BROGLIE – 27




NOTES sur BROGLIE – 27

CHAMBRAYS (de Cambrosis, de Cambrosiisn Canbrest, Cambresini, Cambresinum et Cambrai) devenu BROGLIE en 1742
Saint Aquilin des Augerons rattaché à Broglie en 1963.

1 – Historique du château.
2 – Archives ShL.

Note de l’Echiquier de Normandie sur l’appointement de Chambrays 9 mars de l’an 1416 entre Johan Cornewaille, Rauf Cromwelle et Johan Héron chevaliers représentant le Duc de Clarence d’une part et d’autre part Jacques de Neville escuyer et Guillem de La Verque, députés du seigneur de Ferrieres. (Reddition du château et contraintes)

18 septembre 1449 – Siège du château par les Comtes de Dunois, de Clermont et de Nevers, le Seigneur de Laval, le seigneur de Cullant, le seigneur de Blanville, le seigneur de Vernieul, de Gaucourt et de Bresay, les baillis de Berry et d’Evreux et plusieurs autres chevaliers. Le Comte de Clermont fait composition avec les anglais qui étaient dedans, qui s’en allèrent corps et vie sauve.

Le Seigneur de Chambrays assista à la conquête de l’Angleterre.

1- Historique du château:

Broglie dont le nom ancien est Chambrais appartenait dès le commencement du 11eS. à la Maison de Ferrières..Il y avait au 12eS. un château-fort.

En 1449 le fameux Comte de Dunois le reprit sur les Anglais. En 1589, le château et le bourg furent pillés par un corps de troupes protestantes. La Ligue s’y rétablit à deux reprises. Le Duc de Montpensier vint assiéger le château en 1589 et l’emporta d’assaut. En 1653, le domaine sortit de la Maison de Ferrières puis en 1716 passa par acquisition dans l’illustre famille de Broglie.
La Baronnie de Ferrières ayant été érigée en Duché en 1744, Chambrais prend le nom de Broglie.

L’ancien château fut remplacé par un vaste château « moderne ».

Augustin, Jean Fresnel, physicien et géomètre, célèbre par ses travaux sur le lumière et la construction des phares, naquit à Broglie en 1788, il meurt en 1827 à Ville d’Avray..

Description du château et du bourg

1258 – Arrêt portant que Gauquelin de Ferrières réclame à tort une indemnité pour les détériorations subies par ses manoirs et moulins de Chambrais pendant le temps où ils ont été sous la garde du Roy. Lesquelles détériorations ne sont pas prouvées.

16 mai 1318 – Mandement au Bailli de Rouen de porter au prochain échiquier la plainte de Jean de Quenvrecheys lequel avait été attaqué; blessé et mutilé à Chambrays par Richard du Bos, escuyer, en présence de plusieurs personnes, qui conformément à la coutume, auraient dû lui porter secours et qui n’en avaient rien fait.

Ferrières et Chambrais sortirent de la Maison de Ferrières vers 1507 par Françoise de Ferrières qui épousa Antoine d’Arces, seigneur de la Bastie, Vice-roi d’Ecosse. De là elle passe à la Maison des Ursins, puis à celle de Conflant, dont un membre, Eustache, la vendit le 25 janvier 1653 à Charles le Conte de Nonant, seigneur de Bouffey et vicomte de Beaumont le Roger ; vendue le 28 avril 1682 par Jacques du Plessis, Marquis de Chastillon à Arnauld de Pomponne et le 6 septembre 1716 à François comte de Broglie et à Thérèze Gillette Locquet de Granville, sa femme.

Lettre de Charles de Navarre et Comte d’Evreux relative à 200 livres levées en la sergenterie de Chambrais pour la fortification de la tour du châtelet dudit lieu.

– Est cité Guy de Graville capitaine de Chambrais le 8 août 1371.
– Recherche de 1666
– Noël Allard sieur de la Houssaye, condamné
– Nicollas de St Aubine, sieur de Losardière, condamné
– Adrien de Vattetot, ancien noble
– Gentilshommes d’illustres familles :
– Monsieur le Baron de Ferrières
– Etat des Gentilshommes : Monseigneur de Pomponne, ministre d’Etat. Il fut employé dès l’âge de 24 ans en qualité de négociateur, il devient ministre en 1671 ; les intrigues de Colbert et de Louvois parvinrent à l’éloigner de son ministère en 1679, retiré dans ses terres il écrivit ses mémoires.

En mai 1737 – Journal de Verdun
Monsieur Nicolas Simon Arnault, marquis de Pomponne, brigadier des Armées de Roy, et ci-devant Lieutenant général au Gouvernement de L’Ile de France, mourut le 9 avril 1737 à Paris âgé de près de 75 ans.

2 – Archives ShL:

– Dossier « Broglie » dans « Lieux A à L » sortie ShL du 12/10/2003 (+ Château de Blanc-Buisson).

– Charles Vasseur : Doyenné d’Orbec. « Doy. D’ORBEC.DOC »

Sous l’invocation de Saint Martin
Curés:
Fournier ou Le Fournier 1764/1774
Toutain 1782/1787

Une chapelle St Jean existe à Chambrays

Insinuations
Description de l’église de Broglie 1860

La léproserie de St Symphorien sous Ferrières réunie le 13 juillet 1696 à l’hôpital de Chambrais.

Charles Vasseur : Doyenné de Montreuil
7bis – St Aquilin des Augerons Algeron – Augerum

Patronage:
XIVe, XVIe et XVIIIe siècle : abbas St Elbrulfi.

Curés:
Le Boulanger 1764
Lamdey 1774.
Neuville 1778/1787.

Insinuations:

Le Prévost (I p141) texte en latin se rapportant à une donation confirmée par le seigneur d’Augeron, vassal de la famille Giroie en l’an 1050

Les noms des paroisses et des seigneurs
Les religieux de St Evroult

Etat des Gentilshommes
Alexandre Lemichel ; escuyer, sieur d’Avrilly.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *