SAINT BENOIT D’HEBERTOT – 14




NOTES sur SAINT BENOIT D’HEBERTOT – 14

St.Benedictus de Hebertot
En 1827, Saint-Benoît-d’Hébertot absorbe Tontuit.

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Richard Nollent de St Benoît voir Montfaut.
Voir fichier FONDS CARTULAIRES année 1350
Voir FONDS CARTULAIRES… années : 1474.

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition Floch, tome IV, page 338. et page 337 pour Tontuit.

BUREAU Dr Jean, « L’histoire munomentale de Pont -L’Evêque et de ses environs », Art de Basse-Normandie, n° spécial 10, Eté,pp. 3-29
Les Monuments Religieux, les maisons … pans de bois et les Hôtels de pierre. Les Prieurés: Beaumont-en-Auge, Saint-Himer. Château des environs: Hébertot, Gassart, Reux, Le Breuil-en-Auge, Glatigny. …Tourgéville.

DANDURAND Michel, « Saint-Benoît-d’Hébertot – Château », AAN, 145,1987 (1988), pp. 10-12

BUREAU Dr Jean, « Le Château de Saint-Benoît-d’Hébertot », PAR, 4, N° 6,Juin 1954

BUREAU Dr Jean, « Le Château de Saint-Benoît-d’Hébertot », Art de basse-Normandie, n° 10, (1958)

DALIPHARD Marc, « L’architecture militaire en Normandie … l’époque romane », Art de Basse-Normandie, N° 92, Printemps 1982, pp. 49-54 dans la forêt, construction en ruine de l’époque ducale

FOURNEE Dr. Jean, « Saint-Benoît-d’Hébertot – église », AAN, 145, 1987(1988), pp. 8-11

ROBERT M., Monographie de la commune de Saint-Benoît-d’Hébertot, Ms.1885, 21 p.
= Arch. Départ. du Calvados, Br. 9468

DANDURAND Michel, « Saint-Benoît-d’Hébertot – Château », AAN, 145,1987 (1988), pp. 10-12

ROBLOT-DELONDRE, « Notes sur Hébertot », Revue catholique de Normandie,36e année, 3e livr., mai 1927, pp. 162-167; 37e année, 6e livr.,novembre 1928 (fin), pp. 321-331

SEYDOUX Ph., Le Château de Saint-Benoît-d’Hébertot in Château du Pays d’Auge et du Bessin

Editions FLOHIC : Le Patrimoine des Communes du Calvados page 1302.

2 – Pièces Justificatives:

c. 1350
Patronages appartenant à la famille Bertran et à quelques autres familles peut-être alliées:

– Saint-Benoît-d’Hébertot, Dominus R. Bertran (p. 254)
= LONGNON Auguste, Pouillés de la province de Rouen, Paris, Imprimerie nationale, 1903, In-4°, LXXV-600 p.

1474, 1478 et 1492 – Saint-Benoît-d’Hébertot
Titres de propriété à Saint-Benoît-d’Hébertot, faisant mention de Richard Nollent, seigneur de Bellengerville (Bellengreville ??) de Guillaume Vipart, seigneur de Launay, et de la maladrerie du Hutrel.
= Arch. SHL. FL 16. 3 pièces.

La léproserie de Hustel de Hébertot, au doyenne de Touques, diocèse de Lisieux , fut incorporée et réunie à l’hôpital de Pont-l’Evêque, en vertu de lettres patentes du Roi, datées.du 13 Juillet 1696.

Insinuations

Description de l’église du 25 mai 1859
Relevé d’une inscription concernant M. Henry Oseraye décédé le 14 septembre 1688

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE HONFLEUR – 14

Election de Pont l’Evêque – Sergenterie de StJulien sur Calonne
7 feux privilégiés , 50 feux taillables.

Voir : Ste Historique 1872 p.14 n° 16

Sous l’invocation de St Bénoît

Patronage : 14e Dominus R.Bertran
16e Dominus de Clériaco
18e le Duc d’Orléans

Curé : le Verger ou Verger 1748/1787.

– Richard Nollent de St Benoît voir Montfaut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *