Archives de catégorie : Dernières publications

Histoire de la Normandie




Christophe Maneuvrier
.
Histoire de Normandie.

Un bref livre sur l’histoire de la Normandie. Une région que l’on découvre ouverte sur le monde et peuplée d’audacieux marins.
En 128 pages, Christophe Maneuvrier raconte l’histoire de la Normandie, de l’an 911 à la réunification. (©Christophe Maneuvrier)

Editions Jean-Paul Gisserot, 2018. 5 €.

Des Ailes pour la Liberté




Thierry Marchand
.
Des Ailes pour la Liberté.

Aviateurs alliés sauvés par la Résistance
(Normandie – été 1944)

Le major McLeod de l’US Air Force décolle d’Angleterre le 10 Juin 1944 à bord son appareil P-47 pour bombarder une jonction de chemin de fer située en France. Mais, attaqué et gravement touché par une horde de Messerschmitt, il est forcé d’atterrir en catastrophe dans un champs près de Lisieux.

Ce récit retrace son histoire et celle des aviateurs alliés tombés entre Lisieux et Livarot pendant la Bataille de Normandie. Il dresse les portraits de jeunes alliés plongés dans la guerre et perdus dans un monde bien différent du leur : celui des populations rurales du Pays d’Auges vivant sous le joug de l’Allemagne nazie depuis quatre années. Il décrit l’organisation des sauvetages, mais aussi la vie des aviateurs, presque jour après jour, leurs exploits, leur courage et leurs peurs.

Cet ouvrage est le résultat de longues recherches, tant en France qu’à l’étranger, et s’appuie principalement sur les archives françaises et américaines. Le rapport d’évasion du major McLeod en est le fil conducteur. Les rapports des équipages alliés et les comptes rendus des résistants côtoient les témoignages des familles des aviateurs, mais aussi des Normands qui ont risqué leur vie pour les secourir et les cacher jusqu’à la Libération.

Collection La Résistance en Normandie

Thierry Marchand
est économiste de formation mais passionné d’histoire. Il est l’auteur d’Exils normand, un ouvrage sur les »ressortissants ennemi » internés dans les centres de rassemblement des étrangers de Normandie en 1939-1940. Il a également mené de nombreuses recherches sur la « drôle de guerre » et publié une étude sur « Les compagnies spéciales de travailleurs militaires de l’Isère en 1940 ».

EGLISES DE L’EURE




Amis des Monuments et Sites de l’Eure
Société historique de Lisieux
Eglises de l’Eure.


Notes archéologiques inédites
Charles Vasseur (†)
Préface de Jean Pierre Chaline

Charles Vasseur (1831-1896), archéologue et historien, appartient à cette cohorte de savants qui renouvelèrent au XIX siècle les études archéologiques en Normandie. Il se situe en compagnie de Le Prévost, Bouet, Bordeaux, Arcisse de Caumont… Ce dernier lui confia d’ailleurs en grande partie la réalisation des tomes IV et V de sa Statistique Monumentale du Calvados.

Travailleur infatigable, à l’instar des savants de son temps, il consacra principalement ses recherches à la région de Lisieux. Mais son amitié avec son « cher cousin », Raymond Bordeaux, l’amena à s’intéresser aussi au département de l’Eure. C’est ainsi qu’il visita nombre d’églises. A chacune de ces visites, il prenait des notes sur le vif. Ce sont ces notes que nous publions ici intégralement.

L’intérêt de celles-ci réside dans le fait que l’auteur y rapporte fidèlement ce qu’il voit.
Depuis ces visites réalisées dans les années 1858-1860, bien des choses ont changé: certains édifices ont été détruits ou profondément modifiés, le mobilier a changé de place ou disparu, la décoration a été refaite… Ajoutons que, comme Raymond Bordeaux, Charles Vasseur avait son franc-parler, disant crûment les choses, dénonçant les abus et à l’occasion stigmatisant le vandalisme, et l’on comprendra tout l’intérêt de ce manuscrit inédit.

Un document vraiment exceptionnel…

Cent Trésors des églises du Pays d’Auge




Association Le Pays d’Auge.
Cent Trésors des églises du Pays d’Auge.

Depuis longtemps déjà, les portes des églises rurales ne s’ouvrent que pour les cérémonies ou la fête patronale. Pourtant derrière les portes closes, l’expression de la foi et de la dévotion s’exprime dans des œuvres d’art : retables, statues, tableaux, bâtons de charité, stalles, pavages, peintures murales… Souvent fruits d’une expression populaire, ces œuvres sont mêlées à d’autres inspirées par des modèles prestigieux. Cent Trésors des églises du Pays d’Auge donnent à voir leur richesse ornementale. Des peintures romanes aux retables baroques, des vierges gothiques aux bannières peintes, des vitraux du XVe siècle aux verrières de la Reconstruction, les églises augeronnes racontent à travers leurs trésors l’histoire de l’Art religieux.

20 euros.