SAINT BENOIT DES OMBRES – 27




NOTES sur SAINT BENOIT DES OMBRES – 27

St Benoist des Ombres –St Benedictus de Umbris

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

L’archevêque Jean de St Philbert céda à l’abbaye de Préaux la terre de St Benoist, dans la forêt de Vièvre ne se réservant que les sangliers et les éperviers.
Plus tard il fut enlevé à l’abbaye et restitué par Robert de la Houssaye, fils de d’usurpateur. En 1219 en prenant l’habit monastique, il donne du consentement de son fils Thomas, tout le fief qu’avaient tenu de lui à St Benoît, Gautier le Bolengier et Herbert le Vigueur. Il y est fait mention de sa femme « Nicolaa ».
1250 : Thomas de la Houssaye
1256/57 : Denise de la Houssaye, veuve sans doute du précédent,
1258 : Roger d’Espreville donne au Bec un vassal et son terrement à St Benoist des Ombres.
Thomas 12e abbé de Fécamp est né à St Benoist.
La Pilvedière : vavassorie à St Benoist,
La Houssaye, fief. (A. Le Prevost)

St Benoît des Ombres fut donné par Jean d’Avranches, alors archevêque de Rouen sous Guillaume le Conquérant, à l’abbaye de Préaux. Il lui fut enlevé momentanément et restitué en 1219 par Robert de la Houssaye.
La Houssaye est un fief ainsi que la Pilvedière. Quelques vestiges de mottes indiquent qu’il y eut là jadis un manoir.
Lors de la Révolution ces deux fiefs appartenaient à Monsieur Folleville.
La commune est réunie à St Grégoire pour le culte. (A.C)
Le Patronage: et la terre de St Benoît, dans la forêt de Vièvre fut donnée aux moines de Préaux par l’archevêque Jean de St Philbert, fils du comte Raoul, ne se réservant aucune coutume, excepté le sanglier et l’épervier s’il s’y en trouve. (A.C)

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE CORMEILLES

Sous l’invocation de St Benoît

Patronage:
XVIe Abbas de Partellis

Curés:
Duclos 1764
Feret 1773/1787

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *