MONTVIETTE


Vous pouvez compléter ces données, bibliographies etc, ou signaler une erreur dans l’onglet « Laisser un Commentaire » en bas de page de la commune.
Les commentaires n’apparaissent pas sur le site.


NOTES sur MONTVIETTE

– Montviette – Mons Vieta – Mons Vietta

La GRAVELLE est réunie à Montviette, fusion du 28 décembre 1832.

1 – Bibliographie.
2 – Pièces Justificatives.
3 – Archives ShL.

1 – Bibliographie:

Voir :
Statistique Monumentale Tome II p.41
Annuaire Normand 1849 p.158.

BERTHEAUX Christian : visite de l’Eglise Saint Pierre de la Gravelle en 1758 – Bulletin du Foyer rural du BILLOT n°6O – Décembre 1998.
CAUMONT Arcisse de : Statistique monumentale du Calvados, réédition FLOCH Tome III, pages 605 et 607 (La Gravelle).
DORLEANS Christiane : Les mares, un élément fort du paysage augeron, leur usage jusqu’au milieu du XXe siècle : à partir de l’exemple de Montviette. Bulletin de la Société Historique de Lisieux, BSHL n° 53, Décembre 2002.
DORLEANS Christiane : Gaston Gosselin, peintre et photographe à Montviette. Bulletin du Foyer rural du Billot, n°87, septembre 2004.
Editions FLOHIC : le patrimoine des Communes du Calvados page 1372.
LEMAIRE Marion : les mares de Montviette Bulletin du Foyer rural du BILLOT, n° 71, septembre 2000
LEROY Louis : une ferme à MONTVIETTE en 1929. Bulletin du Foyer rural du Billot, n° 69, mars 2000.
MANEUVRIER Christophe, « Note sur l’ancienne église de la Gravelle (Cne de Montviette) », BULLETIN DU FOYER RURAL DU BILLOT,, Décembre 1993, N° 44, pp. 5-10, ill
MANEUVRIER Christophe : L’exploitation du silex à Montviette ; Bulletin Foyer rural du Billot n°78, juin 2002
MANEUVRIER Jack : Le manoir de la Gravelle – Bulletin du Billot n°45 -mars 1994
MONTVIETTE-NATURE : réunions et fêtes entre voisins à Montviette, Bull du Foyer rural du Billot Septembre 2001, n°75.
MONTVIETTE-NATURE :Les lavoirs à Monviette. Bull du Foyer rural du Billot n°94, Juin 2006.
BULLETIN du FOYER RURAL du BILLOT n°59 Sept. 1997 – Petite chronique judiciaire année 1897.
DORLEANS Christiane : la garde nationale … Monviette – Bull. Foyer du Billot n°56 12/96
LEROY Louis : une ferme … MONTVIETTE en 1929. Bulletin du Foyer rural du Billot, n° 69, mars 2000.
L’EXPLOITATION ANCIENNE DES ROCHES DANS LE CALVADOS : HISTOIRE ET ARCHÉOLOGIE. Serv. dep. d’Archéologie 1999. page 39, 93, 125, 289.

Bulletin du Foyer rural du BILLOT n°59 Septembre 1997 – Petite chronique judiciaire année 1897.

Voir le site: j.y.merienne.pagesperso Villes et villages du Calvados

STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT

Montviette, Mons Vietoe.
L’église de Montviette s’élève, comme la plupart des églises de cette contrée, sur une éminence à mi-côte qui domine la vallée voisine. Dans cette vallée coule un ruisseau, affluent de la rivière de Viette. Comme dans beaucoup d’autres églises de la contrée, ses fenêtres sont carrées et modernes; mais quelques parties des murs appartiennent à des dates plus anciennes.
La porte occidentale cintrée, avec un vitrage au-dessus des battants, et la plus grande partie de la façade occidentale me paraissent du XIXe siècle et ne datent peut-être que de quelques années. La voûte est en merrain et le clocher en bois couvert d’ardoises, de la forme habituelle et terminé par une flèche aiguë. Il est entre chœur et nef et repose sur des poutres traversières. Cette charpente à jour n’interrompt pas complètement la vue de la voûte et est très solide. J’en ai trouvé plusieurs fois de pareilles dans le Pays-d’Auge; mais MM. les curés leur font une guerre acharnée et font refaire les tours à l’extraite occidentale de la nef ce sont pourtant des constructions en bois intéressantes fit que je regrette de voir disparaître.
Le clocher renferme deux cloches: la plus petite porte l’inscription suivante relevée par M. Pépin :

IAY ÉTÉ BÉNITE PAR Me IVLIEN MARTIN CURÉ DE CETTE prs ET
NOMMÉE LOVISE PAR MESSIRE GUILLAUME DE
PANTHOU ,CHEVr SGr ET PATRON D’ÉCOTS, MONVIETTE, St.GEORGES EN
AUGE, St MARTIN DE FRESNAY, POIX , GRAVELLE
HEVRTEVENT, MENIL BACLEY SGR DV FIEF DU HOMME ET AVTRES, LIEUX
ANCIEN CAPITAINE AV RÉGIMENT DE PIÉMONT ET NOMMÉE PAR
NOBLE DAME LOVISE THÉRÈSE DE MARTILLIÈRE COMTESSE DE PANTHOV,
L’ANNÉE 1766.
LAVILLETTE DE LISIEVX M’A FAITE, PETIT TRESr EN L’ANNÉE 1766.

Le font baptismal en pierre calcaire, de la forme d’ion vase hémisphérique, est porté sur quatre pieds contournés comme
les pieds d’un meuble. Cette forme insolite donne un certain intérêt à ce font baptismal, qui pourrait remonter au temps de Louis XIV.
Deux petits autels existent à l’extrémité de la nef près du chœur, et le grand-autel est adossé au chevet.
L’église est sous l’invocation de Notre-Dame. Le seigneur
nommait à la cure.
Plusieurs habitations existent sur le territoire de Montviette, et quelques-unes, probablement, étaient d’anciens fiefs.
Le chemin de Lorée passe à 1 kilomètre 1/2 à l’est de l’église de Montviette.

Camp romain.
— On signalait un camp romain à l ‘extrémité de commune de Montviette, dans les bois du Val-Boutry; mais ces bois sont en grande partie défrichés et je n’ai plus trouvé, cette année, quelques traces très-faibles de l’enceinte: heureusement elle a été marquée sur la Carte de l’état-major; c’était une enceinte carrée-longue qui était tout près et au nord de la route départementale de St- Pierre à Livarot ( Voir la Carte de l’état-major ).

MONVIETTE. – Le camp du Val-Boutry, attribué à cette comnune par De Caumont, et après lui par la Commission des Enceintes(1), appartient, comme on l’a vu plus haut, au Mesnil-Bacley (2).
On notera cependant pour Montviette un lieu-dit intéressant : Le Fort-Manel, à 3 kil. environ à l’Ouest de l’église (3).
(1) Caumont, Stat. mon., V, p. 606-607. – Inv, S.P.F., p. 283
(2) Voir l’article LE MESNIL-BACLEY.
(3) Carte E.M., Falaise, N.-E.

2 – Pièces Justificatives:

Insinuations

Recherche de 1666
Yves Chauvel, ancien noble,
Nicollas le Menant, sieur de St Paul a renoncé à la qualité.

3 – Archives ShL:

Carnets de Charles VASSEUR –
DOYENNE DE LE MESNIL MAUGER.

Sous l’invocation de Notre Dame

Patronage:
XIVe : Robertus de Tilliolo
XVIe : Robert Tillois
XVIIIe le seigneur

Curés:
Martin 17464/1774
Alix 1779/1787.

Emplacement supposé du Camp Romain

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *