EPREVILLE EN LIEUVIN – 27




NOTES sur EPREVILLE EN LIEUVIN – 27

Epreville – Esprevilla

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Voir :
Roger d’Epreville voir Berville
Beaurepaire – Agriculture p.130 – 145 – 154.
Voir St Cyr de Salerne (A.Leprevost)

Eglise Saint-Pierre ; très beau mobilier, Nouvelles de l’Eure, N° 21, p. 24-25

Manoir de la Fortière ; Nouvelles de l’Eure, N° 21, p. 4

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

Epreville en Lieuvin
En 1320 le sire d’Harcourt était patron (Assiette du comté de Beaumont f°41)
A la même date l’Evêque de Lisieux tenait à Epreville un fief relevant du sire d’Harcourt (Le Prevost)

Montfaut 1463
Jean de Barville d’Epreville en Lieuvin
Pierre le Doyen d’Epreville en Lieuvin

Recherche de 1540 – Espreville
Georges de Trousseauville ayant pour aïeul Messire Jean de Trousseauville

Epreville ½ fief de Châtellenie devait 20 jours de garde à la porte du château de Pont Audemer.
Appartenait le 4 décembre 1684 à Nicolas de Bauquemare, chevalier, conseiller au parlement de Paris au droit de Catherine Voisin, sa femme, fille de François, seigneur de la Haye des Mares, acquéreur en 1639 de Suzanne Poisson, veuve de Jacques Poisson avouant audit fief en 1484.
Le 18 avril 1742 il appartenait à Nicolas Joseph Balthazard de Langlade, vicomte du Chayla, au droit de sa mère.
De Cottot, conseiller au parlement de Rouen, exilé le 27 septembre 1771 à Epreville en Lieuvin (Hippeau – Gouvernement de Normandie VIII p.229)

A l’époque de la Révolution, la seigneurie d’Epreville appartenait à la branche de Lorraine-Harcourt.
D’Epreville relevait du fief de la Fortière où il existait un château avec pont-levis et mottes. Cette seigneurie appartint longtemps à une famille protestante nommée la Varinière puis à Monsieur de Tholmer. (A.C)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Election de Lisieux, sergenterie e Folleville
142 feux

Sous l’invocation de St Pierre

Patronage:
XIVe Dominus de Maricurai
XVIe
XVIIIe le seigneur

Curé:
Poisson 1761/1787