SAINT PAUL DE COURTONNE


NOTES sur: SAINT PAUL DE COURTONNE

accrue de NOTRE DAME DE LIVET en 1826.
Réunie à COURTONNE-les-DEUX-EGLISES.

Saint-Paul-de-Courtonne, canton d’Orbec, accrue de Notre-Dame-de-Livet en 1826.
Saint-Paul de Courtone, 1723 (d’Anville, dioc. de Lisieux).
Patr. le seigneur du lieu. Chapelle de Sainte- Claire-des-Bois. Ancienne léproserie.
Dioc. de Lisieux,
doy. de Moyaux.
Génér. d’Alençon,
élect. de Lisieux,
sergent. d’Orbec.

Lieux-dits de: SAINT PAUL DE COURTONNE
Berterie (LA), h. – Bonardière (LA), h. – Goupillière (LA), h. – Guilberdière (LA), h. – Hauts-Vents (LES), h. –
Lailiers, h. – LAUNAY, h. – LIEU-SÉBASTIEN (LE), h. – Livet, h. – MOTTE (La), h. – Petit-Livet (LE); h. –

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie.

STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT
St-Paul-de-Courtonne, Sanctus Paulus de Courthonna, Cortonna villa.
St-Paul-de-Courtonne n’est, à proprement parler, qu’une paroisse du bourg de Courtonne-la-Ville: les maisons bordent la rue qui conduit d’une église à l’autre, sans solution de continuité; seulement, tandis que l’église du bourg avait pour patron l’abbé de Bernay, le patronage de St-Paul était laïque. L’une, comme l’autre, était comprise dans le doyenné de Moyaux.
Bien que les états de population dressés au dernier siècle accordent à la paroisse St-Paul 154 feux, c’est-à dire plus de 750 habitants (aujourd’hui 365 ), l’église était dans de petites proportions. La nef ne mesure que 34 pieds de longueur sur 28 de largeur; le choeur était en rapport, et, par conséquent, fort restreint. L’ensemble, au premier coup-d’oeil, offrait tous les caractères du XVIIIe siècle, et, en effet, la nef date de cette époque; elle est construite en pierres de craie de grand appareil, sans contreforts, avec pilastres peu saillants, une énorme corniche en doucine, et fenêtres carrées. La porte s’ouvre dans Je pignon de l’ouest, que surmonte le clocher en ardoise. Elle est précédée d’un porche en bois assez large, clos du côté du nord.
Le choeur, percé aussi de fenêtres carrées, avait pourtant conservé quelques parties bien caractérisées de l’époque romane. On y voyait, au nord, un contrefort plat; et le chevet tout entier appartenait à l’époque primitive. On avait encastré dans son pignon un petit bas-relief en pierre, du XVIe siècle, représentant l’Annonciation. Les figures sont délicates, le travail finement exécuté; on ne voit pas de traces de peintures.
Ce choeur a été détruit il y a cinq ans, et remplacé par une bâtisse en briques fort laide, malgré ses prétentions gothiques,
et hors de proportion avec la nef, qu’on démolira sans doute, à son tour. Quand j’ai visité la localité en 1863, j’ai trouvé le joli bas-relief jeté dans un coin du cimetière, au milieu d’un tas de décombres et d’immondices. Je suis sûr que l’auteur de ce méfait a la prétention d’être un artiste.

Le château:
Tout moderne, est situé à une certaine distance de l’église, sur le coteau, de l’autre côté du chemin de fer. il est habité par M. de Gassart. Les pouillés du diocèse de Lisieux font mention de Henri de Courtonne, au XIVe siècle. En 1463, Montfaut trouva à St-Paul, Thomas
Eustache; mais il est probable que la famille de Belleau possédait déjà la terre, car les montres de la noblesse du bailliage d’Évreux de 1469, six ans plus tard, font mention de Jean de Belleau, escuyer, seigneur du lieu et de Courtonne.
Toutes les recherches subséquentes fournissent des noms de seigneurs de la même famille, laquelle ne s’est éteinte qu’en 1834 dans la personne de M. Charles-Prudence de Belleau, dont on voit le tombeau dans le cimetière.
On trouve aussi, de l’autre côté de l’église, les sépultures de madame Marie Claude de Vauquelin, baronne de Cauvigny, décédée à St-Paul le 26 octobre 1838, et de Élisabeth-Constance-Stéphanie-Louise de Belleau, décédée le 26 juin 1850.

Il y avait à St-Paul-de-Courtonne un moulin de la Motte, qui appartenait en 1342 à Jehan d’Orbec; et une maladrerie, nommée St-Clair-des-Bois, réunie, le 13 juillet 1696, à l’hôpital d’Orbec.
On y a trouvé aussi des vestiges de constructions romaines, en 1841 et 1849.
St-Paul-de-Courtonne faisait partie de l’élection de Lisieux, sergenterie d’Orbec.

2 – Pièces Justificatives.

Courtonne était un plein fief de Haubert selon l’état des fiefs de 1559

En marge d’une vente de diverses pièces de terres situées à la Chapelle Yvon et à St Pierre de Mailloc, tenues en partie de la seigneurie dudit lieu de la Chapelle Yvon et en partie de la seigneurie de Courtonne, on trouve un reçu de XIIIe du 25 août 1705, signé Alexandre de Belleau.
Jean de Bellaume, écuyer, seigneur du lieu et de Courtonne se présenta armé de brigandines, salade, arc et trousse, un page en sa compagnie, montés de deux chevaux (Montres du bailliage d’Evreux)
Jean Charles Guillaume de Belleau, écuyer, seigneur de St Paul 5 juillet 1771
Thomas Eustache, St Paul de Courtonne (Montfaut 1463)
Pierre de Belleau, seigneur de St Paul de Courtonne en 1540(Recherche des élus de Lisieux)

Recherches de 1524
Paroisse de Notre Dame de Courson :
Thomas de Neufville, seigneur de Courson
Jehan et Richard dits de Bellemare et de St Paul de Courtonne ont fait apparaître de leurs généalogies.

Paroisse de St Paul de Courtonne
Jehan de Belleaue, seigneur du lieu et un nommé Dandel

Arrière ban de 1562
Charles de Belleau, écuyer, seigneur de Courtonne

Recherche de 1666
St Paul de Courtonne :
Charles de Belleau, seigneur de Courthonne, ancien noble
François de Belleau, seigneur du Part, ancien noble.

Moulin de la Motte, à St Paul de Courtonne, appartenant en 1342, à Jean d’Orbec, écuyer, qui eut pour fils Simon Hue, écuyer d’Orbec qui vivait en 1363 et Loys d’Orbec en 1367 (Léchaudé d’Anisy)

La léproserie de St Clair des Bois à St Paul de Courtonne remise au Chapitre d’Orbec le 3 juillet 1696.

La léproserie de St.-Clair-des-Bois, assise dans la paroisse de St.­Paul-de-Courtonne, doyenné de Moyaux, diocèse de Lisieux, fut réunie à l’hôpital d’Orbec, en vertu de lettres-patentes du Roi, du 13 juillet 1696. ( Pouillé de Lisieux, de M. Le Prévost, p. 26).

3 – Archives ShL.

St Paulus de Courthona – Cortonna Villa
– Sous l’invocation de St Paul
– Patronage:
XIVe Henricus de Courthonna
XVIIIe le seigneur

– Curés:
Marin Leprince 25 septembre 1733/12 février 1734
Morin 1744/1787

– Sergenterie d’Orbec 154 feux
– Chapelle St Clair des Bois à St Paul de Courtonne
– Description de l’Eglise 15 septembre 1863
– Description de tombes situées au nord de l’église et au midi
– Marie Claude de Vauquelin, baronne de Cauvigny
– Elisabeth Constance Stéphanie Louise de Belleau née de Couvigny
– Monsieur Charles Prudence de Belleau

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *