CLARBEC


NOTES sur CLARBEC – 14161.

CLARBEC, canton de Pont-l’Évêque.
Clerbec,
Clarus Beccus, XIV° siècle (pouillé de Lisieux, p. 5o).
Clairbec, 1620-1640 (rôles des fiefs de la vic.d’Auge).

Par. de Saint-André,
patr: le seigneur.
Dioc. de Lisieux,
doy. de Beaumont..
Géner, de Rouen,
élect. et sergent, de Pont-1’Évêque.

Plein fief de la vicomté d’Auge ressortissant à la seigneurie de Pont-l’Évêque. On distinguait:

  • Le fief du Mesnil-aux-Crottes, plein fief de haubert, assis en la paroisse de Clairbec, possédé par Tenneguy Poisson, Ecuyer.
  • Le fief du Mesnil-Tison, quart de fief assis en ladite paroisse de Clairbec, possédé par les héritiers de François de Bouquetot, vivant Ecuyer.
  • Le fief d’Argence, quart de fief 1620 (rôles de la vic.d’Auge) assis en ladite paroisse de Clairbec, possédé par Hamon Le Goueslier, à cause de la demoiselle Reyme Mallet, sa femme.

Lieux-dits de: CLARBEC
Amelines (Les), Bissons (Les), [BOUQUETOT, Bouketot, 1198 (magni rotuli, p. 78, 2). Vavassorie ou huitième de fief de la baronnie de Roncheville], Bourtot, Carrouge, Cour (LA),
Couraye (La), Cour-Crevin (LA), Cour-de-Bas (La), Cour-de-la-Barberie (LA), Cour-de-la-Rue (LA), Cour-du-Fumé (LA), Cour-du-Mont-Picard (LA), Cour-Serni (La), Crevins (Les), Croix-Aubert (LA), Croix-Blanche (LA), DESHOULES (LES), Dières (Les), Forge-à-Plichon (La), Forge-Boutron (LA), Forge-Letorey (La), GALOCHE(La), Hubert (LES), Jardins (Les), Jourdain (Le), q
Lieu-Allais (Le), [LIEU-ARGENCE(LE), Quart de fief relevant de la vicomté d’Auge (rôle des fiefs de la vic], Lieu-Aubert (Le), Lieu-Bénard (LE), Lieu-Biré (LE), Lieu-Cardine (Le), Lieu-Catrine (LE), Lieu-Curé (Le), Lieu-de-la-France (LE), Lieu-de-la-Perrée (Le), Lieu -de-la-Place (LE), LIEU-DES-ANGES (LE), LIEU-DE-VILLERS (LE), Lieu-Genneville (LE), Lieu-Jourdain (LE), Lieu-Langlois (LE), Lieu-Launay (LE), Lieu-Mariolle (LE), Lieu-Mondain (Le),
Lieu-Pellerin (LE), LIEU-PELLOQUIN (Le), Lieu-Taupin (Le), Lieu-Vasse (LE), MANOIR(LE), [Marine (La), cour], Mariolle (La), MESNIL (LE), [Mesnil-au-Moine (LE), écart], Mesmil-Poisson (LE), Plichons (Les), [Quevée (LA), Queue-de-Vée, 1723 (d’Anville, dioc. de Lisieux), Taillanville, Thillaye (LA), Tholmer (LE), Thorel, VAL-COLIN (LE), Viels (LES), Vivier (LE),

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie :

DANDURAND Michel, « Clarbec – Manoir du Mesnil-Poisson » AAN, 145, 1987 (1988), pp. 45-46, ill.

DAVY Michel, « Clarbec, essai sur son passé », PAR, 43, N° 3, mars 1993, pp. 19-27.

BILLY Jacques, Haras et élevages de Normandie, Condé-sur-Noireau, Corlet, 1984, 319 p., ill.
Haras du Mesnil-Poisson ou Mesnil-aux-Crottes

Clarbec, Manoir du Lieu-Poisson, PGMPA, pp. 140-141; façade à surcroît, traverse d’allège, panneaux de croix de Saint-André entrecroisées et pattées, pavillons en brique avec encadrement de pierre

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome IV page 207.
Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Calvados, page 1288.

Voir : Recherches des Nobles de Lisieux p.98 Valsemé Pierrefitte St Pierre du Mesnil Poisson à Clarbec Ste Historique 112

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT
Clarbec, Clarum Beccum.
L’église de Clarbec appartient, en grande partie, au style de transition : deux fenêtres cintrées, bouchées et masquées aujourd’hui
par le toit de la sacristie moderne appliquée sur le chevet, des contreforts assez caractérisés et l’appareil des murs latéraux justifient cette appréciation de l’époque à laquelle cette église a été construite. Mais les murs latéraux du choeur ont été refaits, en partie ; des fenêtres carrées et de grande dimension y ont été pratiquées.
La nef a conservé ses murs latéraux presque intacts et sa corniche garnie de modillons à figures ; seulement des fenêtres à larges baies, arrondies au sommet et ébrasées à l’intérieur, ont remplacé les fenêtres primitives il y a déjà longtemps, probablement au XVIII. siècle ou à la fin du XVIe.
Enfin, la façade occidentale appartient, je crois, au XVe. siècle, aussi bien que la partie basse de la tour, qui est accolée à cette façade, du côté du nord, mais dont la partie supérieure est moderne.
Si nous examinons l’intérieur, nous voyons, entre le choeur et la nef, un arc triomphal très-élevé, garni de moulures toriques dont il n’est pas facile de fixer la date, attendu que les colonnes qui devaient les supporter ont été défigurées.
Cette arcade paraît cependant remonter au XIVe. siècle.
Les voûtes de l’église sont en bois avec tirants.
Le grand-autel paraît du temps de Louis XV. Le tableau du retable représente saint André. Deux statues dans des niches servent d’accompagnement à ce retable.
Deux autels entre choeur et nef sont dédiés, l’un à la Sainte Vierge, l’autre à saint Laurent. On a refait, il y a peu de temps, ces autels en marbre rougeâtre : la forme en est très-mauvaise. Quand donc les fabriques comprendront-elles que ces autels luisants et sans moulures sont du plus mauvais goût ? Quand cesseront-elles de perdre, en dépenses de ce genre, qui sont déplorables et nuisibles puisqu’elles occasionnent souvent la destruction d’anciens autels, des sommes qui seraient utilement employées en consolidations ou en réparations
nécessaires? Hélas! nous n’oserions nous flatter que ce temps arrivera bientôt, quand nous voyons sacrifier le plus souvent toutes les ressources dont les fabriques disposent pour des emplettes de ce genre ou pour des innovations plus mauvaises encore.
L’église de Clarbec est sous l’invocation de saint André.
Le seigneur nommait à la cure.
On comptait 6 feux privilégiés et 117 feux taillables à Clarbec.

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations – Registre de Philippe Auguste – texte en latin (1ere moitié du 13e siècle)
Références historiques :

1051-1066 – Barneville
Guillaume le Bâtard souscrit une donation faite à Saint-Ouen (de Rouen) par Robert Bertran, Bertram. Cette donation comprend: le domaine de Saint-Cloud avec les foires, les vilains de Clarbec, une fosse à poisson dans la Touque; quatre acres de près à Saint-Cloud; la chapelle Saint-Nicolas de Burco; des biens à Saint-Georges; l’église Saint-Etienne d’Honfleur; l’église Notre-Dame de Magneville: l’église Notre-Dame du Vrétot; l’église Saint-Pierre et des dépendances à Surtainville; l’église Notre-Dame de Bricquebec, avec la dîme; une charruée à Fonteneit et l’église du lieu; les dîmes de ses forêts, foires, tonlieux, moulins; la dîme de son sel.
Il y ajoutait un fief à Barneville (la-Bertran), avec quarante acres de terre, deux vilains, deux chevaliers et la dîme de ses juments; enfin, la dîme de Tourgéville.
= AD. de la Seine-Maritime, 14 H 797.
+ EDIT. Marie FAUROUX .- Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), N° 205, pp. 393-394.

Voir 1256 : BUON LXXIII 1256, juillet

1402-1789 – Vicomté d’Auge
Compte de recette de la terre de la terre de Saint-Clair–en-Auge (1473-1477)
Comptes du domaine du roi en la vicomté d’Auge (1527-1531); Livres des plaids de la sergenterie de saint-Clair-en-Auge appartenant à Madame d’Estouteville (1528 et 1537-1543); Lettres de Marie, duchesse de Longueville, et de Léonor, duc de Longueville concernant Saint-Clair et Barneville (1564-1567) Livre des assises de la vicomté d’Auge, relevant du duc de Longueville, pour son droit de présentation à des églises (1565); Gage-pleige du fief de Saint-Clair (1570); Journal de recette du domaine d’Auge (1585); Livres des plaids de Pont-l’Evêque et déclaration de fiefs (1666); Bordereaux pour servir au paiement des fermes des domaines et marais de la vicomté d’Auge (1689); Journal des recette des fermes du domaine d’Auge (1691-1695); Aveux de Daenétal (1736) Administration d’Herval: état des rentes domaniales, pièces justificatives de la régie du domaine d’Auge, fournitures et travaux pour les prisons des bailliage de Honfleur (1751-1783) Beuvron, Honfleur, Saint-Julien-sur-Calonne – Jean-Philippe-Antoine Herval – Saint-Clair-en-Auge, Roncheville, Valsemé, Goustranville, Valsemé, Clarbec, Danestal, Darnétal, Cambremer, tabellionnage de Saint-Julien-le-Faucon, sergenterie de Bonnebosq, Saint-Clair-en-Auge, Barneville, Devoitine, Le Pelletier
= Cité in Suzanne d’HUART .- Archives de la Maison de France ( Branche d’Orléans ) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 383 à 388), Paris, 1976, p. 171-174

1407-1762 – Environs de Pont-l’Evêque
Recueil de pièces concernant Le Mesnil-en-Vimeu, Saint-André de Clarbec, Notre-Dame de Goustranville, Saint-Gabriel de Valsemé, Saint-Clair, en la vicomté de Pont-l’Evêque ….
= Bibl. Nat. Ms. franç. 5383

1483, 23 octobre – Saint-Etienne-la-Thillaye, Clarbec, Cresseveulle
Titres concernant des fonds à Saint-Etienne-la-Thillaye, Clarbec, Cresseveulle et les familles Prunier, Gallot, Auber, Crevin, Le Cordier, Cordier de Genneville, et autres. Autres actes 18 novembre 1584; 4 août 1591; et 1723-1726.
= Arch. SHL. FL 483. 10 pièces.

1548, 3 avril – Fervaques
Sachent tous … Philippe de Pontmollain, escuier, garde des sceaux aux obligations de la vicomté d’Orbec. Par devant Robert Prestrot et Jean Lestorey, tabellions en la branche d’Auquainville pour le siège de Lyvarrot Marguerin de Lyée de la parroesse de St. Pierre de Tonnencourt fils naturel de defunct maistre Lenry de L’epee sieur du lieu, vend à noble homme Jean de Haultemer sgr. du Mesnil Tyson, de la parroesse de Clebec (Clarbec) deux pièces de terre en la parroesse de Fervaques la première contenant deux acres nommée les Roseaux bornée d’un costé le defunct Robert Coulomb d’autre côté la seconde pièce et Me Guillaume Varyn et Guillaume Le Prévost, chacun en partie; d’un bout le chemin de Lisieux, d’autre bout la ryvière.
La seconde contenant un acre, nommée le Prey Mouton bornée d’un costé le douet des Londes, d’autre costé la première partie; d’un bout la Rivière de Touques et d’autre bout les hoirs Mahieu Amyot et Messire Guillaume Varyn, chacun en partie…. Tenue de la seigneurie de Fervaques, la première en l’aînesse dont est aîne Guillaume Le Prévost. La seconde n’a sceu dire de quelle seigneure… Moyennant 500 livres…
= AD 14. 74 F 22.

1572 – Vicomté d’Auge
Documents divers : assises de la vicomté, cures de Valsemé et Clarbec, comptes, livres de plaids, procédures, administration
= Cité in Suzanne d’HUART.- Archives de la Maison de France (Branche d’Orléans) Tome I – Fonds de Dreux (300 AP I, 523), Paris, 1976, p. 207.

1693 – Beaumont-en-Auge
Poursuites contre Jacques Bride, de Beaumont, fermier des enfants mineurs de Me Jean Train, enquêteur, pur rentes féodales dues à Ferry de Borel, seigneur de Clarbec, et au prieuré de Beaumont.
= Arch. SHL. FL 477. 5 pièces.

1747. Archives SHL.
1F880 : 1747 : Clarbec : registre du collecteur paroissial.

1848. – Archives SHL.
1F802 : 1848 : Enquête commerciale, artisanale et industrielle¬ concernant la région de Pont-l’Evêque (Bonneville, Canapville, Clarbec, Drubec, Englesqueville, Pont-l’Evêque, St Arnoult, St Hymer, St Etienne la Thillaye, St Martin aux Chartrains, Ste Melaine, Surville, Tourgéville, Touques, Tourville, Trouville, Villerville.

Voir FONDS Michel COTTIN à SHL :
11 FA – 37 – Divers. Région de Pont-l’Evêque, Bonnebosq, Clarbec, Reux, Drubec, Beaumont, Villers, Manneville-la-Pipard, Manoir de Pommereul à Sainte-Marthe (Eure) etc.

Carnets de Charles VASSEUR :
« Analyses et Transcriptions… » 3e fascicule
– p.175 27 juillet
Messire Ferry de Borel, seigneur de Clarbec, décrétant la seigneurie du Mesnil-aux-Crottes, dont fait partie le fief Arnoult, aînesse comprenant 20 acres se relève par 22 (?), tenue aux rentes suivantes
– 40 oeufs et 4 deniers à Pâques
– à la Saint Michel 3 boisseaux pour corbeiller le picotin et la 16e partie d’un boisseau
– toujours à la Saint Michel 30 corbeillées de pommes (mesure de Beaumont) et 10 sols, et pour agencement de plusieurs services 48 sols
– à Noël 4 sols et 4 deniers
– prière de chariée (?) et de herse deux fois l’an, des bêtes de harnois, ressautées (,) sur ledit fief, regard de mariage, service de prévôté
– à la mi-avril et à la mi-août par moitié 10 sols pour aide allant à Monsieur le Baron de Roncheville, réparation de la chaussée de Roncheville et au hérisson et mottage… à Faugernon reliefs, treizièmes
– p.176 1580 8 juillet
Aveu rendu à Nobles Hommes François Poisson, sieur du Buisson et Nicolas du Val, sieur de Bocquensey aux droits des demoiselles Charlotte et Catherine de la Rivière, leurs femmes, sieurs du fief terre et sieurie du Mesnil es Crottes par Noble Paul Pynain, sieur de Saint Pierre, héritier de feu Maître Robert le Perché, en son vivant procureur du Roy en la vicomté d’Auge pour partie d’une vavassorie nommée la Valvassorye Arnould, assise aux paroisses de Beaumont et de Clarbec, sujette à 40 oeufs 4 deniers à Pâques. A la Saint Michel 30 corbeillées de pommes pour un myeu de cildre, et audit terme 10 sols pour agencement pour cueillys, pillys et entonnages, 48 sols à Noël, 4 chapons, 4 deniers hérisson et mottage … au château de Faugernon

Page 212 1785 15 juillet
Maistre Le Goueslier, escuyer, sieur d’Argences, seigneur de Valdor et autres lieux demeurant en la paroisse de Clarbec
– page 220 : 1760 11 août
Nicolas Hain, trésorier de Clarbec, contre Jean Pierre Legoueslier, escuyer, sieur d’Argences, et Madame de Clinchamp de Bouquetot de Boislaville
– page 237 : 1740 29 novembre
Maistre Guillaume Dumesnil, escuyer, conseiller et avocat du Roy aux Eaux et Forêts du Vicomté d’Auge
Maistre Louis Philippe de Borel, chevalier seigneur de Clarbecq
Gilles Louis Pottier escuyer, sieur de Beaumarais
– Page 242 – 1742 23 février
Messire Philippe Louis de Borel chevalier, sieur et patron de Clarbec et autres lieux, tuteur principal de damoiselle Jeanne Thérèse Louis de Borel de Clarbec sa fille, héritière pure et simple de feu Messire Henry de Borel chevalier, sieur de Clarbec son aïeul paternel au lieu de feu Messire Jean Louis Henry de Borel chevalier sieur de Manerbe
– page 250 _ 1744 20 janvier
Jean Pierre Legoueslier, escuyer, sieur d’Argences, demeurant en la paroisse de Clarbecq, fils et héritier de Jean Pierre Legoueslier, escuyer, sieur du Buisson, (Renée le Goueslier dame de Lespée sa belle mère)

3 – Archives ShL

Doyenné de Beaumont
Election et sergenterie de Pont l’Evêque.
6 feux privilégiés – 117 feux taillables.
Sous l’invocation de St André.
Patronage:
14e – 16e et 18e Dominus Loci.

Curé:
Selot 1745/1787

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *