Tous les articles par administrateur

JORT




NOTES sur JORT

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome IV page 645.

Editions FLOHIC : le patrimoine des Communes du Calvados page 1195.

MANEUVRIER Christophe : notes sur deux monnaies des Lingots trouvées à Jort, : Bulletin Foyer rural du Billot n°26 page 62.

PEPIN D r Jean, « Notices sur les communes de Canon, Courcy et Jort »,¬ Annuaire du Calvados pour 1874 , Caen, Imp. Pagny, pp. 155-211

VERAQUIN abbé, « La léproserie, maladrerie ou hospice de Jort », BSAN,¬T. 50, 1946-1947, pp. 226-228

L’EXPLOITATION ANCIENNE DES ROCHES DANS LE CALVADOS : HISTOIRE ET ¬ARCHEOLOGIE. Serv. dep. d’Archéologie 1999. pages 42, 316, 317.

2 – Pièces Justificatives:

1049-1058 – Saint-Désir-de-Lisieux
Guillaume le Bâtard, à la requête d’Hugues, évêque de Lisieux et de sa mère Leceline, concède Saint Désir, dans le faubourg de Lisieux pour y construire un monastère en l’honneur de Notre-dame et de Saint Désir. Il ratifie en outre toutes les donations de ces deux fidèles au monastère; … Assemont la forêt que la comtesse Leceline reçut en échange d’une terre sise près du château d’Augia, diverses terres dans la région de la Touques, l’église de Jort avec Six champs, à Vareville, sur la rive de Saint-Marcouf, deux hôtes, deux champs et une maison, la terre de Golbertus et de Hugues Altarum Riparum.
Le Duc place ce monastère dans la dépendance de l’évêque de Lisieux.
= EDIT.: FAUROUX M. (1961), n°140, p.317-318

1610 15 janvier
Archives SHL 1F621 : 15 janvier 1610 : Avis du Garde des sceaux de la vicomté¬ de Falaise : contrat entre Jehan de Drosey de Ste Marie aux¬ Anglais et Jacques de Courcy patron de Magny pour une rente ଠJulien de Beaurepère, sieur de Jort et de Pierrefitte.

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE :

Carnet de Charles VASSEUR : « Analyses et Transcriptions … »
– p. 101- 15 janvier 1610
Quittance donnée par Noble Homme Jean de DROSEY, sieur et patron de SAINTE-MARIE-AUX-ENGLOIS à Noble Homme Jacques de COURCY, sieur et patron et MAGNY, pour la somme de 1400 livres, moyennant laquelle il reste chargé de 100 livres de rente envers Noble Homme Jullien de BEAUREPERE, sieur de JORT et de PIERREFITTE.

Archives SHL : FONDS BOUDARD :
2FM5 : Berrier (Berryer) : 1791 : vente par Catherine, Madeleine de Jort de Fribois, veuve de Nicolas René Berrier de la seigneurie de Saint Christophe.
Etat de saisie.

HIEVILLE – 14




NOTES sur HIEVILLE – 14

Hieville sur Dive

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome III page 569.

Editions FLOHIC : le patrimoine des Communes du Calvados page1370.

BELIER A. : cahier de doléances de Hiéville : : Bulletin Foyer rural du Billot n°26 page 41.

Voir :
Recherche des nobles de Lisieux p.11 – 76 -85.
Montfaut 38.
Généalogie – D’Arigennes 1391
Annuaire Normand 1849 p.155
Histoire de St Pierre sur Dives pat l’Abbé Denis p.181
L. Du Bois – Recherche de la Normandie p.243.
Annuaire Normand 1867 p.512

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

Recherche de 1666
Jean de Bernières, seigneur de Vaux, ancien noble.
Paul Charlot, seigneur de Montville, issu d’Ysac, ennobli en 1594
Jacques le Maignen, tuteur de henry et Anthoine le Maignen, fils de Herculles, condamnés.

L’Hermitte d’Hiéville, dame de Fontaine Riaut (ou Riout) près Séez et de Robillard en Auge, fille unique de Philippe, seigneur d’Hiéville près St Pierre sur dives et de Ste Barbe en Auge, est veuve depuis le 12 août 1725, du maréchal de Montesquiou, qu’elle avait épousé le 23 mars 1700
(Calendrier des Princes 1767).

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE :

Charles Vasseur : « paroisses hors évêché de Lisieux »
23 – Hieville sur Dive

Diocèse de Séez, élection de Falaise, sergenterie de St Pierre sur Dives
68 feux

GOUVIX




NOTES sur GOUVIX

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

BERTAUX Jean-Jacques, Calvados – Gouvix. Château d’Outrelaize. Proposition de classement à l’Inventaire supplémentaire des M.H., Septembre 1958, 7 p. 21 x 29.7, multig.

BRYE Hubert de, En flânant dans la Vallée de l’Orne et de ses affluents, s.l.s.d. (Caen, Bigot), 21.7 x 27, 79 p.
photog. du pigeonnier avant 1944.

CAUMONT Arcisse de, Statistique monumentale du Calvados, 5 vol., Caen, Hardel, 1846-1867. In-8°.
Tome II, pp. 212-219, fig. porte d’entrée.
CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition Floch, tome IV, page 496.

Editions FLOHIC : le patrimoine des Communes du Calvados page 331.

FERAY, Grottes et nymphées, Mémoires D.E.S., 1954.

HAUTECOEUR Louis, Histoire de l’architecture classique en France. I, La formation de l’idéal classique, vol. 1 – La première Renaissance (1495-1540); vol. 2 – La Renaissance des Humanistes (1540-1595); L’Architecture sous Henri IV et Louis XIII (2 vol.). II, Le style de Louis XIV -III, Le style Louis XV. IV, Le style Louis XVI. V, Révolution et Empire. VI, Restauration et Gouvernement de Juillet. VII, Fin de l’architecture classique (1848-1900), Paris, Picard, 1949-1967, 7 tomes en 10 vol.. In-4°

HUARD Georges, L’Art en Normandie, Paris, Les Beaux-Arts, s.d. (1928), In-4°, VIII-271 p., 126 pl. h.t.

SOULANGE-BOUDIN Henry, Les Châteaux de Normandie – 69 monographies, Paris, Van Oest, 1949. In-4°, 154 p. 80 ill.
Outrelaize, XXVI, p. 50.

« Le Château d’Outrelaize à Gouvix », Art de Basse-Normandie, N° 16 et t. à p.

NOTES sur GOUVIX. OUTRELAIZE.
Michel Cottin.
L’aile Henri IV du château d’Outrelaize constitue l’un des exemples les plus intéressants de l’architectire des premières années du XVIIe siècle.

La connaissance que nous en avons repose avant toute chose sur les miniatures du Livre de raison de Gaspard Le Marchand et sur le plan d’une partie du parc sur lequel ne figure pas le cours de la Laize.

Ce plan nous restitue dans son état ancien, un long bâtiment aux formes complexes. Partant de l’est vers l’ouest nous voyons un large pavillon avec un appendice sur sa face sud. A la suite, ont été dessinées très schématiquement une succession de neuf baies dont les deux dernières vers l’ouest correspondent à un pavillon transversal faisant saille sur l’arrière. percé sur sa façade nord de neuf travées totalement différent de ce que nous pouvons voir de nos jours. Sur la figure… nous voyons une longue galerie de… travées encadrant un mur aveugle au centre. cantonnée à l’ouest d’un pavillon de deux étages reposant un rez de chaussée percé de deux travées d’arcades, l’ensemble couronné d’un haut toit en hache perpendiculaire

2 – Pièces Justificatives:

Prieuré de Sainte Barbe en Auge
Dix ans après (1267) 35 chanoines se trouvaient encore dans le monastère.
Voici une liste d’églises dont le patronage appartenait au Prieur et qui étaient la plupart desservies par les chanoines.
On trouve dans le diocèse……… En tout 21 églises, et hors le diocèse : Baron et Gouvix

Gouvix données par Robert de Gouvix avant 1196. La première échangée plus tard pour Quetteville avec l’abbaye de Barbery,

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE :

GERROTS




NOTES sur GERROTS

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition Floch, tome IV, page 130.

Editions FLOHIC : le patrimoine des Communes du Calvados page 525.

Jacques HENRY, Sous la ramure des pommiers en fleurs. 1983, p. 64.

2 – Pièces Justificatives:

– 1388, 20 mai
Information de Guillaume Le Diacre, vicomte d’Auge, pour la mise hors de garde noble de Jean de Gerrots, écuyer, sieur de Gerrots, né à Gerrots en 1367.
= Arch. nat. Dom Lenoir, 7, pp. 219-220
+ IND. M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVI, fasc. 1-2, 1967, p. 22.

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE : BEUVRON

– Sous l’invocation de Saint Martin

Curés :
Chauvet (1764-1774)
Théribout (1776-1787)