BOCQUENCE – 61




NOTES sur BOCQUENCE – 61
Bocquencé – de Bauquenceyo – de Bocquenceyo – Balgenzayum – Bauchencai – Baukeencai – Balkenzaium – Bauquenceium – Bauquencay – Bocquencé-la-Touche (?).

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Odolan Desnos – tome 1 p.198.
Montfaut p.27

Montres du baillage d’Evreux p.22, 27,31.
Recherche des élus de Lisieux p.61.
Hippeau – Gouvernement de Normandie VIII p.204 à 206.

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

Recherche de 1666
Adrien de Heutté, sieur de Grandmesnil, condamné,
Claude de la Touche, sieur du lieu, ancien noble.

Ordéric Vital – Livre III, Traduction Guizot Tome II p.70
… L’abbaye d’Ouche se trouve dans le fief de Bauqencey et de Baudrie était d’une grande noblesse.
En effet, Gislebert, comte de Brionne, neveu de Richard, duc des Normands, donna sa nièce en mariage à Baudrie le Teuton qui était venu avec son frère Wiger, en Normandie pour y servir le duc
Il sortit de cette union six fils et plusieurs filles, savoir: Nicolas de Bâqueville, Foulque d’Aunou, Robert de Courcy, Richard de Neuville, Baudrie de Bauquencée et Wiger de la Pouille.
Baudrie qui posséda avec son frère Wiger le fief de Bauquencée, donna sa sœur Elisabeth, en mariage à Foulques de Bonneval, chevalier distingué et lui accorda pour dot l’église de St Nicolas que son père avait bâtie, avec le terrain adjacent. Foulque … offrit à Dieu dans le couvent d’Ouche pour devenir moine, son fils Théodoric … et concéda à St Evroult l’enfant lui-même et l’église de St Nicolas dont nous venons parler.

3 – Archives ShL:

– Ancien diocèse de Lisieux, archidiaconé de Gacé, doyenné de Montreuil. Dédicace saint Martin.
Con. de la Ferté-Fresnel)

Election de Lisieux, sergenterie du Sap
129 feux

Sous l’invocation de St Martin

Patronage:
XIVe, XVIe et XVIIIe: abbas St Ebrulfi

Curés:
Le Rouge 1764
Le Rouge 1766/1787.

St Martin de Bocquencey.
Patron:
L’abbaye de St Evroult qui a 2/3 des grosses dîmes ; le curé à le tiers restant les mêmes et les verdages évaluées en total à 466 livres.

Curé:
A. Le rouge 1751.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *