LA GRAVELLE




NOTES sur LA GRAVELLE

Gravalla – Gravella

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.


1 – Bibliographie:

BERTHEAUX Christian : visite de l’Eglise Saint Pierre de la Gravelle en 1758 – Bulletin du Foyer rural du BILLOT n°6O – Décembre 1998

MANEUVRIER Christophe, « Note sur l’ancienne église de la Gravelle (Cne de Montviette) », HTPCSPSD, Décembre 1993, N° 44, pp. 5-10, ill

MANEUVRIER Jack : Le manoir de la Gravelle – Bulletin du Billot n°45-mars 1994


STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT

La Gravelle, Gravalla, Gravella.
La paroisse de La Gravelle est réunie à celle de Montviette.
L’église n’offre de digne d’être cité qu’une porte occidentale à plein-cintre, dont les claveaux réguliers et bien
appareillés, en pierre de taille, reposent sur des impostes taillés en biseau et sur des pieds-droits sans colonnes; la double voussure de cette porte est bordée d’une cymaise chargée d’étoiles, ce qui indique assez le XIIe siècle.
Hormis cette partie de la façade qui se trouve encadrée dans une maçonnerie moins ancienne, mais aussi en pierre de taille, et le chevet dans lequel on voit une fenêtre ogivale bouchée, l’église appartient à la période moderne.
Toutes les fenêtres sont carrées. Toutefois, les parties basses ou fondations paraissent plus anciennes, et il est probable que quelques parties de murs ont été ménagées lors de la reconstruction du XVIIIe siècle.
Les voûtes sont en merrain avec entraits. Un porche en bois précède l’entrée occidentale: il porte l’inscription
suivante :

LAN 1668
Me BERTHAVME ESTANT EN CE PAYS
AVMONA DE SON BIEN POVR ME BATIR ICY
PASSANT DY VN PATER ET VN AVE P LVY.

On remarque, au bas du tableau qui orne le retable du maître-autel, un blason qui est d’or à la bande d’azur bordée de gueules chargée de trots croix alésées d’argent.
Sur les deux tableaux du petit autel qui accompagne l’arc triomphal, le même blason est surmonté d’un casque vu de
face et grillé.
La tour, conforme à toutes celles de la contrée et couverte en ardoise, surmonte l’entrée de la nef.
Une sacristie est accolée au chevet rectangulaire.
L’église de La Gravelle est sous l’invocation de saint-Pierre. L’abbaye de St-Pierre-sur-Dive nommait à la cure.
La Gravelle faisait partie du diocèse de Lisieux et de la sergenterie de Montpinçon ; on y comptait 51 feux.

Château.
– Près de l’église est un manoir ou petit château qui communique avec le cimetière et qui, comme l’église, domine la petite vallée voisine.
Chemin de Lorée.
—Le chemin de Lorée passe à moins de 1 kilomètre à l’est de l’église de La Gravelle.

2 – Pièces Justificatives:

1566, samedi 11 mai – Pré-d’Auge
Noble damoiselle Loyse de Grippel, dame de la Gravelle et du Pontif, demeurant aud. lieu de la Gravelle, baille en pur et loyal échange à noble homme Jean de La Rivière, seigneur de Fenèbres et de l’Epée, demeurant à Lisieux, le fief du Pontif, à Coquainvilliers.
Elle reçoit en échange, le fief, terre et seigneurie de l’Epée et autres biens sis au Pré-d’Auge.
Le même jour, elle revend ces biens à noble homme Jehan de La Rivière, seigneur du Pré-d’Auge, moyennant 2.500 livres ts.
= Arch. SHL. 9 FB. Fonds Et. Deville. Copie (dossier Le Pré-d’Auge).



3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE MESNIL MAUGER.

Election d’Argentan, sergenterie de Montpinçon
51 feux

Sous l’invocation de St Pierre

Patronage:
XIVe, XVIe et XVIIIe : abbas St Petri super Dyvam

Curés:
Guyon 1764
Gigon 1774
Folin 1780/1787

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *