NEUVILLE SUR TOUQUES – 61




NOTES sur NEUVILLE SUR TOUQUES – 61

Novavilla et Novilla

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Voir
Cernay
Bauquencey – Ordéric Vital tome II p.70
Formeville I
DALLET A., « Essai de topographie, de statistique et d’histoire de la commune de Neuville-sur-Touques », BSHAO, XV, 1896, pp. 321-342

2 – Pièces Justificatives:

Labbey de La Roque, Pierre Élie Marie
Recherche faite en 1540, par les élus de Lisieux des nobles de leur élection…
NEUFVILLE.
166. Jacques Mauclerc, dénommé noble accusé de dérogeance pour tenir à ferme, an présent, la coutume de St.-Laurent-du-BoscRenouf, a été répresenté pour défaillant. Ce non-obstant, vû le rapport contre lui fait, le procureur du Roi a requis qu’il soit assis. V. le n°. 170.
167. Gilles Bouchard, pour lui et son frere, a dit être issu d’ancienne noblesse, dont il a baillé sa généalogie, commençante à Jean Bouchard, pere de Renoul, lequel épousa damoiselle Jeanne de Grandval, joûte une lettre de l’an 1482, laquelle, avec plusieurs autres qui justifient sa descente du dit Renoul, a été par lui produite, et la copie d’icelles est demeurée au greffe.
168. Jean de Pantou s’est aidé de semblables lettres et écritures que le Sr. de Folleval, sur la parroisse de Tiegeville , article 45.
169. Jean Gruel a produit l’extrait d’un arrêt de la cour de nos sieurs les généraux, donné le 23 décembre 1523, contre les habitans de Hiesmes , à l’entente de Nicolas Gruel , son frere, sur le fait de leur noblesse, fondée sur les francs-fiefs.
170. Pierre, Jean, Jacques et François , dits Mauclerc, ont produit un anoblissement donné en 1490 à Jean Mauclerc, qu’ils ont dit être leur ayeul, pour 30 écus payés, joûte la quittance; plus, l’extrait d’un arrêt de nos sieurs les généraux, donné en 1518 à leur entente contre le procureur général. V. le n°. 166.

1343, 9 octobre (Saint-Denis)
Travaux faits au moulin de Neuville(-sur-Touques) et au Sap, sur l’ordre du vicomte d’Orbec, par Jehan du Bois-Bernard, fermier de la ferme de Neuville et de la prévôté du Sap.
= B.N Fr. 25996, 177
+ IND.: NORTIER Michel,  » Les Sources… Le fonds français du département des manuscrits « , Suppl. Ann. de Norm, Octobre 1962, n° 175.

1349 19 décembre (samedi avant Noël) à 1350, 26 janvier (mardi avant la Chandeleur)
–  » Esgrevreul  »
Travaux faits aux moulins des Moutiers-Hubert et de Neuville-sur-Touques sur l’ordre d’Yves de Cleder, receveur de Beaumont, par Jehan du Bois-Bernard, fermier.

1444.
Un procès en hérésie fut intenté contre Richard Ruaust en 1440 (Arch. S.-Inf. G. 1.167). Il est peut-être distinct d’un Richard Ruaust, qui fut vicomte d’Argentan et d’Exmes, et qui reçut en don les fiefs de Fresnes et de Neuville-sur-Touques, saisis sur Robert et Jehan de Boisbé¬nart (B.N., F. fr. 26.077, n° 580).- A.N., K 68, n° 2712)

1770, mars-juin – La Chapelle-Haute-Grue
 » Le 14 mars 1770, la nomination à la cure de Saint-Pierre de la Chapelle-Haute-Grue appartenant au seigneur du lieu, noble dame Elisabeth Gautier, veuve de Messire Emmanuel Le Paulmier, sgr de la Livarderie, dame et patronne de la Chapelle-Haute-Grue, demeurant à Séez, paroisse Saint-Servais, nomme à ladite cure vacante par la mort de Me Lean-Laurent Gautier, dernier titulaire, la personne de Me Louis-Achille Pigis-Prémont, prêtre, originaire de la paroisse de Saint-Michel-de-Livet, vicaire de Neuville-sur-Touques. Fait et passé à Séez, rue des Veuves(?), en la maison de la dame de la Livarderie.
31 mars 1770, collation de l’évêque
26 juin 1770, prise de possession  »
= Abbé PIEL.- Insinuations, t. V, pp. 27-28, XXXIII-84

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE VIMOUTIERS.

Election de Lisieux, sergenterie du Sap – 254 feux

Sous l’invocation de St Germain d’Auxerre

Patronage:
XIVe – XVIe et XVIIIe : Abbas de Petri Super Dyvam

Curés:
Bargault 1764
Hugot 1774
Dercot 1776-1787

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *