BAVENT



NOTES sur BAVENT – 14

Accrue de ROBEHOMME


A – BAVENT.

Bavent, canton de Troarn.
Badventum, 1077 (ch. de Saint-Etienne de Caen).
Badvent, Batvent, 1082 (cart. de la Trinité).
Batventum, 1134 (ch. d’Eudes, abbé de Saint-Étienne: de Caen).
Baventum, 1234 (parvus liber rubeus Troarn.).
Bavan, XVIII (Cassini).

Hameaux de BAVENT:
Arbre-Martin (L’), [Béneauville Abeneauville, 1316 (parv. lib. rub. Troarn. p. 36). Abeneauville, 1389 (preuves de la maison d’Harcourt, t. III,p. 748)], Bois-De-Bavent, Bourgneuf (Le), Bruyère (LA), Butte-du-Mesnil (LA), Champs(Les),[Chef-de-Rue, Caput Vici, 1283 (ch. de Saint-Étienne de Fontenay n° 168)], Croix (LA), Maison-de-Venoix (La) chât, Mont (LE), Moulin-des-Prés (LE), Petit-Plein (LE), Plain (Le Grand et Le Petit), Prieuré (LE), Ritachère (LA), Robehomme (chaussée De), [Roncheville, Ronceivilla XIV° siècle (livre pelut de Bayeux)], Rue (La), Saint-Laurent, Trois-Coins (Les), Val (LE), Venoix.

Rôle des Fiefs de la vicomté d’Auge 1620 – 1640:
Le fief de Bavent, assis au bailliage de Caen, possédé par le sieur Dolleanson.
N° 83. – Le fief Bavent , assis à Illeville, tenu par Bérenger, vicomte de Beaumont.

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie

Pétition présentée par les maires et habitants des communes de Bavent, Robehomme et Petiville, contre le citoyen H.-F. Neuville et ses joints, Caen, an IX, In-4°, 45 p.
= B.M. Pont-Audemer

CAUMONT Arcisse de : Statistique départementale de Calvados, Tome I, page 445 de Réédition FLOCH.

Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Calvados, page 359.

L’EXPLOITATION ANCIENNE DES ROCHES DANS LE CALVADOS : HISTOIRE ET ARCHEOLOGIE. Serv. dép. d’Archéologie. 1999 pages 32, 144, 382.

1063
Avant 1063
« Le duc bannit Adam de Saint-Brice et confisqua son petit fief de Roncheville, à Bavent, qui fut aumôné à l’abbaye de Saint-Julien-lès-Tours en 1063 ».
+ Voir L. DELISLE, Actes de Henri Ier, p. 17; cité par NAVEL, 1951-1952

Par. de Saint-Hilaire,
patr. le seigneur et le prieur de Bavent.
Dioc. de Bayeux, doy. de Troarn.
Génér. de Caen,
sergent, de Varaville.

Deux prieurés: l’un, nommé le prieuré de Roncheville, dépendait de l’abbaye de Saint-Étienne de Caen; l’autre, le prieuré de Saint-Julien de Bavent, dépendait de l’abbaye de Saint-Julien de Tours.
Léproserie de l’Arbre Martin, sous l’invocation de sainte Madeleine. Leproseria de Arbore Martini, XIV s° (liv. pelut de Bayeux).

Bavant, seigneurie, 1455 (arch. nat. P. 271, n° 65); fief et seigneurie du boys et buisson de Bavent,, i/i8a.(arch. nat. P. 272, n° 37). Le fief de Bavent relevait du bailliage de Caen, 1455, et s’étendait sur Varaville, Petiville, Gonneville et Merville de ce fief dépendaient le fief au Curé et le fief Louvet. Le fief Saint-Clément, plein fief de haubert, avait son chef assis à Bavent. Le fief de Beneauville, paroisse de Bavent, relevait de la baronnie de Beaufou, 1414 (aveu de C. de Touchet).

Bavant, seigneurie, 1455 (arch. nat. P. 271, n° 65); fief et seigneurie du boys et buisson de Bavent, 1482(arch. nat. P. 272, n° 37). Le fief de Bavent relevait du bailliage de Caen, 1455, et s’étendait sur Varaville, Petiville, Gonneville et Merville; de ce fief dépendaient le fief au Curé et le fief Louvet. Le fief Saint-Clément, plein fief de haubert, avait son chef assis à Bavent. Le fief de Beneauville, paroisse de Bavent, relevait de la baronnie de Beaufou, 1414 (aveu de C. de Touchet).

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

2 – Pièces Justificatives.

249. — Le 28 févr. 1784, .Mesr. Thomas-Louis-Anloino Desmarest, chev., seigr et patron de Montchaton, Bavent et autres lieux, consr.
du roy, sous-lieutenant général au bailliage et siège présidial de tentin, séant à Coutances, où il demeure en son hôtel, rue St-Martin,
pairr. St-Nicolas, constitue 130 livresde rente en faveur de M. Pierre Lefèvre, acolyte de N.-D.-du-Hamel, Me ès-arts en l’Université de
Paris, afin qu’il puisse parvenir aux ordres sacrés. Cette rente est hypothéquée sur la terre et seigneurie de Montchaton, prés Coutances, et garantie par Mes. Léonor-Honoré-François Démons, chev., seigr. de Carantilly, Camprond et autres lieux, demeurant on son hôtel, cloitre
N.-D. parr. St-Nicolas de Coutances; .Mes. Jean-Charles Demons, et Mesr. Pierre Robichon de la Guérinière, Esc., demeurant aussi en leur
hôtel, gande Rue et parr. St-Nicolas. Fait et passé à Coutances.

.3 – Archives ShL:
1F403 : 7 janvier 1701 : Jacques Bavent de Biéville a transigé avec de Me Duclos Baril pour les arrérages dus pour une terre dite « La court Bavent ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *