Archives de catégorie : Non-classe

Programme Congrès SHAN 2016



51e Congrès des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie
Lisieux
Espace Victor Hugo, 12-15 octobre 2016
Programme

 


Mercredi 12 octobre


13h30 Accueil des participants
Espace Victor Hugo, Place Boudin-Desvergées, Lisieux

14h00 Ouverture du congrès

  • Mme Clotilde VALTER, Secrétaire d’État chargée de la formation professionnelle et de l’Apprentissage,
  • Hervé MORIN, Président du conseil régional de Normandie,
  • Jean-Léonce DUPONT, Président du conseil départemental du Calvados,
  • Bernard AUBRIL, Maire de Lisieux,
  • Paul MERCIER, Vice-Président de Lintercom – Lisieux – Pays d’Auge – Normandie,
  • Daniel DESHAYES, Président de la Société historique de Lisieux,
  • François NEVEUX, Président de la Fédération des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie.

14h30  Conférence inaugurale

Philippe HAMON (Université de Rennes 2), Des mobilisations armées sans révoltes ? Parcours ruraux normands du Moyen Âge à la Révolution.
15h30 Pause.

Émeutes de la faim

16h00 Sophie MONTAGNE CHAMBOLLE (Amis du Perche de l’Orne), L’arrêt d’un convoi de blé par les habitants de La Chapelle-Montligeon, l’an II de la République.
16h20 Bernard BODINIER (Société d’Études diverses de Louviers), À l’hiver 1792, les manifestations réclamant la taxation de nombreux produits dans le Pays d’Ouche.
16h40 Daniel DESHAYES (Société historique de Lisieux), Les troubles de 1847 à Lisieux en raison du coût élevé de la farine et du pain.
17h00 Jean-Pierre CHALINE (Société de l’Histoire de Normandie), L’affaire Noiret : 1836, un ouvrier publie.
17h20 Discussion.
18h30 Réception à la mairie de Lisieux.

Jeudi 13 octobre

Mobilisations et manifestations collectives

9h00 Christophe MANEUVRIER (Université de Caen Normandie, CRAHAM/MRSH), À propos du « taquehain » rouennais de 1351 : émeute anti-fiscale ou révolte des travailleurs ?
9h20 Charlotte FETROT (Université de Caen Normandie), Femmes et contestations : être « brigante » en Normandie durant la domination anglaise (1418-1450).
9h40 Nicolas ABRAHAM (Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche), Galants de la Feuillée et Bretons : contestation populaire d’une occupation militaire à la fin du Moyen Âge.
10h00 Discussion.
10h20 Pause.
10h50 Sylvie PELLERIN-DRION (Université de Paris-Ouest Nanterre), L’attribution d’une Appellation d’Origine pour le Calvados (eau-de-vie de cidre) un sujet de revendications ?
11h10 David GIFFARD (Souvenir napoléonien), Propagande, mobilisation morale et manifestations des Français en Seine-Inférieure durant la campagne de France de 1814.
11h30 Benoît NOËL (Société historique de Lisieux), Mobilisations des bouilleurs de cru normands en amont, à l’appui ou après la révolte majeure de 1935.
11h50 Discussion.
14h00 Visite de la ville ou du musée.
16h00 Franck BEAUVALET (Société libre d’Agriculture, Sciences, Arts et Belles-Lettres de l’Eure), Mobilisations collectives des instituteurs de l’école publique dans le dé- partement de l’Eure durant l’Entre-deuxguerres.
16h20 Dominique GUÉRIN (Le Pays d’Auge), L’opposition au Remembrement dans le bocage domfrontais dans les années 1980 : les exemples de Lonlay-l’Abbaye et de Saint-Bômer-les-Forges (Orne).
16h40 Robert CHEVALLIER (Société historique et archéologique de l’Orne), Jean Gabin et les agriculteurs de l’Orne.
17h00 Mélise WOJCIECHOWSKI (Société historique et archéologique de l’Orne), Mémoires de la grille de la préfecture de l’Orne.
17h20 Discussion.
17h40 Pause.
18h00 Conférence publique Jean QUELLIEN (Université de Caen), Le bocage normand, terre de révolte, de l’occupation anglaise du XVe siècle à la révolte des bouilleurs de cru de 1935.
20h00 Dîner du congrès, restaurant La Terrasse, 25, avenue Sainte-Thérèse (de la Basilique).

 

Vendredi 14 octobre

Mouvements ouvriers, grèves et syndicats

9h00 Bernard BODINIER (Société d’Études diverses de Louviers), Un mouvement ouvrier lovérien peu dynamique (1895-1939).
9h20 Pierre COFTIER (Société des Antiquaires de Normandie), Grève ouvrière et exigence de dignité. Deux expériences autour de Condé-sur-Noireau (Calvados).
9h40 Daniel FAUVEL (Société libre d’Émulation du Commerce et de l’Industrie de la de la Seine-Maritime), Les grèves de 1904 dans l’industrie textile de l’agglomération rouennaise.
10h00 Discussion.
10h50 Paul LABESSE (Amys du Vieil Eu), Les mouvements ouvriers dans les verreries de la Bresle au début du XXe siècle.
11h10 Jacques MARIE (Société historique de Lisieux), La SMN, Grèves, manifestations, révoltes, une fin dans la douleur.
11h30 André GOUDEAU (Cercle d’Études vernonnais), Les grèves des ouvriers agricoles dans l’Eure en 1936 et 1937.
11h50 Discussion.
14h00Visite de la ville ou du musée

Mémoire(s) et représentations

16h00 Julie DESLONDES (Société des Antiquaires), Conflits du travail et archives
syndicales.
16h20 Martin BOSTAL (Université de Caen Normandie, Centre Michel de Boüard/CRAHAM), Évoquer le passé pour contester le présent : discours politiques et identitaires à travers la reconstitution historique du Moyen Âge.
16h40 Brice EVAIN (Université Rennes 2, CERHIO), La révolte des Nu-Pieds (1639) : échos, mémoires, postérité.
17h00 Paul MANEUVRIER-HERVIEU (Université de Caen Normandie, CRHQ et GRHis), La mise par écrit des cahiers de doléances
normands : entre contestation et réforme.

17h20 Discussion.
20h30 Concert à la cathédrale (entrée gratuite avec une libre participation aux frais) par le groupe Gabriel Fauré.
1897 et 1956.

Samedi 15 octobre

Oppositions politiques et religieuses

9h00 François NEVEUX (Société des Antiquaires de Normandie), Un rebelle lexovien, Jacques Anquetil. 9h20 Nicolas TROTIN (Société des Antiquaires de Normandie), Jansénisme et jansénistes au XVIIIe siècle. Essai sur la contestation religieuse et ses implications politiques et sociales en Normandie, de la mort de Louis XIV à la veille de la Révolution.
9h40 Marc-Alphonse FORGET (Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche), Malo Sylvestre Russette, prêtre constitutionnel de la Manche à Sourdeval-les-Bois, victime de la chouannerie.
10h00 Discussion.
10h20 Pause.
10h50 Claude LE ROY (Société des Écrivains normands), Deux chouans du bocage d’Athis : les frères de Prépetit. 11h10 Claude CORNU (Société d’Études diverses de Louviers), Le banquet comme manifestation politique : la campagne ré- formiste de 1847 en Normandie.
11h30 Jean BOURIENNE (Montivilliers Hier, Aujourd’hui, Demain), La mobilisation des catholiques havrais pour la défense des congrégations religieuses (1879-1904).
11h50 Discussion.

14h00 Daniel DESHAYES (Société historique de Lisieux), Août 1919, la vie chère, terreur sur le marché de Lisieux et plusieurs marchés Normands. Mai 1968 en Normandie 14h20 Chantal CARPENTIER (Cercle d’Action et d’Études normandes), Mai 68 vu du Havre.
14h40 Yves ROBERT (Société historique de Lisieux), Dans les pas d’un piéton de mai… en 68.
15h00 Discussion.
15h20 Pause.

La répression

15h40 Jean POUËSSEL (Cercle d’Études vernonnais), La répression de la chouannerie dans la Manche : une guerre impossible ?
16h00 Guy de GAND (Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche), Vie et mort des prisonniers de la Commune sur les pontons de Cherbourg en 1871-1872.
16h20 Jean BABOUX (Cercle d’Études vernonnais), La CRS 31, une compagnie ré- publicaine de sécurité basée en Normandie, à Darnétal, près de Rouen.
16h40 Discussion.
17h00 Conclusions du congrès.



Congrès organisé par La Fédération des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie
avec le concours de la Société historique de Lisieux, de la ville de Lisieux, du département du Calvados et de la Région Normandie.

1874.1

entete


La Marque Postale
# Lettre affranchie de Lisieux avec timbres Empire lauré et Cérés (n° 31 + 59 + 60×3) oblitérés du GC 2056 et timbre à date t.17 de Lisieux.
¥ 28 janvier 1874
! Affranchissement à 1F30 pour Valparaiso au Chili.
T Tarif du 1 juillet 1871: entre 1857 et 1875, cette voie postale est dite « totalement anglaise » Atlantique et Pacifique, dans les 2 sens. Convention de Poste franco-britannique du 24 septembre 1856 (Décret du 3 dec. Application 1 janvier 1857) ici au tarif du 1 juillet 1871 à 1F30 par 10g. (Affranchissement obligatoire dans le sens France/Chili). Ref. Guy Dutau: voir @ 1.

& Dans l’ordre de leur apposition:

  • ◇ P.P. apposé à Lisieux indique que le port est payé.
    ◇ Verso tad ambulant de nuit CHERBOURG A PARIS/B
    ◇ Verso tad ambulant de jour

PARIS A CALAIS I° / A
Le bureau d’échange de Calais remet la lettre aux services anglais.
★ voir ci-dessous photo du verso

le verso


◇ Au recto on retrouve ensuite tad LONDON/PAID en rouge, transit avec contrôle du port à Londres.
◇ La lettre mise sous dépêche pour les paquebots qui partent de Southampton, ne sera plus manipulée avant Valparaiso. (Elle passe par Panama: seuls les plis inverses vers l’Europe portent des cachets de transit de la voie anglaise à Panama. Voyez @4).
◇ A l’arrivée taxe 15 rouge = 15 centavos représente le port chilien, il sera payé par le destinataire.
○ ref. Lettre de la collection H.M.(Deauville).
@ voyez aussi @4 pour quelques images de lettres à comparer.



La Lettre

♡ Louis Duquesne, bien que la signature soit difficile nous lisons ce nom.
[] Le Boullay ( est un lieu-dit de la commune de St Germain-de-Livet.
♥ MM. L.La chambre, Gautreau & C ° à Valparaiso, Chili.
= Il s’agit d’une correspondance financière, peu bavarde et assez discrète, et concernant une affaire dont la somme est importante. D’où probablement le côté assez mystérieux du texte. Une somme de 8457 francs a été reçue et acceptée par « qui de droit » . Le texte ne permet pas d’aller plus loin dans les suppositions, affaires directes,importation, ou simple placement financier?
★ ci-dessous photo du texte

ouverteletexte


> Louis Duquesne (signataire) La Chambre, Gautreau.
< Le Boullay, Lisieux, Valparaiso Concernant ces lieux et familles, voyez en fin @2 et @3.

 


Le Papier

□ Aucune particularité pour cette feuille, légère, commerciale, plis au standard de l’époque.
La photo précédente le montre complètement. @1. Ref. Guy Dutau (Toulouse).
Relations postales franco-chiliennes des origines à 1883 (Collection d’histoire postale de haut niveau qui fut plusieurs fois primée en compétition = voir site de la Fédération Française de Philatélie).
Une copie de cette importante étude inédite (édition du groupe philatélique Midi – Pyrénées) qui nous fut offerte par notre ami Guy est remise au rayon bibliothèque marcophile de la ShL. Cela signifie que vous pouvez désormais consulter cet ouvrage aux permanences du mercredi.
@2.
Le Boullay : lieu-dit de la commune de St Germain-de-Livet, on y trouve à cette époque une filature de lin (qui devint ensuite petite métallurgie) peu de chance que cette entreprise ait un lien avec le Chili? Mais aussi le Château du Boullay, propriété de la famille Thillaye du Boullay.
★ voir ci-dessous une carte postale du Château

chateauduboullay1
 


Louis Duquesne serait l’homme d’affaires, ou l’homme de confiance de ces correspondants supposés.
Alfred Louis Antoine du Boullay (1816. 1887) est très lié aux affaires financières : Consul de Rouen, Président du Tribunal de Commerce (1868.1872) marié en 1880 à Agathe Rapp, fille du courtier maritime Jean Isidore Rapp…

@ 3. La Chambre & Gautreau

◇ LA CHAMBRE: Charles Emile La Chambre (né en 1816 à Saint Malo). Banquier à Paris, il acquit une fortune considérable dans les affaires commerciales en Amérique du Sud et principalement dans le commerce du guano. (Engrais naturel animal extrait d’excréments des oiseaux marins, riche en azote et phosphates. Le Chili relativement prospère à cette époque est aussi riche en minerais divers et salpêtre. Le guano l’amènera même à plusieurs conflits armés, avec la Bolivie, puis avec le Pérou).
La guerre Bolivie, Pérou, Chili (1879.1884) fut aussi appelée guerre du salpêtre, mais le guano était aussi largement en jeu, ainsi que l’accès à la mer de la Bolivie).
Voyez sur ce thème plusieurs sites internet très développés au titre: « Guerre du Pacifique »
La Chambre fit aussi une carrière politique (député d’Ille-et-Vilaine, St Malo 1876).
D’abord Thomas, Lachambre & C° jusqu’en 1872 (voir à Gautreau) cette importante Société se retrouve dans toutes les correspondances d’affaires avec les pays d’Amérique du Sud. A la fois banquiers, courtiers et intermédiaires, ces gens dont les bureaux sont partout sur ce continent, sont incontournables pour qui veut prospérer dans les affaires …

Cette « archive » bien connue des collectionneurs pour ses nombreuses pièces remarquables, est apparue (de mémoire personnelle, ne valant pas preuve certaine) sur le marché français dans les années 50/60, par un négociant parisien honorablement réputé.
Voyez les photos @4

◇ GAUTREAU : Louis Emile Gautreau (né en 1839) négociant, import-export, armateur, courtier, banquier et administrateur de plusieurs compagnies maritimes (dont la Compagnie Générale Transatlantique).
. Employé de Thomas, La Chambre & C° (1858.1868).
. Associé gérant de la même maison (1868.1873)
. Devient La Chambre, Gautrea et C° après le retrait de Thomas.
Ref. Voyez « qui êtes vous » dans google.book.
Vous pouvez aussi vous plonger dans les sites de généalogie (bon courage pas toujours simple?) dont geneanet (lien familial aussi de Gautreau avec La Chambre : sa mère est née La Chambre).
Enfin, pour de belles images de cette famille (également liée Le Pomellec) nous vous conseillons un très bel album photo d’époque sur gallica:
http://gallica.bnf.fr/ark/12148/btv1b84386451
@4 Sans les commenter en détail (elles ne sont pas de Lisieux) nous proposons au plaisir de la comparaison quelques images de lettres en lien avec notre sujet France- Amérique du Sud et Thomas, Lachambre & C°:
★ photos Thomas, La Chambre

@4.6b


@4.1 ★ de Paris à Lima, Pérou, 1852 (Ref. négoce philatélique).

@4.1


@4.2 ★ de Nantes à Valparaiso, Chili, 1873. (Ref. négoce philatelique. Dans Collection Guy Dutau, voir plusieurs pièces même période).
@4.2


Les 4 dernières du Pérou de la Collection Sylvie & Michel CATHERINE (ref. Album Pérou 1).
@4.3 ★ de Islay pour Lima, 1859 TOMAS !

@4.3


@4.4 ★ de Pasco pour Lima, 1862.

@4.4


@ 4.5 ★ de Arequipa pour Lima, 1864 La marque ovale est typique de Lima, elle indique la gratuité de la remise des lettres à Lima à l’arrivée. Connue seulement de nov.1863 à Sept. 1864.

@4.5


@ 4.6 ★ de Lima pour Bordeaux, par la voie anglaise, 1865.

@4.6a


Pour aller plus loin: un article de Gilbert Favretto dans Timbres Magazine/avril 2002.

Fiche technique lettre


Numéro du catalogue/année/ numéro 1 à suivant

Photo de la lettre

La Marque Postale

# Marque postale, dimension, couleur (numéro, fourchette dates).

¥ Date exacte de la pièce.

! Taxe avec destination.

T Tarif, si possible justification (date,  poids,  distance ).

& Autres indications postales.

~ Verso, marque collection ou expert.

○ Autres observations.

La Lettre

♡ Expéditeur.

[ ] Lieu exact, adresse, métier.

♥ Destinataire.

= Objet de la correspondance.

> Noms de personnes.

< Noms de lieux cités. ₩ Voir Vignette ou en tête. ¤ Sceau de fermeture. ★ Photos jointes. Le Papier

□ Format total ouvert (arrondi au demi cm).

☆ Filigrane (description, si possible mesure,  en mm).

★ Photo du filigrane.

■ Ou calque.

○ Autres observations ou éventuels défauts.

@ Autres contributions.