CERQUEUX




NOTES sur CERQUEUX – 14148

CERQUEUX sur VIE  (réunie à  Saint  Crespin le 28 septembre 1815)(Du Bois, livre VII page 397,)
Ancien Cerqueux la Campagne.

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome III page 779.

Cerqueux, Manoir de Cerqueux, PGMPA, pp. 76-77; allége

Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Calvados, page1222.

PANNIER Arthème : voir Archives ShL, NE12, 1er carton.

STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT

Cerqueux, Sarcophagi.
L’église de Cerqueux a été complètement démolie; elle était située près d’un manoir, bâti sur une éminence au
pied de laquelle passe le chemin de fer de Caen à Paris et qui n’offre rien de remarquable. On distingue encore l’emplacement du cimetière. Le nom latin de cette commune, Sarcophagi, semblerait annoncer qu’on y a trouvé des cercueils en pierre.

Image Géoportail

2 – Pièces Justificatives:

1412, 18 août – Préaux-Saint-Sébastien
Dans l’aveu rendu par Jean de La Lande pour son fief de la Lande, à Cerqueux, il déclare que Jean de Saint-Aubin tient le fief de Saint-Sébastien-de-Préaux, tenu à cour et usage de la seigneurie de Lande.
= AN P. 308, LXXIX. Cité par Henri PELLERIN, PA, 11, N° 10, p. 11.

1603, 14 mai.
Archives ShL : 1F355 : 14 mai 1603 : Mathieu Jobbay de Cerqueux vend à Léonard Le Roy de Notre Dame d’Orbec une pièce de terre.

1626 : 5 février
Archives ShL : 1F288 : 5 février 1626 : Isaac Charpentier de la paroisse de Cerqueux vend à Guillaume Bunel bourgeois d’Orbec la moitié d’une pièce de terre en jardin à Cerqueux.

1653, 19 décembre – Préaux-Saint-Sébastien
Dans l’aveu rendu par Laurent-Jacques de Chanu, pour le fief de La Lande, à Cerqueux: « A cause duquel fief de Préaux, Messire François de Moges, écuier, seigneur dudit lieu de Préaux, conseiller du Roi et maître ordinaire en sa Chambre des Comptes de Normandie, a droit de présenter au bénéfice du dit lieu de Préaux.
= AN P. 329, 46. Aveu du fief de la Lande. Cité par Henri PELLERIN, PA, 10, N° 11, Novembre 1960, p. 19.

1656, 9 mars – Préaux-Saint-Sébastien
Aveu rendu par Laurent-Jacques de Chanu pour son fief de la Lande, à Cerqueux:  » le fief de Préaux s’étendait sur Préaux et paroisses voisines.
= AN P. 929, 46. Aveu du fief de la Lande. Cité par Henri PELLERIN, PA, 11, N° 9, Septembre 1961, p. 9.

Insinuations:
La cloche de l’église de très petit diamètre mais pourtant munie d’une inscription se trouve au presbytère de Mesnil-Mauger.

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles Vasseur : voir :
« Doyenné d’Orbec. »

Election de Pont l’Evêque, sergenterie de St Julien le Faucon
2 feux privilégiés
10 feux taillables

Sous le vocable de St Pierre

Curés:
Gabrie 1764
Bardel 1774
Duval 1779 à 1787

CERQUEUX LA CAMPAGNE (de Sarcophagis Sarcophagis)
– Sous l’invocation de Saint Pierre
– Divisée en deux portions au 16e siècle

Curés :
1e portion :
Godet 1774
Marquant 1759/1787

2e portion :
Godet 1764
Marquant 1774
Le Conteur 1778/1787

– Insinuations
– Historique
Cerqueux : il ne paraît point qu’il ait existé un fief du nom de Cerqueux, ou si originairement la paroisse de Cerqueux a donné la dénomination à un fief, il se trouvait vers la fin du Moyen-âge réuni avec un autre fief appelé La Motte.
En 1463, Montfaut trouva noble à Cerqueux Pierre de La Lande, dont les descendants subsistaient encore dans la même paroisse lors de la recherche des élus de Lisieux en 1540. Alors Jacques de La Lande produisit plusieurs lettres, contrats de mariage, etc. … qui prouvent que lui et Julien son frère sont issus au 6e degré de Jean de La Lande, vivant en 1381 et tenant propriétairement ledit fief de La Lande.
Au XVIIIe siècle, Gabriel de Chanu, prenait le titre de seigneur de Cerqueux. La maison de Chanu est aussi originaire des environs d’Orbec et elle semble être entrée en possession du fief de Cerqueux par suite de l’alliance de Claude de La Lande qui épousa en deuxième noce Charles de Chanu sous le règne d’Henri IV ou à peu près. La famille porte d’azur à trois besons(?) d’or.
A la même époque Jean Gabriel de Mailloc, écuyer, sieur de Bailleul, prenait aussi le titre de seigneur de La Motte Cerqueux. Le sieur de Mailloc paraît être décédé sans héritier direct et avoir cédé ses biens à Noble Dame Marie de Mailloc qui avait épousé Louis Deshays de la Radière, conseiller du Roy, assesseur, ancien civil et criminel au bailliage d’Orbec. En 1740, le magistrat était décédé et sa veuve prend les titres de Dame de La Motte Cerqueux. De son chef elle avait eu un fils Jean Louis Deshays se titrant écuyer seigneur de la Radière, gendarme de la Garde du Roy dès cette année 1740, bien qu’il ne paraisse pas avoir été anobli au mois de janvier 1769 par lettres patentes datées de Versailles. Alors sa mère étant morte, il cumulait ses titres avec les siens. La Chesnaye lui consacre un article et le qualifie de seigneur de Bailleul, La Motte, patron honoraire de Cerqueux.
Il épousa Anne Marie de Roch qui lui donna cinq enfants :
Louis Guillaume Servais, militaire
Augustin Gabriel aussi militaire
Marie-Anne
Louise Agathe Suzanne
Marie Catherine.
Ses armoiries sont de gueules à un lion rampant et armé d’une épée d’argent. L’écu timbré d’un
casque de profil orné de ses lambrequins d’or de gueules et d’argent.

– Bailleul
Fief situé à Cerqueux. Ce fief était possédé au commencement du 18e siècle par une branche de la famille de Mailloc, qui prend son nom de quatre paroisses situées à moitié chemin entre Orbec et Lisieux.
Philippe de Mailloc, écuyer, seigneur de Bailleul, était mort en 1722.
En 1735, Jean Gabriel de Mailloc, écuyer, avait succédé à son titre et était frère de Marie de Mailloc qui avait épousé Louis Deshays de la Radière, conseiller du Roy, assesseur, ancien civil et criminel au bailliage d’Orbec. La Dame de la Radière hérita de toutes les terres de son frère, qui passèrent ensuite à ses enfants, dont les descendants furent dépossédés à la Révolution de 1790

– Recherches de 1666
Jean de Brucourt, seigneur de La Motte, ancien noble
Robert Chanu, seigneur de Cantepie

– Description de la cloche
En 1674, j’ai été bénite par ….. Lesage, prêtre curé de ce lieu ….et noble Michelle …..
Philippe de Mailloc, écuyer, seigneur de Bailleul, conseiller du Roy, lieutenant assesseur à Orbec et Demoiselle Michelle de Bellemare, femme de Laurens … de Chanue (?) seigneur de Saint Marc et de La Lande.
(Croix formée de jolis rinceaux – lue par M: Pannier)

« Analyses et transcriptions : »
3e fascicule, page 205 : Messire Pierre François Claude Guy Duval, chevalier seigneur et patron de Cerqueux, Bonneval et autres lieux demeurant à Rouen.

1726 – Archives ShL.
1F325 : 3 août 1726 : contrat de mariage de Thomas Hue de Cerqueux et de Marie Le Guay de Meulles.

1794. archives ShL.
1F827 : 1794 : Cerqueux : administration communale.

1830. – archives ShL
1F804 : 1830… : Cerqueux : papiers divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *