BAZOQUES – 27




NOTES sur BAZOQUES – 27

BASOQUES – (Ecclesia de Basoquis – Basoches)

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

Basoques : le vocable de cette commune annonce une origine fort ancienne. Il en est de même de son nom Basilica qui doit dater de l’époque mérovingienne.

En 1246 Pierre de Calida Tunica (Caudecôte) renonça à toute prétention sur le patronage de l’église de Basoches en faveur de l’Evêque de Lisieux.
Ce lieu, Caudecote, était un fief plein de haubert relevant de Beaumont le Roger ainsi qu’il résulte d’un hommage portant la date de 1454. Nous ne l’avons point rencontré dans le Registrum Philippi Augusti ni dans aucune autre liste du XIIIe siècle.
La comme de Basoques est une des plus fertiles que renferme le riche plateau du Lieuvin (A. Le prévost)

Arrêt du Parlement de Paris du 4 septembre 1674 maintenant Monseigneur Léonor de Matignon dans le patronage de l’église paroissiale de Basoques contre le seigneur dudit lieu.

Basoques
Vingtièmes de 1762
Monsieur de Barville, seigneur de cette paroisse 1370
Nicolas Cordouin, escuyer 640
Monsieur Leprevost, secrétaire du Roy 460
Monsieur M. de la Vastine Cordouin 440
M. de Malleville écuyer, seigneur du Plessis 325

Les insinuations ecclésiastiques (Abbé Piel) signalent à plusieurs reprises Cordouen (notables et curé)

Recherches de 1463 – Montfaut
Nobles de la sergenterie de Folleville: Olivier de Clinchamp de Basoques

Recherches de 1666
Adrian de Livet, seigneur de Fresnes, ancien noble

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE MOYAUX.

Doyenné de Moyaux – Sergenterie de Folleville –95 feux

Sous l’invocation de Saint Martin

Patronage:
XIVe – XVIe – XVIIIe : Dominus Lexoviensis Episcopus

Curés:
Lebourg 1764/1774
Laudey ( ?) 1782/1787

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *