CORBON



NOTES sur CORBON – 14178.
MERY CORBON

Rôle des Fiefs de la vicomté d’Auge 1620 – 1640:

    Dudit fief de Corbon relève :

  • Le fief de Trousseauville. 8 de fief, assis audit lieu.
  • Le fief de Lescaude, plein fief. assis audit lieu, relevant de la sieurie d’Ifs-sur-Lézon, possédé par messire Robert Du Val, sieur de Bonneval, conseiller du Roi en sa cour de Parlement de Rouen.
  • Le fief de Préauxr, 8° de fief, assis à Bonneville-sur-Toucques, tenu de l’abbaye de Préaux,vicomté de Pont-Audemer.
  • Le fief d’Asnières, 4° de fief, assis à Saint-Clair, Barneville et Saint-Samsom.
    • Duquel fief d’Asnières relèvent : voir BARNEVILLE

CORBON, canton de Cambremer.
Corbun, XII siècle (enquête, p. 128).
Salina Corbonis, XI° siècle (Dudon de Saint-Quentin, p. 239).
Salins Corbuns, 1160 (Benoît de Sainte-Maure, t.II, p. 15).
Corbon, XIV° siècle (pouillé de Lisieux, p. 50).
Sanctus Martinus de Carbone, XVI° siècle (ibid.).

Par. de Saint-Martin,
patr. le seigneur du lieu;
ancienne église (supprimée) de Saint-Nicolas.
Dioc. de Lisieux,
doy. de Beuvron.
Génér. de Rouen,
élect. de Pont-1’Évêque
sergent. de Cambremer.

Lieux-dits de CORBON:
De L’Epée, Pont de Corbon, Les Bésiers, La Ferme, Cour de la Maison, Longrais, Cour du Fermier, Le Marais, Village du Carrefour Saint Jean,

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Calvados, page 521.

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome IV page 147.

COTTIN Michel, Notes sur les hôpitaux du Pays d’Auge in L’Art de soigner en Pays d’Auge – Catalogue de l’exposition dans BULLETIN DU FOYER RURAL DU BILLOT, N°28, juin 1988, pp. 65-76

Enquête sur les chaussées de Corbon, de Troarn et de Varaville faite en l’année 1297. Ms. et arch.du Calvados. Publiée par M. C. Hippeau. (Mém. de la Soc.des.antiq. de Normandie t. XX.)

Maladreries de Bonnebosq, Cambremer, Corbon.

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

2 – Pièces Justificatives:

1469, 9 juin
Dom Pierre Le Maignen, bailli de l’abbaye du Val-Richer, fieffe à Colin Huet, de Corbon, une demie acre à Notre-Dame-d’Estrée joignant le chemin allant « au vieux des vallos », moyennant rente annuelle de 20s. Une géline et demie, 10 œufs et 1 denier.
Acte de Guillaume Lambert, vicomte d’Auge, passé devant Jean Thorel et Jean Faroult, tabellions (signé Thorel et Lemonnier)
= Bibl. mun. de Rouen. p. 165, n° 6.
+ IND. M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVI, 3-4, p. 219, n° 680
1903, In-4°, LXXV-600 p.

1510 – Corbon
Sur les droits dans les marais de Corbon voir le dossier de la seigneurie de Corbon: aveux, gage-plèges, limites, etc.
= AD 14, F 5551

1611
Fragment d’un aveu rendu par l’abbaye du Val-Richer à Mademoiselle de Montpensier…. » quant aux fiefs terres et domaines situés à Corbon, Estrez, Le Torquesne et autres lieux en la vicomté d’Auge.
= Archives SHL. 1 F68

1801
An 9, 29 frimaire – Piencourt.
Vente de biens ayant appartenu à Louis Jacques Le Prévost de Corbon, situés à Piencourt, émigré. Bois taillis de 6 acres 1 vergée, borné d’un côté vers l’orient la pépinière et le labour faisant partie de la terre de la Fardouillère, estimé 2464 livres, adjugé 17.100 livres à François Erambert, négociant à Bernay. Un autre bois taillis de 4 acres 3 vergées 13 perches, estimé 2.700 livres adjugé au même, 20.000 livres.
= Arch. SHL. 11 FA – 34

Archives ShL : FONDS Michel COTTIN :
1801
An 9, 29 frimaire – Piencourt.
Vente de biens ayant appartenu à Louis Jacques Le Prévost de Corbon, situés à Piencourt, émigré. Bois taillis de 6 acres 1 vergée, borné d’un côté vers l’orient la pépinière et le labour faisant partie de la terre de la Fardouillère, estimé 2464 livres, adjugé 17.100 livres à François Erambert, négociant à Bernay. Un autre bois taillis de 4 acres 3 vergées 13 perches, estimé 2.700 livres adjugé au même, 20.000 livres.
= Arch. SHL. 11 FA – 34

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR : « Analyses et transcriptions … »
p. 84 – 3 juillet 1759
Constitution de 600 livres de rente faite au profit du seigneur Simon Philibert CHRESTIEN, seigneur et patron de CHRESTIENVILLE et d’HERUFLAIS, demeurant à PARIS, par Claude Jean-Baptiste de FRANCQUEVILLE, chevalier seigneur de CORBON, demeurant ordinairement au château de Morainville près de Pont-l’Evêque, qui hypothèque spécialement sa terre de SAINT-LAURENT-DU-MONT.
– 3e fascicule – p146
1769 mai-juin
Procès en dégradations intenté par Messire Claude Jean Baptiste de Francqueville, chevalier baron de Morainville, seigneur et patron du Mesnil-sur-Blangy; Livet, Corbon et autres lieux, contre son fermier, d’une terre située à Saint Laurent-du-Mont
c. 1350
– Patronages appartenant à la famille Bertran et à quelques autres familles peut-être alliées:

– Saint-Nicolas-de-Corbon, Dom. Johannes Tesson
– Corbon, Dominus Johannes Tesson

= LONGNON Auguste, Pouillés de la province de Rouen, Paris, Imprimerie nationale,

« doyenné de BEUVRON »
CORBON (26 et 29)
– Sous l’invocation de Saint Martin
– Noms des curés : Pierre Barey 1639
Trenchant 1762-1787
– Jean de Corbon se distingue à la bataille de Poitiers
– Insinuations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *