordre du roi, gouverneur des villes et châteaux d’Alençon et de Fresnay, constatant que les maisons, manoirs et édifices dudit château d’Alençon sont en bon état.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 191

1595, 12 décembre
Odet de saint-Denis, sieur et baron de Fresnay, capitaine de cinquante cheveau-légers et gouverneur d’Alençon, certifie que Gatien Bonhomme, maître couvreur, a convenablement réparé la toiture du château de ladite ville.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 192

1595
Personnel: Procès intenté entre dom Louis Le Prévost, religieux de Beaumont-en-Auge et l’abbaye de Saint-Ouen-de-Rouen, au sujet des dîmes.
= AD. 76. 14 H 278 bis.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 63.

1595.- Fauguernon
Parey de Combray
= AD14 F 6382, 1 pièce

1596, vendredi 1er mars- Prêtreville
Accord et transaction entre noble damoiselle Isabeau Le Gentil, veuve de Christophe Poullain, sieur de la Pommeraye, de la paroisse d’Auquainville et Robert Hardouyn, de la paroisse de Prêtreville., au sujet d’une pièce de terre nommée le jardin de la Vaudynière, à Prêtreville. Passé à Lisieux en la maison et hostellerie de la Vache. Témoins, Pierre Fourmage, demeurant à Auquainvile et Jehan Burgault, de la Paroisse de Piencourt.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Parchemin, 8 ff.

1596 6 avril 1596 Fervaques
Archives SHL :1F429 : 6 avril 1596 : Jehan Gallopin de Tordouet à l’instance et ­requête de Jehan Cullier de Fervaques reconnaît qu’il appartient­ à Cullier le droit à l’acquisition d’une pièce de terre à ­Fervaques.

1596, 27 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Es plès de la sergenterie de Moyaux tenus à Orbec, pour raison des troubles et guerres, par nous Jacques Dutertre, Me Adrien Chouard, procureur et stipulant pour damoiselle Catherine Desperois (Desperroys), sa nièce, veuve de feu Gabriel du Houlley, en son vivant sieur d’Anfernet, tutrice et Gardienne de Jacob du Houlley, fils du defunct… (énumération des biens de la succession à Courtonne).
= Arch. SHL. Parch. 6 ff. Analyse Et. Deville.

1596, 29 septembre – Manerbe
A tous ceuls qui ces Lettres verront ou orront, Isaac Lamoureux, ecr. sieur des Rosiers, et garde du scel aux obligations de la viconté d’Auge pour le Roy nostre sire et Monsieur le duc de montpensier pair de France propriétaire de lad. viconté salut. Scabvoir faisons que par devant marin mocque et robert deshaies tabellions Royaulx en lad. viconté pour le siège et sergenterie de cambremer fut prnt. Jehan de valsemey de la paroisse de Manerbe pour luy stipulant et faisant fort pour ses freres absennts promettant qu’ils auront pour agréable et leur fe. rattifier touttes fois et quantes… sommes et requis en sca Lequel vollontairement vend affin dheritages tant pour luy que pour ses hoirs ou ayants cause A noble homme Jehan borel sieur de la Valette de lad. paroisse eschevin recpveur de la charité dicelle paroisse pnt. acquisiteur pour Lad. charité eschevin ou representant ayant cause c’est a scavoir la somme de troys escus sol quarante sols du prix de soixante sols leves de rente en charge yppothèque que led. vendeur a prntement levees et consignees
= AD.14. 2E 653 ?

1597, 8 février – Lisieux
François Montfort, fils Jacques, de la paroisse de Mesnil-Eudes et Ymer Petit, de Saint-Germain de Lisieux, reconnaissent avoir vendu et promettent fournir à Guillaume Paisant, bourrelier, bourgeois de Lisieux, deux boeufs, l’un de poil faulve, l’autre de poil roulge de présent estant en la saisie dud. Montfort. Passé après midi en la maison de Simon Chiron, au faubourg de la porte d’Orbec, d’icelle ville de Lisieux.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville –

1597, samedi 24 mars – Moyaux
Cardin et Charles Petit, père et fils, et Antoinette Morel femme dudit Cardin, de Moyaux, vendent à David Hervieu, de saint-Philbert-des-Champs, deux pièces de terre, sises à Moyaux, moyennant 83 écus 20 sols.
Passé après midi aud. Lisieux, en la maison où pend pour enseigne Le Point du Jour.
= Arch. SHL. 1 F. Analyse Et. Deville.

1597, 6 juillet – Prêtreville
Jacques de La Reue, sieur de Saint-Martin, vend à Jehan de Querville, demeurant à Prêtreville, une condition de trois ans sur une vente.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier famille De La Reue. Papier 2 ff.

1597 – Saint-Jean-de-Livet
Etienne Viquesnel, curé, figure comme témoin.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville –

1597, 9 août – Saint-Martin-de-Mailloc
Succession de Guillaume Crevel
= Arch. SHL. – Fonds Et. DEVILLE – A. Saint-Martin-de-Mailloc.

1597 17 novembre 1597. Rouen
Archives SHL 1F430 : 17 novembre 1597 : Sentence du Parlement de Rouen entre ­noble homme Christophe Paumier et noble homme Nicolas Loys au­ sujet d’une constitution de rente.

1597-1611 – Fervaques
Procurations diverses du maréchal de Fervaques

1597-1608
Archives SHL : 1F121 – 1597-1608 : Famille Becquet : actes
Archives SHL : 1F718 : 1598 : Statuts de la faculté (Paris)

1598, 31 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Paulin, Pierre et Jacques Bouteiller, de saint-Denis-de-Mailloc, vendent à Nicolas Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, un écu sol. de rente.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Fonds Et. Deville.

1598, 8 avril – Saint-Martin-de-Mailloc
Marie Jam, veuve de Jehan Le Licquerre, demeurant paroisse Saint-Germain de Lisieux, vend et transporte à Pierre Le Camus, de la paroisse de Saint-Martin-du-Val-d’Orbec, une portion de terre en pré, nommée les Vergers, à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec
= Arch. SHL. – 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 1p. parch.

1598, 31 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delannoy, tabellions au siège de L’Hô­tellerie, Paulin, Pierre et Jacques Bouteiller, de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec, s’engagent payer à Nicolas Desjardins, de Courtonne, la somme de 10 écus sol. pour une obligation passée entre eux. Témoins;: Martin Le Chien et Charles Alabarbe.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1598, 14 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delannoy, tabellions au siège de Cour­tonne-la-Ville, fut présent Jehan Le Chien, de la paroisse de Firfol, lequel amortit et rachète à Nicolas Desjardins, de Courtonne, 100 sols tournois fai­sant moitié de 10 livres tournois de rente hypothécaire. Témoins: Jacques Ha­guellon et Jehan Buisson.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1598, 8 juillet – Saint-Germain-de-Livet
Aveu rendu à noble homme Robert de Tournebu, seigneur de Saint-Germain de Livet, Pont-Monvoisin et Mesnil-Eudes, par Jean d’Auquainville pour l’aînesse de la Quesnelière en la sieurie de Livet. Copie de 1618.
= Arch. SHL. Ms. Fonds ancien FC 242.

1598, 14 août – Formentin
Jehan Maillet, procureur fiscal au bailliage vicomtal de Liseux reconnaît avoir reçu de Marie Mauduit, dame de Formentin, le franchissement et rachat d’une rente.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Formentin – Minute, 1 pièce papier.

1598, 18 juin
Bail consenti par noble damoiselle Marguerite Labbey, femme de noble homme Frédéric de Rouxel, seigneur et patron d’Aubry-le-Panthou, en la vicomté d’Exmes.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 245

1598, 5 septembre – Fervaques
Sentence du Parlement de Paris en faveur du sieur de Fervaques, contre Guillaume Le Roy, canonnier ordinaire du roi, à propos de certaine cédule
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville et archives SHL 1F431

1598, 21 octobre – La Chapelle-Haute-Grue
 » A tous ceux qui ces lettres… le garde des sceaux aux obligations de la vicomté d’Orbec, Salut, devant Guillaume Sauvin et Jehan Le Barbier au siège de Livarot, fut présent noble homme Eustache Aubert Seigneur de Caudemone ; lequel, constitue pour son procureur et certain messaige spécial scavoir est Jehan de la Fontaine auquel il donne procuration et jouissance de porter en son nom à monsieur le Senechal de la Comté de Montgommery et au procureur d’icelle dicte conte un adveu et denombrement de la terre et Seigneurie dudit lieu de Caudemonne comme tenant mouvante et rellevante de lad. conté à foy et hommaige relliefz treiziesmes seullement que led. sieur de Caudemonne a dict estre de luy signe et ce aux prochains ples de lad. conte et autres enssuivants.
= A.D. Orne. A. Montgommery III.8

1598, 20 décembre – Fervaques
Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, quitte et décharge noble dame Madeleine Le Picard, dame des Fontaines, d’une somme de mille écus dont elle s’était obligée envers lui.
= Arch. SHL. Minute papier – Analyse Et. Deville

1598, 23 décembre – Lisieux
Noble homme Adam de La Fermoie, écuyer, demeurant à Rouen paroisse Saint-Nicaise, se soumet et oblige envers damoiselle Marguerite Filleul, veuve de feu Me Pierre Amidieu, sieur d’Espars, en son vivant greffier hérédital de l’Election de Lisieux et d’Auge, l’acquitter et décharger d’une partie du principal de 10 écus de rente hypothèque.
Passé à Lisieux, en la maison où pend pour enseigne le Cheval blanc, en présence de Simon Chirot et Jacques Burget, bourgeois de Lisieux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier.

1598 – Fervaques
Noble dame Madeleine Le Picard de Radeval, dame des Fontaines, demeurant à Lisieux, agissant comme procuratrice de Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, laquelle tient et clame quitte Me Pierre Davy, avocat, bourgeois de Lisieux, ayant eu la charge de receveur général dud. seigneur, représenté par René Morin, de la somme de 4OO écus d’or, pour marchandises livrées et fournies pour la maison du seigneur de Fervaques. Témoins: Jehan du Bosc, sieur de Hermival, vice-bailli et Pierre Hue, bailli vicomtal de Lisieux.
= Arch. SHL. analyse Et. Deville

1598
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Procès-verbal de la visite de la baronnie.
= AD. SM. 14 H 1359

1599, 6 janvier – Le Pré-d’Auge
Pierre COUILLARD baille et fieffe à Thomas BOSCAGE trois pièces de terre au Pré-d’Auge.
= Arch. SHL. 9F Deville. Parch. 2 ff.

1599, 6 janvier – Fervaques
François Gabriel, maître maçon reconnaît avoir reçu la somme de 666 écus 2O sols, pour travaux au château de Fervaques.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville

1599, 18 février – Fervaques
Testament de Renée Marçonnet femme du maréchal de Fervaques.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville

1599, 18 février – Norolles, Orbec
Antoine Parey, sieur de Combray, vend à Tassin du Busq, une pièce de terre à Orbec
Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier

1599, 11 mars – Fervaques
Guillauem de Hautemer, maréchal de Fervaques, quitte et délaisse à Aignen Le Monnier et Jehan Hazrdouin, les droits de treizièmes qui lui étaient dus moyennant le paiment de la somme de 333 écus d’or 20 sols.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville

1599, 30 juin – Mesnil-Simon
Jehan de Cordey, sieur de la Rocque, de Magny, demeurant au Mesnil-Simon, vend à Jacques Pipperey, chanoine pénitencier, la somme de 80 livres tournois de rente.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dos. Chanoines – Minute 2 ff. papier – Analyse Et. Deville.

1599, 11 juin – Coquainvilliers
Vente par Etienne Mollin à ETienne Le Villain, d’une pièce de terre à Coquainvilliers, nommée la Couture-aux-Toustains, passée à Lisieux « en la maison et hostellerye où pend l’enseigne de la Sallamandre »
= Arch. SHL. Ms. Fonds ancien FH 193.

1599, 27 juin – Ouilly-le-Vicomte
Vente d’un pré à Ouilly-le-Vicomte par les nommés Castel à Louis Leroy, sergent à Lisieux
= Arch SHL. Ms. FB 202

1599, 2 décembre – Lisieux, Beuvillers
Marguerite Le Valloys vend et transporte à Jacques Gogo, marchand mercier à Lisieux une pièce de terre à Beuvillers.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. 81.- Famille de La Reue – Minute papier, 2 ff..

1599, 21 décembre – Lisieux
Louis de la Reue et la susccesion de la famille Cottin.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. 81.- Famille de La Reue – Minute papier.

1599 – Saint-Germain-de-Montgommery
Titres justificatifs du droit qu’ont les décimateurs de Survie de percevoir la dîme pour les terres converties de labour en herbe – Sentence de Jacques Hérembert, écuyer, licencié-ès-lois, sieur de la Rivière,lieutenant du bailli d’Alençon en la vicomté d’exmes et Argentan, sur un procès entre François Guyard, écuyer, curé de Saint-Germain-de-Montgommeri et noble homme Guillaume de Bassan, sieur de Flamanville, propriétaire de l’herbage du Parc-Bonnet, dont ledit curé voulait avoir les dîmes.
AD. 61 – H. 1756 –

1600 – Beaumont-en-Auge
Inventaire des titres de la famille Porée, Beaumont-en-Auge.
= Arch. SHL. FL 70. 117 feuillets.

1600, 4 mars – Lisieux
Jehan Lehéricher, fils et héritier de Robert Lehericher, de la paroisse de Formentin, y demeurant, confesse et reconnaît avoir vendu à Alexis Barbas, marchand tanneur demeurant paroisse Saint-Germain, une maison consistant en une petite cave, une boutique avec la chambre et le grenier, le tout, l’un sur l’autre, et situé dans l’enclos de cette ville, paroisse Saint-Germain, au devant de la Halle au blé, bornée d’un côté par la rue de la Halle, laquelle maison, led. Lehéricher l’avait acquise de Robert Girart, tenue de la Comté de Lisieux en la faisance de demi livre de poivre à la recette d’icelle comté, moyennant 318 livres tournois.
Passé en la maison de Robert Levasseur, en présence de Claude Legrand, marchand tanneur, de Lisieux, et Pierre Grip, aussi tanneur, de la paroisse de Manerbe.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, 2 ff.

1600, 25 mars – Norolles
Noble homme Pierre de Saint-Pierre, sieur du lieu, demeurant à Norolles, noble homme Louis Halley, tuteur des enfants de Jehan Halley, en son vivant écuyer, sieur de la Touraille et damoiselle Loyse de Livet, veuve du sieur de la Touraille, et Pierre de Bellemare, sieur de la Pelletière et du Val, demeurant à Hermival. Accord entre eux au sujet de la succession de Jehan Halley.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, 2 ff.

1600, 22 mai – Lisieux
Laurent Héroult, fils Kehan, de la paroisse du Torquesne, du métier de boucher, demeurant en la paroisse et bourg de Pont-L’Evêque, confesse avoir vendu à Gilles Le Guay, du métier de bourlier, demeurant Saint-Germain de Lisieux, une maison conssistant en une petite cave ou cellier, une boutique, chambre et grenier l’un sur l’autre, située en la ville de Lisieux, devant la Halle à blé dudit lieu, appartenant aud. vendeur par droit du retrait par lui ci-devant fait au droit de lignage de Alexis Barbas, tenue de la Comté de Lisieux, par la faisance de demi-livre de poivre de rente, moyennant 200 écus d’or.
Passé à Lisieux, avant midi, en la maison dud. Leguay, en présence de Colas Le Cousteur, de la Paroisse du Fournet, et Pierre Pains, d’Hermival.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, 2 ff.

1600, 6 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Jacques de La Reue, vend à Noël Desjardins, deux pièces de terre à Courtonne-­la-Meurdrac.
= Arch. SHL. 9 FA. Papier 2 ff. Fonds Et. Deville.

1600, 7 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Jehan Friard, chandelier, pour deux pièces de terre en l’aînesse des Guerriers, à Courtonne-­la-Meurdrac, moyennant 12 sols de rente au terme de la Saint-Michel.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1600, 8 juillet – Prêtreville
Bail pour le chapitre, à Me Jacques Bortel, chanoine, trésorier de la Cathédrale, de la dîme en grains de Prêtreville.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Chapitre. Papier.

1600, 8 juillet – Fervaques
Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, baille à Me Pierre Jacquette, prêtre de la paroisse de Fevaques, tout le revenu intégral dud. bénéfice, moyennant 400 livres tournois.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1600, 24 juillet – Fervaques
Transaction et accord entre Charlotte Duquesnel, veuve de Me Isaac de Bricqueville et Anne d’Allègre, épouse du maréchal de Fervaques.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1600, 1er août – Ammeville
Du mardy premier jour d’aoust l’an mil six cens appres midy en ce tabell. de la serg. aux bruns..
Comme aussy sont en decrept… des heritayges et maisons appartenant a lois ballavgrai (?) et a son frere de la parr. de Crouptes instance et requeste de Gratien Le Normand, écuyer sieur de la moriciere pour avoir paiement de la somme de cinq cens livres en outre…. a la rellon. de la saissie… au droit de damelle anne de beaurepere veuve de deffunct Me Guillaume Le Normand vivant escuier sieur d’ammeville gardienne de ses enffants
= AD 14. Tabel. de CROCY. n.c. registre 40

1600, 12 août – Fervaques
Bail par le chapitre de Lisieux de la dîme des grains de la paroisse de Fervaques
= Arch. SHL. Analyse Et. Devill- Dossier chapitree –

1600, 20 septembre – Fervaques
Travaux de plomberie au château par Jacques Le Roy, plombier d’Argentan
= Arch. SHL – Analyse Et. Deville

1600, 23 décembre – Lisieux – Fumichon
Jehan Davy et Claude Joyaux, bourgeois demeurant paroisse Saint-Jacques de Lisieux, reconnaissent avoir vendu à noble dame Jehanne Dumoullin dame de Saint-Aubin, épouse de noble seigneur Jehan de Longchamp, sieur du lieu et de Fumichon, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, capitaine, gouverneur de Lisieux, représenté par Guillaume Hardy, bourgeois de Lisieux, la somme de 30# tournois de rente annuelle à prendre sur ses biens, moyennat 300# – Passé à Lisieux en la demeure de Guillaume Costard Conseiller du Roi, président en l’Election de Lisieux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, 2 pièces papier.

1600, 21 décembre -Lisieux
Furent présents honn. homme Pierre et Richard dicctz Formeville frères, enffants et héritiers de deffunct Laurent Formeville bourgeoys dem. aux parr. de Sainct Jacques et Sainct Germain de Lisieux. Lesdits freres recongnoissent avoir vendu et transporte et par ces presentes vendent et transportent affin dhéritaige tant a honn. hoe. Philippe Le Licquerre marchand bourg. demeurt. en la parr. St Jacques dud. Lisieux pnt. acquisiteur pour et de nom en commun traicte de Marie Tron fille sous(agée) de deffunct Martin Tron et pour les hoirs ou aians cause de Lad fille C’est assavoir plusieurs parties et portions dhéritaiges et maisons ausds. Formeville apparten. assiz ou scitues aux parr. de sainct Jacque et de Sainct germain dudit Lisieux cy appres speciffiez bornez et descarez La premiere qui est la moictie dung manoir et maisons coe. et heritaiges en icelle parr. au bas de la Grande Cousture qui fut et appartinst aud. martin et nicollas dictz Carrey freres audict Pierre Formeville vendue par Richard de Viette fils de deffunct Guill. de Viette consistant led. manoir et maisons en trois corps de logis et appentis quatre noe. cinq et cuves a tenneur& ustencilles dicelle tennerie la riviere aux tenneurs y passant dautre avecq toutes les droictures preeminences et Libertez auxditz manoir et maisons appartenant……
= Arch. SHL. 9FA Fonds Et. Deville. Minute, 2 pièces papier.

Fin 16 e Siècle
Archives 32 : fin du 16e siècle : Guillaume, Loïc et Martin Davy de ­Firfol reconnaissent la validité de leur signature au bas d’un ­acte.
ArchivesSHL 1F735 : 1599 à 1761 : Vimoutiers, Livarot : Famille Bonnet

17 e Siècle :

16..
Archives SHL : 1F349 : 17e siècle : pièce de procédure de la famille Foucques.

16.. – Lisieux
Obituaire de saint-Pierre de Lisieux XVIIe siècle.
= AD 14 G 754. Papier 0.220 x 0.170, 104 ff.

16.. – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Adrien Chouard, prêtre, curé de l’une des portions de Coutonne pour une pièce de terre nommée « Le champ du Perier », sise à Courtonne, dépendant de l’aînesse de La Lesqueraye.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

16.. – Courtonne-la-Meurdrac
Pièces de procédure concernant Adrien du Houlley, sieur des Loges, demeurant à Courtonne.
= Arch. SHL. 25 pièces dont 1 parch. 42 ff. Analyse Et. Deville.

16.. – Pont-L’Evêque
Premier volume des rotures de Pont-L’Evêque: copies de chartes de coutumes et d’actes féodaux du XIVe au XVIIe siècle
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 523), Paris, 1976, p. 207.

16.. – Lisieux
Tableau des fondations faites en l’église Saint-Germain de Lisieux.
= Arch. SHL. GB 159

16.. – Lisieux
Extrait du registre des obits de l’église Saint-Germain de Lisieux, XVIIe siècle.
= Arch. SHL GB 127

16..
Mémoire des fiefs qui sont en la vicomté d’Auge.
« La baronnie et vicomté de Faulxguernoy bailliage d’Evreux vicomté d’Orbec. De la baronnie de Fauguernon. Le fief… St Nicol gv de fief assis à Ste Catherinne en relevr d’Etienne de Honfleur & officier vaujacqy dv bicludare cjerice.
= AD 14. A 371. Cah. moy. 12 fol.

16..
Fragment d’un registre de Charité de la paroisse Saint-Jacques de Lisieux
= Arch. SHL EE 705, 1 p. parchemin

16..
Archives SHL : 1F19
Lots de la ferme de la Maleterre, du jardin à l’Enfant; au Teil­ (appartenant à une famille Fleury ? – Voir acte Arch. SHL. 1F 19)

16..
Archives SHL : 1F78 – 16..: Fragments d’une prisée – un thonneau de poirey fus et lie­ (tonneau de poiré fût et lie)

16..
Archives SHL : 1F557 : 17e siècle : fragment d’une registre de rente à divers­ particuliers de Lisieux et environs.

1600-1626
Archives SHL : 1F882 : 1600-1626 : Cormeilles : acquisitions de biens par­ Nicolas Poullain (Epaignes…)

1601, 13 janvier – Prêtreville
Noble homme Jehan de Querville vend et transporte à Jean Pierre, bourgeois de Saint-Jacques, une pièce de terre en herbage.
= Arch. SHL. 9FA Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier 2ff.

1601, 14 janvier – Prêtreville
Jehan Pierres baille à ferme à Jehan Lebourgeoys, de Prêtreville, tous ses biens et héritages, sis à Saint-Jean-de-Livet et Prêtreville.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier 4ff.

1601, 27 mars
Entre Philippe de la Haye, sieur de la Pipardière demandeur en gage-plège et attentats, d’une part, et Nicolas Darces, sieur et baron de la Ferrières et de Livarot… opposant et demandeur d’autre. La Cour faisant droit sur les conclusions des parties adjugé et adjuge audit Darces pour lui et successeurs, seigneurs de Livarot, comme représentant les anciens patrons de ladite église, tous les droits et honneurs honorifiques et préséances en icelle, et d’y avoir seuls bancs et sièges pour eux et leurs famille ou dedans dudit choeur et chancel de ladite église; faire imprimer et apposer tant en dedans, qu’au dehors des lieux éminents d’icelle église, ceintures et armoiries, primativement à tous autres, et si aucunes y ont été imprimées et apposées, autres que desdits seigneurs de Livarot, en seront ôtées et effacées en la présence du conseiller commissaire exécuteur du présent arrêt; sauf audit de la Haye, sieur de la Pipardière à prendre tel banc et place pour lui, et sa femme et famille en ladite église de Livarot, hors le choeur d’icelle qu’il verra bon être; et condamne ledit de la Haye aux dépens. A Rouen, le 27e mars 1601.
=¸ EDIT.: Mémoires du Clergé, t. III, p. 1275.
+ IND.: Arch. SHL. Dossiers bleus Ch. Vasseur. Doyenné de Livarot, dossier Livarot.

1601, 2 juillet – Norolles, Lisieux
Robert Millays, boulanger, paroisse Saint-Jacques de Lisieux, baille en loyal échange à Jehan Millais – Millais – demeurant en la paroisse de Norolles, une pièce de terre nommée les Vallées, à Norolles, tenue de la sieurie de Boutement, au grand fief du chapitre
Tabell. Lisieux – minutier n° 11 – Analyse Et. Deville.

1601, 12 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Jacques Baudel, chaussetier, de Courtonne-­la-Meurdrac,vend à Guillaumes Desperrois, avocat de court laie, bourgeois de Lisieux, une pièce de terre nommée « Le Jardin », sise à Courtonne-la-Meurdrac.
= Tabel. de Lisieux. Minutier N° 34. Analyse Et. Deville.

1601, 14 juillet – Fervaques
René Roussel, fils de Mathurin, de Fervaques, vend à Jean Roussel, fils Michel, une portion de terre, audit lieu de Fervaques.
= Tabell. Lisieux – Analyse Et. Deville

1601, 16 juillet – Mesnil-Simon
Michel Leproulx, du Mesnil-Simon, ayant acquis de Jacques Ricquier, deux pièces ou portions de terre aud. lie, s’engage à payer les rentes attachées à ces terres.
= Tabell. Lisieux – Minutier 29 – Analyse Et. Deville.

1601, 18 septembre – Mesnil-Simon
Accord entre Guillaume Patey et Eustache Macquerel, bourgeois de Lisieux, au sujet d’un emparquement sur une pièce de terre au Mesnil-Simon.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier – Analyse Et. Deville.

1601, 6 octobre – Prêtreville
Noble homme Jehan de Querville, reconnaît avoir reçu de Robert Leroulx de la paroisse de Saint-Ouen-le-Houx, la somme de 80 écus.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier.

1601, 4 novembre – Fervaques
Jehan de Montch, natif d’Ecosse, percepteur du comte de Laval, reconnaît avoir reçu de noble dame Anne d’Allègre, épouse du maréchal de Fervaques, la somme de 137 écus 8 sols tournois sur ses gages.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1601, 5 novembre – Fervaques
Jehan de Longchamp, sieur de Fumichon, et Robert du Mesnil, sieur de Lespiney, prfennent pour arbitre d’un procès le maréchal de Fervaques.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1601, 14 novembre – Fervaques
Charles d’Antours, écuyer, seigneur de Barron, gouverneur de Monseigneur le comte de Laval, reconnaît avoir reçu de haut et puissant seigneur, Messire Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, par les mains de haute et puissante dame Anne d’Allègre, son épouse, la somme de 600 écus sol pour une année d’appointement au service dud. seigneur comte de Laval.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1602
Archives SHL, : 1F818 : 1602 : Beaumont le Roger : fief de Hautechene.

1602, 18 mars – Le Pré-d’Auge
Succession de Thomas Senestrier, entre Jehan Martin et Bastin Gaillard, ses gendres.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1602, 9 mars – Prêtreville
Damoiselle Madeleine de Bonnechose, dame du Breuil, vend à Michel Le Mire, sieur Delannoy, maître des grosses forges de Putanges, une pièce de terre en pré, à Prêtreville.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier.

1602, 1er avril – Fervaques
Messire Gabriel du Quesnel, marquis d’Allègre, demeurant à Illiers, s’oblige envers noble seigneur Jehan de Longchamp et de Fumichon gouverneur de Lisieux en la faisance d’une rente de 50 écus d’or moyennant la somme de 500 écus d’or.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1602, 12 avril – Fervaques
Succession de la famille d’Allègre
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1602, 14 avril – Lisieux
Jehan Houlley, marchand boucher demeurant paroisse Saint-Jacques, Jehanne Toustain, sa femme, et Jehan Houlley, prêtre de lad. paroisse, vendent et transportent à Marie Dubosc, veuve de feu Jehan Leboutiller, et fille de lad. Jehanne Toustain, deux chambres hautes faisant partie d’une maison sise rue Basse-Boucherie, moyennant 150 livres tournois.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier, 2 ff.

1602, 27 avril – Les VAUX
Succession de Michel Le Roy
Arch. M.C. – Fonds Et. Deville

1602, 4 mai – Norolles – Lisieux
Antoine Parey, sieur de Combray et de la Monteillerie, reconnaît devoir à Jehan Porel, bourgeois de Lisieux, la somme de 400 livres tournois.
Arch. M.C. – Fonds Et. Deville – Minute pazpier, 2 ff.

1602, 17 mai – Prêtreville
Jehan de Querville, demeurant au manoir de Querville, vend à Robin Morin, bourgeois de Lisieux, une pièce de terre labourable, dépendant du domaine non fieffé de Querville.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Papier.

1602, 20 août – Norolles
Pierre Huard, bourgeois, demeurant paroisse Saint-Jacques, vend à noble homme Antoine Parey, sieur de Combray et de la Monteillerie, demeurant en son manoir sieurial de Combray, paroisse de Fauguernon, 120 livres de rente annuelle à prendre sur ses biens, moyennant 1200 livres tournois. Passé au faubourg de la Porte de Paris, en la maison et demeure dud. vendeur, où pend pour enseigne Le Croissant.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. minute papier 2 ff.

1602, 11 septembre – Fervaques
Travaux de couverture par Jacques Duno, couvreur d’Argentan. Couverture du pavillon neuf d’entrée du château.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1602, 23 septembre – Prêtreville
Accord entre Jacques de La Reue et Jehan de Querville, au sujet de rentes.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier famille De La Reue.

1602, 28 septembre – Fervaques
Bail à Pierre Quesnet, cordonnier à Fervaques, une pièce de terre nommée les Pastis, sis à Fervaques.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1602, 14 novembre – Mesnil-Simon
Nicolas Pierre, marchand, bourgeois demeurant paroisse Saint-Jacques à Lisieux vend à Denis Le Candemier, du Mesnil-Simon, trois pièces de terre aud. lieu.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier – Dossier Abbaye Notre-Dame-du-Pré – Analyse Et. Deville.

1602, 20 novembre – Moyaux
Succession de Me Jehan de La Porte, Conseiller du Roi et général en sa Cour des Aides de Normandie.
= Arch. SHL. 9FA – Doss. partage de biens.

1602, 21 novembre – Moyaux
Louis Varin, conseiller du roi, élu en l’Election de la vicomté d’Auge, demeurant à Pont-L’Evêque, baille à ferme, à Louis David, de Moyaux, tous les herbages lui appartenant, à Moyaux.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute pap., 2 ff. Analyse Et. Deville.

1602, Ammeville
Bail à ferme par les religieuses de Sainte-Claire d’Argentan, à Louis Costard, de la Brévière, de la terre du Houlme, pour six ans au prix de 266 écus 2 livres, plus, sous forme d’étrenbnes le 1er janvier, une douzaine d’écuelles d’étain pesant une livre chacune, avaec deux pains de sucre, du poids de 4 livres chacun, et d’autres honnêtetés à discrétion.
= Arch. départ. Orne, H 4.397

1603, 8 mai – Les VAUX
Succession de Guillaume Le Roy entre ses filles Anne et Jacqueline
Arch. M.C. – Fonds Et. Deville

1603, 11 mai – Le Pré-d’Auge
Partage entre Gilles et Jacques Bosquet d’une pièce de terre nommée les Coutures.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1603, 14 mai.
Archives SHL : 1F355 : 14 mai 1603 : Mathieu Jobbay de Cerqueux vend à Léonard ­Le Roy de Notre Dame d’Orbec une pièce de terre.

1603, 19 juin – Saint-Martin-aux-Chartrains, Coudray
Aveux rendus à la seigneurie du Coudray pour terres à Saint-Martin-aux-Char­trains.
= Arch. SHL. FL 770.

1603 : 26 juillet.
Archives SHL : 1F278 : 26 juillet 1603 : Pierre Leboutelle de St Denis du Val­ d’Orbec baille en échange à Nicolas Desjardins de la paroisse de ­Courtonne la Meurdrac une rente et une pièce de terre.

1603-1682 – Saint-Martin-de-Mailloc
Aveux d’une pièce de terre « le Clos d’Auge », contenant deux acres en l’aînesse de Haulieu, famille Le Licquerre
= Arch. SHL. – 2 p. parch. et 7 p. papier.

1603-1692
Titres généraux: patronages, droits honorifiques – Procès entre le cardinal de Bouillon, abbé de saint-Ouenn, François Bouthillier de Chavigny, évêque de Troyes et prieur commendataire de Beaumont-en-Auge, et les religieux dudit prieuré, d’une part, et Me Nicolas Broquet, puis son successeur, Me Pierre Gonnard, curé ou vicaire perpétuel de Beaumont-en-Auge, au sujet des droits curiaux en l’église Saint-Sauveur dudit lieu.
= AD. 76. 14 H 802.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253

1603, 9 juillet – Le Pré-d’Auge
Me Julien Guesnelin, prêtre, cure de Brocottes, cède et transporte à Robert de La Rivière, sieur du Pré-d’Auge, certains héritages.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1603, 15 juillet – Le Brèvedent
Noble homme Jacques de Brèvedent, sieur du lieu et y demeurant, vend à Guillaume Haro, bourgeois de Lisieux, une maison à plusieurs aistres à usage de grange et tasserie, sise sur une pièce de terre vendue précédemment audit Haro par ledit seigneur, moyennat la somme de 30 livres – Témoins Hamon Lefébure, et Etienne Le Bourgeois, bourgeois de Lisieux.
= Arch. M.C. Fonds et analyse Et. Deville – minute papier

1603, 26 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions, Pierre Le Bouteiller, de la paroisse de saint-Denis-du-Val-d’Orbec, baille en échange à Nicolas Desjardins, de Courtonne-la-Meurdrac, une rente sur une pièce de terre. Led. Desjardins donne en contre-échange une pièce de terre contenant une acre, sise à Courtonne. Témoins: Jehan Guéroult, de Marolles et Jehan Masselin,, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Deville.

1603, 20 novembre
Aveu rendu à Charles de Clércy, écuyer, sieur de Mortemer, les Louverets, le Fresné, Fultot et Avremesnil, par Martin Bienvenu, pour une pièce de terre à moyaux, en la sieurie de Mortemer.
= Arch. SHL. Ms. FB 246

1603, 31 décembre – Fervaque
Jean Dufour, de Cany, bailli de Caux, ci-devant tailleur d’habits de M. le Comte de Laval, tient et clame quitte Anne d’Allègre, dame de Fervaques .
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville

1604, 3 février – Sainte-Marie-aux-Anglais
Jehan de Drosay, écuyer, sieur de Sainte-Marie-aux-Anglais, reconnaît être tenu faire à Jacques Dastin, sieur de Saint-Laurent-du-Bois-Normand, 167 livres 7 sols de rente
= Arch. M.C. Fonds et analyse Et. Deville – minute papier

1604, 12 février – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions, Pierre Le Bou-teiller, de la paroisse de saint-Denis-du-Val-d’Orbec, vend à Nicolas Desjar­dins, de Courtonne-la-Meurdrac, une pièce de terre en bruyère contenant une acre, sise à Courtonne. Témoins: Robert Fresnel et Colas Doynel, de Curtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Deville.

1604, 3 mars – Norolles
Antoine Parey, sieur de Combray, la Monteillerie et les Crespins, Thomas Carrey, bourgeois de Lisieux et Jacques Mauduit, sieur de la Rosière, font accord au sujet de 270 livres de rente dues aud. sieur de Combray.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. minute papier 2 ff.

1604, 9 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Pierre Piel, de Courtonne-la-Meurdrac, reconnaît être tenu en la faisance d’une rente de 50 sols tournois et une géline à cause d’une pièce de tere labourable, nommée « Les Jardinets », tenue de Me Adrien Chouart, prêtre.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Fonds Et. Deville.

1604, 11 mai – Norolles
Pierre du Monstier, natif de Rouen, promet payer à Antoine Parey, sieur de Combray et de la Monteillerie, la somme de 70 écus sol pour achat d’un cheval.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier

1604, 14 juin – Le Pré-d’Auge
Succession de Robert Hervieu entre ses fils Jacques et Jean.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1604, 25 juin
Aveu par Charlotte des Ursins, de la baronnie de Ferrières…
p. 84
« D’icelle ma baronnie il y a un membre dépendant appelé terre et seigneurie d’Auqueinville, scitué et assis en ladicte vicomté d’Orbec, audit bailliage d’Evreux, lequel fief est dépendant et du corps d’icelle baronnie, qui s’estend en la paroisse dudit lieu d’Auquainville, Saint-Aubin-sur-Auquainville, Notre-Dame-de-Courson, Fervaques, le Croutte, Saint-Pierre-de-Courson, Thonnencourt, le Mesnil-Germain, Prestreville, Saint-Jehan-de-Livet, Bellouet, Notre-Dame-des-Loges, et autres paroisses illec aux environs…
 » Laquelle ma baronnie consistoit antiennement en quatre chasteaux et maisons fortes, scavoir est ledit lieu de Ferières, Chambrays, Aucquainville et Saint-Aubin-sur-la-Mer, lesquels chasteaux et maisons fortes, en tant que pour lesdits lieux de Ferrières, Aucquainville et saint-Aubin-sur-la-Mer sont à présent ruinés, lesquelles ruines sont provenues des anciennes guerres ainsi qu’il apparoist encores de présent par les ruynes et vestiges encore apparentes sur les lieux et tesmoignages des anciens, ex auditus auditu. Et à cette occasion ne m’est resté que le chasteau et forteresse dudit lieu de Chambrais, encore de présent édiffié, lequel est assis en la paroisse et bourgeoisie de dudit lieu de Chambrais en son integrité, me compete et appartient, auquel lieu et bourg de Chambrais j’ai droict de foires et marchez dont les coutumes me competent et appartiennent. Auquel chasteau de Chambrais j’ai droit de guet et de garde à iceluy sur mes hommes tenants et subjets, selon l’éstat et étendue de les tennemens, comme aussi audit lieu d’Aucquainville, membres dépendants du corps de madicte baronnie, avec droict d’y mettre un capitaine qui a droit p. 85 de prendre par chacun mois sur mes dits hommes et sur chacun d’eux en deffault de faire le guet en personne cinq deniers en temps de guerre, et trois deniers en temps de paix, tout ainsi qu’il est accoustumé aux villes closes frontières de la mer en ce païs et duché de Normandie…

p. 88
 » Item, en icelle ma baronnie, j’ai cinq manoirs et mitarys, qui sont de mon doumaine non fieffé, l’une et la première, nommée Marbonne, assis en la paroisse de Grandchamp, en laquellez y a maisons, granges et édiffices, colombier, plant et jardiniges, avec plusieurs terres, et jusqu’au nombre de soixante dix acres ouen viron, compris et compté ledit manoir et jardianige qui consiste en revenu de grains et jardinaiges.
 » L’autre est assis en la paroisse de Ferrières, nommée la Simonnyère, auquel comme dessus y a manoir, maisons et ediffices, plant et pasturaiges, herbaiges et terres labourables, jusqu’au nombre de cinquante livres ou environ.
 » L’aultre assis en la dicte paroisse, nommée la Coulture sur Ferrières, auquel y a manoir, maisons et ediffices et consiste tant en plant et herbages que terres labourables qui peuvent contenir en tout le nombre de quarante p. 89 acres ou environ, dont comme dessus le revenu consiste seulement en grains, herbaiges et fruictaiges.
 » L’aultre manoir est assis en la paroisse du Prieuré du Bosc-Morel, nommé le Coullombier, auquel y a manoir, ediffices, plant, jardinaiges et herbages, avec terres labourables jusqu’au nombre de quatre-vingt acres ou environ, tout compris, dont comme dessus le principal revenu est de grains, fruictaiges et herbaiges.
 » L’aultre manoir qui est assis en la paroisse de Chambrais, jouxte mon chasteau dudit lieu, appelé le Montallard, auquel comme dessus y a manoir et ediffices, plain pasturages et terres labourables jusqu’au nombre de cinquante acres ou environ, dont comme dessus le revenu consiste en grains, fruictaiges et herbaiges, au comprins de laquele ferme y a une garenne à connins qui peut contenir six acres ou environ.
 » A tous lesquels manoirs j’ai droicture de place de colombier, a present non ediffiez, prierres, corvées de bestes et droict de parc et de prison pour le soulagement de mes sujets, où ils peuvent emprisonner et emparquer toutes bestes treuvez en doumaige….

p. 91
« … Et en ma dite terre et seigneurie d’Aucquainville, qui est un membre deppendant et du corps de ma dicte baronnie, j’ay court et usage, justice et juridiction haulte, basse et moyenne, qui est exercée par mes officiers en ladicte baronnie de Ferrières. Touttefois à présent je n’en use que de basse et de moyenne, par protestation que ce présent ne pourra justifier au rétablissement de ma dicte haulte justice, jouxte mes chartes, titres et scriptures comme devant est dit; j’ai aussi en icelle terre d’Aucquainville, hommes, hommages, doumaines fieffé et non fieffé, rentes en deniers, grains, oeufs, oyseaulx, corvées de bestes et de gens, moullin à bleyd faisant à présent de bleyd farine, rivière, pescherie, place de moullin à draps et acquitz d’iceulx sur toute icelle sieurie. Ausquelz moullins, qui s’extendant à plusieurs paroisses, les habitants desquelles en tant qu’il y en a de reseantz sur ma dite baronnie, sont subjects et baoniers, et tenus venir moudre leurs grains aux dits moullins à bleyd, payer verte moutte sur le champ pour les non reseants, et habiller ou faire habiller leurs p. 92. draps et aultres manufactures de laine, le cas offrant audit moullin à dras, quand il est en estat deub, ou bien payer l’acquit pour ce deub, premier que de faire fouller ny habiller ailleurs sur le danger de la forfecture comme il a esté prédéclaré, avec reliefs et XIIIe.
 » Item, au bourg et bourgeoisie du dict lieu d’Aucquainville, j’ay droict de prendre sur chacune masure douze deniers de rente nommée sens, par chacun an, au jour saint André, et est l’usage tel ainsy qu’il est au chef et bourgeoisie de Chambrais, que sy lesdites masures estoient separez et que d’icelles fussent faicts plusieurs lothz, partiages et separations, me seroit deu par chacun des tenantz d’iceulz lothz douze deniers de rente censive par chacune masure ou place assis à la dite bourgeoisie; au contraire, sy les dits lots ou divisions d’icelles masures divisez par partages ou autrement estoient reunys et remis à une ne me seroit deu que douze deniers de rente censive, tout ainsi qu’il est contenu en ladite bourgeoisie de Chambrais.
 » M’est aussy deu par lesdits bourgeois d’Aucquainville pour chacune masure, une journée de fennaige à mon prey des Boys, à présent nommey les Hommes, à la semonce l’un de l’aultre lorsqu’il est faulché, pour réduire en foing, sur peyne de l’amende au cas appartenant. Item, sont tenus lesdits bourgeoys pour chacune masure à lever et charger le boys en ma charette pour tout ce que j’aurai à besongnier pour réedifier mon manoir et chasteau du dit lieu d’Aucquainville.
« Item, en la terre de Fervacques, tenue nuement de moy, par un plain fief de haubert, y a certain nombre d’hommes qui a raison de leurs masures assis au dict lieu de Fervacques et Courson, aussy tenus de moy en bourgeoisie, lesquelsz sont tenus de faire le guet la veille de la feste Nostre Dame Chandelleur et garder la foire dudict lieu d’Aucquainville seante audit lieu le dit jour et veille Notre dame par chacun an, depuys le midy veille d’icelle foire jusques a lendemein dicelle feste heure de vespres, et doibvent iceux hommes payer chacun un denier de coustume au dit jour de foire, et a raison de ce sont francs de coustume audit bourg et marché d’Aucquainville de vendre et achepter pour leur usage et d’estaulx, ainsy comme sont les bourgeois d’icelluy Aucquainville.
« Item ay aussy hommes subjects à amener les meulles de mon moullin d’Aucquainville et les aller quérir entre les quatre ports de Normandie et au lieu où il me plaist les achepter et à leurs despens, et dont j’en suis en possession.
« Item sont subjects à aultres faisances qui s’appelle baon de trois ans, qui est à entendre que chacun homme doit prendre à mon baon quatre potz de sildre au prix qu’il sera vendu toutefois que vouldray tenir mon dict baon et qu’il sera publié. Et sy chacune masure dont ilz sont tenantz sont subjectz entretenir les excluses de l’eaue, de per de meulles d’icelluy moullin d’Aucquainville, lesquelles subjections sont nommez et appelez per de meulles, et le tout amener et faire à leur dépens au moyen qu’ilz ont leur mouldre à mon dit moullin et demie moulture et à desguerner.
 » D’avantaige, j’ai droicture de corvez de bestes trayantes à harnais et regessantes sur icelles masures bourgeoises et sur plusieurs aultres tennements tenus de moy.
 » Item, ay terres labourables en plusieurs pièces le nombre de vingt acres ou environ.
 » Item, j’ay en ladicte branche et membre d’Aucquainville du haut boys et atillis, comprins les desgatz desdits boys taillis, de présent estant en pasturaiges, le nombre de deux centz dix acres ou environ, en plusieurs pièces, letout assis en la paroisse du dict lieu d’Aucquainville, et sont iceulx boys hors du tiers et danger du roy nostre sire, parce qu’ilz sont subjectz payer dixme.
« Ausquels boyz boys ay droicture de panaige et arrière panaige, et ausquelz boys les hommes et subjectz du dit lieu d’Aucquainville ont droicture d’empanaiger leurs pourceaulx en payant pour chacun pourceau chacun an deux deniers, excepté les bourgeois qui ne paient que ung denier et ce sur le danger de forfecture, en cas que iceulx hommes et bourgeois seroient deffaillanttz d’empanaiger leurs pourceaulx et qu’ilz fussent trouvez sur la dicte terre, le dict panaige durant, dont la confiscation m’est adjugée par ma justice, ainsi qu’il est ci-devant contenu en l’article du dict panaige de ma dicte forest de Chambrais dépendante du chef de ma dicte baronnie.
 » J’ay aussi en icelle terre d’Aucquainville p. 93, foire au dict jour de veille de Chandelleur et marché par chacune sepmaine au jour de samedy, auxquelz j’ay coustume, travers, droicture de gaulge, poix, marc et ballence, mesures, couraterye à poesson, languiage de pourceaulx, appréciation de vns et brevaiges, et pain vendu en détail, droict de pollice et aultres droictures, préminences et libertez sur mes dictz hommes, comme j’ay en ma dicte baronnie et lieu de Chambrays; le manoir sieurial et plazce et chasteau d’icelle terre d’Aucquainville est de présent en ruine, advenuz par les anciennes guerres, comme dict est, laquelle terre d’Aucquainville a esté de tout temps baillée à ferme, et encores y est de présent….

p. 99
« Tenures nobles en la branche d’Aucquainville »
« Messire Guillaume de haultemer, chevallier des ordres du roi, mareschal de France,
« Tient de moy, par foy et hommaige de ma dicte baronnie de Ferrières, sous l’étendue de ladicte branche et membre d’Aucquainville, le fief, terre et seigneurie de Farvacques, par un plain fief de haubert, qui s’estend en ladicte paroisse de Farvacques, Aucquainville, Saint-Aubin-la-Croulte et aux environs, auquel fief il y a court, usaige, justice, jurisdiction, hommes, hommaiges, relliefs, XIIIemes, aydes coustumières, corvez de bestes, droit de fennaiges, prévosté et toutes aultres droictures, libertez et privillèges à fief de haubert appartenant.
« Auquel fief il y a manoir, maison, moullin à bleyd faisant de bleyd farine, auquel il y a moultes vertes et seiches, avec un moullin à pappier de présent en ruyne et à fondz, rentes et deniers, grains,oeufs, oyseaulz, cire, poyvre, pallettes à jouer à la paulme, et autres espèces de rentes et dignitez comme à plain fief appartiennent.
« Il consiste aussy en doumaine fieffé et non fieffé, en grand nombre d’héritages, tant en terres labourables que non labourables, preys, boys, tant de fustays que taillis, que pasturaiges.
« Du quel fief de Farvacques dépendent plusieurs fiefs et arrières-fiefz, scavoir:
Le fief de Saint-Aubin, tenu par les héritiers et représentants le droict de damoiselle Maguerite Coullomp, héritière (?) de feu Robert Coullomp, en son vyvant écuyer, pour un plain fief.
 » Les fiefs de Querville et la Rivière, assis à Prstreville, tenu par un demy fief de haubert, par hector de Querville, escuyer.
« Le fief de Granval, assis en la paroisse du Mesnil-Germain et aux environs, tenu par les représentants le sieur de Goupigny, tenu par un quart de fief.
« Le fief de Thenney, assis en ladicte paroisse, tenu par les représentants Richard Aufrey, tenu par un quart de fief.
« Le fief des Castellets, assis en la paroisse de Farvacques, Notre-Dame-de-Courson, Cernay et illec environ, tenu par les héritiers Denis de Pomollain par un quart de fief.
« Le fief du Verger, assis en la paroisse de Farvacques, tenuu par les représentants François de Louvières, esquyer, par un huitième de fief, dont les tenantz d’icellui fief me sont tenus faire par chacun an six livres de rentes et faisances et charges dessus dictes.
 » A cause et raison duquel fief de Fravacques le dict de haultemer lm’est tenu par luy et ses soubz tenantz en foy et hommaige, garde noble le cas advenant, et en quarante jours de garde en mon château de Chambrais quand le roy nostre syre demnde son ost, avec relliefs, XIIIe, aydes féaux et coustumières quand ils eschient et le cas s’offre, et subjections, charges et subjections, ainsy que les aultres tenantz noblement en sa dicte branche d’Auquaincville.
 » Item les hoirs Jouachyn Gosselyn, vivant escuyer, tiennent de moy, ung quart de fief nommey le Mesnil-Germain, assis en ladicte paroisse, à cause du quel ilz me sont tenus en foy et houmaige, relliefs, XIIIe, avec dix jours de garde en mon château de Chambrais en temps d’ost, ainsy que les aultres nobles de ma dicte baronnie, et aussy me font par chacun an unze livres de rentes sieurialle, à cause du dict fief, avec les p. 100. aydes coustumières, charges et subjections devant declarez.
 » Item, Gabriel de Neufville tient de madicte baronnie un plain fief de haubert, nommey le fief de Courson, assis en la dicte paroisse et environs, en foy et houmaige, auquel fief y a justice et juridiction, homms, hommaiges, reliefz, XIIIe, rentes en deniers, grains, oyseaulx, relliefz, XIIIe, service de prévosté et aultres dignitez et privillèges à palin fief appartenant, au quel fief, y a doumayne fieffé et non fieffé, manoir, maisons coullombier, terres labourables et non labourables, boys brières et pasturage de grand estendue.
 » Item, du dict fief de Courson sont tenus plusieurs fiefz:
 » Premièrement le fief de Poys, que tient à présnt le seigneur de Farvacques, mareschal de France, par un quart de fief.
« Le fief de la Cauvinière tenu par les hoirs de feu gabriel des Hays, vuyvant escuyer, par un quart de fief.
 » Le fief de Lortyer tenu par françois Cuillyer, escuyer, par un quart de fief.
 » Item, le fief des Hayes tenu par Me Jean Baptiste des Hayes, tenu par un sixiesme de fief, assis en la dicte paroisse Notre dame de Courson.
 » Item,les représentants le roict des religieux, abbé et couvent du Val Richer y tiennent un quart de fief nommé le fief de Sedouet, assis en la dicte paroisse de Notre Dame de Courson.
 » A cause et raison du quel plein fief de Courson, le dict de Neuville m’est tenu, pour lui et ses sous tenantz, en foy et hommaige, garde noble le cas advenant et en quarante jours de garde en mon chasteau de Chambrais, quand le roy nostre sire mande son ost, avecques relliefz, XIIIe, aydes feaulx et coustumières quand ils eschient et le cas s’offre, et aultres charges et subjections, ainsy que les aultres tenantz noblement en ladicte branche et membre d’Aucquainville.
 » Item, damoiselle Magdelaine de Bonnechose, veuve de feu David de Bernières, vyvant escuyer, sieur de Percy, tient de lmoy en ma dicte baronnie, branche et membre du dict Aucquainville, un quart de fief assis au dict lieu d’Aucquainville et aux environs, à cause du quel la dicte de Bonnechose m’est tenue pour elle et ses soubz tenantz en foy et hommaige, en garde noble le cas offrant, et en dix jours de garde en mon chasteau de Chambrais en temps d’ost, ainsy que les aultres tenantz noblement de ma dicte baronnie en la dicte terre d’Aucquainville, avecques relliefs, XIIIe, aydes féaulx et coustumières quand ilz eschient et le cs s’offre, et aultres charges et subjecions, ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte branche d’Aucquainville.
 » Item, le dict sieur de Farvacques, mareschal de France, tient de moy, comme dessus ung huitiesme de fief assis en la dicte paroisse de Prestreville, nommé le fief de la Suhardière, qui fut François Louys, escuyer, à cause de quoi il m’est tenu en foy et hommaige, en garde noble, le cas advenant, et en cinq jours de garde en mon chasteau de Chambrais en temps de guerre ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte baronnie en la dicte branche d’Aucquainville avec reliefz, XIIIe, aydes feaulx et coustumières quant ilz eschient et le cas s’offre, et aultres charges et subjections, ainsi que les aultres tenantz noblement en la dicte branche d’Aucquainville.
 » Item, Charles de Belleau, escuyer, tient de moy, par foy et hommaige ung demy fief de haubert, nommé le fief de belleauqui fut Richard de Belleau, à court et usaige, assis en la dicte paroisse de Courson et aux environs; à cause du quel fief il m’est tenu pour luy et ses soubz tenantz, en garde noble, le cas advenant, et en vingt jours de garde en mon chasteau de Chambrais quant le roy nostre sire prend son ost ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte baronnie en la dicte branche d’Aucquainville avec reliefz, XIIIe, aydes feaulx et coustumières quant ilz eschient et le cas s’offre, et aultres charges et subjections, ainsi que les aultres tenantz p. 101. noblement en la dicte branche d’Aucquainville.
 » Item, Gabriel de Liéez, (de Lyée), escuyer, tient de moy, comme dict est, en la dicte branche d’Aucquainville, un demy fief de haubert nommey le fief de Belleau, assis en la dicte paroisse de Courson et m’est tenu faire, pour luy et ses soubz tenantz, foy et hommaige, et en garde noble, le cas offrant, et en vingt jours de garde en mon chasteau de Chambrais ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte baronnie en la dicte branche d’Aucquainville avecques reliefz, XIIIe, aydes feaulx et coustumières quant ilz eschient et le cas s’offre, et aultres charges et subjections, ainsi que les aultres tenantz noblement en la dicte branche d’Aucquainville.
 » Item, les héritiers de Adrien Le Boctey, vyvant escuyer, tiennent de moy ung huitiesme de fief de haubert nommey le fief de la Houssaye, assis en la paroisse de Courson et aux environs; à cause du quel ilz me sont tenus faire foy et hommaige, en garde noble, le cas advenant, et en cinq jours de garde en mon chasteau de Chambrais en temps de guerre ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte baronnie en la dicte branche d’Aucquainville avecques reliefz, XIIIe, aydes feaulx et coustumières quant ilz eschient et le cas s’offre, et aultres charges et subjections, ainsi que les aultres tenantz noblement en la dicte branche d’Aucquainville.
 » Item, les héritiers de feu Charles de Lyée, vyvant escuyer, tiennent de ma dicte baronnie en la branche d’Aucquainville, ung demy fief de haubert, nommey le fief de Thonnencourt, assis en la dicte paroisse de Thonnencourt et du Mesnil-Germain, à cause du quel ilz me sont subjectz en foy et hommaige, droict de garde noble, le cas offrant, avecques vingt jours de garde en mon chasteau de Chambrais en temps d’ost, ainsy que les aultres tenantz noblement en ma dicte baronnie en la dicte branche d’Aucquainville avecques reliefz, XIIIe, aydes feaulx et coustumières quant ilz eschient et le cas s’offre, et aultres charges et subjections, ainsi que les aultres tenantz noblement en la dicte branche d’Aucquainville.
 » Je tiens en ma main le fief du Cardonnel, assis en la paroisse du Mesnil-Germain, le quel fief consiste seulement en doumaine fieffé, sans qu’il y ait aucun doumaine non fieffé, duquel fief je suis en procès avec les héritiers du sieur Thonnencourt qui veulent dire le dict fief estre du comprins dudit fief e Thonnencourt, ce que j’ay toujours contredist, comme soutenant qu’il m’appartient.
 » Item, le dict sieur mareschal de Farvacques, tient comme dessus ung huitiesme de fief assis en la dicte paroisse de Prestreville, nommé le fief de Sedouet, qui fut aux religieux du Val Richer, subject de me faire rentee au terme Sainct Michel seize reez de bleyd et seize reez d’avoynne, avecques touttes les aultres charges et subjections dessus dictes, ainsi que les aultres hommes tenantz noblement en la dicte branche d’Aucquainville, comme dict est.
 » Les héritiers ou représentantz le droict de la femme du sieur d’Enneval tiennent une portion de fief assis en la paroisse du Mesnil Rury (Mesnil-Oury), à cause de la quelle ilz me sont tenus faire foy et hommaige, reliefz, XIIIe, et aultres deubz et debvoirs sieuriaux quant ilz eschient et le cas s’offre, lesquelles foy et hommaiges le sieur de Cleres m’est tenu apporter; et s’y est subject envers moy icelluy fief en sa portion de l’ayde d’ost quant il plaist au roy nostre syre prendre ses services.
= Auguste LE PREVOST, Mémoires et notes, t. II, p. 83 sq.

1604 – 22 juillet – Formentin
Demoiselle Marie de Camigny veuve de noble homme Jehan Lambert, sieur de Formentin, reconnaît avoir reçu de Gilles de Giverville, sieur du Breuil, le franchissement d’une rente
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Formentin – Minute, papier, 2ff.

1604, 2 septembre – Fervaques
Ratification de comptes relatifs au château d’Allègre.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1604, 10 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Reconnaissance du contrat de mariage passé le 9 septembre 1604, de Jean Chouart, sieur de la Ransonnière et de Hélène Le Boctey.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1604, 28 septembre – Lisieux
Claude Denocy, chanoine, vend au Chapitre, la somme de 4 écus sol de rente hypothèque annuelle.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier

1604, septembre – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques, baille à Denis Nicolle, bourgeois de Lisieuxx, receveur général de M. le Maréchal de Fervaques, le fief de la Sublardière, à Prêtreville.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1604, 2 octobre – Fervaques
Martin et François, dits Durand, de Fervaques, font deux lots et partage de la succession de feu François Durand, leur père.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1604 – 18 novembre – Lisieux, Hermival
Marguerite Le Valloys constitue son procureur au sujet d’un procès avec Jean du Bosc, sieur d’Hermival.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier.

1604, 10 décembre – Villers-sur-Glos
Marguerite Le Valloys, baille à Jacques Ango, fils Martin le Lieu Bardou, à Villers
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 2 ff.

1604, 13 décembre
Titres généraux: patronages, droits honorifiques – Sentence des requêtes du Palais touchant les arrérages d’une rente de 283 livres 1 sou que Me Lanfranc Bigot, sieur de Thibermesnil, chanoine de la cathédrale de Rouen, frère et héritier de feu Me Emery Bigot, président en la cour du Parlement a le droit de prendre sur le revenu du prieuré de Beaumont-en-Auge.
= AD. 76. 14 H 802.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1604, 28 décembre – Fervaques
Elisabeth Delois, femme de Fleury de Saint Michel, écuyer, demeurant à Prêtreville, prend pour trois ans à Anne d’Allègre, dame de Fervaques, le nombre de 30 bêtes à laine et s’engage à les soigner pendant ce temps et à en partager le profit.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1604 – Brocottes
Vente par Jehan de Courseulles, sieur du Joncquay, à noble homme Charles Le Gouez, sieur du Port et de Mesnil-Guillaume, de deux pièces de terre sises à Brocottes.
= AD Orne. H 207. Abbaye de Belle-Etoile

1604-1810 – Le Chesne, Lisieux, Glos-la-Ferrière, Coquainvillers
Dossier concernant les familles Aubert, Maillet, Cordier, Le Cordier, Hauvel, Surlemont; Trésor de saint-Jacques de Lisieux
= Arch. SHL. 11 FA – 34

1605, 28 janvier – Lisieux
Marguerite Le Valloys, tient quitte Léonard Desperriers d’une somme de 16 écus 4 sols pour le pré Millouel.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier.

1605, 10 mai – Fervaques
Anne d’Allègre, damze de Fervaques, reconnaît avoir reçu de Imbert Le Paincteur, son receveur au comté de Harcourt, la somme de 8.9OO livres.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1605, 24 juin – Fauguernon
Famille Le Boctey. Accord pour le recouvrement de certaines sommes dues sur des biens à Fauguernon appartenant à Jehan Lefrançois
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier, 2 ff.

1605, mardi 19 juillet – Moyaux
Berthault Vimont, de la paroisse saint-Jacques de Lisieux, vend et transporte à noble homme Mathurin d’Hermenoult, seigneur de la Perdielles, demeurant en la paroisse de Moyaux, le droit de l’acquisition d’une demye acre de terre labourable à prendre dans une plus grande pièce, à Moyaux.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute pap. Analyse Et. Deville.

1605, 10 septembre – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques et Imbert Le Paincteur, son receveur au comté d’Harcourt à propos d’une obligation.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1605, 11 octobre – Lisieux
Marguerite Le Valloys, vend à à Robert De Calf, demeurant à Glos, une pièce de terre aud. lieu
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 2 ff.

1605, 15 octobre – Lisieux
Michel Costard, sieur de la Quéze, bourgeois, demeurant paroisse Saint-Jacques, vend à Pierre Le Petit marchand féron, bourgeois de lad. paroisse, une maison entière de fond en comble, sise en cette ville en la rue de Bas de la Boucherie, faisant le devant du manoir du Syne (manoir du Cygne), tenue de la comté de Lisieux par la faisance de 18 deniers tournois de rente, moyennant le prix de 1100 livres tournois. Passé en la maison et hôtellerie de la Licorne, en présence de Jean Haguelon et Jacques Banville, demeurant à Saint-Jacques de Lisieux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier

1605
« Inventaire des pièces et escripturess dont noble homme Jean d’Eschallou, sieur des Champeaux, procureur négociateur et haut et puissant seigneur Messire Jacques, comte de Montgommery, chevallier de l’ordre du roy, a saisy et baillé entre les mains d’Abraham de Sainte-Marie, sieur de Bois-Hue, procureur de haut et puissant seigneur Messire Gabriel de Montgommery, chevalier de l’ordre du roy, lesdites pièces et écritures concernant la possession de la seigneurie de La Bouverie, despendant dudit comté de Montgommery, ladite sieurie ledit Sr comte a vendue et engagée audit sieur de Montgommery, son frère, par contrat afit et passé entre’eux à Paris, le 29e jour de décembre 1598, lesdites pièces baillées audit Sr de Bois-Hue, suivant le commandement que ledit sieur de Montgommery en a faite audit Sr de Champeaux, par lettre à luy escrttes, daptée Ier jour de ce présent mois et an 1605. »
= AD Orne A. Comté de Montgommery – Un cahier de 4 ff. (310×190)

1606, 29 janvier – Norolles
Laurent Parey parrain de Laurent Picquot.
= A.D. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1606, 25 mars – Lisieux, Marolles, Moyaux
Marguerite Le Valloys, baille à titre de ferme, à Charles Bellebarbe, demeurant à Marolles, la sergenterie de Moyaux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 2 ff.

1606, 20 avril
Aveu rendu à noble homme Charles de Clércy, écuyer, sieur de Moyaux, Mortemer et les Louverets, pour deux tènements à Moyaux en la sieurie des Louverets.
= Arch. SHL. Ms. FB 247

1606, 10 mai – Lisieux
Accord entre Jean Gosset et Olivier Gaillard à propos de la mitoyenneté d’un bâtiment à construire
Fut présent Jehan Gosset fils Nicollas et Olivier Gaillard marchand boucher bourgeois demeurant en la parr. St Jacques dud. Lisieux voisins Lesq. pr. éviter tous descord proces et different qui pourroient parvenir entre eulx pr. le fait et a cause du bastiment que led. Gosset est prest. de fre. proche de la muraille et bastiment dud. gaillard confesse et recongnoissent par le moyen de conseils parens et amis estre parvenus… accorde aud. Gosset quil puisse asseoir sond. bastiment et tant il pourra… tendre sur sa dite muraille A laquelle fin les postz dud. bastiment seront mis et assissur la mittoen. d’icelles murailleset icelluy bastiment sera droit aplomb et laquelle muraille d’entre led. Gaillard sera faicte reppareey par led. Gosset a ses cousts et despens aussy la paroy diceluy Gosset demeurera commune entre eulx et ladite paroy sera entretenue par led. Gosset et les siens et les… contrehourdis chacun de son coste et en cas que led. Gaillard se veuille bastir Il pourra afficher toutes pièces vivre quil verra bon a mortaize ou aultrement contre icelle paroy et pourra extendre (?) comme il luy plaira Aussy demeurera led. Gosset subject entretenir ladicte muraille apres avoir este par luy reparée et ce en tant que sondict bstiment sestendra comme aussy ledit Gosset fera fluer les eaulx ailleurs que sur l’heritaige dud. gaillard et ne pouura led. Gosset avoir aulcune veues ny fenestres a lad. paroy. A ce moien lesd. parties demeurant bons amis et hors de procés auquel ilz ss… peu tomber et a ce tenir etils ont obligé chacun de la fair l’un a l’autres tous leurs biens Passé avant midy aud. Lisieux en la maison dud. Gaillard prince Pierre Sevestre charpentier et Gaston Le Rat bourgeois dud. Lisieux tsm. lesquels ont signé pa pnte.
Marque de gaillard hache de boucher. Signature de Sevestre
= Arch. M.C. Fonds A. Et. Deville. Carton 9 – Lisieux. 51.

1606, 23 octobre – Fervaques
Guillaume de Hautemer,, maréchal de Fervaques, reconnaît avoir reçu de Pierre de Mannoury à l’acquit et décharge de Girard de Mannoury, la somme de 816 livres tournois à valoir sur ce que ledit Girard devait au maréchal.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1606, 10 novembre – Fervaques
Guillaume de Hautemer,, maréchal de Fervaques, reconnaît avoir reçu à l’acquit et décharge de Girard de Mannoury, la somme de 45O livres tournois.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1606, 10 Novembre – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques, voulant récompenser de ses services Claude Ozenne lui donne la somme de 1000 écus.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1607 : Saint Désir.
Archives SHL : 1F4 : 1607 : Delanoy veuve de Jehan Feray vend une pièce de terre­ à Saint Désir.

1607, 15 janvier – Mesnil-Simon
Accord entre Jacques Canu, Louis Le Veneur, Michel Campion et Jacques Huard, tous de la paroisse du Mesnil-Simon, au sujet de la perception de la taille dans cette paroisse.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier – Analyse Et. Deville.

1607, 18 janvier – Fervaques
Thomas Vallée, du métier de la mer, natif de Cheffreville, demeurant au Havre, vend à haut et puissant seigneur Guillaume de Hautemer, maréchal de fervaques, représenté par Anne d’Allègre, son épouse, quatre pièces de terre à Cheffreville, moyennant 50 livres tournois. Passé à Lisieux, en l’Hôtel dud. seigneur en présence de noble seigneur Jehan du Bosc, sieur d’Hermival, et Me Hue, docteur ès droits, bailli vicomtal de Lisieux.
= Arch. SHL. 9 FA. Dossier Cheffreville. Analyse Et. Deville

1607, 28 janvier – Moyaux
Cardin et Charles Petit, père et fils, de Moyaux, font accord entre eux, relativement à leurs droits respectifs des biens meubles leur appartenant pour leurs exploitations de culture.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute pap. Analyse Et. Deville.

1607, 4 février – Le Pré-d’Auge
Succession de Monet Hermet, fils Mathieu entre ses fils.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1607, 10 avril – Fervaques
Guillaume Huchon, brodeur, demeurant à Lisieux, s’engage envers Anne d’Allègre, dame de Fervaques à lui faire le nombre de matelas qu’elle désirera.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1607, 3 mai – Norolles – Lisieux, Fauguernon
Marguerite Vattier, de la paroisse de Norolles, y demeurant, fille et héritière en partie de Pierre Vattier et Robert Questey, vend à Robert Lefrançois, bourgeois, demeurant paroisse Saint-Germain de Lisieux, une pièce de terre en cour, plant et maison sise à Norolles, tenue en partie de la seigneurie de Fauguernon moyennant un boisseau et demi de blé, l’autre partie de la sieurie de Mallou, en la faisance de 5 sols tournois de rente, moyennant le prix de 180 livres tournois.
= Arch. SHL. 9 FA. Minute papier.

1607, 18 juillet – Le Pré-d’Auge
Pierre et Pierre de Rivière, père et fils, de la paroisse du Pré-d’Auge, baillent et échangent à Philippe Cucuel, fils Michel, chandelier, Me Julien Guesnelin, prêtre, cure de Brocottes, cède et transporte à Robert de La Rivière, sieur du Pré-d’Auge, certains héritages.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Glos.

1607, 21 septembre – Mesnil-Simon
Richard Le Cavellier, sieru du Mesnil-Simon, et damoiselle Anne de Serres, sa femme, constituent leur procureur.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier – Analyse Et. Deville.

1607, 10 octobre – Manneville
Renée Le Valloys, dame de Manneville, veuve de Messire François Le Héricy, sieur de Creullet, de présent à Lisieux, baille à noble homme Pierre Morel, le fief et terre de Manneville.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 2 ff.

1607, 10 octobre – Manneville
Succession du mari de noble dame Renée Le Valloys, dame de Manneville
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute, papier, 2 ff.

1607, 11 novembre – Norolles
Damoiselle Jehanne Parey marraine de… de la Croix.
= A.D. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1607, 2 décembre – Fervaques
Pierre Monstier, sieur de la Cousture, remet à Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, le droit de l’acquisition faite de biens à Cheffreville.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1607.- Le Brèvedent
Aveux rendus à Antoine de Sillans, baron de Creully par Thomasse Parey, veuve de Gabriel Lebouteiller, écuyer, sieur de Lescaude, dame de Brèvedent, etc. et du fief et seigneurie de Brèvedent.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1608, 7 février – Saint-Martin-de-Mailloc
Nicolas Durand, sieur de la Martinière, demeurant à Cordebugle, reconnaît avoir reçu de Claude Le Licquerre, le franchissement de 60 sols de rente.
= Arch. SHL. – 9 FA. Fonds Et. Deville. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 1p. parch.

1608, 21 février – Rouen
Arrêt relatif à un procés pendant entre Me Jean Babin contrôleur des étains et plombs en la ville de Rouen et les gardes de l’étainerie et de la plomberie de lad. ville
= A.N. E. 16 f° 217 r°, et ms. fr. 18173, f° 87 v°

1608, 21 février – Le Pré-d’Auge
Colas MASSOT, de la paroisse du Pré-d’Auge, demeurant à Ouilly-le-Vicomte, continue et prolonge à Symon BOSQUET, tuilier de lad. paroisse du Pré-d’Auge le bail à lui fait ci-devant d’une pièce de terre en paturage nommée les Ques­nots, sise au Pré-d’Auge, pour le temps de six ans. Passé en l’escriptoire, en présence de Jehan le Costentin et Jehan Olivier, de Lisieux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. – Pré-d’Auge.

1608, 6 avril – Norolles
Damoiselle Jehanne Parey marraine de Jehanne May
= AD. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1608, 13 avril – Norolles
Damoiselle Jehanne Parey marraine de Jehan Ferey
= AD. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1608, 9 mai – Lisieux
Noble homme Loys Bouchard, sieur de Haut Manoir, dmeurant en la paroisse de Neufville-sur-Touques, tuteur des enfants de feu François Filleul, en son vivant écuyer, sieur des loges, et Jacques du Houlley, sieur d’Anfernet, ayant épousé damoiselle Catherine Filleul, fille aînée dud. défunt François Filleul, demeurant en la paroisse de Courtonne-la-Meurdrac, quittent et déchargent noble homme Olivier Racine,, docteur en médecine, demeurant à Lisieux, paroisse Saint-Jacques en qualité et comme ayant épousé Marie Desperrois, veuve dud. sieur des Loges, de trente livres de rente. Passé en la deemure dud. sieur Racine, en présence de François Cottin et Guillaume Leroux, demeurant à Lisieux.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 2 ff.

1608, 11 mai – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques continue et prolonge à André Mahieu, bourgeois, demeurant à Bernay, le bail des greffes de Montreuil et Bernay.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1608, 23 juin – Beaumont-en-Auge
Bail à ferme consenti par Olivier Mallet, conseiller du roi en sa cour de Parlement de Rouen, prieur commendataire de Beaumont-en-Auge, à Jacques Mesnier, bourgeois, demeurant à Saint-Germain de Lisieux, de tous les droits de dîmes apparteant aud. prieuré à prendre et cueillir sur les paroisses de Saint-Philbert-des-Champs, Norolles, Fauguernon, moyennant 350 livres par an.
= Arch. SHL. – 9 FA. Fonds Et. Deville.

1608, 24 juillet – Fervaques
Jehan du Bosc, écuyer, sieur de Hermival, à l’instance de haut et puissant seigneur Guillaume de Hautemer, maréchal de Fervaques, reconnaît avoir été payé par led. seigneur de la somme de 2.OOO livres tournois à l’acquisition par lui faite à Etienne de Neufville, sieur de Folleval et Anne Le Carton, son épouse, de deux pièces de terre à Prêtreville.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1608, 28 septembre – Norolles
Pierre Millays, fils de Denys Millays fut baptizé le 28e jour de septembre 1608. Ses parr. et marr. Pierre Parey escuyer, Michelle femme de Françoys picquot et Jacques Miocque.
= AD. Calvados – Reg. de catholicité

1608, 23 décembre – Norolles
Marye Parey fille d’Anthoinne Parey, escuyer seigneur de Combray, marraine de Charles Picquot.
= AD. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1608 – Lisieux
Documents divers sur Coquerel
= AD14 – Legs Engelhard (1934). F 5571 (2 pièces)

1608 – 1623
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Procédures pour non respect de contrat de bail contre le fermier Le Cornu.
= AD. SM. 14 H 1359

1609, 5 février – Rouen
Arrêt condamnant les maîtres « estainiers » et plombiers de Rouen à rembourser à Me Jean Babin la finance par lui payée pour l’office de contrôleur des étains et plombs de la ville de Rouen.
= A.N. E 20, f° 123 r°, et ms. fr. 18175, f° 49 v°

1609, 12 février – Fervaques
Bail de la terre de Chastillon.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1609, 24 mars – Mesnil-Simon
Succession de Pierre Poullart, entre Marguerion Leprévost et Martin Nicolle, à cause de leurs femmes Marguerite et Héléne Poullart.
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville

1609, 27 avril – Le Pré-d’Auge
Michel Cucuel, demeurant paroisse Saint-Jacques de Lsieux, baille à titre de ferme pour neuf ans, à Valentin Philippe de la paroisse du Pré-d’Auge, tous ses héritages, labourables ou non, maisons, haies et arbres dessus étant, sis et situés en la paroisse du Pré-d’Auge.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge. Pap. 2 ff.

1609, 15 juin – Norolles
Jehanne Parey, fille de Robert Parey, sieur de Mallou et de Marie Pellerin épouse le 15 juin 1609, Jacque de la Faye. Témoins : Robert de Parey et Marie Pellerin, Louis et Jehan, frères de Jehan.
= AD. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1609, 11 juillet – Le Tilleul-Fol-Enfant
Aveu rendu à noble homme René de Baudri (Baudry), seigneur du Tilleul-Fol-Enfant par noble et discrète personne Me Esprit de Piperey, curé de Valailles, héritier de Robert de Piperey, pour 3 pièces de terre, sises au Tilleul, près le chemin de Bernay.
= Note de Etienne DEVILLE.

1609, août – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Noeron et Pierre Drouart, tabellions, Jehan Le Chien, de la paroisse de Firfol, reconnaît avoir reçu de Nicolas Desjardins, de Courtonne, la somme de 50 livres tournois pour le rachat et amortissement de 100 sols ts. de rente.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1609, 25 novembre – Fervaques
Du. mercredy vingt cinqe lour de novembre 1609,
Fut présent en sa personne hault et puissant seigneur Messire Guillaume de Haultemer, comte de Grancey, baron de Mauny, seigneur de Fervaques, et mareschal de France, gouverneur et Lieutenant pour le Roy en ses païs et duché de Normandie, à présent estant en ceste ville de Lisieux gisant en son lit mallade saind d’entendement, sachant quil n’est rien plus certain que la mort, ne riens plus incertain que l’heure pour n’en estre prévenu advant que de faire ce ui est du debvoir dun vray chrestien, ordonne et déclare que pour sa dernière vollonté qu’il désire et entend estre effectué ce qui ensuit. Premièrement il recommande son âme à Dieu, le créateur, luy priant et requérant par la mort et passion de Jésus Christ et par l’intercession de la très glorieuse Vierge Marie, la voulloir collocquer en son paradis avec ses bienheureux, et son décedz advenant veut et entend son corps estre inhummé honorablement à l’assistance de ses amys au plus qu’il sera et pourra trouver, en l’église cathédralle de Lisieux, Et de ses biens il en donne et délaisse aux pauvres de ceste ville de Lisieux la somme de deux mille quatre centz livres tournois pour estre emploiez en l’augmentation du bureau des pauvres de cested. ville A Madame la Mareschale sa compagne et espouze pour ses grands debvoyrs d’amittié luy a aussi donné et délaisse de ses biens aultant et comme il peut faire par les coustumes, Item à la damoiselle de Médavy sa présente fille pour aider à la pourvoir à mariage la somme de douze mil livres tournois en attendant le mariage led. seigneur prie lad. dame son espouse la tenir et garder près d’elle. A Françoise, fille naturelle dudit seigneur, la somme de mille livres tournois. Au sieur Dramard, son secrétaire en considération de sa fidellité et des grands et très agréables services qu’il lui a renduz, la somme de trois mil livres tournois luy recommandant de servir fidellement et assister lad. dame sa femme. A Renée, fille de Nicollas Adam, argentier dudit seigneur en considération des services que sond. père a rendus aud. seigneur la soe. de mil livres tournois pour ayder à la pourvoyr en mariage. A chacun de ses gentilhommes et serviteurs domesticques, deulx années de leurs gaiges et appoinctementz Et a iceulx n’aiant point d’appoinctement est remis par ledit seigneur à la volonté et estimation. de lad. damees Aux damoiselles Desbois, De La Reue et de La Vallée chacune la somme de trois centz livres. Aux veuve et enffans de deffunt Jean Davy, mercier, la somme de trois centz livres tournois. Et pour l’exécution et accomplissement de tout le contenu aud. testament, ledit seigneur a nommé et elleu pour exécuteur la personne de lad. dame son espouze, la priant requérant en tant que faire se peut de vouloir bien prendre la charge promettant led. seigneur son testament tenirn parfaire et à quoy pour ce à tenir et garantir en a obligé et oblige tous ses biens et héritages présens et advenir.
Passé avant midy en l’hostel dudit seigneur, aud. Lisieux. Plus ledit seigneur donne en l’église cathédralle pour fonder ung obit la somme de six mille livres tournois, aux frères prescheurs des Jacobins de cested. ville pour participper aux prières suffrages et oraisons qui seront faitz, dictz et cellebrez en leur eglise la somme de trois centz livres tournois, pour estre lad. somme emploiée à la repparation d’icelle. Aux sieurs de La Regnauldière, Delafontaine, Delareue et Racine, ses médecins chacun la somme de cent cinquante livres tournois, oultre le sallaire de leurs vaccacions. A monsieur de La Ronce la somme de trois centz livres tournois. A Me Robert Guérard, son chirurgien, la somme de troys centz livres tournois, aussy oultre ses vaccacions.

Présens nobles personnes Me Claude Parizot, archidiacre, chanoine prébendé en icelle église cathédralle, noble homme Jean Dubosc, seigneur d’Hermival, prévost dud. seigneur, Jean de Querville, escuier, sieur du lieu, demeurant à Prêtreville. Plus donne à Laurens, Charles et Jehan Parizot, dudit Lisieux la somme de trois centz livres.
Signé : Farvaques – De Querville – Dubos – Parizot

Et depuis led. seigneur a desclaré que lesd. six mil livres tournois par luy donnéz aà lad. église cathédralle pour estre fondé led. obit ainsy qu’il sera advisé pour lr salut de son âme et affin qu’il soit fait prières pour luy, ses parens et amis
Farvaques – De Querville – Dubosc – Hayn – Carrey
= Arch. SHL 9 FB – 6 – Familles. Copie prise par Et. Deville sur l’original papier, le 24 juillet 1924.

1609, 19 décembre – Fervaques
Geoffroy de Remon, sieur de Cussy, tient et clame quitte noble dame Anne d’Allègre de toutes choses entre eux.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1609-1640.-
Actes divers sur les Le Vallois de la Forêt.
= AD14. Don de Mons (1964). F 6705

1610, 9 janvier – Fervaques
Jean du Bosc, sieur de Hermival continue et prolonge au maréchal de Fervaques, le droit de retrait sur la terre et seigneurie du Coudray.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1610 15 janvier
Archives SHL 1F621 : 15 janvier 1610 : Avis du Garde des sceaux de la vicomté­ de Falaise : contrat entre Jehan de Drosey de Ste Marie aux­ Anglais et Jacques de Courcy patron de Magny pour une rente à­ Julien de Beaurepère, sieur de Jort et de Pierrefitte.

1610, 4 février – Fervaques
Inventaire et évaluation des biens de haute et puissante dame Marie d’Allègre, veuve de Jérôme d’Arconat en vue de son mariage avec Jehan de Sabrevoys, chevalier, seigneur et baron du Bec-Thomas, de Piencourt, d’Anfreville-sur-Iton, de Busquepuis et de Villeneuve.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1610, 17 février – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques, approuve la quittance donnée par Jehan de La Reue à Guillebert Saffrey, ci-devant fermier de ladite dame.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1610, 8 mars – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques, promet de remettre au receveur Nicole, une obligation de 1.000 écus.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1610, 15 avril – Saint-Martin-de-Mailloc
Nicolas Le Licquerre, demeurant à Lisieux, paroisse saint-Germain, vend à Pierre Le Camus, une pièce de terre, nommée le Bas de Turget, à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec.
= Arch. SHL. – 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 4ff. parch.

1610, 18 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de Courtonne-la-Ville, Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, de Courtonne-la-Meur­drac, échange à Marin Locquet, cinq vergées de terre labourable contre une pièce de terre en bois taillis contenant deux acres, sies à Courtonne-la-Meur­drac. Témoins: Gabriel Lailler et Sébastien Liquel, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Deville.

1610, 30 octobre
Aveu de tous les droits, charges, redevances et patronages du prieuré rendu à S.A. Melle de Montpensier.
= AD. 76. 14 H 799
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1610, 5 décembre -Tordouet
Par devant Pierre Vastine et Gabriel Rioult, tabellions royaux au siège d’Auquainville, Nicolas Lescurey, écuyer, de la paroisse de Tordouet tient et clame quitte Ollivier et Philippe dits Roussel, de Fervaques, de tous les arrérages échus de 65 sols tournois de rente. Témoins: Michel Quesnie, de saint-Germain-de-Livet, et Nicolas Le Front, de Tordouet.
= Arch. SHL.

1610, 26 décembre – Saint-Martin-de-Mailloc
Fondation d’un obit en l’église Saint-Martin-du-Val-d’Orbec par Philippe Le Licquerre et sa femme.
= Arch. SHL. – 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 4ff. parch.

1610
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Procédures relatives aux champarts.
= AD. SM. 14 H 1359

1610
Aveu de tous les droits, charges, redevances et patronages du prieuré de Beaumont-en-Auge, rendu à S.A. Mlle de Montpensier.
= AD 76. 14 H 799.

1611
Archives SHL : 1F656 : 1611 : aveu de Suzanne Aux Epaules dame de Longaulnay par ­Félix Ricoud de terres près Villers Bocage.

1611
Fragment d’un aveu rendu par l’abbaye du Val-Richer à Mademoiselle de Montpensier…. » quant aux fiefs terres et domaines situés à Corbon, Estrez, Le Torquesne et autres lieux en la vicomté d’Auge.
= Archives SHL. 1 F68

1611, 25 avril – Fervaques . Maréchal de Fervaques.
Dud. jeudy, vingt cinq jour d’aoust l’an mil six centz onze,
Au nom du Père, du Fils et du Sainct Esperit, Salut.
Puisqu’il est nécessaire que tout homme meure, sçavoir faisons que par devant Olivier Carrey et Jehan Hayn, tabellions pour le Roy nre sire en la vicomté d’Orbec, au siège de Lisieux, fut présent en sa personne hault et puissant seigneur Messire Guillaume de Haultemer, comte de Grancey, baron de Maulni, seigneur de Fervaques, et maréchal de France et Lieutenant général pour le Roy au gouvernement de Normendie, de pnt estant en son chasteau dudit lieu de Fervaques, en bonne santé disposition de de son corps, esprit et bon entendement, Dieu mercy, congnoissant quil n’est rien plus certain que la mort, ne riens plus incertain que l’heure après avoyr invoqué Dieu de tout son coeur luy avoir requis pardon de ses faultes et s’estre recommandé aulx prières, intercessions de la glorieuse Vierge Marie et de toute la court céleste de son bon grey et vopulloy a ordonné et déclaré pour sa dernière volonté qu’il désire en entend estre effectuée, que le decez de lui advenant son corps estre inhummé en honnestes obsèques à l’assistance de ses amys au plus qu’il s’y en pourra trouveren l’église cathédralle St Pierre de Lisieux et de ses biens il en donne et délaisse à Madame la Marlle sa compagne et espouze pour aulcunement la rescompencer comme elle le meriteroit pour les debvoyrs d’amytyé qu’elle luy a rendus et rend contynuellement et grands moyens et commodittez qu’elle auroit apportez en sa maison à quoy il désire ty pourvoyr tout et autnt que donateur peut faire par la disposition des coustumes, tant en meubles que immeuble sans aulcune réserve oultre les droictz apparteanntz a lad. dame son espouze en faveur de leur traicté de mariage, A Madamoiselle du Val, douze centz livres A Renée, fille de Nicollas Adam, argentier dudit seigneur en considération des services que son père lui a rendus la soe. de mil livres pour ayder à la pourvoyr en mariage Aux damelles Desboys, La Vallée et La Reue, à chacune d’icelle trois centz livres, au sieur de La Ronce troys centz livres, à chacun des gentilzhoes. et serviteurs domesticques dudit seigneur deulx années de leurs gaiges et appoinctementz et a iceulx n’ayantz appoinctement est remis par ledit seigneur à la volonté et estimaon. de lad. dame sonespouze, à Me Robertt Guérat, son chirurgien, la somme de troys centz livres, plus entend mondit seigneur que la donaon. de dix mil livres qu’il auroit cy dt faite à madame de Chazelle qui est par luy controuvée ait bien et sortisse son pein et entier effect et pour l’exécution de la prnte sa donaon, led. seigneur a choisy et esleu Mre de Bernières, coner du Roy en ses conseilsd’estatt et privé et président en sa court de parlement à Rouen le priant et requérant en tout que faire le peult d’en voulloyr prendre la charge et icelluy faire observer et garder de poinct en poinct selon sa forme et teneur, et affin qu’il ayt lieu donne pouvoyr au porteur des presentes par luy constitué son procureur spéal. de pour luy et en son nompar tout ou il appartiendra, besoing et mestier sera, requérir et demanderr consentyr et accorder l’insynuation et émologaon de lad. pnte sa donaon. par testament affin que aulcunes personnes n’en prétende cause d’ignorance. promettant mondit seigneur le maral le prnt son testament à lui leu et releu, tenir…Passé après midy dans le bourg dud. lieu, en la demeure de lad. dam. du Val Pns Raoul Cudorge, tabellion au siège d’Aucquainville, demt audit lieu de Farvacques et Françoys Toustain ddudit lieu de Farvaques, tesmoings, qui ont avec ledit seigneur de Farvaques, signé et a voullu et veult ledit seigneur mal en cas qu’il feust question de sad. donaon à ald. dame son espouze que pour décider et vuider le différent que ce soit par la juresdion de la prévosté de Paris suyvant et conformément à la teneur de leur traité de mriage et que tout aultre testament que led. seigneur auroit cy devant faict a esté et est par luy révoqué pour ne sortir à aulcun effect.
Signé : Farvaques P. Cudorge F. Toustain Hayn Carrey
Puis est écrit : Cest thy mon testament et dernières volounté. Feyt à Faravaque ce XXVe daoust mille VI cens onse.
= Arch. SHL 9 FB – 6 – Familles. Copie de E. Haudard.

1611, 14 juin – Fervaques
Anne d’Allègre, dame de Fervaques continue et prolonge à imbert Le Paincteur, l’office de receveur du comté d’Harcourt.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville

1611, 24 juillet – Le Brèvedent
Succession de Jacques Boudard, entre Robert Toustain et Pierre
= Arch. M.C. Fonds et analyse Et. Deville

1611, 16 septembre – Mesnil-Simon
Accord entre Geoffroy Huard, receveur de la terre et sieurie du Mesnil-Simon, Jean Lambert, écuyer, Robert Lambert, sieur de Formentin, François Leproulx et Guillaume Huchon, au sujet des biens et aînesses au Mesnil-Simon
= Arch. SHL. 9F Deville. 2 ff. papier

1611, 29 septembre – Saint-Martin-de-Mailloc
Nicolas Le Licquerre, demeurant à Lisieux, paroisse Saint-Germain, vend à Pierre Le Camus, le droit et effet d’une condition de cinq ans sur une pièce de terre, à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec.
= Arch. SHL. – 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 4ff. parch.

1611, 17 novembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jehan Le Telier et Nicolas Delaunnay, tabellions au siège de L’Hôtellerie, sergenterie de Moyaux, fut présent, Guillaume Quentin, de la paroisse de Mailloc, tuteur des enfants de Jean Delauney, lequel, en la présence et du consentement de Michelle Bunel, veuve dud. défunt et en vertu des pouvoirs à lui donnés, vend et transporte à Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, de Courtonne-la-Meur-drac, une portion de terre en bois taillis, sise à Courtonne, moyennant 60 livres tournois. Témoins: Gabriel Grieu, de Saint-Hyppolite-de-Canteloup, et Pierre Neufville, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1611, 22 décembre – Les VAUX
Succession de Guillaume Parey le jeune, entre Jacques Couzin fils Toussaint et Marin Langlois à cause de leurs femmes.
= Arch. M.C.

1612 famille Desisler
Archives SHL : 1F740 : 1612 à 1700 : contrat de mariage Nicolas Desisler des­ Vaux et Jeanne Le Conte fille de Cl. Le Conte seigneur de La­ Motte.
Inventaire de documents concernant les Desisler.

1612 – Le Pré-d’Auge
Jean Vattier, du mestier de potier et Joachim Vattier, sculpteur, père et fils du Pré-d’Auge, achètent un droit de retrait à Robert Lambert pour les « Chouquettes », au Pré-d’Auge, pour 200 livres.
AD 14 – 8E 21436, f° 290. Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 36

c. 1612-1636
Election de Caen.
Sergenterie de Bretteville-sur-Laize:
Fontenay le Marmion
Saint-André-de-Fontenay
Saint-Martin-de-Fontenay
Estaveaux Etaveaux
May
Boulon
Fresnay-le-Puceux
Nutrecy Mutrécy
Saint-Aignen-de-Cramesnil Saint-Aignan-de-Cramesnil
Nostre-Dame-de-Laize Laize-la-Ville
Gouvix
Ouilly
Gauvicour Cauvicourt
Rocampecourt Roquancourt
Saint-Laurens-de-Condé Saint-Laurent-de-Condel
Saincteaux Cintheaux
Grinbosc Grimbosq
Clinchamps
= Pierre GOUHIER, Anne VALLEZ et Jean-Marie VALLEZ, Atlas histo­rique de Normandie – II – Institutions, économie, comportements, Caen, Université, 1972.

1613, 23 août
Partage entre Jacques de Carel, écuyer, sieur des Préaux et de Bloseville, et François de Coursy, écuyer, sieur de Ferrières, et Noël Mahiel, écuyer, sieur de Bonnebos (Bonnebosq) pour la succession de feue Louise de Morainville.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 133

1613 – Rouen
 » Et sur ce que depuis a esté remonstré que la plus grande partie des députés desdits Estatz qu’il fut employé ung article dans les Cayers par lequel il seroit demandé qu’il fut permis à tous les estaymiers de Normandie de travailler sur le meme point que font ceux de Paris qui est de 18 l. de plomb sur cent d’estain d’Angleterre et l’affaire mise en délibération, a esté arrêté que si aulcunes poursuites en sont faites par lesdits estayniers et que le procureur des Estats en ait communication, qu’il consentira qu’il soit informé de la commodité et incommodité « .
= cité : BEAUREPAIRE (Charles Robillard de).- Cahiers des Etats de Normandie – Règnes de Louis XIII et Louis XIV, t. I, p. 255

1613-1619 :
Archives SHL : 1F94 : Fragment d’un gage-plège ou censier. Aveux concernant l’aînesse­ de La Rosselinière.

1613 – 1621 – Le Sacq (Eure)
Compte des trésoriers de la Fabrique :
 » Pour avoir achepté deux calices d’estain 6 sous  »
= A.D. Eure – G. 1123 – Analyse G. BOURDON

1614 : 11 mai
Archives : 1F329 : 15 mai 1614 : constitution par Jean Hamel de ­Coquainvilliers d’une rente de 111 sols 5 deniers à Nicolas Le­ Petit.

1614, 28 juin – Saint-Siméon
Jacob de la Brière, sieur du lieu, demeurant en la paroisse Saint-Siméon, tient et clame quitte noble dame Anné Hédiart, dame de la Rocque, héritière de feu dame Marguerite de Valloys sa tante, stipulée par Robert de la Rocque, écuyer, sieur de Saint-Germain, demeurant aud. lieu, vicomté d’Evreux, de la somme de 85 livres tournois, restant sur une obligation de 900 livres souscrite par ladite damle devant les tabellions de Courtonne-la-Ville le 14 août 1595.
Passé en la maison et hôtellerie où pend pour enseigne la Licorne, en présence de Jacques Gastine, sergent royal en la vicomté d’Orbec, et Robert Dubois, du Mesnil-Eudes.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 2 ff.

1614-1674 – Manerbe, Pont-L’Evêque, Saint-Hymer
Famille Le Cousteur
AD 14 2E 516 – (4 pièces)

1615, 3 avril
Vente faite par Christophe Cavelier, sieur d’Hecquemanville à Marin Aucquetin, boucher demeurant à Brionne, de demye acre de terre labourable sises à Francqueville.
= Arch. SHL. 1F.63 1 pièce parchemin

1615, 14 juin – Tourgéville
Reconnaissance de contrat de mariage sous seing entre Jean Collette et Robune Duplessis, de Tourgéville.
= Arch. SHL. FL 214.

1614, 28 juin – Saint-Siméon
Jacob de la Brière, sieur du lieu, demeurant en la paroisse Saint-Siméon, tient et clame quitte noble dame Anné Hédiart, dame de la Rocque, héritière de feu dame Marguerite de Valloys sa tante, stipulée par Robert de la Rocque, écuyer, sieur de Saint-Germain, demeurant aud. lieu, vicomté d’Evreux, de la somme de 85 livres tournois, restant sur une obligation de 900 livres souscrite par ladite damle devant les tabellions de Courtonne-la-Ville le 14 août 1595.
Passé en la maison et hôtellerie où pend pour enseigne la Licorne, en présence de Jacques Gastine, sergent royal en la vicomté d’Orbec, et Robert Dubois, du Mesnil-Eudes.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 2 ff.

1615 : 1 e décembre :
Archives SHL : 1F286 : 1er décembre 1615 : Jehan Dédelet de la paroisse de St­ Cyr du Ronceray vend et cède à Jude Roussel une pièce de terre­ nommée le clos Livet.

1616, 6 avril – Les Vaux
Succession de Jean Olivier entre Eustache, Jean et Guillaume, ses fils
= Arc. M.C.

1616, 4 mars – Ouilly-le-Vicomte, Lisieux
Pascal Carrey, de la paroisse de Manerbe, à l’instance de Jean Cambremer, fils Jacques, demeurant en la paroisse de Coquainvilliers, consent et accorde aud. Cambremer, la jouissance, sa vie durant de deux pièces de terre en herbage, sises à Coquainvilliers, que led. Cambremer avait ci-devant données aud. Carrey, par contrat du 27 janvier 1615.
Passé avant midi, en la paroisse d’Ouillie-le-Vicomtel, en la maison de noble homme maître Marin Le Bourgeois, peintre et valet de chambre du roi. Témoins: Ursin Labey et Guillaume Ruffin, demeurant à Ouillie.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Papier, 2 ff.

1616 – 177
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne. Transactions diverses et copies d’aveux.
= AD. SM. 14 H 1359

1617, 15 mars – Norolles
Partage des biens entre Antoine et François Picquot frères.
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville

1617, 29 novembre Castillon
Archives SHL : 1F352.: 29 novembre 1617 : Guillaume Montiel vend à Simon ­Lévesque une portion de terre à Castillon.

1617, 3 décembre – Prêtreville
Me Eustache Pierres, chapelain en la Cathédrale de Lisieux, vend à Martin Oriolt, bourgeois de Lisieux, tous les arbres de chêne plantés sur une pièce de terre à Prêtreville, nommée les acres, excepté ceux qui sont dans les haies dépendant de ladite pièce, moyennant la somme de 36 livres.
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Chapelains.

1617 – Fauguernon – Saint-Philbert-des-Champs
Vente devant les notaires de Paris par Louis de la Marck, marquis de Maulny, vicomte de Fauguernon, seigneur de Marigny et de Nogent-le-Roy, premier écuyer de la Reine, à Pierre Capelle, son receveur, de son droit de déshérence, à cause du décès de Christophe Gosse, bâtard, de la paroisse de Saint-Philbert-des-Champs
= in BENET (Armand).- Inventaire…, 1891, H. Suppl. 58.- B.55, p. 19

1617-1618
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Adjudications de terres.
= AD. SM. 14 H 1359

1618, 9 juin
Aveu rendu à Hault et puissant Seigneur messire César d’Oraison, chevalier, baron de Livarot, seigneur et patron de Pontallery, Piencourt, Cheffreville et Héricourt, gentilhomme ordinaire de la chambre de Monseigneur le duc dauphin frère unique du Roy, par Jacques et Robert Vattier, père et fils, bourgeois de Livarrot, pour une maison qui fut Michel Rioult et une autre maison en boutique s’entretenant dans la grande rue de Livarot, une autre maison avec jardin et masure, dans la ruette qui tend au douet Fleury par acquêt de Denys du Meseray bornée par M. Pre le Seney et autres situées en la franche bourgeoisie de Livarot, faisant foy, hommage, reliefs, regards de mariage, service de prévosté, comparence aux pletz ey gaigepléges, court et usaige. Aussy nous avons pareilles libertés et franchises (mentionnées aux aveux précédents afférents aux franches bourgeoisies) aux pletz et gageplége de la baronnie tenus par gervais Jamot licentié aux lois (sénéchal), pnce. de Jean de la Fosse, tabellion royal et greffier ordinaire.
+ IND.: Charles VASSEUR, Portefeuille bleus, Doyenné de Livarot, dossier Livarot « Parchemin original détérioré au bout des lignes. Communiqué par M. Ch. Vasseur le 3 août 1869 »

1618, 23 novembre –
Noble homme Guillaume Ballan, receveur du domaine de la vivomté d’Auge, demeurant à Pont-L’Evêque. Il figure dans un contrat d’échange d’échange de biens.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1618 Manerbe
Archives SHL : 1F606 : 1618 : familles Bordeaux et Desbordeaux – 9 pièces -­Manerbe.

1619, 8 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Adrien Chouart, curé de Courtonne et Catherine Le Gras, à Me Adrien du Houlley, écuyer, les héritages d’un tènement nommé « Le Parc Gonnye », contenant 6 acres, à cause duquel nous sommes tenus payer chaque année, au terme Saint-Michel, 60 sols et 4 chapons à Noël.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1619, 29 mai – Saint-Martin-de-Mailloc
Par devant Jean Picquot et Jehan Hayn, tabellions à Lisieux, Nicolas Le Licquerre, bourgeois de Lisieux, vend à Me David LeVavasseur, Conseiller pour le Roi au grenier à Sel de Lisieux, une portion de terre contenant 3 perches, sise à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec, moyennant 20 livres tournois.
= Arch. SHL. – 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 4ff. parch.

1619
Pièce de procédure pour Gabriel de Corday, sieur du lieu
A.D.Calvados – F. 6705 – Don de Mons

1619-1809 – Saint-Ouen-le-Pin
Pièces relatives au paiement d’une somme de 100# tournois par Jacques Capelles.
Vente de deux pièces de terre à Philippe Martin.
= Arch. SHL. Fonds Cailliau. 2 p. papier, 2 p. parchemin.

1620, 23 janvier – Fauguernon
Vente par Guillaume et Jean Chillard à Gabriel: Tyvain, d’une pièce de terre à Fauguernon, tenue de la sieurie de Boisravenot.
= Arch. SHL. FB 294

1620, 13 juillet
Louis XIII passe à Lisieux et assiste à la prise de possession de l’évêché par son Garde des Sceaux Guillaume du Vair
+ IND. FORMEVILLE, II, p. 248

1620, 17 décembre – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, Nicolas Desjardins et Jacob Bouteiller, à Adrien du Houlley, sieur de Courtonne, pour le tènement Crevel, contenant 9 acres.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Deville.

1620 Moyaux
Archives SHL : 1F553 : 1620 : Moyaux : vente d’une demi acre de terre. (sieurie ­de Petit Mortemer et des Louvets) (Robert du Hauzel)

1620 – 1640
FIEFS de la VICOMTE d’AUGE
p. 357
Sergenterie de Saint-Julien-sur-Calonne
Divisée en trois branches.
La sergenterie noble de Saint-Julien-sur-Calonne, divisée en trois branches qui relèvent par un plein fief possédé par les enfants et héritiers de feu François de Saint-Pierre, Ecuyer, sieur de Saint-Julien.
De la dite sergenterie noble de Saint-Julien-sur-Calonne, divisée en trois branches relèvent:
L’autre branche de la sergenterie noble, possédée par Jehan Le Cordier, nommée la Sergenterie d’Arragon.
Le fief des Authieux-sur-Calonne, plein fief assis en la paroisse desdits Authieux-sur-Calonne, possédé par messire Jacques de Vippart, seigneur de la Ferté.
Dudit fief des Authieux-sur-Calonne relève :

Sergenterie d’Arragon
Seconde branche de Saint-Julien
Le fief du Couldray, plein fief assis en la paroisse de Couldray, possédé par les successeurs de feu messire Louis de Mouy, chevalier, seigneur de la Mailleraie.
Le fief de Rabu, demi fief assis en la paroisse de Rabu, possédé par Pierre de Boucquetot, écuyer.
Le fief de Tourville, demi fief assis en la paroisse de Tourville, possédé par François Eulde, écuyer, sieur de Colne.

p. 358
La noble seigneurie à garde de la forêt nommée la Sergenterie au Chevalier messire d’Englesqueville possédée par les héritiers de feu Charles Desselière, vivant écuyer.
La fiefferme ou fief d’Heudreville, quart de fief assis en la paroisse de Tourville, possédé par les enfants héritiers de feu Louis Mahiel, vivant écuyer, sieur de saint-Clair.
La moitié de la noble Sergenterie d’Arragon, tiers de fief possédé par Jean Le Cordier dit la Moissonnière.

Sergenterie de BONNEVILLE

Sergenterie de HONFLEUR
En deux branches
Pour la première branche, pour le traict de Honfleur

p. 359
Sergenterie de HONFLEUR
Pour le traict de Touques
Le fief de Reux, quart de fief assis en la paroisse de Reux, possédé par Messire Laurence Marc, écuyer, conseiller du Roi en sa cour des aides de Normandie.
= Henri de FORMEVILLE, Rôle des fiefs de la Vicomté d’Auge. 1620-1640 dans Histoire de l’ancien évêché-comté de Lisieux, t. II

1621

1622 : 31 janvier.
1F326 : 31 janvier 1622 : arrêt du parlement de Rouen entre­ Pierre de Harcourt, marquis de Beuvron et de la Motte Harcourt à­ l’encontre de dame Louise Charlotte dame de Médavy.

1622, 11 février – Norolles
 » Le vendredy onzieme jour de febvrier l’an mil six centz vingt deux, à la requeste de damoiselle Marie Pellerin femme de Robert Parey escuyer sieur de Mallou fut baptizé un enfant masle bastard qui a été produit et enfanté au manoir seigneurial dud. Mallou par Françoise Le Boucher servante locative dud. sieur aud. manoir Lequel enfant a este nommé Jacques par Jacques Hamon son parin La marraine Marie Breton femme de Hamon Follin (?) Laquelle demoiselle de Mallou et les parr. et marr. dit et ateste que lad. Françoise mère dud. enfant a dit et affirmé que led. enfant a nous présenté (?) et est du fit de Loys Parey escuyer sieur de la Place, fils…. Mallou en test. de quoy led. par. a signé approuvé en glose fils du sieur de Mallou vray « .
= A.D. Calvados – Reg. de catholicité – Norolles

1622, 7 juillet – Norolles
Pierre Le Goust… fut baptizé le 7e jour de juillet 1622. Parrain : Pierre Parey, sieur de la Crespinière= A.D. Calvados – Reg. de catholicité – Norolles

1622 – 1725.- Reux
Chartrier de Reux
Famille Marc de la Ferté. Titres d’acquêts et de propriété à Reux
AD 14 – Legs Engelhard. F 5560

1622, 12 octobre
Transport de rente fait par demoiselle Jeanne Francillon,, veue de maître Louis Thiernois (Tiremois ?), écuyer, à messire Laurent Biard (Billard ?), sieur de Briend, receveur des Aides et tailles de l’élection d’Argentan.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N°248

1623, 18 mars
Contrat de vente d’un moulin à eau et autres héritages par noble seigneur Artur de Franquetot, baron de sainteny, Bois de la Cour et du Lion d’Angers, à noble hoimme Louis Avis de la Fresnée.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N°139

1623
Aveu a Emar de Prye (Aymar de Prie), chevalier, marquis de Toussy, au droit de Louise de Haultemer, son époux, marquis de Plasne, seigneur de Fervaques, Prêtreville, Cheffreville, etc. par Guillaume de Resville, pour lui et Pierre son frère, pour terre paroisse de la Croupte, tenue de la seigneurie de Fervaques.
= AD. Calvados. Série H. Suppl. Hôpital de Honfleur 1867.- H. 149

1623 – Barneville-la-Bertrand
Transport par Hiéronime Le Jumel, écuyer, seigneur des terres et seigneuries de Lisores et Equemauville, à Etienne Le Lou, sieur de La Garde, bourgeois de Honfleur, de rente en quoi Jacques de Varin, écuyer, sieur de saint-Quentin,s’était obligé en 1616 vers feu Madeleine Eude, veuve de Pierre Le Jumel, président au Parlement de Normandie, seigneur de Lisores, Equemauville, Barneville-la-Bertrand et Pennedepie.
= AD. Calvados. Série H. Suppl. Hôpital de Honfleur 1830.- H. 112

1623 – 1780
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Dîmes et champarts: contestations et titres justificatifs.
= AD. SM. 14 H 1359
1623-1780
Archives SHL : 1F396 : 1623-1780 : pièces de procédure, transactions, contrats,­obligations intéressant Lisieux et ses environs.

1623-1649 – Moyaux
Vente d’une rente de 16 sols à Jacques et Guillaume dits Dubo. Constitution de rente par Guillaume Duchesne, maréchal. Franchissement de rente par noble homme Jacques Dubois, conseiller du roi, intendant de l’Election de Lisieux.
= Arch. SHL. 3 F 91. 3 pièces parchemin. Analyse Et. Deville.

1624
Archives SHL : 1F358 : 21 janvier 1624 : vente par Christophe Dufour de Ste­ Marguerite de Viette, bourgeois demeurant à Rouen à Thomas­ Dufresne une pièce de terre.

1624, 16 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Guillaume Dumoulin et Simon Morel, tabellions à L’Hôtellerie, Nicolas Desjardins, de Courtonne, abandonne ses biens à Jean, Nicolas et Romain, dits La Couture, de Firfol, ses biens sis à Courtonne.
= Arch. SHL. Pap. 6 ff. Analyse Deville.

1624, 11 octobre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Le Telier et Philippe Delannay, tabellions, furent présents Marin Loysel et Olive Le Licquerre, qui reconnaissent avoir vendu à Noble Homme Gacob du Houuley, sieur d’Anfernet, de Courtonne, une acre de terre à prendre dans une plus grande pièce, nommée « Le Champ Denis », moyennant 80 livres tournois. Témoins: Jacob Bouteiller et Jacob Desjardins, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1624, 11 octobre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Le Telier et Philippe Delannay, tabellions, pour le siège de Courtonne-la-Ville, fut présent noble homme Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, de Courtonne, lequel baille en pur et loyal échange, afin d’héritage à Jacob Bouteiller, une pièce de terre en labour contenant cinq vergées, sise en lad. paroisse de Courtonne. Et, pour contre-échange, led. Bouteiller quitte et baille aud. sieur d’Anfernet, une pièce de terre en closage aud. lieu, tenue de la sieurie de Courtonne pour le sieur évêque.
Ce fut fait et passé à la maison et manoir dudit sieur d’Anfernet paroisse de Courtonne, le vendredi avant midi 11 octobre 1624.
Témoins: Marin Loysel et Romain Cousture.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Deville.
= Archives SHL 1F321.

1624, 29 octobre – Prêtreville
Aveu de Guillaume Jardin au droit de Robert Bretault à noble homme Jehan de Querville, sieur du lieu, pour une pièce de terre en pré contenant 6 vergées nommée le Préde la Mare, moyennant une rente de trois sols au terme Saint Michel0
= Arch. SHL. 9F. Fonds Et. Deville. Dossier Prêtreville. Parch.

1625, 8 février – Lisieux
Le huit. jour de février 1625 (baptisée) la fille de Christophe Belhomme (?) et de Magdelaine Hesbert sa fe. par led. morel et nommée Catherine par Catherine Montfort fille Pierre et Germain Cousture fils Jacques
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 5, p. 8

1625, 31 mars – Moyaux
Succession de Nicolas Duval par Pierre Heuttes ayant épousé Barbe Duval, à Gabrielle Duval, femme de Me Clause Carrey, receveur du Grenier à Sel de Lisieux et A… Duval, femme de Me Pierre Le Bas, contrôleur au grenier à sel de Lisieux.
= Arch. SHL. 9FA – Doss. partage de biens.

1625, 16 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Le Telier et Philippe Delannay, tabellions, pour le siège de Courtonne-la-Ville, furent présents discrète personne Adrien Chouart, curé de l’une des portions du bénéfice cure de Courtonne, d’une part, Philippe Chouart, sieur de la Grasserie, son frère, d’autre, et damoiselle Hélaine Le Boctey, veuve de feu Jean Chouart, vivant écuyer, sieur de la Ransonnière, lesquels reconnaissent et confessent avoir fait trois lots et partage des maisons, héritages, rentes et revenus, proveanant de la succession de feu noble hommeNoël Chouart, leur père. Parmi les biens indiqués: le manoir de la Lesqueraye, le Champ du Poirier, sept pièces de terre au village de la Grasserie, la Petite Cour de la Ransonnière, héritages à la Chapelle-Hareng.
= Arch. SHL. Pap. 8 ff. Analyse Deville.

1625, 1er juin – Lisieux
Le premier jour de juing 1625 (baptisé) le fils de Jacques le Hébrisel (?) et de Martine Daubichon sa fe…. nommée Jehan par Jehan Le Hebrisel (?) et Charles Duboys.
= AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 5 p. 23

1625 : Archives SHL : 1F394 Lots et partage d’une pièce de terre nommée le ­Peiroy à Beuvillers et quittance de Jacques Bougon de Lisieux.

1625, 16 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Philippe Delannay et Jean Le Telier, Adrien Chouart, curé de l’une des portions du bénéfice cure de Courtonne, Philippe Chouart, sieur de la Gastine (? ou Grasserie), son frère, et damoiselle Hélaine Le Boctey, veuve de feu Jean Chouart, vivant écuyer, sieur de la Ransonnière, se partagent la succession de Noël Chouart, leur père.
Témoins: Jean Fresnel, bourgeois de Bernay, et Charles de La Rocque, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. 4 ff. Analyse Deville.

1625, 18 septembre – Lisieux
Devant… sr de Criquebeuf, bailli vicomtal de Lisieux comparaissent Jean Esnault et (déchiré) Haracques deux des maîtres du métier de drapier tisserand à Lisieux élus par les autres maîtres à faire les frais nécessaires du procès pendant au Parlement de Rouen, pour la défense de la demande et jouissance que prétendait avoir en la ville et banlieue Pierre Piedeliepvre du Pont-Audemer de l’état et office de maître visiteur hérédital des draps et manufactures de laines dont il voulait être pourvu aux vicontés de Pont-Audemer et Orbec contre laquelle demande opposition avait été formée pour la décharge de tous… arrêt du Parlement du 19 août 1611 par lequel défenses ont été faites aud. Piedelievre de s’entremettre à l’exercice dud. état de visiteur sur les peines au cas appartenant sans depens et amende; led. Haracques demandeur en ajournement contre Robert Josselin, Marin Haribele, Jean DuVerger, Charles Montfort, Jean Louterel, Philippe Lenormand, Germain Flambard, Thomas Quesnel, aussi maîtres dudit métier députés par les autres pour examiner les comptes desdits frais dont lesd. Esnault et Haracques doivent être croyabless par leur serment selon le procuration et délibération desdits maîtres des 27 novembre 1610, 3 février 1611 et 19 janvier dernier afin de les assujétir (à) consentir à la décharge des deniers mis en leurs mains

(on devine ensuite qu’il y avait eu examen en janvier (1627 ?), le compte devait être de 24 feuillets; à la dernière page lesd. Esnault et Haracques auraient affirmé avoir fait les frais: recette 719 l. 7 s.; à la mise employée et arrêtée aud. état= 549 l. ts. non compris les peines, salaires et vacations; il restait entre les mains dud. Haracques huit vingt dix liv. 7 s.; on avait délivré auxdits Esnault et Haracques 201 l. avec les 8xx 10 l. 7 s. qui avaient été employés au payement de l’outreplus de frais encore dûs pour le pnt. susdit réservé 60 l. restés entre les mains desdits Esnault et Haracques déclarant lesd. députés en leur nom et en lad. qualité qu’ils consentent à la décharge desd. Esnault et Haracques (déchiré avec la moitié du texte)…
A ce moyen lesd. Esnault et Haracques du consentement (desd. députés) déclarés déchargés des deniers; demeureront lesd. 60 l. restants à leur profit avec 40 l. qui leur seront payés dans 3 mois pour leurs dites peines et vacations a prendre sur tous les maîtres lors duquel paiement lesd. Esnault et Haracques mettront led. arrêt de la Cour avec ce compte ci-dessus énoncé avec copie du présent ès mains de celui qui sera lors roi de la confrairie dud. métier et autres pièces concernant led. métier.
= AD 14 6 E 349 (1); Collation du 6 (déchiré) 1613. Pièce sur papier en partie déchirée. Analyse Paul JUBERT.

1625 26 octobre Orbec
Archives SHL : 1F399 : 22 octobre 1625 : Orbec, jugement.

1625 – Survie
Titres justificatifs du droit qu’ont les décimateurs de Survie de percevoir la dîme pour les terres converties de labour en herbe – Accord entre François Dellyer (de Lyée), chevalier, seigneur de Tonnencourt-­le-Couldrey et Heurtevent, Saint-Jean-de-Livet et Saint-Martin-de-la-Lieue, et François Hardy, prêtre, curé de Tortisambert, doyen de Mesnil-Mauger, au sujet de trois pièces de terre ci-devant en labour et depuis converties en herbage
AD. 61 – H. 1756 –

1625. Beuvillers.
1F394 : 1625 : Lots et partage d’une pièce de terre nommée le ­Peiroy à Beuvillers et quittance de Jacques Bougon de Lisieux.

après 1625
Factum pour Françoise de Gruel, tutrice des enfants mineurs d’Alexandre de thiboutot, chevalier et d’elle, appelante d’une sentence rendue par le bailli du perche contre Jacques Brière détenteur du Moulin Gombault et Thomas de saint-Denis sieur de Lancisière, tuteur des enfants mineurs de défunt Pierre de Lagan, sieur de Boisfévrier – S.l.s.d.
= BN 4° Fm 33723. Cité par Saffroy, III, p. 761

1626, vendredi neuf janvier – Norolles
 » Robert Parey, vivant escuyer sieur de Mallou, la Vallée, Cormeilles et la Touraille, décéda le vendredy neuf. jour de janvier l’an mil six centz vingt six et fut inhumé le lendemain par tolérance dans le chancel de l’église près ses parents et amys « .
= A.D. Calvados – Reg. de catholicité de Norolles

1626 : 5 février
Archives SHL : 1F288 : 5 février 1626 : Isaac Charpentier de la paroisse de­ Cerqueux vend à Guillaume Bunel bourgeois d’Orbec la moitié d’une ­pièce de terre en jardin à Cerqueux.

1626 16 mai – Lisieux
Procès contre les visiteurs de draps (1613-1626)
« L’an mil six cents vingt six, le samedy seize. jour de may à Orbec au greffe de monsieur le bailli d’Evreux pour la vicomté dudict Orbec s’est comparu en personne Lucas Mesnier l’un des maîtres du mestier de drappier thisserand de la ville lequel en ceste qualité et vertu de leur procuration spécialle passée devant les tabellions royaux le quatorziesme jour de ce présent mois et an a remonstré qu’aiantz lesd. drapiers et ouy ventiller que ung surnommé Le Nepveu ou aultre se vouldroient intromètre à faire l’office de visiteur des draps et manufactures de laynes qui sont vendues par eulx tous en lad. ville de Lisieux et icelle marquer et estamper et pour ce fairte prendre et exiger desd. amrchands la somme de cinq sols pour chacune pièce desd. marchandises contre et au préjudice des reiglements du Conseil du roy et du Parlement de Normendie et entre aultres de l’arrest donné en lad. court de Parlement de Rouen entre les drapiers de la ville de Bernay et le sieur evesque de Lisieux et un surnommé Piedelièpvre desquelz led. Lenepveu et aultre prétendantz le mesme droict se disant représenter le droict et led. Lepievre le droict de Benoist Auge selon que c’est contenu aud. arrest dabté du neufviesme jour d’aoust mil six centz unze ocasion pourquoy led3. lesd. maistres drpiers stippulez comme dessus ont déclaré qu’ils forment oposition audict greffe comme en main de justice pour formellement empescher la réception et installation dudit Lenepveu et de tous aultres qui se vouldroient intromectre et faire recepvoir audit office de visiteur et marqueur desdicts draps et manufactures de laynes en ceste vicomté declaration en cas de reception dudit Lenepveu ou aultre aud. office qu’ils se portent pour appelans comme d’abus de laquelle oposition et declaration ils ont requis acte et mandement pour ce faire signiffier audit Lenepveu et tous aultres qu’il apartiendra ce qui leur a esté accordé et a led. Mesnier signé au registre, lequel pour luy et les aultres maistres dudit mestier et esleu leur domicille en la maison de Marin Le Héribell’aisney, l’un d’iceux maistres en ladite ville de Lisieux pour y recepvoir tous les exploits qui seront requis et necessaires en conséquence de lad. oposition lad. procuration à lui rendue Sy donnons mandement au (transcription incomplète)
= AD 14 6 E 349 (2). Analyse Paul JUBERT.

1626, 28 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Le Telier et Philippe Delannay, tabellions, Marin Loysel et Olive Le Licquerre, sa femme, de Courtonne, reconnaissent avoir vendu à Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, une pièce de terre en bruyères, moyennant 30 livres. Témoins: Jean Bouteiller, de Saint-Denis-du-Val-d’Orbec et Sébastien Lignol, de Courtonne.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1626, 4 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Le Telier et Philippe Delaunoy, tabellions pour le siège de Courtonne-la-Ville, Gabriel Filleul, écuyer, sieur de Beuvillers, demeurant aud. lieu, se soumet et s’oblige envers noble homme Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, de Courtonne, pour l’acquitter et indemniser envers Loys Le Roy, sergent ordinaire au baillage vicomtal de Lisieux, de la somme de 6 livres tournois de rente moyennant la somme de 60 livres, payé par led. sieur de Beuvillers, en 3 pistoles d’or et quart d’écus.
Témoins: Guillaume Perier, sieur des Carnettes, de la paroisse de Mardilly, Pierre Gacey et Nicolas Gachon, bourgeois de Lisieux.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1626 : 14 juillet.
Archives SHL : 1F328 : 4 juillet 1626 : Gabriel Filleul, écuyer, sieur de ­Beuvillers se soumet et s’oblige envers noble homme Jacob du ­Houlley de Courtonne la Meurdrac pour l’acquitter et l’indemniser ­envers Loys Le Roy de la somme de 6 livres tournois de rente.

1626 1 e septembre
Archives SHL : 1F881 : 1er septembre 1626 : Lisieux : devis de travaux par­ Robert Morin, maçon, pour le palais épiscopal.

1626, 14 septembre – Lisieux
 » Devis des ouvrages que Pierre Morin, masson, se submet de faire de son mestier à la grande sale du pallais épiscopal de Lisieux du costé de l’église en la façon et manière qui ensuit  »
= Arch. SHL
* Copie d’Et. DEVILLE
* Copie de G. HUARD – Classeur Cathédrale de Lisieux.

1626, 24 novembre – Les Vaux
François Fauque, fils et héritier en partie de Marin Fauque, demeurant en la paroisse de Notre-Dame-des-Vaux, vend à Claude Carrey, receveur hérédital au Grenier à Sel de Lisieux, une pièce de terre en pré sise en la paroisse des vaux, moyennant 45 livres 10 sols.
Passé au faubourg de la Porte de paris, en l’Hôtellerie de la Levrette en présence de Jacques Gosset et de Jehan Courtin, de Lisieux
= Arch. SHL. 9 FA. Minute papier – Analyse Et. Deville

1626-1699 – Reux
Titres de propriété de fonds réunis au domaine du château de Reux ayant appartenu à la famille Roussel-Lepré.
= Arch. SHL. FL 694.

1626-1663, 1690
Archives SHL : 1F316 : 1626-1663, 1690 : Paroisse Notre Dame de Livet (réunie à­ St Paul de Courtonne), famille Pohier, Delaunoy, Le Tardis.
(cas d’un mariage encombré ?)

1627-1694
Archives SHL : 1F307 : 1627-1694 : Le Havre et Lisieux : famille Lemarchand, ­Louis Martin, Geslin, Gallet, Capelle, Moutier, Brunet, Duvey et­ Marie.

1627, 10 février – Lisieux
Perrette Daubin femme de Thomas Rosey cordonnier et avec luy séparree quand aux biens et vénérable personne Maistre Estienne Rozey son fils… vendent A honneste femme Jeanne Mauduict veufve de Michel Costard vivant sieur de la Quaize aussi bourgeois demeurant icelle parr. Saint Jacques une maison consistatnt en une cave, une petite bouticque dessus estant une chambre du second haulteur a chauffepied et le grenier estant sur ladite chambre avec les droictures prééminences et Libertés a laditte perrette daubin appartenant de la succession de sa deffuncte mèere assise dans l’enclos de ceste ditte ville de Lisieux en icelle paroisse Saint Jacques rue du crocquet bornée d’un costé Jean Mary d’autre costé Robert Landet a cause de sa femme d’un bout ladicte rue du crocquet et d’autre bout ledit Landet Tenue de la conté de Lisieux en exemption de toutes Rentes et charges quelconques. Moyennant soixante dix livres ts.. Témoins Jean Guéroult, mercier et Jacques de Launey Boullanger.
= AD 14 F 5578

1627, 17 février – Norolles
Succession de Pascal Lebugle, fait par Suzanne Bréard sa femme
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville

1627, 17 février – Lisieux
Le 17e de février 1627 (baptisé) le fils de Roger Delamare et de Marguerite Facguet sa femme et nommé Gui par Gui Delamare et Marie Facguet femme de Nicolas Courthonne K.
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 5, p. 48

1627, 2 juillet – Le Pré-d’Auge
Succession de Jean Toupelin, que baille Marguerite Le Roy, sa veuve, à Louis Toupelin, fils aîné et à Léonard Deschamps, tuteur de Pierre Toupelin.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1627, 1er août – Fervaques
Jean Cambremer, demeurant à Fervaques reconnaît devoir à Pierre de Lespinay, marchand de Lisieux, la somme de 120 livres payable à Noël prochain.
= Arch. SHL.- Analyse Et. Deville

1627, 10 août – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Pregnot et Jean Duhoux, tabellions à Lisieux, Nicolas Desjardins, demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, qui avait fait don par avance de ses biens à ses neveux Jean, Nicolas et Romain Couture, par contrat passé devant les tabellions royaux de l’Hôtellerie, le 20 mai 1624, insinué aux assises d’Orbec le 19 juin ensuivant, d’une part, et led. Romain Couture, demeurant audit Courtonne, pour lui et ses frères demeurant à Firfol, dautre part.
Led. Desjardins déclare que, vu son grand âge, il ne peut continuer à gérer ses biens, et s’en rapporte à ses héritiers.
Témoins: Nicolas Delaporte, et Etienne Thiré, de Lisieux.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.
= Archives SHL : 1F279.

1627.- Le Brèvedent
Aveu rendu par Jacques Lebouteiller, écuyer, sieur de Brèvedent, du fief de Beaumont, dépendant de celui de Brèvedent et appartenant à Pierre de Mahiel, écuyer, fils mineur de Jehan de Mahiel.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1627 – Saint-Philbert-des-Champs
Vente devant Roger Helix et Gabriel Deschamps, tabellions, par Adrien du Houlley, écuyer, sieur du Clos Gouvis, à Jean Lachey, avocat et Charles Lachey, segent royal, fils Aubin, de maison, cour, jardin et pièce de terre, sis paroisse de Saint-Philbert-des-Champs, moyennant 1.650 livres.
= in Armand BENET, Inventaire…, 1891, H. Suppl. 57.- B.54, p. 19

1628, 26 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Guillaume Dumoulin et Philippe Delannay, tabellions au siège de L’Hôtellerie, Nicolas Desjardins et Pasquette
Le Bouteiller, sa femme, demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, vendent à Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, leurs biens et héritages sis à Courtonne et autres lieux, moyennant certaines redevances notamment 60 sols tournois envers la Confrèrie de Charité.
Témoins: Mathurin De La Porte, avocat, sieur de la Barillère, demeurant à Lisieux et Me Pierre Drouart, sieur de La Croix, demeurant à Firfol.
= Arch. SHL. Parch. 4 ff. Analyse Deville.

1628, 6 mars – Lisieux
Gaspard Mariolle, promet de rendre et payer à Me Claude Denocy, chanoine, la somme de 900 livres tournois.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier

1628, 24 mars – Le Pré-d’Auge
Robin Bosquet, fils Raullin, tuillier, du Pré-d’Auge, promet fournir à Robin Frénot, couvreur, demeurant à Lisieux, six millers de tuiles, six milliers de petites briques, deux cents faîtiers, un millier de petits pavés « plombé figuréz »
= Arch. SHL. 9F Deville. A. – Pré-d’Auge.

1628, 31 mars
Sentence de François Morin, bailli vicomtal de Lisieux, sur un différend entre Louis Leroy, et Nicolas et François Levesque, au sujet d’arrérages de rentes seigneuriales payées à la sieurie de Fenèbres.
= Arch. SHL. BA 270.

1628 – Saint-Philbert-des-Champs
Vente devant Architrictin Noucher, tabellion en la vicomté de Fauguernon et François d’Echauffour, tabellion au siège de Blangy, pris pour adjoint, par Jean Lachey, avocat et Charles Lachey, sergent royal, fils Aubin, à Pierre Capelle, archer des chasses, tentes et pavillons du Roi, fourrier en la maison de la Reine, de 3 pièces de terre assises à Saint-Philbert-des-Champs, moyennant 2.000 livres.
= in Armand BENET, Inventaire…, 1891, H. Suppl. 57.- B.54, p. 19

1628 Saint Désir
1F541 : mars 1628 : Evêché de Lisieux. Sieurie de Fenèbre. à St­ Désir.

1629, 3 mai – Lisieux
Simon Bourdon, marchand bourgeois demeurant paroisse Saint-Jacques, fils et héritier en partie de Thomas Bourdon vend à Christophe de La Reue, bourgeois de lad. paroisse, une portion de maison faisant partie du Caussion ou manoir Faguet, sis en la rue de Haut de la Boucherie, moyennant la somme de 120 livres.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville – Minute papier

1629 – 1655 – 1666. Moyaux
Archives SHL : 1F458 : Moyaux
– 24 juin 1629 : vente à Jean Peulvey d’un labour ensemencé­ de pois;
– 10 mars 1655 : Martine Rabot (Rabault) vend à Gaston une vergée de terre.
– 7 juillet 1666 : échange d’une pièce de terre en labour­ entre Gaston Peulvey et Philippe Morin prêtre.

1629, 28 juin
Transaction entre Jean de Longchamp, chevalier de l’ordre du Roi, conseiller en ses conseils d’Etat, gouverneur de Lisieux, chastelain d’Ouillie, seigneur de Fumichon, Baudet, la Lande, Baratte, etc. et Charles de Cléry, écuyer, sieur de Mortemer, les Louverets, sur le treizième de neuf pièces de terre près Moyaux, acquises par les nommés Anglement de Jean Ermenoult, écuyer, sieur de Mortemer.
= Arch. SHL. Ms. FB 238

1629, 1er décembre – Lisieux
Le premier jour de décembre Henry Jam et Mary Feral de lad. parroisse saint Germain ont contracté mariage présence de Henry Feral, Allexis Feral Jehan Ricquier icelle Jam Jehan Jamot et Nicolas Lieury
= AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 5, p. 7

1629-1657 – Reux
Titres de propriété de fonds à Reux ayant appartenu aux familles du Sollier, Le Barbier, Coquet de Beuvrigny, Marc de La Ferté, et autres.
= Arch. SHL. FL 700. 9 pièces.

1629-1765 – Reux
Fief et seigneurie de Reux. Famille Marc de la Ferté.
Decret de la terre et châtellenie de Reux sur les du Saulcey (1641 , 1 reg. 234 p.)
Annonce de vente (c. 1782, 3 p. + 1 impr.)
Gage-plège (1667, 1 reg.)
Service de prévôté (s.d., début XVIIIe 1 cahier)
Déclaration seigneuriale Robert (s.d. XVe, 1 pièce)
Registre des rentes seigneuriales (1666, 1 pièce)
Procédures seigneuriales (saisies et ventes, 1675-1728, 10 pièces)
Recette du domaine seigneurial (1641-1772, 3 pièces et 1 cahier)
Famille Brière de Bretteville (1710, 2 pièces)
Reux, église de.- 1675-1704 : rôle de répartition paroissiale de la Réparation du presbytère et fonte d’une cloche)
= AD14 – Fonds LE COURT – F 5077

1630, 6 février – Fervaques
Pièce de procédure à ptopos d’une rente de 20 sols dus aux trésoriers de l’église de Fervaques. Y figure Jehan Corbel, comme représentant le droit de Marie Jehan.
= Arch. SHL.- Analyse Et. Deville

1630 : 11 juin (Courtonne la Meurdrac ?)
Archives SHL : 1F408 : 11 juin 1630 : Claude Jeanne femme de Michel Meslin­ reconnaît avoir reçu comptant de Jacob du Houlley sieur ­d’Anfernet la somme de 14 livres 5 sols 8 deniers pour une rente.

1630, dimanche 13 février – Lisieux
Le dimanche traiz. de février Jehan Delauney fils de Jehan et Jehanne Facguet fille de deffunct Jehan de lad. parr. Saint Germain, ont contracté mariage présence de Robert Coudrey et Richard Roussel aussi prestre Me. Christophe Haimery avocat Marc sannus (?)
AM Lisieux, GG 9é – Paroisse Saint-Germain – Mariages 1627-1667, Registre 5, p. 5

1630, 27 février
Archives SHL : 1F324 : 27 février 1630 : Jehan Hommet de Coupesarte rend à Louis ­du Rouil la somme de 50 livres tournois.

1630, 29 mars
Prise de possession du prieur de Beaumont-en-Auge, Laurent Giel.
= AD 76. 14 H 798

Après 1630
Archives SHL : 1F622 : XIIe siècle : lettres patentes portant érection de fief­ en faveur Charles de Parey sieur de la Monteillerie (le Breuil en­Auge ?)
– après 1630 : succession de Pierre Feullet : Le Breuil en Auge.

1631 – 22 mai – Lécaude
Me Jean Grégoire, sieur de la Montagne avocat, bourgeois demeurant à Caen paroisse Saint Jean représentant le droit de Ursin Vattier, sieur de Fournerel par contrat passé à Vaucelle de Caen le 26 septembre 1624 et 23 février 1625 et autre contrat à Saint Pierre sur Dives le 23 avril 1627 reçoit de Thomas Duval, écuyer, sieur de Bonneval demeurant à Rouen, paroisse Saint Nicolas, à l’acquit de Charles Lambert, sieur de la Chapelle suivant le contrat d’acquêt faait par le sieur de Bonneval dud. sieur de la Chapelle du fieffe terre et sieurie de Lacaulde et autres droits passé à Rouen le 7 du présent mois verse 2.800 livres pour se rembourser des héritages et maisons assis aux paroisses de Bray la Campagne et de Fierville que ledit feu sieur Guillaume Lambert écuyer, sieur de la Chapelle, père dud. Charles Lambert aurait délaissé aud. Ursin Vattier par contrat à Dives et Dozulé le 28 février 1623 sous condition de retrait toutes fois et quantes, maisons que led. Grégoire a rétrocédé aud. sieur de la Chapelle.
= Tabellionnage royal de Lisieux exercé par Me Picquot et Hayn du 1er mai 1630 au 29 avril 1631 – Héritages, f° 37 (détruit)
+ IND. Arch. SHL. Notes Ch. Hugonin – Cahier N° 12 –

1630, 23 mai – Lisieux (Royal-Pré ??)
Damoiselle Marie Lefrançois, fille de Pierre Lefrançois écuyer, sieur de Saint-Martin ayant été reçue religieuse et professe en lad. abbaye aux dames par contrat du 7 septembre 1621 et que le sieur de Saint Martin pour lui et sa défunte femme et ses parents avait donné 300 livres pour les deniers d’entrée et 300 livres pour le festin de sa « rendue novice » et s’était de plus obligé la vie durant de lad. fille servir aud. couvent six vingt livres de rente sur tous ses biens, désirant se décharger de cette rente, il avait fait avec l’abbesse Dame Marie de Raveton la convention de se libérer en versant un capital de 1500 livres. Etaient présentes Dame Marie de Raveton, abbesse, Rachet Pennier, Barbe de Livet, doyennes, Marguerite Le Roi, maitresse des novices, Madeleine MAWillot, Aliénor Faguet, sacristine, Catherine de la Carrelle, Françoise de Ravetton, chantre, Marie de Négrier, chantre, Renée Le Hérissy, Marie de Raveton, Catherine Caumont et Anne de Guérin, toutes religieuses, professes de lad. abbaye. Le même jour, led. sieur de Saint Martin de la paroisse de Brieu(?) vicomté d’Argentan passe son contrat d’obligation.
= Tabellionnage royal de Lisieux exercé par Me Picquot et Hayn du 1er mai 1630 au 29 avril 1631 – Héritages, f° 41
– Arch. SHL. Notes Ch. Hugonin – Cahier N° 12 –

1630, 23 mai – Saint-Désir – Royal-Pré
Comme ainsi soit que aux Dames abbesse et religieuses de Notre Dame du pré lès Lisieux, appartient le fief assis en la paroisse de Longue Rue viconté de Rouen duquel dépend le patronage du bénéfice de lad. paroisse de Longuerue, quelques portions des dîmes d’icelle, rentes seigneuriales et autres droits de quoi sera ci après fait mention distant de plus de 22 lieues de lad. abbaye. Tout le revenu dud. fief, tant en rentes dîmes que autres droits n’a été ci-devant et encore affermé par 200 livres par an Et à Jacques Dufour écuyer, sieur du Couldré un lieu nommé la Farinière consistant en 54 acres tant en masures, bois prés, herbages que labour situéet assis en la paroisse de Saint Désir dud. Lisieux où est aussi assis le monastère Desd. Dames qui en sont patrones, que ledit sieur du Couldrey aurait eu et acquis de Guillaume Le Myrhe, (Le Mire) écuyer sieur de Launay étant de valeur de 500 livres et plus de revenu par chacun an demie lieue ou environ proche de lad. abbaye et ayant lesdites Dames religieuses eut avis que led. sieur du Coudray désirerait les accomoder par échange de sondit lieu de la Farinière à l’encontre de leur fief de Longue rue en toutes ses circonstances et dépendances et que depuis led. sieur du Couldray leur aurait même fait offre et ayant lesdites dames murement délibéré cette affaire.. auraient présenté requête à Monseigneur Reverendissime évêque et comte de Lisieux, leur supérieur afin d’être par lui permises de faire led. échange. Ce qui leur aurait été accordé après avoir vu les informations qui auraient été faites suivant ordonnance du 26e de l’an 1629, de la qualité, quantité et valeur dud. fief de Longue rue et appartenance d’icelui par lesdits sieurs officies et promoteurs de Saint Cande de Rouen dépendant dudit évêché du 26e jour de juin de l’an 1629 pour lesdites terres et appartenances dud. lieu de la Farinière qui furent aud. Launay par les sieurs officiers et promoteurs de la juridiction ecclésiastique dudit évêché le 28e de novembre aussi dud. an (?) et que par icelle se trouverait le revenu de la Farinière être de meilleure valeur de plus de 260 livres annuellemment que cil de la terre de Longuerue à joindre aussi la proximité de la terre de la Farinière a lad. abbaye comme il est porté par la permission écrite au pied de la requête d’icelles dames, signée Guillaume, évêque de Lisieux et plus bas de Vaulx…
Savoir faisons que par ces présentes, nobles et religieuses personnes Dame…. ont volontairmeent baillé et par ces présentes baillent en pur et loial échange aud. sieur Dufour sieur du Coudrey demeurant en la paroisse de Longue rue présent et acceptant aud. titre pour lui et ses hoirs, c’est à savoir le fief noble et seigneurie de Longue rue qui s’étend es paroisses de Longuerue et illec es environs auquel il y a droit de patronage de présenter au bénéfice de Longue rue annexe aud. fief basse et moyenne justice, honneurs prééminences, préséances et généralement tous droits aides et redevances aud. fief appartenante et toutes les rentes tant seigneuriales que foncières en dépendant ; soit noblement soit roturièrement tant auxd. paroisses de Longuerue que Saint Germain…
Au moyen et parce que pour contre échange et récompense desdites choses susdites Mesd. dames…. lesquelles
= Tabellionnage royal de Lisieux exercé par Me Picquot et Hayn du 1er mai 1630 au 29 avril 1631 – Héritages, f°
– Arch. SHL. Notes Ch. Hugonin – Cahier N° 12 –

1630, 11 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Hayn et Jean Picquot, tabellions à Lisieux, honnête femme Claude Savin, femme de Michel Moullin, séparée de lui quand aux biens, demeurant en la paroisse Saint-Jacques de Lisieux, héritière en partie de Me Michel Villedieu, vivant prêtre, chapelain en l’église cathédrale de Lisieux, reconnaît avoir reçu comptant de noble homme Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, le rachat d’une rente annuelle de 14 livres 5 sols 8 deniers que ledit sieur était obligé envers ledit Villedieu.
Fait et passé à Lisieux, après midi, en l’escriptoire desd. tabellions, le mardi, jour foire Saint-Ursin, 11 juin 1630.
Témoins: Jacques Moullin, Simon Froyer, Thomas de Beaucourt, le jeune.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1630 12 juin.
Archives SHL : 1F408 : 11 juin 1630 : Claude Jeanne femme de Michel Meslin­ reconnaît avoir reçu comptant de Jacob du Houlley sieur ­d’Anfernet la somme de 14 livres 5 sols 8 deniers pour une rente. (concerne Courtonne ???)

1630, 18 octobre – Tourgéville
Procuration donnée par Gilles de Giverville pour rendre aveu à Robert Mallet, chevalier de l’ordre du roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, capitaine de cent hommes au service des Etats de Hollande, à cause de son fief de Blosseville, pour le fief de Glatigny.
= Arch. SHL. FL 90.

1630, 23 octobre – Tourgéville
Aveu rendu à Robert Mallet, chevalier de l’ordre du roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, capitaine de cent hommes au service des Etats de Hollande, à cause de son fief de Blosseville, par Gilles de Giverville, écuyer, pour le fief de Glatigny.
= Arch. SHL. FL 90.

1631, 24 février
Consentement donné par les parents à la cassation de promesse de mariage (8 nov. 1630) qui avairnt été faites entre le sr de la Ferté-Fresnel (Jean Doinville, chevalier baron de la Ferté-Fresnel, la Goufrière, Notre-Dame-du-Bois et mainefay) et delle Marie de Rassent, majeure, fille de Noicolas de rassent, sr d’Archelles, Président de la Chambre des Comptes de Normandie, et de geneviève de Pagalde.
« Mémoire des meubles de Mademoiselle Geneviève de Rassent qu’elle emporte lors de son mariage avec M. le baron de la Ferté, pour estre exempte de touttes debtes estant séparée quant à présent de biens, d’avec son dit prétendu mari:
« Ung carosse d’escarlatte qu’elle a fait faire à paris; plus quatre chevaux; une tente de tapisserie pour une grande chambre y compris tapis de table, grandes chaires, petites chaires, scabeaux, banqs selles, le tout couvert de tapisserie façonn de Turquie; une grosse essguerre d’argent, une sallière, vinaigrier, une douzaine de cuillers, une douzaine de fourchettes, une escuelles à aureilles, le tout d’argent; une chaîne d’agate ronde accoustrée de perles enfillez d’or; un St Esprit garni de diamants; six douzaines de plats, grands et petits, de fin estain.
signé: Doinville, Geneviève de Rassent
Ce mobilier était évalué à 7.000 livres.
= EDIT. Charles de BEAUREPAIRE, Notes dans Derniers mélanges historiques et archéologiques concernant le département de la Seine-Inférieure et plus spécialement la ville de Rouen, Rouen, 1909, pp. 93.

1631, 23 juin
Reconnaissance de quittance donnée à Rolland de Corcy, écuyer, seigneur et patron de Magny, par Claude Parisot, sieur de la Loge (La Loye à Saint-Désir ?), tuteur des enfants mineurs de feu Guillaume de Courcy.
= Arch. SHL. Ms. EA 221.

1631 – Saint-Philbert-des-Champs
Vente devant Charles Lachey et Robert Lelièvre, tabellions à Moyaux par Nicolas Chaulmedru, sieur de La Roche audit Pierre Capelle, archer des chasses, tentes et pavillons du Roi, fourrier en la maison de la Reine, d’une pièce de terre sise à Saint-Philbert-des-Champs, moyennant 131 livres.
= in Armand BENET.- Inventaire…, 1891, H. Suppl. 57.- B.54, p. 19

1631 – Manerbe
 » On fait en Normandie des verres de toutes sortes en la forest de Lyons et près de Saint-Lô; de la poterie en beaucoup de Lisieux et à Manerbe, près Lysieux, des vaisselles de terre qui ne cèdent, en beauté et en artifice à celles qu’on nous apporte de Venise »
= Gabriel Du Moulin.- Histoire de Normandie, 1631

1632, 18 février – Lisieux
A tous ceux qui ces pntes. lettres verront ou orront Le garde du scel aux obligations en la vicomté d’Orbec, salut Scavoir faisont que par devant Jehan Hayn et Jehan Picquot tabellions roiaux à Lisieux fut présent Pierre Baudouin sieur de la Chaussée demt. aud. Lisieux lequel a recongnu et conffessé que tous les biens meubles cy appres speciffiez et declarez par article en en l’inventaire qui en a esté pour ce fait et dressé par honneste femme Marguerite Massue veuve de Ollivier Hemery son accordé en mariage luy ont ete par elle Representez estant en sa saisie comme a elle appartenant sans aulcun default A laquelle il consent quilz demeurent à son seul proffict suivant et conformément a la teneur du traicté de mariage ce jourd’huy par eux recongnuen ce tabellionnage y R…. Duquel Inventaire des meubles La teneur enssuit
Premièrement Ung ciel de Lit de froc de Rouen garny de ses rideaux Ung coutil de Lict plain de plumes douais avec traversain et oreillers Une couche à paillasses avec v…. Casteloingne
Une table qui se tire avec crochetz avec les bancelles Ung buffaict fermant a clef demie douzaine de chaires deux Grands Coffres Ung bahut quattre Grandz caisses ung Lict de camp a pavillon garny de Castelongne Plus aut. petite table avec les deux bancelles Ung aut. petit coffre fermant à clef Deux landiers accomodez de cuivre et deux petits landiers deux grands chandelliers et Une moi moienne trois bassins derain aqueue Une pouaille à frire Une Grande Lechefritte de fer Une pouaille couleresse avec la cuiller de cuivre Une grande pouaille derain trois chandeliers de cuivre Une grande plattainne de Cuivre quatre grands Couverteures (?) de cuivre deux rescheaux de cuivre Une douzaine de Grands plats de fin estain demie douzaine de petits plats de fin estain douzaine et desmie d’assiettes de fin estain Une….. Ung plat a laver deux post destain deux pintes Un tiers ung demiare deux escuelles à oreilles de fin estainUng demion de fin estain demie douzaine de Cullieres dargent Une tasse dargent Une escuelle dargent à oreille douzaine et demie de draps de toille de Chanvre une douzainne de deux toilles et demie douzaine de toille doeuvre (?) trois douzainnes de serviettes de doubletteries avec les doubliers et serviettes a laver une douzainne de toilles de Lin et une douzainne de toille de Lin demie douzaine de nappes de chanvre trois draps de parement avec les toilettes de toiles de lin douzaine et demie de chemises de Lin deux douzainnes de grosses serviettes tant de chanvre que destoupe Une Robe de sarge du seigneur Une Robe de froc Ras deux Cottes de Camelot Lune braude de velours et lautre passementée de passements Une cotte de froc ras amarande trois chapelaines a doublure de velours vin… hongrolinne de froc Ras avec la Coffe..
Et a ce tenir… passé et recongnu aud. Lisieux pntz. Pierre Bosquet tailleur d’habit et pierre houssain dud. Lisieux…
= Arch. M.C. Fonds A. Et. DEVILLE – 12 – Inventaires

1632, 29 mars – Fervaques
Par devant Roger Hélie et Guillaume Le Front, tabellions à Orbec, Jean Roussel, fils Jean de la paroisse de Fervaques, reconnaît une obligation de 25 livres, souscrite par lui, au profit de Gabriel Rioult, tabellion. Témoins : Hector Buisson et Richard Gernyer, de Prêtreville.
= Arch. SHL.- Analyse Et. Deville

1632, 16 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Hayn Le Telier et Philippe Delanunay, tabellions à L’Hôtellerie, Marin Poysse et Olive Le Rupierre, sa femme, de la paroisse de Courtonne-la-Meurdrac, vendent afin d’héritage à noble homme Adrien Chouart, avocat en lad. paroisse, une pièce de terre assise audit lieu.
Témoins: François de La Rocque et Pierre Loysel, de Courtonne-la-Meurdrac.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1632 – Saint-Ouen-des-Champs (Eure)
Compte des trésoriers de l’la Fabrique :  » Payé pour l’achapt d’un calice d’estain la somme de 28 sols, y compris la vente du vieil  »
=A.D. Eure – G. 1.244 – Analyse G. BOURDON, Inv. somm. p. 269

1632
Archives 1F3 : 1632 : bail de Gilles Feuger à Charles Patin (paroisse de­ la Lande)

1633, 21 février – Fervaques
Jehan Roussel de Fervaques, vend à Jean Corbel, demeurant à Lisieux, deux pièces de terre à Fervaques.
= Arch. SHL. – Analyse Et. deville

1633, 17 juin
Sentence rendue par François Morin, bailli vicomtal de Lisieux, sur la requête de noble homme Jean Leroy, conseiller en l’élection de Lisieux.
= Arch. SHL. BA 301.

1633 – 1640, Le Marais
Documents concernant François Le Vallois, écuyer, sieur de Bourgneuf, le Marais et Raveton, résidant au lieu du Marais
= AD Orne. H 3858

1633 Manerbe
ARCHIVES SHL 1F130 : 1633 : Jean Le Héricher vend à Jean Regnault le jeune­ fils de Jacques de Manerbe.

1634, 2 mars – Prêtreville
Par devant Pierre Vastine et Michel Quesnie, Tabellions pour le siège d’Auquainville, Marin et Nicolas dit Cullier, père et fils de Fervaques, vendent à jean Corbel, bourgeois de Lisieux, deux pièces de terre en labour, nommées « La Rocque », sises à Fervaques, moyennant 40 livres tournois. Témoins Guillaume Sieur et Pierre Surlement demeurant à Prêtreville.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville.

1634, 8 mars – Mesnil-Simon
Henri et François Le Roullier, frères, de la paroisse des Monceaux, héritiers de feu Gilles Le Routier, leur père, vendent à damoiselle Charlotte de Mogères, veuve de Me Jehan Carrey, en son vivant conseiller du Roi, lieutenant en la vicomté d’Orbec, demeurant en la paroisse de Saint-Jacques de Liseux, en qualité et comme tuteur et gardien de Antoinette Carrey, sa fille, unique héritière dud. défunt, plusieurs biens et héritages au Mesnil-Simon, tenus de la sieurie dud. lieu.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier 2 ff.- Analyse Et. Deville.

1634, 16 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jean Le Telier et Philippe Delanunay, tabellions royaux au siège de Courtonne-la-Ville, furent présents Ursin et Jacob dits Desjardins, pére et fils, de la paroisse de Courtonne-la-Meurdrac, lesquels vendent afin d’héritage à
vénérable et discrète personne Me Adrien Chouart, prêtre, bachelier, licencié ès droits, de lad. paroisse, deux pièces de terre labourable moyennant 257 livres 6 sols 8 deniers tournois.
Témoins: Christophe et Jean, dits Le Telier, père et fils de Courtonne-la-­Meurdrac.
= Arch. SHL. Parch. 3 ff. Analyse Deville.

1634, 29 juillet – Fervaques
Pièce de procédure pour Barbe Dubois, épouse de Guy Cullier, de Fervaques, à l’encontre de l’exécution et vendue faite d’une rente qu’elle prétend lui appartenir.
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville.

1634, 7 septembre
Reconnaissance par M. de Tournebu, seigneur de Bouges, de quarante et une livres quatre sols qu’il doit à la Charité du mesnil-Eudes, pour débit du compte de sa charge d’échevin de cette Charité.
= Arch. SHL EE 211, 1 p. papier

1634, 19 novembre – Lisieux
du dimanche 19 e jour de novembre 1634 Pierre Perier fils Jehan et Catherien Facguet fille de Jehan ont contracté mariage en lad. parroisse Saint Germain comme estant tenu.. icelle paroisse en la présence de Jehan Durant prestre, Me Nicolas Lieurry aussy prestre Roger Delamare, Nicolas Courtonne Jehan Delamare, Anthoine Perier François hacquelon Guillaume Varin et plusieurs autres.
AM Lisieux, GG 92 – Paroisse Saint-Germain – Mariages 1627-1667, Registre 5, p.

1634, 19 décembre – Moyaux
Arrêt de la Cour des Aides de Normandie contre les paroissiens de Moyaux qui ordonne que Guillaume de Gémare, sieur des Prés, soit rayé du rôle de la taille en qualité de noble.
= Arch. SHL. 9 FA. Parchemin 4 ff. Analyse Et. Deville.

1634.- Le Brèvedent
Promesse de M. de Brèvedent au baron de Creully, de faire déclarer frauduleux l’échange du fief de Brèvedent contre celui d’Escorcheville.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1635, 16 avril – Lisieux
Renée Le Valois (Le Valloys), dame de Manneville, transporte à Robert De Calf, une somme de 33 livres tournois.
= Arch. M.C. Fonds Et. Deville – Minute papier

1634 – Fervaques
Etat des deniers à taille reçus par Nicolas Gardin, l’un des collecteurs de Fervaques.
= Arch. SHL. – Analyse Et. deville

1635, 18 avril
Contrat de mariage de Marie Corneille, fille de Pierre Corneille et de Marthe Le Pesant de Boisguilbert, avec Guillaume Ballan, conseiller du roi, lieutenant de longue robe en la prevôté générale de Normandie. Ledit Guillaume gage douaire accoustume de ses biens et héritages de la part de lad. demoiselle. Son père promet donner 7.500 livres payables huit jours avant la célébration d’icellui dont le sieur de Ballan consent que 5.600 livres soient constituées dès à présent en 400 livres de rente par chacun an. Led. Ballan promet que sa mort survenant sans enfant, sa femme pourra emporter par préciput ses bagues et joyaux ou la somme de 12.500 livres à son choix ou en cas qu’il y eut enfant la somme de 800 livres seulement qu’il y aitt enfants ou non. lad. Marie Corneille emportera par privilège ses habits et linges servant à sa personne. Fait en présence des parents et amis soussignés.
L’acte ne compte pas moins de trente signatures dont deux Corneuille avec paraphes. Bien que ne portant mention de lieu, ce contrat a du être passé à Rouen. La mention relative à la somme promise par le père de l’épouse a été rédigée le 28 avril en présence de Guillaume Delafosse, demeurant à Rouen et Guillaume Thierry, de Canapville.
Papier 2 ff.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1635, 17 juin – Tordouet
Par devant Michel Quesnée et Jehan Raullin, tabellions au siège d’Auquainville, Jean Corbel, de Lisieux, s’oblige envers Guillaume Rougey, Etienne Hue, Jacques Amyot, Guillaume Germain, fils Yves, Marin Hue, Louis Amyot, Guillaume Delmaigne, Roulland Aupoix, se faisant fort pour Louis Gallopin, leur consort, absent, pour la collecte de la taille dans la paroisse de Tordouet.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville. Dossier Tordouet.

1635 : 16 septembre
Archives SHL : 1F337 : 16 septembre 1635 : Nicolas Goupil vend à Toussaint­ Decaen une portion de terre en labour en la paroisse de­ Champsoult.

1635 – 1784 – Lyon
Etainiers lyonnais,
= Arch. Nat. F 12 772
Métiers d’art = Etain.
= A.N. K 1030 à 1032

2 janvier 1636.
Archives SHL : 1F255 : 2 janvier 1636 : par devant François Lallier et Jean ­Fleury tabellions royaux au siège de Folleville, vente par Marie ­et Jean Bouteiller de St Aubin de Scellon à Jacques Vottier,­bourgeois de Lisieux d’une pièce de terre à St Aubin de Scellon.

1636 – 8 mai – Fauguernon
Laurent de Parey, seigneur de la Monteillerye fait hommage F.T.S. du fief du Pec.
= A.N. PP. 27 (4907)

1636 – 20 juin – Fauguernon
Laurent de Parey, seigneur de la Monteillerye fait hommage F.T.S. du fief du Pec (Vicomté d’Orbec).
= A.N. PP. 26 (3073 – P. 877 (30, 31, 31 bis)

1636, 1er janvier – Fervaques
Par devant Robert Tassin et Nicolas Le Front, tabellions à Orbec, Jehan Roussel, de la paroisse de Fervaques vend à Jean Corbel, demeurant à Lisieux, une pièce de terre en labour.
= Arch. SHL. – Analyse Et. deville

1637 – 1653 – 1683 Saint Aubin sur Algot
Archives SHL : 1F127 – 1637…

1637 : Pierre et Jean Lemonnier de Saint Aubin sur Algot ­constituent une rente en faveur de Jean Tillard

1653 : rente vendue à Vincent Mallay de Saint Jacques de Lisieux.

1683 : François Lemonnier héritier en partie de Pierre son père­ passe un nouvel acte.

1637, 11 janvier – Lisieux
Le 11e jour de janvier 1637 (baptisée) la fille de Henry Jam et de marie Freval a été cérémonies faites par led Mordant et nommée Claude par Allexis freval et Claude Champion femme de Jehan Freval.
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 2

1637, 23 août – Lisieux
Le dimanche vingt trois, lundy vingt quatre dimanche trentee jour d’aoust mil six centz trente sept ont esté faicts les baons d’entre Richard Toustain fils Jehan et Jehanne Le Febvre tous deux de lad. parroisse St Germain de Lisieux
= AM Lisieux, GG 92- Paroisse Saint-Germain – Registre des bans faicts en l’Eglise parochiale St Germain de Lisieux – 1627-1643 – f° 15 r°.

1637, 28 août – Lisieux
Le 28e jour d’août 1637 le fils de Jehan devaux et de marguerite hesbert a este baptizé et nomme Jehan par Jehan Hesbert et françoise heultier femme de feu jehan du Roy
= AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 17

1637, 25 octobre – Lisieux
Le dimanche vingt cinqe jour d’octobre mil six centz trente sept a esté faict un baon entre Germain darragon fils michel et et Jehanne de la Rue fille feu Jehan tous de la parroisse Sainct Germain de Lisieux
= AM Lisieux, GG 92- Paroisse Saint-Germain – Registre des baons faicts en l’Eglise parochiale St Germain de Lisieux – 1627-1643 – f° 15 v°

1637, 20 décembre – Saint-Martin-de-Mailloc
Pierre Le Licquerre, sieur de La Couture, vend à Marc Tabarie, sieur des Champs, une pièce de terre en labour, sise à Saint-Martin-de-Mailloc.
Le 29 Pluviôse an 6, la même pièce de terre est rachetée par Louis Le Licquerre.
= Arch. SHL. – 1 p. parch. et 1 p. pap.

1637, 23 juin – Norolles
Succession de Denis Millais entre Nicolas Lesaulnier ayant épousé Marguerite Moigne veuve dudit Millais, Antoine et Nicolas Millais
= Arch. M.C. – Analyse Et. Deville

1637, 28 août – Lisieux
Le 28e jour d’août 1637 (baptisé) le fils de Jehan devaux et de marguerite hesbert a este baptizé et nomme Jehan par Jehan Hesbert et françoise heultier femme de feu jehan du Roy
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 17

1637, 2 septembre – Lisieux
François Hiron, boulanger promet payer à Claude Denossy, chanoine, la somme de 120 livres tournois.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Minute papier

1637-1687
Documents divers concernant la famille Ballan, à Englesqueville, Honfleur, etc.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1861, H. 143

1638, lundy 17 mai – Lisieux
Le lundy 17 may 1638, Jehan Marays fils Noël et Jacquelinne Facguet fille de Nicolas de la paroisse de Saint-Germain, en lad. paroisse ont contracté mariager… comme estant tous de lad. paroisse… de nöel marays, père dud. Jehan … allix etc. (bans les 18, 25 avril et 1er mai 1638 cf. Registre des baons, f° 16 v°)
= AM Lisieux, GG 9éèn – Paroisse Saint-Germain – Mariages 1627-1667, Registre 5, p. 44

1638 – Fervaques
Etat des personnes restant devoir la taille en 1638.
= Arch. SHL 9 FA. – Analyse Et. deville

1638-1643 – Tordouet
Documents relatifs à la perception de la taille dans la paroisse de Tordouet.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville. Dossier Tordouet.

1639, 16 janvier – Lisieux
Le dimanche saize mardi dixhuit jeudy vingt Jour de janvier mil six centzz trente neuf ont esté faicts les baons d’entre honneste hiomme Loys Hesbert fils Pierre de lad. paroisse St Germain et honneste fille helene noel fille jacques de la parroisse Sainct Maclou de la ville de Rouen
= AM Lisieux, GG 92- Paroisse Saint-Germain – Registre des baons faicts en l’Eglise parochiale St Germain de Lisieux – 1627-1643 – f° 17 v°

1639, dimanche 13 février – Lisieux
Le dimanche 13 février 1639 honnête homme Me Robert Herier fils Adrien de la parr. de saint Jacques de Lisieux et honnête fille mary Chardey fille de Me Nicolasde la parr. de saint Germain de Lisieux ont contracté mariage enla présence de moy.. herier prestre et cure d’escorcheville noble homme Me Robert de la porte pretre Archidiacre et chanoine en l’église cathédrale de Saint Pierre dudit Lisieux Me Olivier Le doulx pretre et cure de St Ypolitte …
AM Lisieux, GG 9éèn – Paroisse Saint-Germain – Mariages 1627-1667, Registre 5, p. 48 (de Paysant)

1639, 14 mars – Lisieux
Le quatorz. jour de mars 1639, le fils de noble homme Alexandre de Paisant escuier, sieur de Saint Martin et de damoiselle Péronne Bouchard sa femme a este baptize par Mordant en la chapelle saint Pol lieu episcopal de lisieux et nommé Philippe par reverendissime Monsieur Philippe de Cospean evesque et conte dud Lisieux Conseiller pour le Roy en ses conseils d’Estat et privés et damoiselle Catherine de breteville femme de Paulin Sassey escuier sieur de Fresnes
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 29

1639, 22 juin – Le Pré-d’Auge
Aveu de ricgard Durieu, demeurant à Saint-Aubin-sur-Algot, pour une pièce de terre nommée le Bosq, sise au pré-d’Auge.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge. Par.

1639, 17 décembre – Lisieux
Le 17 décembre 1639 le fils de pierre du boys et de Anne Thion sa femme a este baptize et nommé Charles par Charles des Monceaux et Catherine Durant femme de ne he Jehan Osmont commis en la recepte des tailles de Lisieux
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 77

1639 – Fervaques
Procuration faite pour Claude Cudorge des biens de defunt Me Pierre Corbel pour la taille de Fervaques.
= Arch. SHL. 9 FA. – Analyse Et. deville

1639 – Fervaques
Etat des sommes acquises pour la taille de 1639.
= Arch. 9 FA. – Analyse Et. deville

1639, Le Marais
Promesse de garantie donnée par François Le Vallois, écuyer, sieur de Bourgneuf, le Marais et Raveton, résidant au lieu du Marais, à Jehan Martin, pour une portion de terre en jardin et plant, contenant une vergée, joutant la commune du Marais.
= AD Orne. H 3858

1639-1651 – Le Mesnil-Eudes
Registre des lectures de lettres pour la paroisse du Mesnilleude commencant en l’an 1639, par moi soussigné Christophe Hardouin, pour lors vicaire en ladicte paroisse. Registre des certificats faits en la paroisse…
= AD 14. G G 529

1640, 8 janvier – Lisieux
Le imanche huite jour de jhanvier mil six centz quarante a esté faict ung baon entre Guillaume Bourdon fils fils Pierre et Catherine Le Bourgeoys tous de lad. parroisse St Germain
= AM Lisieux, GG 92- Paroisse Saint-Germain – Registre des baons faicts en l’Eglise parochiale St Germain de Lisieux – 1627-1643 – f° 20 v°

1640, 21 mars – Lisieux
Le vingt et unee jour de mars 1640 le fils de Loys Plessis et de marguerite V…mesnil (?) sa femme a esté baptize… et nommé Jehan par Jehan Hesbert et Anne Hesbert femme de Germain le Bas.
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 84

1640, 26 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Reconnaissance le 26 mars 1640, du contrat de mariage, passé le 24 février 1639, de Pierre Chouart, sieur de la Ransonnière et de Marie Amiot.
= Arch. SHL. Parch. 4 ff. Analyse Deville.

1640, 30 avril – Lisieux
Le 30 avril 1640 le fils de Jacques Godar et de Claude Bosquet a este baptize et nomme françoys par François le Rebours et marye le Franc femme de Guille. Godart
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 88

1640, 30 juin – Norolles
Jean Hardy, de Saint-Germain de Lisieux, baille à fermage à Nicolas Nicolle, une pièce de terre, cour et jardin à Norolles
Tabell. Lisieux – Minutier n° 135 – Analyse Et. Deville

1640, 30 décembre – Le Pré-d’Auge, La Motte, Saint-Désir-de-Lisieux
Jean Olivier, bourgeois de Lisieux, baille à ferme à Guillaume Heurtault, de Saint-Désir-de-Lisieux, ses héritages en labour, sis paroisses de La Motte et du Pré-d’Auge.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier n° 162. Analyse Et. Deville.

1640 – Fervaques
Constitution de procureur par les habitants de la commune.
= Arch. SHL. 9 FA. – Analyse Et. deville

1640 – Fervaques
Soumission de Nicolas Gardin pour la perception de la taille dans le bourg de Fervaques.
= Arch. SHL. 9 FA.- Analyse Et. deville

1640
Archives SHL : 1F717 : 1640 :Grenier à sel : déclaration du roi.

1640, Le Marais
Aveu de François Le Vallois, écuyer, sieur de Bourgneuf, pour l’ainesse Bourgon.
= AD Orne. H 3858
Archives SHL : 1F294 : 1640 : famille Baston de Fervaques inventaires de titres­ et pièces de procédure.

1641, 20 janvier – Lisieux
Le dimanche vingt, vendredi vingt cinq, dimanche vingt sept (janvier) mil six cent quarante et un ont este faicts les baons d’entre honneste homme christophe Jam fils Loys et marye camus fille maurin tous de lad. parroisse St Germain de Lisieux
= AM Lisieux, GG 92- Paroisse Saint-Germain – Registre des baons faicts en l’Eglise parochiale St Germain de Lisieux – 1627-1643 – f° 24 v°

1641 13 février – Lisieux
Le 13e jour de février 1641, le fils de Jacques henry (?) et de Margueritte Routhier sa femme a este baptize et nommé henry par henry hesbert et mary Samnis (?) femme de Germain Routhier.
AM Lisieux, GG 8 – Paroisse Saint-Germain – Baptêmes 1624-1667, Registre 6, p. 109

1641 – Reux
Extrait de la mise en décret de la terre et seigneurie de Reux.
= Arch. SHL. FL 69. 28 feuillets.

1642, 11 février.
Archives SHL : 1F320 : 11 février 1642 : Jacques Fayet de Vauville reconnaît­ avoir reçu de Jean Fayet d’Annebault la somme de 7 livres.

1643, 2 février – Moyaux
Jacques Dubois, sieur des Bretez, demeurant à Lisieux, vend à Guillaume Dubois, demeurant audit lieu, le droit à l’effet de l’acquêt sur une pièce de terre à Moyaux.
= Tabell. Lisieux. Minutier 67. Analyse Et. Deville.

1643, 2 février – Moyaux
Reconnaissance d’un contrat par lequel Guillaume Dubois, de Moyaux, demeurant à Lisieux, cède ses héritages à Jehan Carrey, sieur de Montplaisir.
= Tabell. Lisieux. Minutier 69. Analyse Et. Deville.

1643, 2 février – Saint-Martin-de-Mailloc
Michel Lebouteiller, de Saint-Désir, vend à Sébastien Morel, une petite portion de terre à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier N° 70 – Analyse Et. Deville.

1643, 3 février – Norolles
Christophe Haguelon, passementier à Saint-Germain de Lisieux, vend et transporte à Catherine Cauvin, veuve de Nicolas Huard, de Saint-Jacques de Lisieux, deux pièces de terre à Norolles.
Tabell. Lisieux – Minutier n° 74 – Analyse Et. Deville

1643, 7 février – Les Vaux
Germaine et Michel Le Héribel, de Lisieux, vendent à Robert Guillard, prêtre, curé de Notre-Dame-des-Vaux et chapelain de la cathédrale saint-Pierre, une rente annuelle de 32 livres 2 sols 9 deniers.
Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier N° 81 – Analyse Et. Deville

1643, 14 février – Saint-Martin-de-Mailloc
Jacques Richard et Catherine Drouet, sa femme, de saint-Martin-du-Val-d’Orbec, vendent à François De Livet, huissier demeurant paroisse Saint-Jacques de Lisieux, une portion de terre à Saint-Martin-du-Val-d’Orbec.
Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier N° 98 – Analyse Et. Deville.

1643, 14 février – Saint-Ouen-le-Pin
Germain Guesnet, fils et héritier en partie de feu Jean Guesnet, demeurant à Saint-Ouen-le-Pin, vend à Pierre Satis, passementier, demeurant à Lisieux, trois vergées de terre à Saint-Ouen-le-Pin.
Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier N° 95- Analyse Et. Deville.

1643, 16 février – Saint-Martin-de-Mailloc
Nicolas Le Licquerre, fils de Jean, demeurant en la paroisse de Saint-Martin-du-Val-d’Orbec, vend à Louis Le Licquerre, fils Pierre, marchand tanneur, son droit sur une condition de rente.
Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier N° 106 – Analyse Et. Deville.

1643, 1er mai – Le Pré-d’Auge
Succession de Raullin Bence, entre son fils Jacques et Pierre et Robert Le Belhomme, à cause de leurs femmes, Jacqueline et Migelle Bence.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1643, 5 août – Paris
Sentence du Châtelet ordonnant que les potiers d’étain auront chacun leur marque déposée au greffe du Châtelet.
(analyse de TARDY)
 » Tous les maîtres de la Communauté des Potiers d’estain seront tenus d’avoir dans leur poinçon pour marquer l’estain sonnant, outre le nom et la devise, en tête ces deux mots
 » Etain fin  » et l’année de leur réception, et dans celui pour marquer l’estain commun sera mis au bas un « P », qui signifiera Paris… »
 » La grande marque contient l’inscription  » étain fin  » ainsi que la date de réception du potier à la maîtrise.
La petite marque doit avoir, en bas, un P.
Ces marques seront conservées jusqu’à la fin de l’ancien régime.
La grande marque est formée d’un petit ovale, ou d’un cercle portant une devise parfois très expressive : poire, tonneau, bourse,. La devise est généralement entourée ou surmontée d’une double rangée d’inscription, nom, prénom du maître et les mots  » étin fin  » en bas la date de réception à la maîtrise.
L’ouvrage est poinçonné à la grande marque, ou d’une ou de deux lettres petites marques, parfois de la grande et de la petitte ensemble.
Ces marques sont imprimées sur les tables d’essai d’étain fin et comme toutes celles qui sont déposées au Greffe du Châtelet pour y avoir recours quand besoin sera ».
= Coll.LAMOIGNON, t. XII, f° 336, cité par LESPINASSE, t. II, p. 536 ; TARDY.- Les Etains français, 1959, pp. 3, 42-43 (publ. partielle)
1643 Orbec Le Sap
1F799 : 1643 et 1647 : logement des gens de guerre : Orbec et Le­ Sap.

1643 – 17..
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Copie ou extraits de terriers.
AD. SM. 14 H 1358

1643
Archives SHL : 1F791 : 1643 et autres années : Election de Lisieux : juridiction ­des finances. 5 pièces

1643
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Main-levée de saisie de terre en faveur de Saint-Ouen.
= AD. SM. 14 H 1359

1644
Archives SHL 1F753 : 1644 : copie arrêt Conseil d’état concernant les ­greffiers.

1644, 25 novembre – Reux
Vente par Etienne Houbard à noble seigneur Laurent-Marc de La Ferté, chastelain de Reux, d’un pré à Reux.
= Arch. SHL. FL 689.

1645
Archives SHL : 1F789 1645 et 1646 : Quittances des sommes payées par Robert du ­Hamel au receveur des Aides de l’élection de Lisieux.

1645, 23 mars – Le Pré-d’Auge
Jehan Le HERIBEL s’oblige de décharger Pierre BOSCAIGE, fils Nicolas, du Pré-d’Auge, de tous frais et dommages qui pourraient survenir dans la charge de collecteur, qu’il remplaçait au lieu et place de Mathieu Le HERIBEL décédé.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge. Pap.

7 juin 1645 – Magny le Freule.
Archives SHL : 1F128 : 7 juin 1645 : Contrat de mariage entre Fleury Rivière et­ Magdeleine Montpellier de Magny le Freule.

1645, 19 juin
Reçu par le sr. de Barquet (Philippe derneville ?), la somme de 600 livres du sieur de Collandon sur la dot de sa soeur
= Arch. SHL. Dossiers bleus Ch. Vasseur. HH3, 137

1645, 23 juin – Moyaux
Aveu rendu par Louis d’Anglement, prêtre, aux enfants de feu Charles de Cherry (Clercy ?), en son vivant écuyer, seigneur des fiefs, terres et seigneuries de Mortemer, des Louvets, pour un manoir et terre sis à Moyaux, en la sieurie des Louvets, moyennant un denier au terme Saint Rémy et 12 deniers au terme Saint Hilaire.
= Arch. SHL. 9FA. Parch. Analyse Et. Deville.

1645, 28 novembre – Reux
Aveu rendu à Laurent-Marc de la Ferté, chastelain de Reux, par Jean Gamare, pour fonds à Reux en la châtellenie du lieu.
= Arch. SHL. FL 251.

1645, 14 décembre – Saint-Désir
Jacques Cottin, au nom de noble et discrète personne Me Louis d’Osmont, conseiller et aumonier du roi, chanoine prébendé de la prébende d’Assemont, baille à titre de ferme à Charles Durrieu, la ferme d’Assemont en son intégrité.
= Tabell. Lisieux -Minutier N° 180, 182 – Analyse Et. Deville

1646, 3 juin
Accord entre Sybille de Siquingal, ci-devant veuve de feu Robert Mallet chavalier, maintenant femme de Jean de Borel, et Pierre Malet (Mallet), chevalier.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 144

1646, 22 juillet – Lisieux
M. Etienne Deville communique une note relative à une concession d’eau, obtenue en 1646 par François de La Morlière, grènetier au grenier et magasin à sel de Lisieux. Moyennant une rente annuelle de quatre livres, le corps commun de la ville autorisa François de La Morlière à faire faire dans sa maison de la rue du Bailli, aujourd’hui rue de la Paix, une fontaine à l’endroit qu’il jugerait à propos pour sa commodité. Il devait faire le travail à ses frais et entretenir, bien et duement la conduite partant du gros canal de la rue jusqu’à sa maison.
= BSHLx, N° 24, 1919, pp. 6-7

1646 : 7 Novembre 1646
ARCHIVES SHL :1F266 : 7 novembre 1646 : Philippe Cucuel bourgeois de Lisieux,­ reconnaît avoir reçu de Guillaume et Nicolas Baril frères à­ l’acquit et décharge de Guillemette Lenormand la somme de 100­ livres pour le rachat de 7 livres, 2 sols, 10 deniers de rente.

1646 et 1664. Bonneville la Louvet
Archives SHL1F113 – 1646 et 1664
Prieuré de Montfouqueran dédié à Saint Martin. (Bonneville la ­Louvet) divers actes

1647, lundi 7 janvier – Les Vaux
Par devant Nicolas Picquot et Jean Olivier, tabellions à Lisieux, François Bosquet, chandelier, fils Pierre, et Pierre et Olivier Vattier, fils Jacques, aussi chandelier, bourgeois demeurant en la paroisse Saint-Jacques de Lisieux, vendent au trésor du bénéfice de l’église paroissiale de Notre-Dame-des-Vaux, stipullé et représenté par vénérable et discrète personne maistre Philippe Canu, prestre, chappelain en lad. paroisse, trésorier dudit trésor, François Anglement et Olivier Loir, tous demeurant en lad. paroisse des Vaux, la somme de 14 livres 5 sols 8 deniers tournois de rente hypothèque par chacun an, à prendre sur leurs biens, moyennant la somme de deux cents livres tournois, présentement payée.
Arch. M.C., Fonds et analyse Et. Deville –

1647, 27 janvier – Norolles
Jean Picquot, bourgeois de Lisieux, baille à ferme, pour six ans à Denis Gohier, de Norolles, une pièce de terre en cour et plant maison dessus, nommée la Petite Cour,sise paroisse de Norolles, moyennant douze livres tournois en argent, deux chapons dons et suffisants et une douzaine de cercles à tonneau par chacun an.
Arch. M.C., Fonds et analyse Et. Deville –

1647, samedi 23 février – Les Vaux
Par devant Nicolas Picquot et Jean Olivier, tabellions à Lisieux, Me Philippe Canu, prêtre, chapelain en la paroisse de Notre-Dame-des-Vaux, et trésorier d’icelle église, François Anglement et Clément Loir, tous demeurant en lad. paroisse des vaux, stipullans pour led. trésor et paroissiens, d’une part, et François Bosquet, chandelier, fils Pierre, demeurant paroisse Saint-Jacques dud. lieu, d’autre part, lesquels du procès en l’action que lesd. Canu, Anglement et Loir, pour eulx et aud. nom estoient près de faire contre led. Bosquet pour le faire condampner à faire ratifier Gabriel Esnault, mareschal, et s’obliger avec led. Bosquet et Olivier Vattier, chandelier, le contrat et constitution en quoy lesd. Bosquet et Vattier, s’estoient obligés envers le trésor de la paroisse des vaux en la faisance de 14 livres 5 sols 8 deniers de rente, pour la somme de 200 livres qui avaient été reçues par lesd. Bosquet et Vattier lors dud. contract passé le 7 janvier dernier ; le font ratifier par Charles Leroy, père en loy dud. Esnault, de la paroisse de saint-Pierre du Tertre.
= Arch. M.C., parch. 2 ff. – Analyse Et. Deville

1647, samedi 6 avril.
Saisine et mise en la main du roi par Maistre Pierre (?) de Courthonne, Receveur des deniers du diocése de Lisieux des plusieurs termes des deniers dus sur le bénéfice de Saint-Denis-de-Mailloc montant à la somme de hui quatre vingt quatre livres cinq sols neuf deniers. Sont cités Raulin Perier (?) et Pierre Le Licquerre
= SHL. 1 F. 5.6

1647, samedi 6 avril.
Saisine et mise en la main du roi par Maistre Pierre (?) de Courthonne, Receveur des deniers du diocése de Lisieux des plusieurs termes des deniers dus sur le bénéfice de Saint-Denis-de-Mailloc montant à la somme de hui quatre vingt quatre livres cinq sols neuf deniers. Sont cités Raulin Perier (?) et Pierre Le Licquerre
=Archives : SHL. 1 F69

1647 – 1674 – 1679 Tourgéville
Archives SHL – 1F506 : 3 juin 1647 : Tourgéville, contrat de mariage entre Jean ­Goguet et Jacqueline Le Carpentier.
– 1674 : sentence de Jean Bouffard envers Jean Ronnay.
– 1679 : Bannie et vendue par inventaire avec le­ répertoire concernant …..héritier et fils d’Elisabeth Le­ Carpentier.
– acte de tutelle (1694 ?) de Jean Le Carpentier fils.

1647 : 10 juin
Archives SHL : 1F362 : 10 juin 1647 : François Desvaux vend à Michel Desvaux une ­pièce à Querqueville.

1647, 30 novembre – Moyaux
Guillaume, Germain et Christophe Duchesne, vendent à noble homme, Jacques Du Bois (Dubois) sieur des Bertes (Bretez ?), intendant en l’élection de Lisieux, trois pièces de terre à Moyaux, moyennant 350 livres et 7 livres 10 sols pour le vin du contrat.
= Arch. SHL. 9FA. Parch. 6 ff. Analyse Et. Deville.

1647-1654
Baux du revenu du prieuré de Beaumont dont est prieur commendataire M. Victor Le Bouthillier, archevêque de Tours.
= AD. 76. 14 H 799
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1648, 22 mars
Aveu rendu aux enfants de Charles de Clércy, sieur de Mortemer, les Louverets, tec. par Claude Villain, prêtre, curé de Saint-Denis-du-Chef-de-Caux, et consort, pour un tènement à Fumichon en la sieurie de Mortemer.
= Arch. SHL. Ms. FB 248

1648 : 9 mai
Archives SHL : 1F332 :9 mai 1648 : mandement de François Morin, bailli vicomtal­ de Lisieux accordé à Jehan Grip tuteur des enfants de Noël Grip.

1648 : 17 mai 1648.
Archives SHL : 1F263 : 17 mai 1648 : Jean Chauffer demeurant à St Martin aux ­Chartreux vend à André Launoy (Pont l’Evêque) 2 pièces de terre­ en pré.

1648, 13 juillet –
Florent Brunet, boucher, demeurant à Saint-Martin-aux Chartrains, adhère à une clameur lignagère qui lui avait été signifiée par le sergent Janon requête de Guillaulme Ballan, écuyer, sieur des Prays, conseiller du Roy, lieutenant de robe courte en la prévôté générale de Normandie, à propos d’une portion de terre nommée le Pré des Aulnaies, à Canapville, vendue le 21 avril 1648.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1648 : 22 octobre
ARCHIVES SHL : 1F271 : 22 octobre 1648 : Restitution d’une pièce de terre sise à­ N.-D. de Livet (Livaye) (Marguerite de Hommey et Mathieu­ Deschamps à Thomas Boissie curé de St Laurent du Tintement)

1648 –
Ysabeau Ballan, veuve de feu Gilles Mary, partage de sa succession entre Henry et Pierre, ses fils.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1649, 14 juin – Lisieux
Antoine Parey, fils de Pierre Parey, peintre, donne procuration pour poursuivre François Picquot et l’obliger à lui rendre une arbalette qu’il lui avait prêtée pour aller tirer aux champs.
= Tabell. Lisieux – 1649-1650 – Meubles Poullain, Houx, Picquot – Analyse Chan. HUGONIN – Cahier 20, N° 21 – Arch. SHL.

1650, Saint Jean de Livet
ARCHIVES SHL 1F6 – 1650 : Quittance donnée à Lefebvre, fermier des herbages de ­Saint-Jean-de-Livet par Gautier de Coste, sieur de la Calprenède, ­époux de Madeleine de Lyée dame de Saint-Jean-de-Livet.

1650, 4 février – Saint-Martin-de-Mailloc
Louis Bellouin fils Thollomey et de Margueritte Eustache ses père et mère a espoulsé Louis Petit fille de Guillaume tous de ceste parr. Le mariage célébré le vingt quattre iesme jour de fevrier lan mil six cents cinquante en présence de Guillaume Petit Jean Bellouin françoys Levé (?)… fils françoys q. avec lesd.
= Reg. parr. Saint-Martin-de-Mailloc

1650, 9 mars – Reux
Franchissement de rente.
= Arch. SHL. FL 689.

1650, lundi dernier jour de février – Saint-Martin-de-Mailloc
Jehan Bellouin fils de Thollomey et de Margueritte Eustache ses père et mère de ceste parr. a espoulsé Anthoinette Détourné fille de Gabriel de pbreville (Prêtreville) le mariage célébré en la parr. de pbreville le lundy dernier jour de février mil six cents cinquante aud. présence
= Reg. parr. Saint-Martin-de-Mailloc

1650, 20 mai. Lisieux
Honnête homme Me Pierre Le Roy, sieur de Vesquerie, bourg. demeurant en la paroisse Saint-Germain, lequel en qualité de trésorier année présente du trésor de Saint-Germain, lequel du consentement de vénérable personne Me Charles Mordant, prêtre, curé en icelle paroisse, Nicolas Mabire, aussy prêtre, Me Jean Le Coq conseiller élu pour le roi, Louis Louchard, avocat fiscal au bailliage vicomtal, Gabriel Puqueriot (?) et Jacques Baratte bourgeois de Lisieux, tous commis et députez pour la conservation… reconnaissent avoir reçu le franchissement de 21 livres 8 sols 6 deniers de rente au denier 14 d’une rente constituée par Robert Alabarbe, prêtre curé du bénéfice de Notre-dame de Chasteney au diocèse de Rouen et Matin Alabarbe, chandelier droguiste, demeurant à Saint-Désir de Lisieux.
= SHL. 1 F. 67

1650, 13 décembre
Archives SHL :1F277 : 13 décembre 1650 : « Michel Desjardins de la paroisse de Courtonne la Meurdrac rend à Jehan Lecornu le jeune 15 acres de terres moyennant 6 deniers tournois de rente.

1650-1693 – Courtonne-la-Meurdrac
Pièces consernant Adrien du Houlley, sieur des Loges, demeurant à Courtonne. Ventes achats, transactions, contrats et pièces de procédure contre Jeanne Pouyer, veuve de Jean Farcy.
= Arch. SHL. 7 pièces parch. et 28 pièces papier. 66 ff. Analyse Deville.

1650 (?) – Saint-Martin-de-Mailloc
Françoys Fortouney fils Louyis de ceste parr. a espoulsé Gabrielle fille de michel neufville en la presence de Michel Neufville Louis fortouney ung….. et plusieurs autres dud. lyeu (?)
= Reg. parr. Saint-Martin-de-Mailloc

1651, 12 janvier
Ratification d’un contract par lequel Jehan des Hayes, seigneur de Phizilmont (Phisémont – Phisemont) tuteur de ses frères mineurs, s’était chargé du paiement d’une rente de 100 livres.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N° 46

1651, 9 mai – Ouilly-le-Vicomte
Sentence rendue par Jean Morin, sieur du Boscautru, sénéchal et bailli vicomtal de Lisieux, entre Jean Foucques, curé de Notre-Dame-d’Ouillye et Jacques Buschard, apothicaire à Lisieux.
= Arch. SHL. BA 290.

1651
Inventaire nouveau des fiefs de la vicomté d’Auge.
= AD 14. A 153.

1652, 17 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Guillaume Guéroult et Charles Delannay, tabellions pour le siège de L’Hôtellerie, Jean Lefébure, du métier de cordonnier, de Courtonne-la-Meur­drac, vend à Hector Locquet, fils Jean, de lad. paroisse, le principal d’une somme de 60 sols tournois de rente et une année d’arrérage due, moyennant le somme de 42 livres et le prix de l’année échue, ce qu’il vaut. Témoins: Phi­lippe Hardouin et Jean Juchore.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1652 : 9 avril Lisieux
1F398 : 9 avril 1652 : pièces de procédure pour Nicolas Hardouin­ de Lisieux pour une somme 110 sols tournois de la façon d’une ­pièce de toile.

1652 – 1662
Arrêt du parlement de Rouen au profit de dame Suzanne de Fontaine, femme de Pierre Mallet, chevalier, seigneur de saint-Martin, contre Jean du Bosc, seigneur des Vallées, et Michel du Bosc son fils. (1652)

Deux autres titres de 1660 et 1662, relatifs à la famille Mallet de Graville.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N°147

1652
Aveu à Ithier-François Chastellain, docteur en Sorbonne, chanoine de l’église Notre-Dame de Paris, grand-prévôt de Normandie en l’église de Chartres, seigneur et patron en ses terres et seigneuries de Saint-Marin-aux-Chartrains et Englesqueville, Saint-Julien-sur-Calonne, Les Parcs-Fontaines, etc. par Pierre Ballen (Ballen), de terres à Englesqueville.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1861, H. 143

1652, 28 septembre
Copie d’un règlement d’amende pour vente d’un cheval poussif.
= Arch. SHL. BA 41. ??? voir 1F815 ?

1652
Archives SHL : 1F815 : 1652 : Vicomté d’Orbec : reprise d’un cheval.

1653, 3 février – Courtonne-la-Meurdrac
Pièce de procédure d’une affaire jugée aux plaids de Moyaux entre damoiselle Barbe Desperrois (Desperroys) et Pierre Chouard, sieur de la Ransonnière., de Courtonne-la-Meurdrac.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1653, 20 mars – Lisieux
Charles Marchand, prêtre, chan. prébendé de Bourguignolles et trésorier de l’église cathédrale, garde du scel aux obligations de vicomté de Lisieux, fait savoir que par devant François Poullain et Constantin Boullaye, tabellion en lad. viconté honneste homme Thomas Mignot, marchand, bourgeois dem. parr. Saint-Germain, époux en seconde noces de Françoise Bischard, vend à honorable homme Eustache de Montreuil, marchand bourgeois demt. à Lisieux 11 livres ts. de rentes.
= Arch. SHL. 11 FA – 34

1653, 21 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Philippe Delaunay et Guillaume Guéroult, tabellions royaux au siège de L’Hôtellerie, Marie Cambremer, fille et héritière de feu Jean Chouart, écuyer, sieur de la Ransonnière, archer des gardes de la porte du Roi, une pièce de terre en paturage, moyennant 28 livres tournois.
Témoins: Olivier Le Cesne, de Courtonne-la-­Meurdrac et Jean Pernet, de Courtonne-la-Ville.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Deville.

1653, 16 octobre – Lisieux
Michel Paray, le jeune, peintre en cette ville de Lisieux, paroisse Saint-Jacques, passe procuration à son frère Adrien Paray, praticien pour poursuivre Michel Drouais, aussi peintre pour l’assujetir à lui rendre un tableau qu’il lui avait ci devant prêté de la façon du sieur le Bourgeois, vivant peintre et valet du roi.
= Tabell. Lisieux. Reg. 1653-1654, fol. 9. Note communiquée par le chanoine Hugonin à Et. Deville.

1653 – Camembert
Sieur Le Vallois, tenancier de la baronnie de Camembert.
= AD Orne. H 3703.

1653, Lisieux
1F551 : 1653 à 1674 : Famille Denis, marchands drapiers à ­Lisieux, St Jacques. (43 pièces papier)

1653, 2 décembre – Lisieux
Mgr Léonor Ier de Matignon, pour lui et ses susccesseurs fieffe à Gilles Lefrançois, marchand bourgeois de Liseux une pièce de terre vide située rue du pont-Mortagne qui sont en porches de devant le manoir Parey ci devant appelé le manoir Ferrand et d’autant qu’en comporte le devant du manoir et au droit du dessous des maisons dud. Lefrançois et sur lesquels porches ses dites maisons sont bâties en partie pour par led. Lefrançois jopuir soit en y faisant construire des boutiques ou en les enfermant dans sesdites maisons ainsi qu’il avisera bien parce qu’il ne pourra avancer la clôture qu’il fera sur la rue plus outre qu’à la rectitude des poteaux qui soutiennent les chambres dud. Lefrançois. Lesd. porches et fieffes bornées d’un côté les maisons dud. manoir Parey apparteant aud. Lefrançois, d’autre côté le pavé du Roi de la rue Pontmortain, d’un bout ladite rue du côté du manoir Basin ed’autre bout l’outreplus dud. porche au droit de la maison de Philippe Chouart à cause de sa femme. Led. acquéreur souffrira le passage à Mgr l’Evêque et à ses successeurs pour le curage de la rivière depuis le moulin de la rue aux Fèvres jusqu’au dit manoir Parey à lui apparteant par devant la cour pour sortir dud. manoir, soit à pied et à cheval toutefois et quantes que besoin sera et paiera annuellement cinq sols chaque année à Noël, premier terme commençant à Noël proche venant en un an plus 50 livres d’entrée pour le bâtiment de l’évêché en construction.
= Tabell. Lisieux – Héritages – 1653-1654 – Poullain et Boullayes – Analyse Chan. Hugonin – Arch. SHL.

1653, 19 décembre – Préaux-Saint-Sébastien
Dans l’aveu rendu par Laurent-Jacques de Chanu, pour le fief de La Lande, à Cerqueux: « A cause duquel fief de Préaux, Messire François de Moges, écuier, seigneur dudit lieu de Préaux, conseiller du Roi et maître ordinaire en sa Chambre des Comptes de Normandie, a droit de présenter au bénéfice du dit lieu de Préaux.
= AN P. 329, 46. Aveu du fief de la Lande. Cité par Henri PELLERIN, PA, 10, N° 11, Novembre 1960, p. 19.

1653-1662 – Fervaques
Quittances de rentes et deniers ou frais d’inhumation payés à la confrérie de Charité.
= Arch. SHL. 9 FA. – Analyse Et. deville
= Archives SHl : 1F832 : 1654-1712 : Hermanville, Courseulles, Caen : ventes de ­terres.

1654, 24 mars – Lisieux
Es ples ordinaires à Lisieux tenus a lauditoire ordinaire dudit lieu par nous NIcolas Desperriers Bailly vicontal dudit Lisieux, seul juge de la pollice en ladicte ville, le samedy vingt quatriesme jour de mars mil six cents cinquante sept. En la cause d’entre Louis anger tucteur des enffants soubzaagés de deffunct françois Anger héritier en partye de deffunct maistre cristofle auger demandeur et poursuivant thomas dieusy pour l’assubjectir et faire condampner Reparer et Boucher plusieurs ouvertures estant a la paroys de la maison dudit dieusy dunnant sur un jardin appartenant ausdicts soubzaages scitué en la rue du Bouteiller de ceste ville ou fermmer iceux de chassis dormants suivant la coustume…. (condamner à garnir de vitres dormantes)
= Arch. SHL. 11 FA – 34.

1654, 18 juillet – Ouilly-le-Vicomte
Aveu rendu aux nobles enfants de Jean Le Pellerin, chevalier, seigneur de Gauville, la Charle, Bougy, le Saulcy et Ouilly-le-Vicomte, par Nicolas et Noël Fouques (Foucques ?), pour un tènement nommé le fief Baril, tenu de la sieurie d’Ouilly-le-Vicomte.
= Arch. SHL. Ms. FB 244

1654, 26 septembre – Moyaux
Charles Duval, fils de Guillaume, originaire de Moyaux, demeurant à Prêtreville, vend à Robert Desvergers, demeurant à Saint-Philbert-des-Champs, une pièce de terre à Moyaux.
= Tabell. Lisieux. Minutier N° 232, Analyse Et. Deville.

1654, 29 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
f° 15  » Comme procès fut pendant au Parlement de Rouen entre illustrissime Léonor de Matignon évêque et comte de Lisieux ayant repris l’instance de ses prédécesseurs évêques d’une part et François du Houlley, écuyer, seigneur et propriétaire du principal fief de Courtonne par la donation que lui en a été faite par Adrien du Houlley, écuyer, son père par son contrat de mariage, d’autre part, la saisie ci-devant faite à la requête d’Adrien du Houlley père sur le fief et terre de Courtonne appartenant aud. seigneur évêque à cause de son évêché que ledit sieur du Houlley prétend être un membre ou portion de son plein fief de Courtonne pour obliger ledit seigneur Evêque à bailler audit sieur du Houlley un aveu en homme vivant, mourant et confiscant pour terminer lequel procès et éviter beaucoup d’autres qui étaient prêts à naître entre eux à cause de leurs tennements qui sont fort brouillés et mêlés une vergée dans les autres. Pourquoi, après plusieurs conférences et propositions faites sur ce sujet entre les parties et après autres délibérations tant avec le conseil ordonné dudit seigneur évêque qu’avec les sieurs du Chapitre dudit évêché auxquels l’affairé a été communiquée, il a été arrêté de leur avis et délibération capitulaire que pour les considérations susdites et de ce que les bâtiments de ladite terre qui étaient nécessaires à la profitement d’icerlle ayant été démolis au temps des guerres civiles il conviendrait faire de grands frais p. 43 pour les réédifier à quoi led. seigneur n’était obligé ni ses devanciers il était plus utile et avantageux audit Evêché de vendre lad. terre audit sieur du Houlley qui a consenti à l’acheter à prix raisonnable pour être les deniers remplacés en acquisitions d’autres terres plus commodes et plus utiles audit Evêché et après que ledit seigneur Evêque s’est exactement informé de la valeur du revenu de lad. terre tant sur le pied des baux que sur la visitation qu’il a fait faire par expert desdites terres, rentes moulins et autres choses dépendant de ladite terre s’est trouvé que le revenu d’icelle sur la plus haute estimation qui en a été faite en toute circonstaances se monte à peu près à 700 livres et quoique l’évaluation ordinaire des terres nobles soit au denier 23 néanmoins en considération du patronage de Notre-Dame-de-Cirfontaine annexé à ladite terre qui est alternatif entre icelle et le plein fief de Courtonne appartenant aud. sieur du Houlley, elle a été évaluée au denier 28 sur lequels les parties ont convenu passer le présent contrat aux conditions qui ensuivent. A savoir que ledit seigneur Evêque présent en personne de l’avis et consentement de sondit Chapitre porte par acte capitulaire ci après inséré a vendu quitte cède audit sieur du Houlley aussi présent et acceptant tant pour lui que pour ses hoirsou ayant cause ledit fief terre et seigneurie de Courtonne qui était du domaine dudit évêché en circonstances et dépendances dont la déclaration est ci-après insérée pour en jouir par ledit sieur du Houlley tout ainsi que faisait ledit seigneur Evêque immédiatement à cause de son dit évêchéet ainsi la vente et cession faite par le prix et somme de 19.500 livres tournois dont il y aura 2000 livres destinées à faire les canaux et aqueducs pour faire venir eau des fontaines au palais épiscopal pour la commodité des offices et jardins d’icelui, les autres deniers restant à 17.500 livres employés en acquisition de terres utiles commodes aud. évêché pour servir au remplacementà lad. terre ci devant vendue et seront lesdites acquisitions faites pour et au profit dud. évêché et aux frais dud. sieur du Houlley et si pour ce il était dû treizième led. sieur du Houlley sera obligé de le payerou en faire décharger led. seigneur Evêque et ses successeurs comme aussi de faire tous les frais qu’il esconviendrait faire pour obtenir lettres d’amortissement et en payer l’indemnité si aucune est due à autres personnes qu’audit seigneur évêques les faire entériner aux fins que ledit seigneur évêque et ses successeurs puissent jouir paisiblement sans aucun trouble desdites acquisitions ce jusqu’à ce que lesdits deniers restant sont demeurés aux mains du sieur du Houlley pour en faire rente aud. seigneur évêque et à ses successeurs au denier 20 qui seront par chacun an la somme de 875 livresde rente annuelle à commencer au premier janvier prochain auquel jour ledit sieur du Houlley entrera en jouissance de ladite terre ci dessus vendue à laquelle fin lui seront baillés par le receveur dud. seigneur Evêque les titres, papiers concernant les droits d’icelle dont sera fait inventaire qui sera signé des parties.

Ensuit les déclarations du domaine de Courtonne fieffé et non fieffé, rentes du fief et seigneurie de Courtonne ci-dessus vendu.

Premièrment : Les vestiges du vieil château démoli du temps des anciennes guerres civiles dont les fossés sont remplis de ruines et destructions dudit f° 44. château. Une maison à usage de grange et étable qui est dans la basse cour dudit château ladite basse cour contenant environ 20 perches. Une pièce de terre en labour et pré située au dessous de lad. basse cour et aboutissant sur la rivière, ce qui est en labour contenant viron un acre et ce qui est en pré viron une vergée. Une autre petite pièce en cour étant au devant dudit château qui est de peu de valeur à cause des chemins qui sont autour et au travers d’icelle. Une pièce de terre nommée le Champ des Buttes qui est en custa contenant environ deux acres et demisituée au-dessus de lad. cour bornée d’un côté icelle cour, d’autre côté et des deux bouts ledit sieur du Houlley père dudit acquéreur. Une autre nommée le Bosc Denis aussi en côte partie en labour et partie en broussaille et terre inutile contenant environ trois acres et demi borné d’un côtéJean du Houlley, d’autre côté Jean Desjardins, des deux bouts ledit sieur du Houlley, père.Une pièce en pré nommé le Pré du Pont au Bigot contenant viron deux acres, bornée d’un côté la rivière, d’autre côté ledit sieur du Houlley et une petite portion ci après bornée d’un bout le chemin du Pont au Bigot et d’autre bout un cheminou allée tendant de la Pièce de la Pescherie ci après bornée. Une petite portion en labour contenant viron une vergée bornée d’un côté ledit sieur du Houlley d’autre côté ledit chemin ou allée de la Pescherie, d’un bout le Chemin du Pré au Bigot et d’autre bout icelui du Houlley. Une pièce en pré nommée le Pré du Colombier contenant viron un acre bornée d’un côté et d’un bout ledit sieur du Houlley et d’autre côté la rivière et d’autre bout en aiguillon ladite allée. Une autre pièce nommée la Pescherie en labour et pré pour ce qui est en labour contenant viron trois acres et ce qui est en pré viron un acre bornée d’un côté la rivière d’autre côté hector Loquet d’un bout le sieur du Houlley et d’autre bout noble homme Jacob du Houlley sieur d’Anfernetet ledit Locquet. Une autre pièce de terre contenant viron dix à douze acres moitié en brière et moitié en taillis nommée le Petit Bosc jouxte d’un côté ledit sieur d’Anfernet et autres, d’autre côté ledit sieur du Houlley père, d’un bout le Chemin de Chambroys et d’autre bout un nommé Colleville et autres. Une autre pièce de bois en taillis nommée le Val Dohin contenant viron six acres bornée d’un côté et d’un bout les surnommés Chouart d’autre côté iceux Chouart et autres et d’autre bout ledit sieur de la Haute-Roque. Une autre pièce de terre contenant viron dix acres étant en nature de brière buissons et broussailles servant à paturage où il y a quelques pieds de vieux arbres dont la plus grande partie sont secs, pourris et gâtés n’étant propres à autre chose qu’à brûler et que le borne d’un côté ledit sieur du Houlley pour un bois nommé la Aulnaie Vasse et autres, d’un bout Adrien Desjardins et d’autre bout le sieur de la Haute-Roque pour une pièce qu’il a tant de son propre qu’au droit de la fieffe à lui faite par ledit sieur Evêque. Une autre pièce de terre nommée les Friesches Varin aussi en brières, buissons et broussailles où il y a quelques vieux chênes de peu de valeur bornée d’un côté le sieur du Liegard et les dénommés Aussey d’autre côté ledit sieur du Houlley, Thomas Locquet et autres et des deux bouts icelui sieur du Houlley et autres chacun en partie. Une autre pièce de terre en pré nommée le Pré de Cernay contenant viron deux acres bornée d’un côté et d’un bout ledit sieur du Houlley d’autre côté la rivière et le sieur des Vaux en partie et d’autre côté le chemin tendant au Moulin de la sieurie. Une autre pièce de terre en prè sise à Villers nommée le Pré de la Fontaine contenant environ trois acres et demi bornée d’un côté la rivière et d’autre côté le chemin tendant dudit lieu de Courtonne, d’un bout le sieur du Boulley-Boctey d’autre bout les héritiers de Jacques Aussey. Une autre petite pièce en pré assise en la paroisse de Courtonne contenant viron demi vergée qui jouxte l’héritage de Me Jacques Lemercier tabellion. Le moulin de ladite sieurie de Courtonne avec ses droits, les rentes seigneuriales et autres droitures de fief évaluées sur le pied des cinq dernières années a cent cinquante livres aisi qu’elles sont contenues et spécifiées aux gages plèges. Cinquante quatre livres de rente foncière dues par Jean du Tellier, écuyer sieur de la Haute-Roque, pour cause d’une fieffe à lui faite par ledit seigneur évêque de deux pièces de terre étant de l’ancien domaine dudit fief convenues, bornées et spécifiées au contrat de fief passé passé devant les tabellions royaux le 15 décembre 1651 lequel ledit seigneur Evêque consent audit seigneur de Courtonne qu’il le retire dudit tabellionnage pour lui valoir et servir au fait du présent achat. Et à l’accomplissement de tout ce que dessus lesdites parties en ont obligé savoir ledit seigneur évêque tous les biens et revenus de tout l’Evêché et ledit seigneur de Courtonneaussi tous ses biens et est requis contrôler et notifier (?) les présentes suivant l’ordonnance. Passé à Lisieux, au Palais épiscopal dudit évêché, présence de noble et discrète personne Me Phillebert Pathouin, prêtre, curé de la paroisse de Bienfaite, Me Simon Piley oppérateur (?), bourgeois dudit Lisieux, témoins.

f° 20 Ensuit teneur dudit acte capitulaire demeuré attaché au registre dud. tabellionnage…
(reprend en grande partie l’acte ci-dessus mais il précise que, concernant les eaux venant des fontaines « ledit chapitre pourrait se servir en prenant la décharge d’icelles qui se peuvent aisèment conduire et à peu de frais dans les maisons canoniales qui sont aux environs dudit palais… »
= Tabellionnage de Lisieux. Registre Picquot-Gaillard. Héritages de novembre 1654 à avril 1655. (« registre incomplet »). Détruit. Arch. SHL. Copie du chanoine HUGONIN. Cahier 23, pp. 42-47.

1654, 29 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Me Louis Regnard, receveur de Monseigneur l’Evêque de Lisieux donne décharge par son ordre à François du Houlley, écuyer, sieur de Courtonne d’une somme de 2.000 livres qui doit être employée pour faire venir des eaux de fontaine au palais épiscopal en déduction des 19.500 livres, prix de vente du fief de Courtonne, signée ce jourd’hui.
= Tabellionnage de Lisieux. Registre Picquot-Gaillard. Héritages de novembre 1654 à avril 1655. (« registre incomplet »). Détruit. Arch. SHL. Copie du chanoine HUGONIN. Cahier 23, p. 47.

1654, 2 octobre – Les Vaux
Jehan Herin et Françoise Noel, sa femme, de la paroisse du Pin, reconnais­sent avoir vendu à Guillaume Le Vavasseur, sieur de la Coudrerie, demeurant à Lisieux, paroisse Saint-Jacques, deux pièces de terre, sises en la pa­roisse des Vaux.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier n° 237-238. Analyse Et. Deville.

1654, 7 novembre – Le Pré-d’Auge
Jean Le Forestier, demeurant au bourg de Cormeilles, vend à Louis Ricquier, de Saint-Ouen-le-Pin, le droict et effet sur deux pièces de terre nommées le Blanc-Buisson, au Pré-d’Auge.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier n° 277. Analyse Et. Deville.

1654-1656 – Saint-Martin-de-Mailloc
Pièces de procédure entre Jean Le Licquerre et Jean Bellouin, maître charpentier à propos de la réfection d’un pressoir
= Arch. SHL. – 1 p. parch. et 7 p. papier.

1655 – 30 juin –
Dans un arrêt de la cour de Rouen, je trouve Anne Ballan, femme de Guillaume Breton, d’avec lui civilement séparée plaidans contre Guillaume Ballan à propos d’une pièce de terre nommée les Rouges Champs à Saint-Etienne-la Thillaye. L’arrêt de la cour la condamne à payer dans 3 mois la somme de 1142 livres 9 sols 4 deniers et 799 livres 4 sols pour les intérêts de la somme.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1655, juin – Mesnil-Simon
Jeanne Baptiste Dubois, veuve de François Pipperey, remet à François Collet, écuiyer, du Mesnil-Simon, une pièce de terre aud. lieu.
= Tabell. Lisieux – Minutier n° 813 – Analyse Et. Deville.

1655, 7 juillet – Mesnil-Eudes
Aveu rendu par François Goubey, bourgeois de Lisieux, à Mre François de Tournebu, sieur et patron de Mesnil-Eudes pour l’aînesse Chambrelain.
= Arch. SHL. 11 FA – 34. 1 p. parch.

1655, 23 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Pierre Chouart, écuyer, sieur de la Ransonnière, à François du Houlley, conseiller du Roi, lieutenant civil et criminel en la vicomté d’Orbec, pour trois pièces de terre, à Courtonne-la-­Meurdrac en l’aînesse des Guerriers.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Fonds Et. Deville.

1655, 16 juillet – Le Pré-d’Auge, Lisieux
Me Mathieu Arnoullin, prêtre, demeurant au Pré-d’Auge, vend à Pierre Vinart, bourgeois de Lisieux, la somme de 21 livres 8 sols 6 deniers de rente.
= Tabell. Lisieux. Etude Delarue. Minutier n° 347. Analyse Et. Deville.

1655, 20 juillet – Les Vaux
Jean Bourdon, bourgeois de Lisieux, continue et prolonge à Pierre et César Le Doux, la vente par engagement d’une pièce de terre aux Vaux.
= Arch. M.C., Minutier, N° 353 – Analyse Et. Deville

1655-1656
Partage de la succession de Jean Le Prévost, sieur de Vaugueroult, entre ses fils (1655). Reconnaissance devant les tabellions de Moutiers-Hubert à Courson (1656); signification en 1731.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1656, 27 janvier – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Guillaume Guéroult et Philippe Delannay, tabellions, Jacob du Houlley, écuyer, sieur d’Anfernet, Louis et Adrien du Houlley, sieurs dudit lieu d’Anfernet et des Loges, ses enfants, et Pierre Chouart, écuyer, sieur de La Ransonnière, de Courtonne-la-Meurdrac, lesquels, à l’instance de Guillaume Filleul, écuyer, sieur de la Foltière et de la Mare Anger, de Capelles, reconnaissent l’authenticité d’un acte cy transcrit, relatif à une vente de 100 livres de rente consentie à Guillaume Filleul. Témoins: Jacob Sauvage, de Courtonne-la-­Meurdrac et Antoine Tasdhomme, de Courtonne-la-Ville.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Et. Deville.

1656, 9 mars – Préaux-Saint-Sébastien
Aveu rendu par Laurent-Jacques de Chanu pour son fief de la Lande, à Cerqueux:  » le fief de Préaux s’étendait sur Préaux et paroisses voisines.
= AN P. 929, 46. Aveu du fief de la Lande. Cité par Henri PELLERIN, PA, 11, N° 9, Septembre 1961, p. 9.

1656 – Lilletot (Eure)
Comptes de la Fabrique :
 » pour avoir un calice de fin estain 54 sous  »
= A.D. Eure – G. 826 – Analyse G. BOURDON – Inv. somm. p. 267

1656 – Saint-Michel-de-Livet
Traité de mariage de Jean Le Prévost, sieur de la Daugerie, fils de feu Jean, sieur de Vaugueroux, et de Marguerite Dauge, et Marie Douesnard (Fervaques)
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1657, 12 juin –
Guillaume Ballan, conseiller du roi, lieutenant de robe longue en la prévoôté générale de Normandie, demeurant à Canapville, baille à fieffe à Jean Duneveu, une pièce de terre et une maison sise à Saint-Etienne-la-Thillaye, moyennant 55 livres et 2 poulets de rente, et pour bien prouver a propriété il baille en même temps une copie qu’il avait du 30 juin 1655, mais comme le fermier étant mort ne payait pas régulièrement sa rente il arriva que le 31 décembre 1660, le procureur de Guillaume Ballan fit saisir un evache de poil roux appartenant à Laurent Duneveu héritier de son oncle pour s’assurer le paiement des arrérages en retard.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1657-1664 et 1667 – Vicomté d’Auge
Minutes provenant de la juridiction concernant les localités de : Tourgéville, Surville, Saint-Vaast-en-Auge, Beaumont-en-Auge
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 664), Paris, 1976, p. 231

1657
Archives SHL : 1F823 :1657 : Conches :

1658, 9 février
Donation d’une rente par Charles Le Petit, bourgeois d’Orbec, à la confrèrie Notre-Dame de la Miséricorde d’Orbec « considérant les assistances que recoyvent les pauvres mallades par le moyen de la confrérie Saint Cosme Saint Damien du lieu d’Orbec… ». Témoins: Jean Du Clos prestre et François Dauge, d’Orbec
= Arch. SHL EE 280, 1 p. parchemin

1658, 13 octobre – Fervaques
Traité de mariage de Nicolas de Montreuil, de Livarot et Catherine Doisnard (Douesnard), fille Jean, de Fervaques.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1658
Procès entre les héritiers (famille du Merle et de Chaumont) de Louise et Ester d’Orbec, héritières de Louis leur frère, fils de Jean, et Jacques d’Allonville, sieur de Louville et de Montcuel.
= Bibl. nat. ms. nouv. acq. franç. 2438, fol. 55-58, 59-60 et 61-62, 3 factums.- CORDA, t. VII, p. 10 a et b.

1659
Archives SHL : 1F366 : 24 janvier 1659 : Thomas Dudonnet de Notre Dame de Viette­ à Jean Le Menant sieur de Saint Pol une pièce de terre à Ste ­Marguerite de Viette.

1659, 18 juin
Arrêt du Conseil d’Etat se déclarant compétent pour juger le différent entre Me Adrien Levavasseur, substitut du procureur général en la vicomté de Moyaux, et les sieurs Jean-Baptiste Carrey et Marin Gravey, au sujet d’exemptions d’impôts attachés à sa charge.
= Arch. SHL. Ms. BB 321

1659, 20 juin
Aveu rendu à jean de carrey, écuyer, seigneur chastelain de Saint-Gervais, et seigneur du Chesne, de Goville, du Val, conseiller en la Chambre des Comptes de Normandie, par Robert de la Vigne, pour l’aînesse au Bienvenu, sise à Moyaux, en la sieurie du Chesne.
= Arch. SHL. Ms. FB 249

1659, 9 novembre – Tordouet
Par devant Guillaume Piperel et Charles Dunel, tabellions à Orbec, François Lescurey, sieur de Lajourie, paroisse de Tordouet, cède et transporte à Pasques Cullier, de Fervaques, la somme de 65 sols tournois de rentes hypothécaires, moyennant 32 livres 10 sols. Témoins: Jean Courthonne et Jean Dandelot, de Tordouet.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff.

1659, 12 novembre – Moyaux
Succession de Robert Dubais et de Marie de Launay, sa femme, entre Jeanet Gabriel, leurs enfants.
= Arch. SHL. 9FA – Doss. partage de biens.

1660, 4 janvier – Fervaques
François Durand, fils Guillaume, vend à Antoine et François Mariette, frères, bourgeois de Lisieux, dix pièces de terre à Fervaques.
= Arch. SHL. 9 FA. – Analyse Et. Deville

1660, 2 juillet
Enregistrement au bureau des finances d’Alençon des lettres d’office de Me Jean Allais, procureuar du roi en la vicomté de Moyaux.
= Arch. SHL. Ms. BB 135

1660, 3 juillet – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Sébastien Moint à Adam (? Adrien) du Houlley, écuyer, sieur des Loges, pour deux pièces de terre à Courtonne-la-Meurdrac, en l’aînesse des Guerriers.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. Fonds Et. Deville.

1660, 17 juillet
Aveu rendu à Henri de Saint-Pierre, seigneur de Saint-Julien-sur-Calonne, Vassy, Mailloc, Grengues, etc., pour terre tenue du fief de Vassy.
= Arch. SHL. FL 59.

1660, 23 août
Vente faite par Michel Ferey, écuyer, conseiller, secrétaire du roi, à maître François Coquet, avocat, écuyer, sieur de la Guignelire
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N°148

1660, 19 octobre – Saint-Germain-de-Montgommery
Sentence de Louis Alliot, sieur du Hauvel, conseiller du Roy, vicomte de trun, contre Jean Vaumesle, conseiller du roi, trésorier général de France au Bureau des Finances d’Alençon, fils et héritier de feu Jean Vaumesle qui s’opposait au decret des héritages, sis à Saint-Germain-de-Montgommery ayant appartenu à Pierre Vaumesle, sieur des Noyers.
= Arch. SHL, 9 FA, Dossier Saint-Germain-de-Montgommery, 1 pièce parch. 6 ff.

1660 – Lisieux
Sentences de Jacques du Houlley, écuyer, sieur de Firfol, lieutenant général, et de François Maillot, lieutenant civil et criminel en la vicomté d’Orbec, défendant par provision aux charités et confréries d’exposer aucuns plats aux jours de fêtes et dimanches dans les églises, sous peine de 20 livres d’amendes et de saisie desdits plats et portant condamnation de Claude Lemarchand , échevin de la charité de Saint-Jacques de Lisieux, Michel Leclerc, échevin de la charité de Saint-Germain de Lisieux, Pierre Vauquelin, roi de la Confrérie de Saint-Jacques de Lisieux (autres actes très intéressants sur les confréries de la ville de Lisieux = à revoir)
= in BENET (Armand).- Inventaire…, 1891, H. Suppl. 70.- B.67, p. 24

1660-1708.- Manerbe
Actes divers concernant les familles de Serre (épouse de Mauduit), Borel de Manerbe.
= AD 14 – Fonds LE COURT – F 5083 (30 pièces)

1661, 1er février – Escoville, Flamanville
Devis des ouvrages de sculpture qu’il faut faire pour le tombeau et épitaphe de défunt messire françoiso Le Vallois (Le Valloys), seigneur d’Escoville, par le commandement de M le marquis de Flamanville.
Document daté de Paris, portant la signature de Henri de Vallois et celle de Pierre Vion, maître sculpteur et peintre, à Paris – 3 pages in-fol.
= Cat. Vente du 31 mars 1884 – N° 211 – (Note Et. Deville –

1661, 28 octobre – Le Pré-d’Auge
Succession de Me Raoul Levesque, curé de la Pommeraye, entre Jean Lefébure et Robert Leconard.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge.

1661, 12 décembre – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Adrien du Houlley, écuyer, sieur des Loges, à François du Houlley, seigneur et patron de Courtonne, pour l’aînesse des Guerriers, à Courtonne-la-Meurdrac.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1661 – Lisieux
Bail devant Robert Gaillard et François Poullain , tabellions à Lisieux par Guillaume Quentin, procureur et receveur du bureau des pauvres n, pour 6 années, à Blaise Le Roy, fils Robert, de maisons et héritages sis paroisse Saint-Jacques, au Nouveau-Monde, à cause du Lieu de Santé dont jouissait Jacques MAbire, prêtre, moyennant 120 livres par an.
= in BENET (Armand).- Inventaire…, 1891, N°H. Suppl. 34.- B.31., p. 14

1661-1663 – Danestal
Minutes de plaids du bailliage
= A.N. AP 300 I 666. Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 663), Paris, 1976, p. 230.
Archives SHL : 1F27 – 1588 et 1662

1588 : Torcapel, bourgeois de Vaucelles près de Caen et Malfilâtre­ sieur d’Argences

1662 : contrat de mariage entre Raphaël Tostain sieur du Manoir ­et Salomé de Torcapel fille de Maître de Torcapel avocat.

1662, 12 octobre
Sentence rendue aux plaids du Sap par Adrien de Mainteterne, écuyer, seigneur et patron de Familly, vicomte enquêteur et examinateur de la vicomté du Sap, sur la requête de Jean-Baptiste Mallet, sieur de Neuville.
= Arch. SHL. Ms. BB 292

1662 – La Croupte
Vente par Jean Le Proux, de La Croupte, à Jean Le Prévost, de ladite paroisse de terre audit lieu, tenue de la seigneurie de Fervaques.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1662 – Lisieux
Renonciation devant Louis Lachey et François Picquot, tabellions à Lisieux, par Henry Faguet, prêtre en l’église Saint-Jacques, de sa prétention de jouir du revenu de la chapelle du lieu de santé, construite aux frais du Bureau des Pauvres pour y célébrer la messe en faveur des malades de la peste, afin d’éviter le procès que lui a intenté Guillaume Quentin, procureur et receveur dudit bureau.
= in BENET (Armand).- Inventaire…, 1891, N°H. Suppl. 34.- B.31., p. 14

1663, 21 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Reconnaissance de M. Chouart, à M. de Courtonne, d’une somme de 33 livres 9 sols pour la dette des rentes seigneuriales de l’aînesse de la Grasserie, à raison de 7 deniers, 7 chapons, 7 boisseaux d’avoine, mesure de Lisieux.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

1663, Samedi 23 juin –
A Pont-L’Evêque, devant Jean Borel, écuyer, seigneur et châtelain de Manerbe, conseiller du roi, lieutenant général, civil et criminel de M. le bailli de Rouen, en la vicomté d’Auge, à l’instance du procureur du roi et diligence de damoiselle Marie de Corneille, veuve de deffunt Guillaume Ballan, se sont réunis Jean d’Escarville, écuyer, Jacques Bougand, écuyer, Louis Duchemin, avocat, Samuel Legrand, chirurgien, Jean Bougand, escuier, Tanneguy Bougand, docteur en médecine, Pierre Postel, tabellion royal, Pierre Corneille, écuyer, sieur de Douville, Thomas Corneille, écuyer, sieur de l’Isle, tous deux représentés par leur procureur, Mitres Pierre Corneille, bourgeoois de Rouen; pour nommer un tuteur à Marie Ballan, fille mineure de Marie Corneille et Guillaume Ballan. La mère est nommée tuteur et s’engage à faire dresser un inventaire des biens meubles et écritures provenant de la sucession. Le tout devr être vendu et le produit partagé entre les deux soeurs Marie-Madeleine et Marie.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1663, samedi 21 juillet – Les Vaux
Par devant François Picquot et Constantin Boullaye, tabellions royaux à Li­sieux, maistre Robert Le Chantre, prestre, chappelain et trézorier de l’é­glise paroissiale de Notre-Dame des Vaux, y demeurant, en la présence et du consentement de vénérable personne maistre François Guillard, prestre, curé d’icelle paroisse et de François Desperrois, escuier, sieur des Vaux, re­connait avoir reçu comptant en louis d’argent et monnoye ayant cours, de Mi­chel Lemarquand, chirurgien, bourgeois demeurant aud. Lisieux, ayant espou­sé Anne Bosquet, fille et héritière de feu François Bosquet, la somme de deux cents livres tournois pour le racquit et franchissement du principal de 14 livres 5 sols 8 deniers tournois de rente, en quoy led. François Bosquet et Olivier Vattier s’estoient solidairement obligés envers led. trésor par contrat du 7 janvier 1647.
= Arch. M.C., parch. 4 ff. – Analyse Et. Deville

1663, 26 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Adrien du Houlley, sieur des Loges, s’engage, à la décharge de Pierre Chouart, écuyer, garde de la porte du Roi, envers la Charité de Courtonne-la-Meurdrac, d’une somme de 227 livresque ledit Chouart est redevable pour le compte qu’il a rendu aux frères servants d’icelle Charité pour la gestion de son revenu pendant son année d’échevin.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

1663, 8 novembre –
Contrat de mariage entre Olivier Guérin, seigneur de Saint-Léger et des Champeaux, fils de feu Jacques Guérin, et de Catherine de Calmesnil, d’une part, et damoiselle Marie Ballan, fille de feu Guillaume et de Marie de Corneille.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1664, 11 mars – Les Vaux
Succession de Siméon Le Chantre, entre Jacques, Guy et Robert, ses fils
= Arc. M.C.

1664, 26 décembre.
Devant les tabellions de Pont-L’Evêque et Touques, Jean de Carville, écuyer, demeurant à Ners, vicomté de Falaise et Olivier Guérin, écuyer, sieur de Saint-Léger, procèdent au partage de la succession de feu noble homme Guillaume Ballan. Le premier lot comprenanit le lieu où ledit Ballan fisait sa demeure, comprenant 8 corps de logis et huit et huit tonnes se trouvant dans la maison; 11 pièces de terre, le Moulin de Tacue (ou Tacul) avec ses droitures et dépendances.
Le 2e lot 18 pièces de terre sises à Canapville, Englesqueville et Saint-Martin-aux-Chartrains et des rentes annuelles en argent et en nature s’élevant à la somme de 154 livres 10 sols 6 deniers, 6 poules et 1 chapon.
Les héritiers devaient payer à Marie Corneille, chacun 400 livres pour sa part de la succession par chacun an. Jean de Carville, en qualité d’aîné choisit le premier lot. L’acte est passé à Canapville le vendredi après midi 26e jour de décembre 1664, en présence de Pierre Ballan, sieur de la Champaigne, demeurant à Honfleur et Jean Cavelier, demeurant à Canapville.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE. Parch. 16 ff.

1664 – Norolles, Fauguernon
Sentence rendue aux pleds de la vicomté de Fauguernon, tenus à Saint-Philbert des-Champs par Adrien Le Sénéchal, lieutenant général en ladite vicomté, rejetant la saisie faite par Guillaume Quentin, procureur et receveur du bureau des pauvres , aîné de l’aînesse au Normand, sise à Norolles, dépendant de la sieurie de Mallon (Malou) contre André Herfort, Jean de Laistre et Michel Vattier, puinés de ladite ainesse, pour paiement d’arrérages de rente seigneuriale.
= in BENET (Armand).- Inventaire…, 1891, H. Suppl. 52.- B.49., p. 16-17.

1664
Archives SHL 1F556 : 1664 : Corbel ? (vicomté d’Orbec).

1665, 11 février – Courtonne-la-Meurdrac
Pièce de procédure entre M. Chouart et M. de Courtonne, au sujet d’une somme de 33 livres 9 sols pour la dette des rentes seigneuriales de l’aînesse de la Grasserie, à raison de 7 deniers, 7 chapons, 7 boisseaux d’avoine, mesure de Lisieux.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

1665, 29 avril – Courtonne-la-Meurdrac
Pièce de procédure devant le vicomte d’Orbec, entre Adrien du Houlley, sieur des Loges, et Pierre Chouart, écuyer, garde de la porte du Roi, au sujet d’une somme de 227 livres dues à la Charité de Courtonne-la-Meurdrac, par Pierre Chouart pour le compte qu’il avait rendu aux frères servants d’icelle Charité pour la gestion de son revenu pendant son année d’échevin (voir acte du 26 septembre 1663).
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

1665, 23 juin
Archives SHL : 1F318 : 23 juin 1665 : Marguerite Cailleux veuve de Philippe ­Enouf renonce à la succession de son mari sauf son douaire, sa­ dot.

1662 – 1666 – Fauguernon
Quittances données par Marie de Raveton, abbesse de l’abbaye Notre-Dame-du-Pré de Lisieux, à M. de Bois-Cordé, arrérages de 10 boisseaux 1 quarteron de froment, mesure de Fauguernon, de rente seigneuriale. (cf. autres actes)
= in Armand BENET.- Inventaire…, 1891, H. Suppl. 58.- B.55, p. 20

1666, 16 novembre
Aveu rendu à Jean de Carrey, écuyer, seigneur chastelain de Saint-Gervais, et seigneur du Chesne, de Goville, du Val, conseiller en la Chambre des Comptes de Normandie, par Robert de la Vigne, pour l’aînesse au Bienvenu, sise à Moyaux, en la sieurie du Chesne.
= Arch. SHL. Ms. FB 249

1666, 26 décembre – Saint-Germain-de-Montgommery
Auguste de Montgommery, chevalier, seigneur de la Potterie, la Bouteillerie, donne à ferme, plusieurs immeubles à Bonnet Duc de la Tour et à Ch. Cotte. Fait à Montgommery.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie, N° 253

1666
Reconnaissance par Pierre Jourdain, demeurant à Auquainville, et Jean Guillebert, de Cheffreville, pour Guillaume Sonnet, fils de Pierre, bourgeois de Lisieux, de rente de l’obligation de Robert Le Prévost, en présence de Jean Le Cousturier, greffier du vicomte de Chambrois.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1666 – Lisieux
1F613 : 1666-1691 : Robert Gaillard, commis à la recepte (recette­?) des francs fiefs à Lisieux puis greffier au bailliage vicomtal­(9 pièces) (document imprimé de 1665)

1666 – Montpinçon
Nicolas de Brossard, sr de Saint Nicolas ; Olivier de Brossard, sieur de Rouval ; Renvoyés au Conseil
Ysac Le Prévost, sr. du Bordage a.n.
Charles Meignerée, ancien noble
Robert Philippes, sieur des Roires, issu de Louis, ennobly en 1597
= Recherche de de Marle

1666
GENERALITE d’ALENCON
Election d’Argentan
p. 263
Jacques, sieur de Saint-Nicolas, à Echauffour, et Nicolas Le François, sieur de la Plesse, à Saint-Germain-de-Montgommery, portent d’argent à trois palmes de gueulles (maintenus)
= GRAVELLE-DESULIS.- « Recherche de la noblesse d’Alençon faite par de Marle », Annuaire de l’Orne, 1865, pp. 285-296; 1866, pp. 254-309; 1867

1667 : 6 janvier.
Archives SHL : 1F331 : 6 janvier 1667 : Sébastienne Haguelon demeurant paroisse­ St Germain à Lisieux vend ses biens à Pierre Le Roy de Rocques.

1667, 20 avril – Les Vaux
Partage des biens entre Françoise Noel, veuve de Jean, Henri, Gilles, De­launay, Guillaume Le Vavasseur et Alexandre Le Bourgeois
= Arc. M.C.

1667 : 24 septembre.
Archives SHL : 1F313 : 24 septembre 1667 : contrat de mariage entre Robert ­Fougey de Mesnil Eudes et Françoise Maurey de Lisieux.

1667, 24 octobre – Rocques
Jehan Lepetit, à l’intention de Jehanne Morisset, veuve de Me Jean Baptiste Bonnan, avocat, fonde à la charité de l’église de Rocques douze messes basses à célébrer par les chapelains de lad. charité, à perpétuité, aux jours et fêtes de saint Martin, Saint André, Saint Thomas, Saint Etienne, Saint Jean l’Evangéliste, Saint Mathias, les mardis de Pâques et Pentecôte, saint Jacques le Grans, Sainte Anne, Saint Lambert, et saint Mathieu apôtre, à huit heures du matin, et sonnées à plain vol par l’une des cloches de l’église l’espace d’un quart d’heure. Elle lègue à cet effet une somme de cent livres tournois.
= Arch. SHL. 9FA. Paroisse. Dossier Rocques. Pap.

1667, 10 décembre – Les Vaux
Succession de Michel Sallain, entre Claude et Françoise, ses filles
= Arc. M.C.

1667 – Lisieux
Renouvellement bail devant François Picquot et Constantin Boullaye tabellions jurés, par Nicolas Davy, procureur et receveur du bureau des pauvres, pour 6 années, à Blaise Le Roy, fils Robert, de maisons et héritages sis paroisse Saint-Jacques, au Nouveau-Monde, à cause du Lieu de Santé, pour 6 années moyennant 130 livres par an.
= in Armand BENET, Inventaire…, 1891, N°H. Suppl. 34.- B.31., p. 14

1667 – Lisieux
Obligation devant François Picquot et Constantin Boullaye tabellions jurés à Lisieux, par Nicolas Adam, envers le Trésor de Saint-Jacques, à la décharge de Pierre Costard, écuyer, sieur de la Quaize, trésorier au Bureau des finances d’Alençon, de 35 sols de rente à cause d’une maison sise à Lisieux, rue aux Fèvres.
= in Armand BENET, Inventaire…, 1891, N°H. Suppl. 110.- B. 107.

1667-1682 – Tordouet
Pièces de procédure concernant Jean Le Vavasseur, sieur du Buisson, demeurant à Tordouet, à propos de la succession des enfants mineurs de Anne Regnoult, veuve en premières noces de Me Louis Corbel.
= Arch. SHL. Papier, 9 pièces.

1667-1672 – Tortisambert
Procés intenté en usurpation de noblesse par les paroissiens de Tortisambert à l’encontre des Vigan de la Fresnaye
= AD14 – Don Lecharpentier (1934). F 5593 (liasse 131 pièces)

après 1667
Réponse au factum des Sieurs de Saint-Denis, et à eux signifiés par signifiés pour Abraham Caillard sieur de la Monnerie
= BN fol. Fm 17769 – Cité par Saffroy III, p. 701

1668
Archives SHL : 1F356 : 1668 : procédures pourMarin LOUIS tuteur de la fille de­ Nicolas.

1668, 11 janvier
Arrêt du Parlement qui maintient François Le Bouheiller dans son office de prieur malgré l’opposition de l’abbé et du couvent de Saint-Ouen.
= AD 76. 14 H 798

1668
Archives SHL : 1F524 : 1668 : Accord entre Louis Leliquerre (Leliquaire ?) et ­Pierre Le Fabre de Hazeray.

1668, 10 février
Entre François de Tiremois, écuyer, sieur de Prétot, fils et héritier de feu Gilles de Tiremois, écuyer, sieur de Saint-Blaise et de damoiselle Françoise de Calmesnil, ses père et mère, et noble dame Marie de Ballan, veufve d’Olivier Guérin, vivant écuyer, sieur de Saint-Léger et des Champeaux, d’autre part, ont été faites les conventions qui ensuivent C’est assavoir que ledit sieur de Prétot a promis prendre pour sa femme et légitime épouse noble dame Marie de Ballan avec ce qui lui peut compeller (?) et appartenir tant dant dant la succession echue enf… Ballan son pèreduquel elle est héritère en une moitié, que de celle à venir de Damoiselle Marie de Corneille et ce quelle peut avoir à prendre sur les biens de la succession dud. feu sieur de Saint-Léger suivant son traitté de mariage et la renonciation quelle a faite de lad. succession ou autre droit, dont et de de tous les biens et droits a elle appartenant lad. dame future épouse en faveur dudit mariage a donné la tierce partie en propriété aud. sieur de Prétot son futur époux arrivnt quelle decede avant lui sans enfants issus et et vivants de leur mariage – Lequel de Prétot lui a gagé le douaire coustumière sur tous ses biens présents et à venir du jour que douaire aura lieu sans autre demande et outre lui a autouné quelle remporte en exemption de toutes dettes et charges, sa chambre garbie, habits, linges, bagues, joyaux, meubles à son usage aussi un carosse attelé de chevaux ou la somme de six mille livres au choix de lad. dame future épouseetant entendus sil y a enfans dud. mariage et qu’ils vivent que les douaireries (?) et autres donationsdemeureront de nul effet à l’égard des enfants qui naitront et demeureront dudit mariage A ce présent consentante la dite damoiszelle de Corneille, mère dde ladite future épouse laquelle l’a reconnue pour son héritière en une moitié et a promis de lui garder sa part de succession se contentant a la rente ou portion de 800 livres qui lui ont ete promis par led. feu sieur de Saint-Léger et le sieur de Ners, ses gendres par contrat passé par devant Postel et d’Auge, tabellions au Pont-L’Evêque le 29e jour d’avril 1664, aux termes et condition portées par icelui et a refusé a nen pretendre ne demander au plus outre que ladit somme de 800 livres par an pour quelque cause ou en quelque manière que ce soit pour toutes pretendions et demandes quelconques. Fait et arrête le 10e de février 1668, présents les parents et amis desd. futurs mariés avec eux soussignés.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1668, février
Archives SHL : 1F406 : 23 février 1668 contrat de constitution de rente pour la­ veuve de Jean Bar

1668, 4 avril. Lisieux et Saint Désir
1F447 : 04-04-1668 : Gabriel Lepagno, faiseur d’eau de vie, de St ­Désir vend à Jean Barrois sergent ordinaire au bailliage, une­ chambre au manoir Barrois.

1668 – 21 avril
Archives SHL : 1F614 : 21 avril 1668 : dépôt de contrat de mariage : Paul­ Cordier (Meulles) et Marguerite Chevreul; (Moutiers Hubert ?)

1668 à 1772 familles Boudard, David (Davy)
Archives SHL 1F131 : 1668 à 1772 : Familles David (et Davy)(Pierre David­ associé de Boudard) : Héritages

1668 : famille David de Coquainvilliers, rentes, inventaires, comptes de recettes et dépenses. ­

1668, 27 juillet –
Champeaux, François-Olivier de Tirmois, sieur de Prétot, époux de Marie Ballan veuve du sieur de Saint-Léger et damoiselle Marie de Corneille mère de Marie Ballan, habitant alors avec ses enfants font un contrat par lequel ils reconnaissent que bien que vivant en commun, ils demeurent cependant séparés de biens. Le sieur de Prétot devait la nourrir et entretenir saine ou mallade moyennant quoi elle ne pourra rien lui réclamer d’une somme de 300 livres qu’elle s’était réservée par contrat précédent.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1668, 3 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Pierre Bunel et Philippe Delannay, tabellions, Pierre Chouart, écuyer, garde de la porte du Roi, lequel, comme héritier de Hélène Le Boctey, sa mère, reconnaît avoir vendu à Me Thomas Bousset, curé de Bienfaite, le principal de 21 livres 8 sols 6 deniers tournois de rente moyennat 300 livres tournois. Témoins: Guillaume Lefébure et Chrostophe Locquet, de Courtonne-la-­Meurdrac.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

1668, 18 novembre – Beaumont-en-Auge
Pierre Porée, demeurant audit lieu, prend à loyer pour un an, de noble dame Elisabeth de Berault, veuve du feu sieur de Clerze, demeurant à Saint-Etienne-la-Thillaye, deux bêtes de harnais, l’un de poil noir, l’autre de poil rouge, pour en jouir pendant led. temps, à chage de les nourrir et gouverner bien et dument et de les rendre en bon état avec la somme de 12 livres tournois.
= Arch. SHL. – 9 FA. Fonds Et. Deville.

1668-1676 – Mesnil-Simon
Généalogie des COLLET des BOVES présentée pour l’enquête de noblesse en 1676.
= AD14 – Fonds LE COURT. F 5065 (2 pièces)

1669
Archives SHL 1F92 : Acte de mariage entre Renée de Mailloc et Nicolas de Toustain.

1669
Archives SHL :1F792 : 1669-1673 : St Jacques de Lisieux : contestation au sujet ­des messes

1669
Archives SHL 1F552 : février 1669 et ensuite : Guernon d’Anfernet de ­Pont-Bellenger – plusieurs familles concernées. (Epiney ??)

1669, 5 janvier
Jacques Barrin, marquis de la Galissonnière, commissaire du roi en Normandie, donne acte à François Lambert, écuyer, sieur du Mont-Saint-Jean, Jean-Jacques Lambert, sieur de Bussy, et Pierre Lambert, écuyer, sieur de Saint-Mars, de la présentation de leurs titres de noblesse.
= Catalogue des Archives du Collège héraldique de France – Normandie – N°151

1669, 6 mars Lisieux.
1F368 : 6 mars 1669 : Pierre Toupelin, tisserand de St Germain de ­Lisieux s’oblige envers Antoinette Biennassez sa mère de la ­nourrir et la soigner.

166?. – Beaumont-en-Auge
David Toustain, demeurant à Drubec, reconnaît et confesse que Mrs les religieux, prieur claustral et couvent du prieuré de Beaumont-en-Auge, lui ont baillé en prêt, la somme de 86 livres pour le paiement de trois années de fermage à Jean Brière, écuyer, garde du corps du Roi.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1670-1720 Courtonne la Meurdrac.
Archives SHL : 1F115 – 1670-1720 : Relatif à Pierre Chouard sieur de la ­Rançonnière de Courtonne la Meurdrac.

1670 Lisieux.
Archives SHL : 1F179 : 1670 : supplique de Langlois au bailly de Lisieux.
Archives SHL : 1F544 : 1670 : famille Deshayes, 5 actes sur papier.

1670, 9 avril – Saint-Martin-de-Mailloc
Succession de François Biennassis, entre Robert et Jean ses fils

1670, 9 avril – Saint-Martin-de-Mailloc, Le Pré-d’Auge
Succession de François Bienassis, entre Robert et Jean, ses fils.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Le Pré-d’Auge ou Saint-Martin-de-Mailloc.

1670, 29 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Jacques Lenepveu et Jean Legendre, tabellions au siège d’Orbec, furent présents Louis Chouart, prêtre, Pierre Chouart, écuyer, sieur de la Grasserie, son frère, maître François Lailler, prêtre, Jean Jumel, sieur de Lespine, ratifient une transaction faite entre eux pour terminer le procès pendant au Parlement de Rouen, entre Pierre Chouart, soeir de la Ransonnière et Me Thomas Boissel, prêtre, curé de Bienfate, plaintifs, d’une part, et Me Louis Chouart, faisant fort pour Pierre Chouard, sieur de la Grasserie, son frère, et Me François Lailler, défenseurs, d’autre part.

Ledit sieur de la Ransonnière a vendu par ces présentes audit Louis et Pierre Chouard, tous les héritages sis aux paroisses de Courtonne-la-Meurdrac, Saint-Denis-du-Val-d’Orbec, consistant en 25 acres de terre ou environ, masures, maisons, près, terres labourables, bois, taillis et paturages, pour le pris de 6000 livres. Fait et passé à Orbec, le 29 mai 1670. Témoins Louis Daule, le jeune et Pierre Millecent, demeurant à Orbec.
= Arch. SHL. Parch. 6 ff. Analyse Et. Deville.

1670 – Moyaux
Succession de Robert Langlois entre Françoise Langlois, femme de Jean Dumoulin, médecin, et Georges Lebret, époux de Marie Langlois.
= Arch. SHL. 9FA – Doss. partage de biens.

1670 – Le Pré-d’Auge
Guillaume, Joachim, Nicollas et Marin, dit Vattier, déclarent qu’ils demeurent ensemble dans une maison du Pré-d’Auge qui appartient tant à Nicolas et Marin Vattier frères qu’à leurs soeurs, Jeanne et Louyse suivants les lots faits le 3 juin 1669. Dans laquelle maison, ils boivent et mangent ensemble d’un même pain et viande. Ils n’entendent acquérir aucune communauté de biens ensemble et ne répondent pas des affaires des uns et des autres… etc (Joachim, le sculpteur est décédé, il laisse uen famille soudée 4 garçons, 2 filles et sa veuve)
= AD 14 – 8E 21546, f° LXXXIX ?. Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 45

1671
Archives SHL : 1F181 : 1671 : Vicomté d’Orbec, plusieurs actes.

1671
Archives SHL : 1F814 : 1671 : St Michel du Brévedent : registre du Trésor.

1671
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne –  » Inventaire des titres du chartrier abbatial de la royale abbaye de Saint-Ouen de Rouen faict en 1671. » – fol. 89: Baronnie de Daubeuf-la-Campagne.
= AD. SM. 14 H 6

1672 – Lisieux.
Archives SHL : 1F727 : 1672 : Lisieux : fixation du prix du pain, condamnation­ de poissonniers.

1672, 30 avril –
Marie-Madeleine Ballan, veuve de Jean de Carville, demeurante à Falaise, vend, moyennat 15.000 livres, 3 pièces de terre dont une contenant un logis, sis à Saint-Léger, vicomté d’Exmes.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1672, 1er mai
Elisabeth-Madeleine de Thirmois, (Tiremois) fille de Laurent de Thirmois, écuyer, sieur de Tertu et et des Juays et de Madeleine de Lonlay, baptisée à Saint-Gilles de Caen, le 1er mai 1672, mariée par contrat à Trun, du 2 avril 1697, à Richard Périer, sieur de Carnettes (Ancienne paroisse réunie à Génevraye.), né vers 1666 et inhumé à la Génevraye le 20 février 1740. mme Périer fut inhumée à la Génevrye le 17 juillet 1698.
Armes: D’azur à un sautoir d’argent chargé de 6 cornets de gueules, liés de sinople.
= Ch. VEREL, Le Marquisat de Nonant, p. 147.

1672, 4 mai – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant Nicolas Davy et Jean Boscher, tabellions, arrangement entre Pierre Chouart, sieur de la Ransonnière et Sébastien Morel, de la paroisse de Saint-Denis-du-Val-d’orbec, au sujet de paiement d’arrérages de rentes dues sur quatre pièces de terre.
Témoins: François Desvaux et Jean Blondel.
= Arch. SHL. Parch. 2 ff. Analyse Et. Deville.

1672, 25 mai – Mesnil-Eudes.
Aveu rendu par Guillaume Montfort aux nobles enfants mineurs de feu François de Tournebu, sgr. du Mesnil-Eudes, La Pommeraye, et autres seigneuries, à cause d’une portion de terre à prendre dans ma cour nommée le « Clos Jouard », contenant acre et demy, moyennant à la Saint Michel six sous et à Noël un chapon un denier.
= Arch. SHL. 11 FA – 34 1 p. parch.

1672, 7 juin – Le Pré-d’Auge
Reconnaissance du contrat de mariage du 23 décembre 1669, de François Lesuffleur, fils de Jean et de feu Marie Boucquier, d’une part, et Françoise Bienassez, fille de Michel et de Marguerite Lormier, tous de la paroisse du Pré-d’Auge.
= Arch. SHL. 9F Deville. Dossier Le Pré-d’Auge. Parch. 9 ff.

1672
Compte des frais de procéduree pour la charité du Mesnil-Eudes rendus par Pierre Campion.
= Arch. SHL EE 210.2, 1 p. papier

1673 : 1er mars
Archives SHL : 1F333 : 1er mars 1673 : fieffé de rente de Pierre Thomas Bényer­et damoiselle Marie Amyot sa femme à Pierre Grandval de Glos.

1673, 22 mars – Bellou
Poursuites contre plusieurs tenanciers de la sieurie de Bellou en paiment de rentes
= Catalogue des Archives de la Société Historique de Lisieux. manuscrits formant le fonds de la Société au 1er août 1885, Lisieux, Lerebour, 1885, in-8, 99 p.
Archives SHL : 1F640 : 1673 : Repentigny : sieurie de la rivière, vente par­ Lepeltier.

1673, 23 juin – Canapville
Reconnaissance de rentes seigneuriales dues à S.A.R. Mademoiselle, pour terres à Canapville, par Adam Estièvre, receveur des tailles à Pont-L’Evêque, et autres. Note y relative: 1677.
= Arch. SHL. FL 772.

1673, 25 juin – Fauguernon
Copie d’aveu rendu à Françoise de Myre, châtelaine de Fauguernon, et à Louis-Jacques Le Conte de Nonant, pour l’aînesse Mignon, à Fauguernon.
= Arch. SHL. FB 44

1673, 14 juillet – Saint-Philbert-des-Champs, Fauguernon
Aveu rendu à Louis-Jacques Le Conte de Nonant, marquis de Pierrecourt, vicomte et chastelain de Fauguernon, etc., par François Godard, pour terres à Saint-Philbert-des-Champs, tenues de la sieurie de Coeurie ou Queurie.
= Arch. SHL. FH 262

1673, 5 août – Mesnil-Guillaume
Par devant François Delivet et François Rioult, Charles Amiot, demeurant au Mesnil-Guillaume, tuteur des enfants de feu Robert Amiot, fait remise à Pierre Chouard, sieur de La Ransonnière, écuyer, époux de Damoiselle Marie Amiot, tous les héritages de Robert Amiot, moyennant la somme de 900 livres.
Témoins: Jean Mourier, de Saint-Jean-de-Livet et Jacques Legrand.
= Arch. SHL – Parch. 2 ff. – Analyse Et. Deville

1673, 8 août – Courtonne-la-Meurdrac
Par devant les tabellions royaux, à Lisieux, Jean Le Jumel, sieur de Lespine demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, reconnaît avoir reçu de Pierre Chouart, sieur de la Ransonnière,la somme de 78 livres tournois de rentes seigneuriales.
= Arch. SHL. Pap. Analyse Et. Deville.

1673, 26 novembre – Lisieux
 » A la Houblonnière furent présents Etienne Houssaye, demeurant à Lisieux, d’une part et Georges Jourdain de la paroisse de Danestal, s’accordent lequel Jourdain s’est loué et a promis servir ledit Houssaye du mestier de thuillier et autre travail à quoy il voudra l’employer pendant un an à commencer le 1er décembre pour cent sols par mois. Témoins: Jacques Boscage, de la Boissière et René Vauclin, de Saint-Aubin-sur-Algot.
AD 14, 8 E 21553, f° 20 – Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 34

1673 Lisieux
Archives SHL : 1F782 : 1673 : St Jacques de Lisieux : différent entre le curé et­ les chapelains.

1673-76.
Archives SHL : 1F296 : 1673-76 : Adrien Anfray toilier d’Auquainville reconnaît­ avoir pris à bail une boutique à Lisieux près la porte de Paris ­moyennant 30 livres.
Reconnaissance de ce bail à l’instance de Pierre Bouquelon­ sellier demeurant paroisse St Jacques.

1674, 9 février
Déclaration pour la marque de la vaisselle d’étain.
= ISAMBERT, XIX, 126

1674, 27 avril – Tordouet
Sursis accordé à Guy de Chaumont, baron d’Orbec pour bailler son aveu de la seigneurie de Tordouet.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville. Dossier Tordouet

1674, 3 juillet
extrait d’un rôle d’amortissment du droit de tiers et danger, concernant Charles Marc de La Ferté, seigneur de Reux.
= Arch. SHL. CB 698

1674 3 juillet
Archives SHL : 1F107 – 3 juillet 1674: Domaine d’Orbec.

1674 26 août. St Pierre des Ifs.
Archives SHL : 1F605 : 26 août 1674 : Robert Crain sieur de la Bretonnière cède­1200 livres tournois dues à sa femme par la mère de celle-ci. St ­Pierre des Ifs.

1674, 17 septembre – Courtonne-la-Meurdrac
Succession de Mathurin Hardouin, de Courtonne-la-Meurdrac, partage de ses biens entre Nicolas et Louis, ses fils.
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1674, 30 novembre
Bail et adjudication de le ferme de la marque de l’étain.
= ISAMBERT, XIX, p. 15O

1674, 30 novembre – Les Vaux
Succession de Guillaume Bunel entre Robert, François et Guy, ses fils
= Arc. M.C.

1674 – Condé-sur-Sarthe
A Nosseigneurs du Parlement. Requête de Jacques de Saint-Denis, sieur de Vervaine, contre Abraham Caillard, sieur de la Monnerie, se prévalant d’un arrêt du 16 juillet rendu en faveur de Claude de Meule contre ses soeurs dans l’affaire féodale de Pierre de Meule, leur oncle.
= BN fol. Fm 17768 – Cité par Saffroy III, p. 701
Archives SHL : 1F295 : 1674 : Famille Bence : comptes de Famille et pièces de ­procédure relative à la gestion de Thomas Bence des affaires de ­la succession.

1675 – Alsace
Dans les papiers de Graindorge d’Orgeville, voir « Dénombrement par subdélégation des boeufs et chevaux d’Alsace.
= AD 14 2E 358

1675 – Lisieux.
Archives SHL : 1F481 : 1675 : contrat de mariage entre Pierre PIERRES sieur de­ La Boullaye et Anne Lefèvre (Lisieux)
Archives SHL :1F182 : 1676 : extrait du greffe de la Vicomté de L’Aigle.

1676, 11 juin – Les Vaux
Succession de Guillaume Noel
= Arch. M.C.

1675.;
Archives SHL : 1F647 : 1675 : N.-D. des Vaux :vente d’une pièce de terre par ­Picquot de St Lubin de Bouttemont à Nicolas Houlette.

1675 Lisieux
Archives SHL : 1F744 : 1675 : Lisieux : laissez-passer pour cidre.

1676, 2 mai/19 juillet
Requête des religieux du prieuré de Beaumont-en-Auge et délibération des segnieurs de l’abbaye de Saint-Ouen au sujet du prêt des chartes et papiers concernant ledit prieuré.
= AD 76. 14 H 798

c. 1676
Factum pour Jacques de Saint-Denis, sieur de Verveine et Magdeleine Le Breton, veuve de George de Ridouet… sieur de Censé … contre Abraham Caillard… sieur de la Monnerie (Demande en confirmation d’une sentence du 2 juillet 1676, relative au partage des biens de Gabriel de Montgommery)
= BN. fol. Fm 17767, cité par Saffroy, III, p. 701

1676, 2 mai/19 juillet
Requête des religieux du prieuré de Beaumont-en-Auge et délibération des senieurs de l’abbaye de saint-Ouen au sujet du prêt des chartes et papiers concernant ledit prieuré.
= AD 76. 14 H 798

1677, 6 septembre
Factum pour le cardinal de Bouillon, abbé de Saint-Ouen, contre M. de Bouthillier de Chavigny, prieur de Beaumont-en-Auge, au sujet de la présentation à la cure de Saint-Pierre-de-Tourgéville.
= AD. 76. 14 H 802.
+ IND. LE CACHEUX, 1938, p. 253.

1677 : 10 septembre
Archives SHL : 1F339 : 10 septembre 1677 : reconnaissance de communication de ­pièce de procédure faite par Robert Gaillard, greffier des ­arbitrages de Lisieux à Louis Poullain sieur du Désert et Jean Devaux.

1677-78
Archives SHL : 1F335 : 1677-78 : pièces de procédures pour Claude Guéret ­marchand à Auquainville contre Marc Antoine de Mauduit écuyer­ sieur de la Rozière.

1678, 26 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Racquit amortissement fait par Me Nicolas du Houlley, écuyer, cons. au parlement de Rouen, Adrien et François du Houlley, écuyere, enfans et héritiers de feu François du Houlley, sieur de Courtonne, vivant conseiller du roi, lieutenant général, civil et criminel en la vicomté d’Orbec et son Enquêteur Commissaire examinateur pour la juridiction dudit Orbec, moyennant la somme de deux mille livres d’une partie de 150 livres ts. de rente créée solidairement par les sieurs du Houlley et de Courtonne pere au profit de Jacques Toisin père conseiller au Parlement de Rouen, le 4 juillet 1635, Rente contituée au denier 14 d’une rente
= Arch. SHL. 11 FA – 34

1678, 10 décembre – Fauguernon
Charles de Parey, écuyer, seigneur de Combray et du Pec rend aveu et fait hommage du Pec.
= AN. PP. 27 (4616)

1678
Déclaration du revenu temporel de la roïallle abbaye de saint-Ouen de Rouen que baille au Roi notre souverain, à cause de sa duché de Normandie Emmanuel-Théodore de la Tour d’Auvergne, cardinal de Bouillon, Grand Ausmonier de France, abbé commendataire d’icelle abbaïe de saint-Ouen
= AD 76. 6 BP 187, 34 feuillets

1679, 18 mars – Fauguernon
Charles de Parey, écuyer, seigneur de Combray et du Pec rend aveu F.T.S. du Pec ou d’Alepet (Vicomté d’Orbec).
= AN. PP. 26 (3074) – P 877 (32)

1679, 29 juin – Fauguernon
Charles de Parey, écuyer, fils de Laurent – Arrêt sur aveu d’1/4 de fief du Pec du 18 mars.
= AN. PP. 29 (6935 – P 895 (52)

1679, 1er juillet – Rouen
 » Le fermier de la marque de l’étain a fait assigner le marchand de Rouen , le sr Bondou, pour défaut de déclaration et de marquage de deux pièces d’étain. Les deux pièces ont été livrées au receveur de la romaine, le sr Bombe sur le vaisseau qui amenait cent quarante huit pièces ; les deux objets incriminés ont été rendus par le sr Bombe et saisis avec les cent quarante huit pièces marquées… »
= A.N. G7 491, cité in Correspondance des Intendants avec le Contrôleur Général des Finances. 1677 – 1689. Naissance d’une administration – Sous série G7 – Inventaire analytique, Paris, Imp. Nat., 1989

1679 : 9 octobre
Archives SHL : 1F336 : 9 octobre 1679 : supplique de Sébastien Gosset­ d’Auquainville à Monseigneur Le Blanc conseiller du roi, maître­ des requêtes à Rouen au sujet d’un procès.

1679 – c.1782.- Rabut et Coquainvilliers
Famille de Bouquetot – Fiefs et seigneuries de Rabu et de Coquainvilliers
= AD14 – Fonds LE COURT. F 5067 B/ (9 pièces, 1 plan)

Archives SHL : 1F134 : 1680 ? : lettre, autorisation de pratique du métier de­ droguiste, épicerie, cirier.

1680, 4 mars – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de Thomas Desperriers, prêtre bachelier en théologie, de la faculté de Paris, curé de Saint-Amand-des-Hauters-Terres, pour une pièce de terre « Les Quatre acres Guérin », contenant quatre acres, en l’aînesse des Guerriers, dépendant de la baronnie de Courtonne, appartenant à Mgr. l’évêque-comte de Lisieux.
= Arch. SHL. Parch. Analyse Et. Deville.

1680, 10 mars
Arresté de compte entre Christophe Hardoin, chapelain de la Charité du Mesnil-Eudes et Jean Boucher fils Pierre de la paroisse de Lyvet.
= Arch. SHL EE 210.1, 1 p. papier

1680, 13 juillet – Montpinçon, Tortisambert
Par devant Henri Fargu et Etienne Defresnay, tabellions au siège de Montpinçon, fut présent Jehan Le Rossignol, de la paroisse de Tortisambert, lequel vend à vénérable personne, Me Philippe, curé de Montpinçon, une pièce de terre moyennat 14 écus.
= Arch. SHL. Analyse Et. Deville. Parch.

1680, 12 septembre – Le Coudray
Compte de tutelle rendu en bailliage d’Auge par noble dame Esther Orieult, veuve de Jacques Bréard, écuyer, sieur de la Motte, à Paul de Borel, écuyer, sieur de Courseulle, et à noble dame Anne Bréard, son épouse, à Louis-Gaspard Auber, seigneur de Geffosse, et à noble dame Jeanne-Thérèse Bréard, son épouse.
= Arch. SHL. BC 797.

1680 Beaumont en Auge.
Liste des biens et désignation par paroisse
Inventaire des titres, lettres et escriptures concernant le bien et revenu du Prioré Nre. Dame de Beaulmont en Auge. Membre dépendant de l’abbaye Saint Ouen de Rouen tirés du chartier de ladite abbaye. 1680

Premièrement
Lettre de confirmation des dons faicts audit prioré en 1221, cotté A
Confirmation faite par Robert Bertran de la donation faicte par feu sa mère au prieuré de Beaumont en 1264
Lettre de Philippe Roy de France au Bailly de Rouen pour faire jouïr les religieux dudit Prieuré et lever leurs fiefs arrieres fiefs et autres rentes et redevances en plusieurs paroisses en 1277
Vidimus de Robert Bertran par lequel le Prieur et Religieux de Beaumont sont exempts de payer aucune coustume pour vendre et achapter dans la ville de Honnefleur en 1283
Chartre de Robert bertran touchant plusieurs servittudes auxquelles le prieuré luy estoit redevable et desquelles il delivre et affranchy led. prieuré en 1297
= AD 76 14 H 797 A revoir !!!!!

1680 Tourgéville
Archives SHL : 1F794 : 1680 : Tourgéville : rente de 50 francs fondée par Jeanne ­Lecoq en faveur du trésor et des curés.

1681, 30 juillet –
Aujourd’huy mercredy trentiesme jour de juillet mil six cenz qauatrevingt un en la chambre du conseil à falaize, devant nous Alexandre fouasse escuier sieur de Noirville conseiller secrétaire du Roy Maison et Couronne de france et de ses finances Lieutenant général Civil et criminel au bailliage de Caen pour le siège de falaize et commissaire enquesteur et examinateur dudit lieu présence de Mrs Jacques Deuzot Gabriel Le maignenescuier, henry ourry, philippe Robert et Guy Rivon conseillers assesseurs assistans et de Me Pierre Danois, nostre greffier ordinaire.
Au rapport de Me Jacques LeJoudayer aussi conseiller assesseur en ce siège a este procédé à l’estat et distribution des deniers provenant de l’adjudication par devers des maisons et héritages ayant appartenu à Nicolas de St Clair éscuier et à damoiselle charlotte costard sa mére decrettes par Maistre Toussaint Le Prieur sieur de Treize Sainct l’un des conseillers assesseur dudit siège, Et a luy adjugés par le prix de quinze mil livresfrancs deniers venants es mains dudit sieur de st clair et de lad damlle sa mère et conformément au constra de vente quils en avoient fait au sieur de Treize sainct et la charge dudit decret payé devant les nottaires de cette ville le troise mars dernier en conséquence duquel contrat ayant lefit Sr de Treize Sainct saisy lesd. héritages dont y ayant une petite portion faisant partie des prés de Monthardy situés sous la juridiction de Trun Bailliage d’Argentan et tout le reste d’iceux situés sous notre détroit La cour pouyr éviter la multiplicité de decret nous auroit attribué et renvoyé ledit decret en circonstances & dépendances par son arrest du treiziesme jour de mars dernier duquel enfin ledit sieur de corplant ayant poursuivy et fait toutes les dilligences il auroit enchery lesdittes maisons & héritages à la somme de quinze mil livres au proffit commun des créanciers en exemption des traiziesmes Lesquels Luy auraoient esté adjugés par sentence de ce siège exercat devant ledit sieur Lemaignen le dix huit juin dernier pour nostre absencee et celle de nostre confrere et du sieur Deuzot premier assesseur saouf neantmoins les encheres au proffit particulliere qui estaient renvoyées à la quinzaine ensuivt. ou ne sestant trouvé ucune personne pour coucher des encheres au proffit particullier il fut dit que l’adjudication au proffit commun auroit lieu par sentence du deuxe juillet aud. an
texte amputé, manque origine

1682, 28 juin – Courtonne-la-Meurdrac
Aveu de noble homme Jacob du Houlley, sieur d’Anfernet, Me Adrien Chouart, curé de Courtonne, Philippe Chouart, à Adrien du Houlley, sieur de Courtonne,d’une aînesse au Clos dit Ameline, appelée « l’Aînesse aux Guerriers ».
= Arch. SHL. 9 FA. Fonds Et. Deville.

1682
Archives SHL : 1F184 : 1682 : manuscrit.

1682 : 19 décembre
Archives SHL : 1F348 : 19 décembre 1682 : comte de gestion de la succession du ­feu Nicolas Foucques bourgeois de Lisieux pour sa fille­ Geneviève.

1682-1703
Quittances de rentes seigneuriales payées au prieuré de Beaumont-en-Auge pour le fief des Tuileries, par Paul de Borel, écuyer, seigneur de Courseulle. Billet du procureur.
= Arch. SHL. FL 774, 6 pièces.

1683, 3 mars – Courtonne-la-Meurdrac
A Orbec, en la Chambre du Conseil, devant nous Yves de Foucques, écuyer, sieur de la Pilette, conseiller du Roi, lieutenant ancien, civil et criminel en la vicomté dud. Orbec, entre Jean Le Jumel, sieur de Lespine, demeurant en la paroisse de Courtonne-la-Meurdracn tant en son nom que qualité d’échevin de la Cahrité fondée en l’église de Courtonne, demandeur,
Contre Pierre Chouart, écuyer, sieur de la Ransonnière, garde de la porte du Roi, demeurant en la paroisse de Faverolle. Sentence à propos de deniers dus à la Charité.
= Arch. SHL. 9 FA. Parch. 3 ff. Fonds Et. Deville.

1683 – Orbec
 » Deux benetiers d’estain enchassés dans la muraille (de la chapelle de l’hôpital) donnés par feu Mr. de La Licorne Deschamps estannier en ce lieu  »
= A.D. Calvados – Série H. Suppl. Orbec, 1.387 A.88

1683-1688 – Saint-Martin-de-Mailloc
Claude Le Licquerre et Nicolas Hue, tisserand
= Arch. SHL. – 1 p. parch. et 7 p. papier.

1683 – Reux
Pièce de procès; noble dame Catherine Lucas, femme de Pierre Le Gouez, écuyer, sieur de saint-Vaast, fils de Philippe Le Gouez, écuyer et de damoiselle Catherine Gosse, contre Charles -Marc de La Ferté, chevalier, seigneur de Frainville, châtelain de Reux, conseiller au Grand Conseil, poursuivant en décret.
= Arch. SHL. BC 565

1683.- Tôtes
Le Vallois de Toste
= AD14 – Fonds LE COURT – F. 5073, 1 pièce

1684 Lisieux
Archives SHL : 1F803 : 1684 : Lisieux : rôle de taille (copie dactylographiée)

1684 – Freneuse
Partage de la succession de Robert Le prévost, curé de Freneuse.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1684 – Fervaques
Transport de rente par Marie Le Prévost, veuve Chemin, et Robert Chemin, son fils, de Lisieux, à Jean Le Prévost, sieur de La Daugerie, de Fervaques.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1684
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Baronnie de Daubeuf-la-Campagne – Défense faite aux paroissiens de se placer dans le choeur de l’église.
= AD. SM. 14 H 1359

1684.- Touques
Documents concernant un nommé Vattier
= AD14 – F 5432

1685, 5 mars – Danestal
Ont été solennellement mariés en l’église du Pré-d’Auge, par nous vicaire dudit lieu, la personne de Georges Jourdain fils de Guillaume et de Jeanne Boscage, fille de feu Guillaume et de Marguerite Houssaye ses père et mère de cette paroisse d’autre part. les publications faites par 3 dimanches consécutifs dans lesquels il ne s’est découvert aucun empêchement.. fait en présence de Jacques Boscage, frère de ladite épouse, Sébastien satis, Jean Boscage, Charles Arnoulin, Marguerite Houssaye, Marie Jpurdain, Françoise Barbe et Marie Satis et plusieurs autres (Georges ne signe pas, il fait lune des mercs habituelles des tuilliers, la spirale)
AD 14 – Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 36

1685
Archives SHL : 1F698 : 1685 : copie d’un acte de succession par François Glasson ­écuyer.

1685, 25 mars – Lisieux
Procès entre les maîtres cordonniers et les carreleurs (= savetiers ?) de Lisieux – Etat des demandes – Factum – Sentence rendu par Jean Delaunay, bailli vicomtal de la haute justice de Cormeilles.
= Arch. SHL. – Fonds ancien : ED 282. 7 pièces

24 avril 1685. Lisieux
Archives SHL : 1F187 : 24 avril 1685 : supplique adressée par Michel Le Prévost, ­écuyer sieur de Cormeilles et autres à l’évêque au sujet d’une ­fondation faite par Louis de Paray sieur de Malou son oncle. ­Refus de l’évêque et signature autographe de Léonord II de ­Matignon.

1685 : 1 e mai
Archives SHL : 1F347 : 1er mai 1685 : salvations que Jean Foucques baille aux­ contredits que Nicolas Foucques a fourni au compte que lui a­ rendu l’administration des biens de Geneviève Foucques.

1686
Archives SHL : 1F173 : 1686 : Claude de Harryuel, abbé de Notre Dame… diocèse ­de Soissons.

1686 – Lisieux
Procédures et transactions entre les cordonniers et les savetiers de Lisieux.
= Arch. SHL. – Fonds ancien : ED 136. 4 pièces

1686 ; Saint Aubin sur Risle
Archives SHL : 1F44 – 1686….
Le Loutrel de Saint Aubin sur Risle : lettres, baux, partages…
nombreuses pièces.

1686 et suivantes Archives SHL 1F45 –
Le Loutrel de Saint Aubin sur Risle (suite)

1686, 16 avril – Le Pré-d’Auge
Baptême de Martin, fils de Georges Jourdain et de Marguerite Houssaye. Parrain, Martin Le Roullier, de Coquainvilliers, sa marraine, Barbe satis.
AD 14 – Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 36

1686, 29 juillet – Le Pré-d’Auge
Mariage de Joachim Vattier sieur du Pray avec Marie Bense. Dot de 2.400 livres
(Veuf, il se remarie le 27 septembre 1689 avec Marie Gosset).
Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 46

1686
 » On a fait des taxes…
 » Les droits des courtiers et jaugeurs ont été establis en 1675…
« Le papier timbré, la marque des ouvrages d’orfévrerie d’or et d’argent et de la vaisselle d’étain et la ferme de la vente du tabac ont été commencé en 1674…
« … Voila les affaires qui ont été faites pour soutenir la Guerre depuis 1672 qu’elle a commencé jusqu’au mois de juillet 1675 que, la paix ayant été signée avec les Estats de Hollande et ensuite conclue avec l’Espagne, les dépenses de la guerre ne pressèrent plus si vivement… »
= Cité in Mémoire de M. Desmaretz sur l’Etat présent des affaires in Correspondance des Contrôleurs généraux des Finances publiée par A.M. de BOISLISLE, Paris, Imp. Nat. 1874, t. I, pp. 543-544

1686.- Le Brèvedent
Aveu rendu à Jean-Baptiste Colbert, baron de Creully, par Françoise de Mire, fille et héritière de Nicolas de Mire, du fief de Brèvedent.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1686-1744 – Roncheville
Registre des rentes du domaine de la vicomté et baronnie de Roncheville – 7 registres in-4°, reliés en parchemin.
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 530), Paris, 1976, p. 208.

1687. 27 novembre.
Archives SHL : 1F56 – 27 novembre 1687 :
Par devant Antoine Caignon tabellion à La Haye du Puits, Dom ­Léonor de La Rivière de Thibermont, religieux profés de l’abbaye de Lessay, prieur de Boulleville s’étant retiré vers Messire louis du Fay, chevalier, marquis haut-justicier de La haye-du-Puits, baron de Bonnebosq, seigneur et patron de ­Saint-Thurin,, le Favril, de Saint-Eugène, conseiller du roi,­pour lui représenter que sur la demande que lui faisait le procureur fiscal audit sieur prieur de Boulleville d’une déclaration de son temporel comme étant de la fondation des anciens seigneurs dudit marquisat il ne pouvoit plus y comprendre les droits de deux foires qui se tenoient de tous temps sur le territoire dudit prieuré, l’une le jour de la Magdelaine, vingt-deux de juillet, l’autre le jour saint Barthélémy… celle-ci ayant cessé d’exister depuis une vingtaine d’année et la première depuis deux ans en raison de l’incommodité des lieux.

1687, 13 mai – Rocques
Gilles Doisnard, prévost, Pierre Grouard, eschevin, Robert Pollin, Pierre Boudard, Hélie Dunot, François Lebrosessois, Jehan Deschaufour, Eustache Bougon, Guillaume Le Roy, Mathieu Pinchon, Pierre Bounots, Guillaume Prevost tous frères servants en la charité de l’église de Rocques, et autres paroissiens, baillent et fieffent à rente foncière, à charles Vimont, sieur de la Valette, bourgeois de Lisieux, deux aestres de maison faisant partie d’un plus grand corps de logis sis à Rocques, dans la cour de Charles et Guillaume Trouplin moyennant 23 livres de rente foncière. Copie collationnée le 19 octobre 1687.
= Arch. SHL. 9FA. Paroisses dossier Rocques. Parch. 2 ff.

1687, 23 décembre – Ouilly-le-Vicomte
Echange entre les religieux de l’Hôtel-Dieu de Lisieux et Louis Le Liquerre, sieur du Désert, de pièces de terre à Ouilly-le-Vicomte.
= Arch. SHL. Ms. FB 288

1687.- Le Brèvedent
Arrêt de la Cour des Comptes déchargeant les héritiers du marquis de Pierrecourt de rendre aveu au roi du fief de Brèvedent relevant de la baronnie de Creully.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1688
Archives SHL : 1F149 : 1688 : Christophe Drouin et Elisabeth Le Gendre :­déclaration de maisons pour viager.

1688, 21 janvier – Pays d’Auge Chemins
Alençon 21 janvier 1688
« …Les chemins du Pays d’Auge sont impraticables en hiver c’est pourquoi les habitants de Lisieux ont obtenu un arrêt autorisant le transport et la conservation de leurs boissons dans des barils du mois d’octobre au mois de mars. Le nouveau fermier des aides a interdit l’usage des barils pour obliger les gens à aller au cabaret. L’Intendant estime que la demande du fermier doit être rejetée et qu’il doit agir comme le précédent fermier… »
= A.N. G7 71 cité in Correspondance des Intendants avec le Contrôleur Général des Finances. 1677 – 1689. Naissance d’une administration – Sous série G7 – Inventaire analytique, Paris, Imp. Nat., 1989, p. 238

1688, 9 février – Moyaux
Compte de gestion présenté par Jean Osmont et Louise Langlois, sa femme, de la succession de Jean Fontaine, de Moyaux.
= Arch. SHL. 1F – Papier 24 ff. Analyse Et. Deville.

1688, février
 » Le Contrôleur Général aux Intendants des pays d’aide..
 » Le Roi a rendu un arrêt pour faire cesser toutes les contestations au sujet de l’excédent de jauge. Chaque intendant doit, en conséquence faire une enquête sur les contenances locales, les règlements de police, la contenance des vaisseaux de toute nature et les statuts des maîtres tonneliers pour la fabrication de ces vaisseaux. Il devra aussi indiquer les rapports des anciennes mesures avec les nouvelles et leur utilité respective, et enfin signaler la jauge la plus convenable à établir pour le commerce de la province, sans qu’il en résulte un trop grand préjudice pour les particuliers détenteurs des anciennes mesures et les moyens de régler la fabrication et la marque des mesures ainsi que les peines à infliger aux contrefacteurs.
( » Entre autres documents relatifs à cette matière, une lettre du Contrôleur Général à M. de Bouville (18 février) sur l’emploi de barils de la contenance de trente pots (barillage), permis à Lisieux pendant une partie de l’année, du mois ‘octobre à la fin de mars, ainsi que les pièces envoyées, le 20 novembre 1687, par le fermier, qui conteste ce privilège, fondé sur l’usage ancien aussi bien que sur l’usage des chemins, et, le 21 janvier suivant, par M. de Bouville qui soutient la cause des habitants.
 » Dans la généralité voisine de Caen, la jauge n’existait pas, la seule mesure de détail était la pinte d’Arques qui variait en chaque endroit ; en gros on se servait de vaisseaux d’une contenance de trois, six ou huit cents pots et même d’autres si volumineux qu’ils passaient pour immeubles (Lette de M. de Gourgue – 12 novembre 1688).)
= Cité in Mémoire de M. Desmaretz sur l’Etat présent des affaires in Correspondance des Contrôleurs généraux des Finances publiée par A.M. de BOISLISLE, Paris, Imp. Nat. 1874, t. I, pp. 543-544

1688, 20 juin
 » L’absence d’un représentant des fermiers généraux empêche de faire les procès-verbaux demandés sur les jauges des vaisseaux…  »
= A.N. G7 71 cité in Correspondance des Intendants avec le Contrôleur Général des Finances. 1677 – 1689. Naissance d’une administration – Sous série G7 – Inventaire analytique, Paris, Imp. Nat., 1989, p. 238

1688, 6 septembre
Brevet du roi Louis XIV nommant Louis Gabriel galliot, sieur des Coutures, archer des chasses du roi.
= Arch. SHL. A 149.
= Archives SHL : 1F99 – 1688 – Gage-plège de la sieurie de Silly à Pierrefitte

1688
Pièce isolée concernant le prieuré de Beaumont-en-Auge.
= AD. 76. 14 H 1521
+ IND. MOURADIAN, 1980, p. 46.

1689, 1er février
Requête au bailli de Lisieux pour Me Adrien Le Vavasseur, lieutenant général audit bailliage.
= Arch. SHL. BA 281.

1689, 25 septembre – Le Pré-d’Auge
A tous ceux qui ces lettres verront ou orront, salut, Scavoir faisons que ce jourd’huy dimanche après midy vingt cinq septembre Lan mil sept cents quattre vingt neuf par devant nicolas Bazin et gabriel duclos tabellions royaux en la vicomté dauge pour le siège de… furent present venerable et discrete,personne messire françois gosset pretre habbitue en leglise parroissiale Saint Cande le jeune de la ville de rouen y emeurant d’une part et honneste homme Joachim Vattier sieur du Pray Maistre fayencier de carreaux de la parroisse du pred’auge d’autre part lesquels instance et requisition l’un de l’autre et apres que lecture et communication leur a ete faite d’un escrit en papier en forme de traite du futur mariage dentre lediit sieur Vattier et honneste fille Marie Gosset soeur dud sieur Gosset sous leurs faicts privés cy après inséré et reconnu… Pour parvenir au mariage… entre Maistre Joachim vattier … fils et héritier de deffunt Joachim Vattier et de Barbe duval ses pere et mere et Marie Gosset fille de deffunt maistre alexandre gosset et perrette dalencon ses pere et mere de la paroisse du pre d’auge Led. Vattier… a gaige douair et de la part de lad Gosset du consentement de lad perrette dalencon sa mere, de françois gosset… de maistre Jehan Gosset dem. à Lisieux ses freres du sieur Estienne Le Coulteux Premier conseiller, eschevin et capitaine des bourgeois de la ville de Rouen , du sieur Louis Catalan marchand aud. Rouen, de Monsieur et MAdame du pred’auge du sieur Jacques Thomas et autres parents et amys soussignes a promis prendre en pour son legitime epoux Led. Joachim vattier en faveur duquel legitime mariage Led. sieur Gosset pretre a promis payer et fournir auxd. futurs epoux la somme de sis cent livres trois jours avant la célébration…… Signe Vattier, M. gosset, J. dallencon, f. Gosset, M descorchas, gosset, Le Couteulx, Vattier, Thmas, Cathalan, G. Boscage, p. Boscage, Requier, et Pierre Le SAuvage,
= AD 14 F 7447 (Dossier Guérin à revoir pour d’autres contrats concernant la famille Vattier)

1689, 18 décembre – Le Pré-d’Auge
Baptême de Anne, fille de Georges Jourdain et de Marguerite Houssaye. Parrain, Jacques Boscage, marraine, Marguerite Boscage
AD 14 – Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 36

1689 – Manerbe
Famille Haes (1 pièce)
AD 14 2E 383 –

1689-1855 – Le Pré-d’Auge
Vente de terre à Robert Daragon, sieur de Longprey.
Vente de biens et cessions de rentes.
Douze pièces diverse relatives à l’achat d’une pièce de terre au Pré-d’Auge apparteant à la famille Boscage.
= Arch. SHL. 3F 98 Cailliau. Parch. 3 p. Pap. 21 p.

1690
Archives SHL : 1F788 : 9 octobre 1690 : taille à Barneville la Bertran.

1690 : 2 juillet
1F338 : 2 Juillet 1690 : procès verbal d’expertise d’une maison ­située Grande Rue à Lisieux

1690, 1er octobre – Tôtes
Charles Le Vallois, écuyer, sieur de Toste.
= AD Orne. H 5270

1690 – La Brévière
Devant nous, Jean Ler Prévost escuyer, sieur de la Porte Conseiller du Roi, Lieiutenant général antien Civil et Criminlau Bailliage Dallençon pour les Vicomtés d’Exmes et Trun enquêteur et Commissaire examinateur auxdits sièges Le dix sept Iesmee jour de novembre mil six centz quatre vingt dix aud lieu de Trun
S’est présenté Jouaquin de Saint Denis Escuyer sieur de la Brévières lequel assisté de Me Chazrles Callix son procureur nous a remontre que suivant contrat passé devant les nottaire du Pont de Livarot le trois Iesme jour davril mil six cents quatre vingt sept Isac de Brossard Escuyer sieur Du Val de la Paroisse de Moneu..(?) luy avoit fait vente et transport de la somme de Cent cinquante quatre livres a avoir et prendre sur françois morel de la paroisse de heurtevent son fermier lequel transport il auroit fait signiffier dès le seiziesme jour d’avril de laditte année mil six cents quatre vingt sept audit françois morel neanmoings avec deffences de sen dessaisir et ce par exploit de Jean Roussel huissier Commre a livarot le dix sept iesme jour dudit moiss et an neanmoings damoiselle Charlotte de Mannoury femme civilllement séparée davec ledit sieur dunot se seroit fait adjuger les prix et fermages deües par ledit morel par sentence renddue en la juridiction de viconté dud lieu le six iesme jour de may en suivant comme étant lesdits héritages a fermes aud morel de la succession de ses père et merre de sa ditte femmepar consequent a elle appartenant et ledit morel condamner luy en passer Bail et faire les payment ce que ledit morel fermier auroit fait notiffiér aud sieur de la brévière par exploit de louis goudon sergnt royal en ce viconté du vingt huit iesme jour de may mil six cents quatre vingt sept ce qui a obligé ledit sieur de la Brévière se voyant ainsy… de mettre en action ledit sieur dunot par devant nous pour voir dire que ledit transport sera sur lui revalidé et quil sera condamné par corpsau payment de ladityte somme de cent cinqte quatre livres transportées avec despens….
= AD Orne – 1E 2425 – 1 p. parchemin.

c. 1690
« Factum pour… Suzanne Ardier, veuve de Mr Des Hameaux, conseiller d’setat ordinaire… contre Françoise de Mire, veuve de… Jacques Louys Le Comte, marquis de Pierrecourt ». Cette dernière, originaire de Normandie et se disant seigneur de Bretteville-en-Caux, a quiité la province pour habiter à Paris. Le problème est de savoir quelle coutume suivre en ce qui concerne les rentes qu’elle doit ?
= Bibl. nat. ms. nouv. acq. franç. 2456, fol. 184-185.

1690 : 14 décembre
Archives SHL : 1F276 : 14 décembre 1690 : maître Savetier à­ Rouen reconnaît avoir reçu de Charles Deshommetz la somme de 200­ ivres pour le rachat et amortissement annuel de 11 livres 2 sols ­de rente.

1691
Archives SHL : 1F137 : 1691 : plusieurs actes d’acquisition ou de vente de la ­terre de Boislouvet.

1691, 7 février – Les Vaux
Compromis entre le Chapitre de Lisieux et Me Adrien Le Petit, curé de Notre-­Dame des Vaux, au sujet de la portion de ce dernier.
= Arch. M.C., papier 2 ff. (ARCHIVES A.- Fonds Et. DEVILLE – 1.- Lisieux – Cathédrale Saint-Pierre – 02.- CHAPITRE) – Analyse Et. Deville

1691, 24 mars
Brevet d’huissier en l’amirauté de Touques délivré à Louis-Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse, amiral de France au sieur Vatier.
= Arch. SHL. BC 710

1691, 11 mars – Le Pré-d’Auge
Baptême de Anne, (?) fille de Georges Jourdain et de Marguerite Houssaye. Parrain: Thomas Prieur, du Mesnil-Simon, marraine, Anne Dubois de Saint-Germain de Lisieux.
AD 14 – Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 36

1691, 21 juillet
Lettre de M. Lebret, Intendant de Provence au Contrôleur Général :
 » Quelque soin que j’aye pris d’engager les chapeliers de la province de se charger, comme ils l’ont fait dans la suite, de la nouvelle marque des chapeaux, qui aurµoit porté un préjudice notable au commerce qui s’en fait à l’étranger, si elle étoit demeurée dans les mains du traitant, ils n’ont voulu entendre raison sur cela qu’après avoir essuyé pendant quelque temps le désagrément des visites presque continuelles des commis dans leurs boutiques et dans leurs magasins. Il en sera de même des potiers d’étain qui ne se porteront point à acheter en corps les offices nouvellement créés d’essayeurs marqueurs des ouvrages d’étain, qu’ils ne sachent à peu près quel en sera le revenu, et qu’ils n’aient essuyé pendant quelque temps comme l’ont fait les chapeliers, l’incommodité des visites ; et tous les soins que je me donnerais pour les y engager présentement ne seraient d’aucune utilité « .
= A.N. G7 461. Cité in Correspondance des Contrôleurs généraux des Finances publiée par A.M. de BOISLISLE, Paris, Imp. Nat. 1874

1691, 22 et 24 août
Lettre de M. Lebret, Intendant de Provence au Contrôleur Général :
 » En compensation d’un don fait au Roi de 180.000 livres, ils veulent obtenir la suppression des bureaux du sucre, du tabac, de l’étain, établis au mépris des franchises de la ville…
= A.N. G7 461. Cité in Correspondance des Contrôleurs généraux des Finances publiée par A.M. de BOISLISLE, Paris, Imp. Nat. 1874

1691 : 29 août
Archives SHL : 1F289 : 29 août 1691 : testament de Robert Bréant marchand à ­Rouen y demeurant rue du Gros Horloge.

1691.- Le Brèvedent
Acte accordé par Jean Lecourtois, docteur et professeur de droit français en l’Université de caen, sénéchal de la baronnie de Creully, à Louis Vauquelin, écuyer, sieur de la Brosse, procureur de Françoise de Mire, marquise de Pierrepont, comtesse de Fauguernon, baronne d’Angerville, etc., veuve de Louis-Jacques Lecomte, seigneur et marquis de Pierrecourt, de l’aveu rendu du fief du Brèvedent.
= AD14 – Baronnie de Creully. E 874

1691
Table alphabétique des noms des fiefs, vavassories ou tènements de la Baronnie de Roncheville.
= AD 14. A 152. Cahier pap. 10 f.

1691 : 23 juillet
Archives SHL : 1F859 : 23 juillet 1691 : COURTONNE LA MEURDRAC : adjudication de­ céréales (succession)

14 avril 1692
Archives SHL :1F132 : 14 avril 1692 : assignation à témoigner (Robert Le Roux­et Louis Thomain etc…)

1692, 8 octobre – Saint-Martin-de-Mailloc
Accord et partage entre Catherine Le Bourgeois, veuve Guerbette, demeurant au village de Grais, et le sieur Leprévost, demeurant à Saint-Martin-du-Val-d’Or­bec.
= Arch. SHL. pap. 6 ff.

1692 – 1767
Abbaye Saint-Ouen de Rouen. Sentences de réunion d’héritages.Baronnie de Daubeuf-la-Campagne –
= AD. SM. 14 H 1358

1693. Saint Désir.
Archives SHL : 1F10 – 1693 :
Vente par Louis Osmont, sieur de Malicorne et du Bas-Millouet à­ Gille Leconte de Saint-Désir, d’une pièce de terre.
Retrait de cette pièce de terre par clameur de lignage.
Nouvelle vente par Louis Osmont, sieur des Castelets, contrat de­remise.

1693, 6 avril – Fresnay
Par devant Jean Barbedienne notaire. Royal commis en la viconté d’Argentan et Exmes pour le siège de Montpinçon fresnet pntz. en personne Jacqueline Melion veuve de feu gilles pollin et michel pollin son fils agey de vingt trois ans ainsy quil nous a dit d’une part et Phles duval ayant espouzé Marie Pollin et madeleine pollin tous enfantz et heritiers dudit deffunt gilles pollin demeurant en la parrse descotz Lesquels un seul pour le tout et sans faire division ni ordre dexition vendent quittent et transportent a daniel de gaultier escuyer sieur de la Rosière de la parr. de fresnay pnt. et acceptant le présent pour luy et les siens c’est assavoir la somme de quattre vingt livres en principal constituée en quattre livres de rente fonciere a prendre a ladvenir au prochain an a eschoir sur françois duchesne acquéreur des maisons et heritages dud. deffunt gilles pollin par contrat passé devant les nottaires de fallaize le vingt cinq iesme jour de de janvier mil six centz quattre vingt (voir les actes de partage des lots entre les héritiers Pollin et l’acte de vente à Duchesne. Très intéressante description des parties de maisons partagées)
= AD Orne – 1E 1025

1693, 9 octobre – Préaux-Saint-Sébastien
Messire René de Moges, sgr. de Préaux, écuier, seigneur et patron de Préaux, conseiller du Roi en son grand conseil…
= abbé Piel, Insinuations ecclésiastiques, I, liv. I, N° 214.

1693 – Beaumont-en-Auge
Poursuites contre Jacques Bride, de Beaumont, fermier des enfants mineurs de Me Jean Train, enquêteur, pur rentes féodales dues à Ferry de Borel, seigneur de Clarbec, et au prieuré de Beaumont.
= Arch. SHL. FL 477. 5 pièces.

1693 – Caen
François Trouillard, contrôleur des ouvrages d’étain à Caen.
= A.D. Calvados – F. 5.350 – Acq. Genty

1693-1728 – Fervaques
Aveux de l’aînesse du Champ Blancpain et de l’aînesse aux Hamons, à Fervaques, appartenant à la famille Corbel
= Arch. SHL. – Analyse Et. Deville

1693
Archives SHL : 1F738 : 1693 : évêché de La Rochelle, nomination par Louis XIV.

1694, 15 juin – Le Pré-d’Auge
En l’église du Pré-d’Auge, baptême de Joachim Vattier, fils de Joachim et de Marie Gosset. Parrain, Jean Gosset, Marraine, Jeanne Vattier.
Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 46

1694, 4 octobre – Le Coudray
Le 4 octobre 1694, la nommination à la cure de Saint-Pierre de Coudray appartenant au seigneur du lieu, Messire Louis-Gaspard Auber, conseiller du roy en son parlement de Normandie, seigneur et patron de Trémauville, Géfosse et Coudray, etc. nomme à ladite cure de Coudray, vacante par la mort de Mre… de Neufville, dernier titulaire, la personne de Me Gourgon Louvet, prêtre du diocèse de Bayeux, habitué en l’église saint-Sauveur de Caen. Fait et passé au Bourg-Achard.
Le 13 octobre 1694, le seigneur évêque donne aud. sieur Louvet la collation dud. bénéfice.
Le 26 octobre 1694, le sieur Louvet prend possession de la cure de Coudray en présence de Mre Jean Bonnant, prêtre, desservant lad. parroisse; Me Michel de Queudeville, prêtre, curé de saint-Germain de Manneville-la-Raol (Manneville-la-Raoul), bachelier en théologie; Me François Castillon, prêtre, curé de Saint-Thurien en Romois, et Charles du Mesnil, Escuyer,, de la parroisse Saint-Martin-aux-Chartrains, et autres témoins.
= abbé PIEL, Inventaire historique…, t. I, p. 108, N° 143

1694 –
Marie-Madeleine de Ballan était morte en cette année (dans un acte de cette année, on lit: feue)
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1694, 1719. 1737-1754 – Manerbe
Testament et acte de sépulture du comte de Manerbe: donation de Marie, duchesse d’Orléans à sa mère, Anne de Mouchy; testament d’Anne de Mochy. Dossier concernant sa soeur, Marie-Elisabeth de Borel, veuve de Jean-Claude Costard, sieur de Hotot.
= AD 14. 77 F 429

1694. L’Hôtellerie.
Archives SHL : 1F15 – 1694
Nomination d’un conseil de tutelle aux enfants de deffunt sieur­ Gabriel Desperrois du Chouquet, de L’Hôtellerie.

1695, 4 février – Notre-Dame-de-Courson
La nomination à la chapelle Saint-Michel de Belleau, sise dans l’enclave dud. manoir seigneurial, parroisse de Notre-dame-de-Courson, appartenant au seigneur dudit lieu, Messire Gabriel de Liée, Escuyer, seigneur de Belleau-la-Chapelle, nomme à ladite chapelle, non sujette à résidence, et vacante par la mort de Me Alexandre Dutac, prêtre, dernier titulaire, la personne de son fils, Messire Jean-Baptiste de Liée, clerc tonsuré.
Le même jour, Mre Le Nepveu, vicaire général donne audit sieur de Liée la collation dudit bénéfice.
Le 10 février 1695, le sieur de Liée prend possession de la chapelle Saint Michel en perésence de Messire Louis de Liée, Escuyer, sieur de Tonnencourt.
= abbé PIEL, Inventaire historique des actes transcrits aux insinuations ecclésiastiques de l’ancien diocèse de Lisieux, t. I, p. 121, N° 209

1695, 4 février – Saint-Martin-de-Mailloc
Quittance de 169 livres payées par Claude Le Licquerre pour la finance de l’office de greffier alternatif des rôles de tailles et autres impositions ordinaires et extraordinaires de la paroisse de Saint-Martin-du-Val-d’Or­bec.
= Arch. SHL. pap.

1695, 30 juillet – Le Pré-d’Auge
Baptême de Marguerite, fille de Georges Jourdain et de Marguerite Houssaye. Parrain Guillaume Bosquet, marraine, Marguerite De SaMaison.
AD 14 – Cité par S. et H. PAUMIER, « Thuilliers… », HTPSPD, n° 37, p. 36

1695, 10 septembre – Lisieux
Règlement pour la halle aux frocs.
= Henri de FORMEVILLE, Histoire de l’ancien évêche-comté de Lisieux, I, p. dcxix

1695, 15 septembre – Lisieux
 » Le 15 septembre 1695, Mre Audran, vicaire général et official de l’évêché de Lisieux, commis par sa Sainteté en cette partie, fulmine la dispense d’irrégularité accordée, le 21 juillet dernier, à la requête de Me Charles-François de Parey, clerc tonsuré, pourvu de la chapelle Sainte-Catherine en la cathédrale.
 » Le sr de parey avait exposé à sa Sainteté  » qu’ayant esté au service de Sa Majesté dans ses armées navales et porté les armes, où il s’estoit trouvé en plusieurs occasions, sans néanmoins avoir tué ny mutilé personne. Pourquoy led. suppliant, qui a dessein d’entrer dans les ordres sacrés, a eu recours à SQa Sainteté pour estre dispensé de l’irrégularité qu’il pourrait avoir encourrue « .
= abbé PIEL.- Insinuations, t. I, p. 153, N° 372

1695 – Saint-Michel-de-Livet
Reconnaissance au notatriat d’Auquainville, par Henri de Bonanffans (Bonnen­fant), écuyer, seigneur de Carrel, demeurant en son manoir, à Saint-Michel-de-­Livet, Jean Le Prévost, sieur de La Daugerie, et Marie de Bonnenfant, son épouse, demeurant à Fervaques, du traité de mariage desdits Le Prévost, fils de feu Jean et de Madeleine Dauge, et Marie, fille de feu Georges de Bonnen­fant, écuyer, et d’Anne de Neufville, de Saint-Michel-de-Livet, en présence d’Eustache Le Mercier, curé de Saint-Michel-de-Livet, d’Anne Morin, épouse de Messire Costentin Allard, etc.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1695 – Prêtreville, Coquainvilliers
Décret sur Marc-Antoine de Mauduit de la Rosière, du Pontifet de Querville. Mauduit du Renouard; Houssaye des Longschamps; Raoul de Vigneral.
= Arch. SHL. 11 FA – 34

1695 Glos.
Archives SHL : 1F32 – 1695.
Vente par Jean et Thomas Fleury demeurant à Glos et Saint-Désir ­de Lisieux, à Robert et Gabriel Fleury de la paroisse de Glos, de ­trois pièces de terre assises à Glos.

1696, 9 août – Ouilly-le-Vicomte
Vente aux religieux de l’Hôtel-Dieu de Lisieux d’une pièce de terre à Ouilly-le-Vicomte.
= Arch. SHL. Ms. FB 284

1696
Procédures entre François Le Prévost et Pierre Le Prévost, à l’occasion d’une clameur et autres pièces; ratification devant Pierre Le Herichon et Nicolas Le Monnier, notaires en la vicomté d’Orbec pour le siège et sergenterie d’Auquainville, par Philippe Le Prévost, fils Jean, sieur de La Daugerie, demeurant à Fervaques, de la vente par ledit son père, Robert Le Prévost, prêtre et Jean Le Prévost, sieur des Longchamps, ses frères à Jacques Ferey, marchand à Cheffreville, de 9 pièce de terre en manoir, maisons, herbes et labours à eux appartenant, provenant de la succession de Marie Doisnanrd, sa mère, et des acquêts dudit de la Daugerie, sis à Fervaques et Cheffreville, vulgairement appelée le Lieu Perrot, moyennant 5.100 l. de principal et 20 l. de vin.
= AD. Calvados – Série H. Suppl. Honfleur 1862, H. 144

1696 –
= G.-A. PREVOST.- Armorial général de france (Edit de Novembre 1696). Généralité d’Alençon publié d’après le manuscrit de la Bibliothèque nationale, Rouen – Paris, Lestringant – Picard, 3 vol., 1922 – 1924, In-8, X-325, 262, 101 p.
Tome I
Argentan

1696 – La Chapelle-Haute-Grue
3.- Somme reçue : 20 l. t. – Charles Philippe, escuier, sr de la Varinière, porte :
De gueulle à une facez d’or chargée d’azur et accompagnée en chef de deux casques de front d’argent et en pointe d’un lion passant d’or la teste dans un casque de même.
7.- Somme reçue: 20 livres t. – Marin Cossart (Costard), écuier, sieur de Vaurceen (Vaurenou), porte:
D’or à un lion de sable lampassé de gueulle.
I.- p. 8
49.- Fédéric Costard, écuier, sieur du Manis:
D’argent billeté de sable a lion de même couronné, lampassé et armé de gueulle.
I.- p. 28
235.- Jean-Baptiste de Gautier, écuier, sr de Menival :
De gueulle à une croix anchrée d’argent frettée en coeur de sable accompagnée au premier canton d’un croissant d’argent (description modifiée et corrigée en renvoi »
I.- p. 30
253.- Marie-Henriette Françoise de Grave, femme de Charles de La Pallu, seigneur de Gisnay et du Mesnil-Hubert :
D’azur à trois faces ondées d’argent; écartelées d’or à cinq merlettes de sable posées en sautoir.
Argentan
SUIVANT L’ORDRE DU REGISTRE Ier
I.- p. 33
279.- Louis Costard, écuier
D’argent à un lion de sable couronné, lampassé et armé de gueules.
280.- André Costard, écuier:
De même.
I.- p. 34
292*.- Richard de Billard, écuyer, sieur des Champeaux
D’azur, à 3 pals d’or et un chef de gueulles chargé de trois besants de même
I.- p. 69
250*.- Gratien du Four, seigneur et patron de la Chapelle-Hautegrue:
Ecartelé au 1er et au 4e d’or à une grue de sable ; au 2e et au 3e de sable à une tour d’argent é.
Bureau de Falaize
p. 117.12, 13.- Michel de Roussel, sieur de la Garencière, escuyer, cheveau-léger de la garde du Roy et Marie Le Michel son épouse :
D’azur à trois palmes d’or, deux et une.- Accolé : d’azur à un aigle d’or.

Election de Conches
I.- p. 182
65.- Louis Rolland Le Michel, sieur de la Bretonnière :
D’azur à une croix cantonnée de quatre coquilles de mesme.
I.- p. 197
202, 203.- Philippe Augustin d’Euve, écuier, sieur des Valasses, et Caterine Costard, sa femme:
D’azur à un chevron de gueules chargé d’une merlette d’argent et accompagné de trois molettes de sable, deux en chef et une en pointe.- Accolé ; de burelé d’argent et de sable de dix pièces.
p. 222

Election d’Alençon
I.- p. 237
129.- Françoise Costard, veuve de Jacques Caudier, sieur de Beauvais:
D’azur à un chevron d’or accompagné de 3 grenades tigées et feuillées de même ouvertes de gueulle – Accollé : d’argent à une coste de corps humain de gueulle mise en face accompagnée de six flammes de même 3 en chef et 3 en pointe mal ordonnées.
I.- p. 250
252.- Catherine Le Sens, veuve de N. Costard, escuyer, sieur de la Finantière:
De gueules à un chevron d’or accompagné de trois encensoirs d’argent.

I.- p. 267
REGISTRE 2e DE L’ETAT DU 30 JANVIER 1699

I.- p. 278
100* Jacques Costard, greffier des rolles au Meslerault (Merlerault):
D’azur à trois bandes d’or.

I.- p. 293
243*.- N. (Costard ?) de la Finantière, l’aîné, écuyer:
D’argent à trois aigles de sable deux et un.
244*.- N. (Costard ?) de la Finantière, écuyer:
D’argent à trois aigles de sable deux et un.
245*.- N. (Costard ?) de la Finantière, écuyer:
D’argent à trois aigles de sable deux et un.

Tome II
ROUEN
t. I., p. 6.
23.- Jeanne-Thérèse Bréard, femme de Louis-Gaspard Aubert, chevalier, seignur de Trémauville, conseiller au Parlement de Normandie.
D’azur à un bezan d’or; écartelé d’argent à une moucheture d’hermine de sable.

Election de Bernay
p. 49 : 24 – Adrien Le Michel, sgr. de Bellou :
Ecartelé au premier et 4e d’argent à un aigle de sable ; au second et au 3e d’or à une étoille de gueulles.
p. 50 : 30 – Anne le Gouetz, veuve d’Alexandre Le Michel, écuyer, sieur d’Avrilly – d’Avrilly.
D’Azur à trois soleils d’or
p. 71 : 215 – Jean Le Michel, écuyer, sieur de Tricheville (Crisseville) :
Ecartelé au premier et quatrième d’or à une étoile de gueules ; au second et au troisième d’azur à un aigle éployé d’argent.

Election de Lisieux
p. 203
p. 204 : 9 – Marie de Boschenry, veuve de Jacques Le Michel, écuyer, soeur de la Rochette :
D’azur à une croix cantonnée de 4 coquilles de même.
p. 206 : 29 – Louis Le Michel, sieur de Guittot, des Mons, de la Vespierre (Vespière) :
D’azur à une croix cantonnée de 4 coquilles de même.

II.- p. 214
101.bis.- Antoine de Bernard, seigneur d’Avernes, et Catherien Cossard (au craton Costard), sa femme:
D’argent à un chevron de sable accompagné de trois treffles (en renvoi, de d’Hozier: de sinople).- Accolé ; burelé d’argent et de sable à dix pièces.

II. p. 219
151 – Louis Le Michel, sieur des Pommerets :
D’azur à une étoile de gueules ; écartelé d’argent à un aigle impérial de sable
152 – N. Le Michel, l’ainé, escuier :
Ecartelé au 1er et au 4e, d’or à une étoile de gueules ; au 2e et au 3e à un aigle impérial de sable.

II. p. 234
279*.- Magdelaine Costard:
D’argent à une face vivrée de sable.

II. p. 236
312*.- Charles Costard, chanoine de Lisieux:
D’argent à une face vivrée de sable.
313*.- N… veuve de Charles Costard:
D’argent à une face vivrée de sable.

II. p. 255
141*.- Bernard Costard:
D’argent à une face givrée de sable
p. 259 : 186* – N. de la Rochette, veuve de Jacques Le Michel, écuyer :
D’or à trois cornets de gueules.

II.- p. 222
 » Françoise de Parey, veuve de François Dubosc, écuyer, seigneur d’Hermival. D’azur à un chevron d’or accompagné de trois roses d’argent et un chef de même chargé de trois trèfles de sable « .
= G.-A. PREVOST, Armorial général de france (Edit de Novembre 1696). Généra­lité d’Alençon publié d’après le manuscrit de la Bibliothèque nationale, Rouen-Paris, Lestringant-Picard, 3 vol., 1922-1924, In-8°, X-325, 262, 101 p.

1696 – Généralité de Rouen
Rouen
I.- p. 120
146*.- Abraham Cottard, marchand orfèvre à Rouen
D’argent à une face vivrée d’azur.

I.- p. 160
160.- Jean Antoine Cottard, procureur au Parlement de Rouen
D’argent à une face vivrée de sable

Pont-Audemer
I.- p. 365
2.- Philippe de Costard, écuier, sieur de Saint-Léger:
Burelé d’argent et de sable de dix pièces

I.- p. 393
280*.- Marie-Marthe de Nollent, femme de Philippe Costard, écuyer, seigneur de Saint-Léger:
D’argent à une fleur de lis de gueules accompagnée de trois roses de même, 2 en chef et 1 en pointe.

II.- p. 4
30.- Jean de Costard, écuier, sieur de la Vaussonnière.
Burelé d’argent et de sable de 10 pièces
II.- p. 6
57.- Jean de Costard, écuier, sieur de Valmesnil
Burelé d’argent et de sable de 10 pièces
II.- 238

ROUEN
II.- 247
62.- Gaspart AUBER, sr de Trémauville, conseiller au Parlement.
D’hermine en sautoir d’azur.
= G.A. PREVOST -. Armorial général…1696.. Généralité de Rouen – Paris-Rouen, Lestringant-Picard, 2 vol., 1910

1696 –
Feue Marie Ballan, mère de François-Christophe de Tiremois, écuyer, sieur de Saint-Léger
Madeleine Ballan, soeur de Maire, mère de Angélique de Carville épouse de Louis Prudhomme, sieur de la Couture. Dans cet acte, Guillaume Ballan est indiqué comme décédé.
= Arch. 9 FB – 6 – Familles. Notes ms. Et. DEVILLE.

1696-1698 – Saint-Martin-de-Mailloc
Pièces de procédures pour Jean-Baptiste-François Deshayes, écuyer, sieur de Phisemont, demeurant en la paroisse de Saint-Martin-du-Val-d’Or­bec.
= Arch. SHL. 2 p. parch. et 8 p. pap.

1697
Archives SHL : 1F451 : 1697 : Etat des officiers de la Maison de Monseigneur ­fils de France frère unique du roi; (concerne Léonord de Matignon.)

1697, 12 mars
Arrêt du conseil portant qu’il ne sera admis aucune fleurs de lys ni champ d’azur dans les armoiries, qu’il ne soit apparu de titres et possessions valables, et qui permet d’inscrire les armoiries sur les carosses, vaisselles et ailleurs.
= ISAMBERT, XX, p. 291

1697, 19 mars
Arrêt du Conseil portant confiscation des carosses, vaisselles timbrées et autres meubles timbrés d’armoiries non enregistrées avec amende contre les propriétaires, conformément à l’édit de novembre précédent.
= ISAMBERT, XX, p. 291

1697, 25 décembre – Moyaux
Louis Anglement, huissier, demeurant en la paroisse de Moyaux, ayant épousé Marguerite dite Galle, auparavant veuve de Jean Gloron, lequel confesse avoir cédé et transporté à Me Robert Lhomme, aussi huissier, demeurant en la paroisse d’Ouilly-le-Vicomte, la somme de 200 livres tournois faisant les deux tiers de 300 livres qui avaient été données en don mobil à lad. Galle, lors de son mariage avec led. Gloron.
= Arch. SHL. 9FA. Minutier N° 417. Analyse Et. Deville.

1697 – 1700
A Marie-Madeleine Lambert, Supérieure de l’Hôpital-Génaral, 350 livres que le Bureau est obligé de lui donner par an.
AD. 14. Hôpital de Lisieux. H. Supp. 214 – E 53.

1698
Archives SHL : 1F558 : 23 août 1698 : nomination d’un tuteur aux enfants mineurs de feu Jean Grafford.

1698, 21 novembre – Rocques
Enregistrement en la Cour des Aides de Normandie des provisions de la cherge de piqueur au vol pour corneilles en la grande fauconnerie du roi, données à Olivier Vimont, demeurant à Rocques.
= Arch. SHL. A 236.

1699
Archives SHL : 1F357 : 1699-1791 : pièces de procédure relatives à la propriété ­de Lisieux, le manoir du Lion d’Argent paroisse St Jacques.

16.. – Saint-Martin-de-Mailloc
Tailles. Chapitre des natures taillables.
Chapitre des occupants.
Chapitre des possédants sans payer taille.
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 8 ff. pap.

1700, vendredi 7 mai – Les Vaux
Julienne Noel, veuve de feu Alexandre Le Bourgeois, et Me Antoine Le Bour­geois, avocat, son fils, demeurant en cette ville, quittent et délaissent, du jour de Noel prochain à Michel fauquet, courayeur, bourgeois, demeurant paroisse Saint-Germain, quatre pièces ou portions de terre situées et assises en la paroisse de Notre-Dame des Vaux, moyennant 950 livres tournois.
= Arch. SHL. – Fonds Et. DEVILLE. A. Analyse Et. Deville – parch. 4 ff.

1700 – Saint-Martin-de-Mailloc
Rôles et assiettes de la taille de Saint-Martin-de-Mailloc
= Arch. SHL. 9F Deville. A. Dossier Saint-Martin-de-Mailloc. 26 ff. pap.