CLAIRFEUILLE – 61




NOTES sur CLAIRFEUILLE – 61
6 – Clairfeuille – de Clarofolio – Clerfeuille

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Néant.

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations:

Recherche de 1666
Jacques de Bracque, sieur de la Guichardière
Jacques du Mesnil, sieur de Clairenoe, issu de Léon en 1653
Charles de Fréville, sieur de la Haye
Jacques d Godet, prêtre, curé de St Germain de Clairefeuille, ancien noble

Bulletin Monumental Tome III p.71-72
Séance générale tenue à Alençon – Procès-verbal
Mémoire de M. Le Cointre d’Alençon – 1857 –
« Vous me permettrez, Messieurs, une petite excursion hors de l’arrondissement, jusqu’à l’église de St Germain de Clairefeuille près Nonant. Je ne sache pas que jusqu’à ce jour aucun antiquaire en ait encore parlé. Elle était autrefois la chapelle d’un prieuré appartenant aux Augustins de Mortagne. Son architecture n’a rien de bien caractéristique. Les fenêtres sont à ogives. La nef paraît appartenir au XIVe siècle, le chœur est, je crois, une addition du XVe. Le fond de ce chœur était décoré de fresques assez mauvaises d’exécution qui ont disparu sous le badigeon du plafonneur et il ne reste plus qu’une Ste Geneviève et une Ste Radegonde.
Ce qui mérite votre attention c’est un énorme encadrement en bois sculpté qui se trouve à la séparation du chœur et de la nef. Les sculptures présentent des rosaces et de fausses arcades à ogives assez délicatement ouvrées ; puis au dessus des sculptures sont treize tableaux sur bois formant caissons et montrant, les dix premiers des sujets empruntés à la vie et à la mort de Jésus Christ ; les trois derniers représentent le martyre de St Etienne.
On remarque au tableau de l’Annonciation la légende gothique : Ecce ancilla Domini fiat mihi secumdum verbum tuum. Les autres tableaux ne portent point d’inscriptions, mais leurs sujets sont bien connus, sauf toutefois la descente de Notre Seigneur aux limbes, qui a si rarement exercé le génie des artistes. Au dessus de ces tableaux règne une jolie balustrade aussi en bois sculpté
Les tableaux ont souffert de quelques infiltrations d’eau dans la voûte et tout l’ouvrage est entamé des vers ; il en est de même de l’autel qui offre aussi des sculptures d’un bon goût. Mais la main des hommes est venue hâter l’œuvre destructrice de la pluie et des vers, et vous voyez sur le bureau quelques fragments de ces sculptures que le vertueux curé de cette église m’a envoyés, se souvenant avec quel intérêt je les avais examinés.
J’ai vainement essayé de prévenir cette fâcheuse mutilation rendue nécessaire par des scandales que faisaient pendant tous les offices des polissons qui se cachaient derrière cette boiserie pour troubler les saints mystères. J’avais proposé de faire transporter à nos frais cet encadrement au fond du chœur. Il y aurait été moins exposé à l’humidité et aurait fait à l’autel un admirable contre retable. Le curé était bien disposé, mais la population a tenu obstinément à conserver cette boiserie à sa place, ainsi que deux autels qui y sont adossés et il a fallu céder à cette fatale obstination ; et pour faire cesser le scandale, couper la partie de l’encadrement qui servait à cacher les enfants. J’ai appris cette mutilation en recevant les fragments que vous voyez, sans doute elle est bien regrettable, mais la meilleure partie du monument subsiste et je veillerai de tout mon pouvoir à sa conservation ».

St Germain de Clairfeuille, dessin des boiseries de l’église – Orne pittoresque p.153.

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE GACE – 61

Sous l’invocation de St Germain

Patronage:
XIVe : Decan. Et Caput de Mauritania
XVIe : id
XVIIIe le chapitre de Mortain

Canonei de Mauritania ibidem

Chapelle de St Jacques de la Boutonnière

Curés:
Le Tourneur 1764
De Montalais 1774
Delisle 1783/1787

St Germain de Clairfeuille
Patron : chapitre de la Collégiale de Mortagne au Perche – gros décunateur

Curé:
Louis Duval

Produit : les menues dîmes et les verdages – 1751 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *