CHAPELLE BAYVEL La – 27




NOTES sur CHAPELLE BAYVEL La- 27

La Chapelle Bayvel –Capella Bayvel

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Nouvelles de l’Eure, n° 21, pp. 16-17.

BONNENFANT chanoine G., Les églises rurales de l’Eure, Paris, 1937, I,¬p. 72.

CHARPILLON et CARESME, Dictionnaire, I, pp. 717-719

FOURNEE D r Jean, « Les paroisses de l’abbaye de Belle-Etoile », Courrier ¬de Mondaye, mai-juin 1951, pp. 5-8

FOURNEE Dr Jean, Une ancienne famille normande: de Beaufou, 1961, 42¬p. multig.

REAUTEY, Notice h

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations
Les montres du baillage d’Evreux en 1469 mentionnent :
Jehan Baignard pour le fief de la Chapelle Bayvel, demeurant audit baillage de Rouen.

En 1540 vivaient noblement dans la même paroisse :
Martin et Pierre dits Hally, dont le père Guillaume avait été anobli en 1509 moyennant 105 livres par lui payées.

Chapelle Bayvel fut longtemps possédée par la famille Desson jusque vers le milieu du XVIIIe siècle. Les deux derniers seigneurs furent M.M Halley et de Giverville du Torpt. On voit encore, auprès de l’église les ruines du château incendié à la Révolution.
La Chapelle Bayvel était le siège d’un autre fief dépendant de la temporalité de l’évêché de Bayeux et du fief de la Métairie (A.C)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Election de Lisieux, sergenterie de Folleville
108 feux

Sous l’invocation de St Martin

Patronage:
XIVe, XVIe et XVIIIe : abbas de Bella Stelle

Curé:
S.Leger 1766/1787
Prieur régulier Sevrey 1764

Guillaume Bayvel figure parmi les déprédateurs de l’abbaye aux Dames après la mort de Guillaume le Conquérant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *